Marie de Quatrebarbes auteure associée à l'École nationale supérieure d'art de Bourges (18)

L'Ecole nationale supérieure d'art de Bourges accueille, de février à juin 2020, l'autrice Marie de Quatrebarbes, pour un travail d'écriture et d'interventions autour de la figure, de l'œuvre et d'une part de la biographie du penseur et historien de l'art allemand Aby Warburg (1866-1929). Ce projet, intitulé L'écriture comme enquête, propose un dispositif d'expérimentations de l'écriture et de sa diffusion, s'appuyant sur un corpus de textes et de moments de lectures partagées.

Un projet de roman — autour d'Aby Warburg

Marie de Quatrebarbes, poète, souhaite écrire un roman durant et depuis cette présence berruyère. Ce roman-enquête sera tissé de matériaux textuels hétérogènes – ainsi que sa poésie a déjà pu procéder, dès son premier ouvrage chez Lanskine, recueil de poèmes où le récit faisait des incursions, jusqu'au récent Voguer, chez P.O.L.

Ce roman se fonde sur la figure d'Aby Warburg, particulièrement la période de crise psychique qu'il a traversée en 1918 :

« Le projet est moins de fictionner Warburg, de le poétiser que de mettre les moyens du langage et de l’imaginaire au service de l’énigme qui entoure la maladie de Warburg et sa guérison. Il s’agit de chercher, dans cette période de sa vie, des connexions, des échos permettant d’en restituer sensiblement une image au présent, comblant par la fiction des lacunes, pensant à l’intérieur du langage, avec les moyens spécifiques de l’enquête littéraire.Pour ce nouveau projet, une écriture hybride sera recherchée, convoquant les moyens langagiers de la poésie en les associant aux ressorts narratifs du roman. »

 Pour ce faire, l'écrivaine se placera en position d'enquêtrice :

« L'écriture de ce livre est conçue comme une enquête : Les méthodes d’investigation, même lorsqu'elles s'appuient sur des sources scientifiques, restent du domaine de la littérature, modulées par la fiction, l’hypothèse, l’aventure de l’écriture. »

Le projet partagé : L’écriture comme enquête

L'objectif du projet « L'écriture comme enquête », élaboré avec Marie de Quatrebarbes, est d'établir des passerelles entre différents champs de la création.

Les écoles d'art apparaissent depuis quelques années comme lieux de production de textes et de formation pour les auteurs. L'ENSA de Bourges s'inscrit dans cette perspective. La présence sur plusieurs mois d'un auteur associé, pilotée par la bibliothèque de l'établissement sous la forme d'un studio d'écriture, permettra d'ancrer et approfondir les pratiques de l'écrit auprès des étudiants et en particulier ceux qui s'orientent vers des des masters de création littéraire.

 Le principe du studio 

Le studio prendra la forme de rencontres régulières avec les étudiants, au rythme de quatre journées suivies par mois. Durant ces rencontres, les étudiants seront accompagnés dans leur pratique d’écriture, à travers des dispositifs explorant différents aspects de l’enquête. La lecture y occupera une large place, sous la forme de sessions collectives durant lesquelles des textes seront mis en partage, discutés et réinvestis par les étudiants. Un temps de lecture à haute voix des textes produits dans le studio viendra clore chaque séance.

Au-delà des temps de rencontre collectifs, les étudiants seront suivis individuellement à travers des rendez-vous sur place et un suivi à distance.