Livre - Actualités Wed, 01 Dec 2021 05:44:47 +0000 https://livre.ciclic.fr/ L'Olympia des écrivains : rencontre avec Frédéric Boyer https://livre.ciclic.fr//actualites/l-olympia-des-ecrivains-rencontre-avec-frederic-boyer <div class="chapo" style="text-align: justify;">Le Théâtre Olympia et l'Université de Tours, vous invitent à une rencontre-lecture avec Frédéric Boyer autour de son roman <em>Le Lièvre</em> (Gallimard, 2021). Cette soirée, animée par&nbsp;Maryline Heck, est proposée dans le cadre de l'Olympia des écrivains, un cycle de rencontres avec des auteurs contemporains.</div><div>&nbsp;</div><div style="text-align: justify;"><span style="background-color: var(--bs-body-bg); color: var(--bs-body-color); font-family: var(--bs-body-font-family); font-size: var(--bs-body-font-size); font-weight: var(--bs-body-font-weight); text-align: var(--bs-body-text-align);"><small>L’Olympia des écrivains est un cycle de rencontres littéraires inventé par le Théâtre Olympia, et les départements de Lettres (Maryline Heck) et d’Arts du spectacle (Sophie Mentzel et Catherine Douzou) <span>l’Université de Tours,&nbsp;</span>avec la complicité des librairies de Tours, Le Livre et La Boîte à Livres.&nbsp;</small></span><span style="background-color: var(--bs-body-bg); color: var(--bs-body-color); font-family: var(--bs-body-font-family); font-size: var(--bs-body-font-size); font-weight: var(--bs-body-font-weight); text-align: var(--bs-body-text-align);"><small>L’esprit de ce cycle est de proposer des rencontres qui fassent la part belle aux lectures et aux performances d’auteurs.&nbsp;</small></span></div><div style="text-align: justify;"><span style="background-color: var(--bs-body-bg); color: var(--bs-body-color); font-family: var(--bs-body-font-family); font-size: var(--bs-body-font-size); font-weight: var(--bs-body-font-weight); text-align: var(--bs-body-text-align);">&nbsp;</span></div><div style="text-align: justify;"><span style="background-color: var(--bs-body-bg); color: var(--bs-body-color); font-family: var(--bs-body-font-family); font-size: var(--bs-body-font-size); font-weight: var(--bs-body-font-weight); text-align: var(--bs-body-text-align);"><strong>Frédéric Boyer</strong> est né le 2 mars 1961 à Cannes. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, il est écrivain, traducteur et éditeur. Auteur d’une trentaine de livres depuis&nbsp;1991, publiés aux éditions P.O.L et Gallimard, romans, essais, poèmes et traductions. Prix du Livre inter en&nbsp;1993 pour son roman "<em>Des choses idiotes et douces"</em>, et prix Jules Janin de l’Académie française pour sa nouvelle traduction des <em>Confessions</em>&nbsp;de saint Augustin ("<em>Les Aveux"</em>, P.O.L&nbsp;2008).&nbsp;Prix d’Académie&nbsp;pour l'ensemble de son œuvre de traducteur et à l’occasion de la parution de sa traduction des<em> Géorgiques de Virgile</em> intitulée<em>&nbsp;"Le Souci de la terre"&nbsp;</em>(Gallimard, 2020).</span></div><div style="text-align: justify;"><span style="background-color: var(--bs-body-bg); color: var(--bs-body-color); font-family: var(--bs-body-font-family); font-size: var(--bs-body-font-size); font-weight: var(--bs-body-font-weight); text-align: var(--bs-body-text-align);">&nbsp;</span></div><div style="text-align: justify;"><span style="background-color: var(--bs-body-bg); color: var(--bs-body-color); font-family: var(--bs-body-font-family); font-size: var(--bs-body-font-size); font-weight: var(--bs-body-font-weight); text-align: var(--bs-body-text-align);"><strong>Maryline Heck </strong>est&nbsp;maître de conférences en littérature française des XX<span>e</span>&nbsp;et XXIe&nbsp;siècles à l'Université de Tours.<br /></span></div><div style="text-align: justify;"><span style="background-color: var(--bs-body-bg); color: var(--bs-body-color); font-family: var(--bs-body-font-family); font-size: var(--bs-body-font-size); font-weight: var(--bs-body-font-weight); text-align: var(--bs-body-text-align);"><br /></span></div><div style="text-align: justify;"><strong><em>► Le Lièvre</em>, Frédéric Boyer</strong><br /><small>&nbsp; &nbsp; &nbsp;Collection blanche, éditions Gallimard, 2021<br /><br /><img src="https://ciclic.fr/sites/default/files/g04474.jpg" width="150" height="220" style="float: left;" class=" image-gauche" /><em>C’est l’histoire d’une année, peut-être deux, dans la vie d’un petit garçon. L’histoire d’une rencontre avec un personnage héroïque à ses yeux d’enfant de onze ou douze ans. Ce souvenir revient beaucoup plus tard, après qu’il a traversé plusieurs deuils, sous les mains d’un étrange thérapeute que le narrateur appelle le «&nbsp;chaman&nbsp;». Le souvenir de virées magiques, pour s’arracher de sa famille en compagnie de cet homme hâbleur, drôle et violent. Perdu jusque dans sa passion pour la vie.</em><br /><em>C’est une matinée de chasse. La mort d’un lièvre. Un lièvre dont il faudra bien faire et dire quelque chose.</em><br /><em>Un cadavre encombrant qui mettra des années à réapparaître.</em></small></div><div><div><div><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>Prochain rendez-vous le 5 avril 2022&nbsp;</strong></p><p style="text-align: justify;">L'invitée sera Julia Deck pour une rencontre-performance qui s'articulera autour de son roman "<em>Monument national"</em> paru aux Éditions de Minuit, 2021.&nbsp;</p><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p></div></div></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/rencontre_f_boyer.png?itok=GcXh_8pC"/> Thu, 25 Nov 2021 11:14:21 +0100 https://livre.ciclic.fr/actualites/l-olympia-des-ecrivains-rencontre-avec-frederic-boyer actualites Programme culturel de la résidence d'autrice d'Aline César https://livre.ciclic.fr//actualites/programme-culturel-de-la-residence-d-autrice-d-aline-cesar <p class="chapo" style="text-align: justify;">De début septembre 2021 à fin avril 2022, l’association Le Clos des Bernardines basée à Saint-Aignan (41) accueille Aline César en tant qu’autrice associée. Cette période offre à&nbsp;l'autrice et metteuse en scène de se consacrer à l'écriture et la recherche documentaire approfondie pour son projet romanesque autour de la passionnante figure d'Alphra Behn, dramaturge, romancière anglaise du XVIIe siècle. Aline César partagera son temps entre écriture et rencontre avec&nbsp;le public. Un projet soutenu par Ciclic Centre-Val de Loire.</p><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>Découvrez ici le programme de soirées, de rencontres et de lectures qui rythme la résidence :</strong></p><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>"Me and Mrs Behn" - Soirée de lancement<br /></strong><strong>Feat. Dramane Dembélé AKA Popimane&nbsp;</strong></p><p style="text-align: justify;">Pour cette soirée de lancement de sa résidence d’écriture aux Bernardines, Aline César racontera la vie d’Aphra Behn et évoquera son œuvre en la resituant dans son contexte historique et culturel de l’Angleterre du XVIIème siècle. Elle parlera de son projet d'écriture de roman et de la longue enquête qui lui a permis de remonter la trace d’une disparue, entre généalogie d’un effacement et histoire d’une redécouverte. Un témoignage à la fois documenté et sensible, d’historienne tout autant que d’artiste.&nbsp;<br />La soirée prendra aussi des allures de concert avec le musicien invité Dramane Dembélé AKA&nbsp;<a href="http://xww57.mjt.lu/lnk/EAAAAjlSOT8AAAAAAAAAAG8kkf0AAABEs7gAAAAAAAxdkgBheAumKRTbvSNsTDaoadf9H3I9ZgAMYn4/7/vMsANTaDK5bOB11YM3tNpg/aHR0cHM6Ly9wb3BpbWFuZS5iYW5kY2FtcC5jb20vYWxidW0vYWZyaWNhLWZhaXI" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer nofollow noopener noreferrer"><span style="text-decoration: underline;">Popimane</span></a>, multi-instrumentiste de talent et complice de nombreux projets.&nbsp;</p><blockquote><p><strong>Mercredi 27 octobre 2021&nbsp;à 19h</strong><br />Clos des Bernardines<br />17 place de la République, 41110 Saint-Aignan</p></blockquote><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>"Aphra Behn, Punk and Poetess" - Lecture - rencontre</strong></p><p style="text-align: justify;"><em>« Toutes les femmes en chœur devraient déposer des fleurs sur la tombe d’Aphra Behn &nbsp;[…] car elle obtint, pour elles toutes, le droit d’exprimer leurs idées. » Virginia Woolf, Une pièce à soi.</em></p><p style="text-align: justify;">Romancière, dramaturge, traductrice et bien sûr poétesse, Aphra Behn est la première femme à vivre de sa plume dans l'Angleterre du XVIIème siècle et bien que Virginia Woolf lui rende hommage comme pionnière &nbsp;et modèle de liberté, elle reste aujourd'hui encore mal connue en France.&nbsp; Ce livre&nbsp;<a href="http://xww57.mjt.lu/lnk/EAAAAjlSOT8AAAAAAAAAAG8kkf0AAABEs7gAAAAAAAxdkgBheAumKRTbvSNsTDaoadf9H3I9ZgAMYn4/8/ca5XHPmrDVADqtpAqB4HxA/aHR0cHM6Ly93d3cuc3VwZXJub3ZhZWRpdGlvbnMuY29tL2FwaHJhLWJlaG4tcHVuay1hbmQtcG9ldGVzcy1hbGluZS1jZXNhci8" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer nofollow noopener noreferrer"><em><span style="text-decoration: underline;">Aphra Behn, Punk and Poetess</span></em></a>&nbsp;paru aux éditions Supernova est une traversée de sa vie et son œuvre et nous donne l'occasion d'aller à la rencontre de cette autrice hors du commun à bien des égards. La lecture en musique d’extraits du livre par Aline César sera suivie d’un échange avec le public.</p><p style="text-align: justify;">« Des biographies en guise de renaissance. Dans ce ballet de la mémoire, Aphra Behn a eu une chance unique&thinsp;: elle a croisé le chemin d’une artiste, Aline César, qui lui a dédié un long récit-poème, à l’écrit et sur scène. Cela donne un ovni indescriptible, presque une chanson de troubadour, presque un exposé ou un rêve, sous forme de livre édité chez Supernova. »&nbsp;<em>Libération&nbsp;</em></p><blockquote><p><strong>Jeudi 28 octobre 2022&nbsp;à 19h30<br /></strong>Librairie c'est la faute à Voltaire<br />39 rue Nationale, 37400 Amboise</p></blockquote><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>"Aphra Behn and Sisters" - Lecture - concert&nbsp;</strong></p><p style="text-align: justify;">La lecture-concert d’extraits du livre-album&nbsp;<a href="http://xww57.mjt.lu/lnk/EAAAAjlSOT8AAAAAAAAAAG8kkf0AAABEs7gAAAAAAAxdkgBheAumKRTbvSNsTDaoadf9H3I9ZgAMYn4/9/FinqW8pkQBigovjDYBTtMA/aHR0cHM6Ly9zdXBlcm5vdmFlZGl0aW9ucy5iYW5kY2FtcC5jb20vYWxidW0vYXBocmEtYmVobi1wdW5rLXBvZXRlc3MtYWxpbmUtYy1zYXItZXQtZHJhbWFuZS1kZW1iZWxl" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer nofollow noopener noreferrer"><em><span style="text-decoration: underline;">Aphra Behn, Punk and Poetess</span></em>&nbsp;</a>&nbsp;par Aline César sera suivie d’un échange sur sa recherche et son projet d’écriture romanesque mené en résidence au Clos des Bernardines à Saint-Aignan avec le soutien de Ciclic Centre-Val de Loire. Autour d’Aphra Behn, nous évoquerons enfin ses consoeurs, autrices et artistes femmes du XVIIème siècle à nos jours, qui par-delà leurs différences auraient pu se reconnaître comme « Sisters ».</p><p style="text-align: justify;">&nbsp;« Une voix qui déboulonne le patriarcat. (…) Elle met en scène des femmes qui brillent par leur intelligence et non leur beauté, qui se marient à des hommes dont le caractère est aussi fort que le leur, bref, des femmes qui décident pour elles-mêmes ce dont elles ont besoin. »&nbsp;<em>France Inter.fr&nbsp;</em></p><blockquote><p><strong>Samedi 12 mars 2022&nbsp;à 15h30<br /></strong>Médiathèque Robert Gersy&nbsp; <br />en partenariat avec la librairie Histoire de pages<br />8 bis rue André Morand, 41700 Contres</p></blockquote><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>"Carte blanche à Aline César" - Lectures, chansons et performances</strong></p><p style="text-align: justify;">Pour cette carte blanche, Aline César invitera des autrices et auteurs de la Région Centre-Val-de-Loire pour des lectures, des chansons et des performances en résonnance avec son projet d’écriture autour d'Aphra Behn.&nbsp; La soirée sera construite en complicité avec Brigitte Pougeois, photographe et directrice artistique de Louhenrie, et Aurélien Lemant, auteur et directeur de collection aux éditions Le feu sacré.&nbsp;&nbsp;</p><blockquote><p><strong>Vendredi 18 mars 2022&nbsp;à 18h<br /></strong>Louhenrie<br />17 Rue de la Liberté , 41110 Pouillé</p></blockquote><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>"Aphra Behn, autoportrait" - Sortie de résidence</strong></p><p style="text-align: justify;">Pour cette sortie de résidence, Aline César embarquera le public dans l’univers de son roman dont elle dévoilera les premiers extraits. Un voyage au XVIIème siècle entre Londres et ses théâtres, Woodstock Park, le château du fameux poète libertin Rochester, la colonie du Surinam et Anvers… Musique et surprises émailleront cette soirée festive.</p><blockquote><p style="text-align: justify;"><strong>Vendredi 29 avril 2022&nbsp;à 19h<br /></strong>Clos des Bernardines<br />17 place de la République, 41110 Saint-Aignan</p></blockquote><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/v9nik.jpeg?itok=FAkbzyoT"/> Wed, 03 Nov 2021 14:51:03 +0100 https://livre.ciclic.fr/actualites/programme-culturel-de-la-residence-d-autrice-d-aline-cesar actualites Rencontre avec l'écrivain Stéphane Lambert https://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-avec-l-ecrivain-stephane-lambert <p class="chapo">Dans le cadre de sa résidence au Domaine national de Chambord, où l'auteur travaille à l’écriture d'un ouvrage sur Rembrandt qui s’intitulera <em>L’Ombre de Rembrandt</em>, à paraître aux éditions Arléa, la médiathèque de Mont-Près-Chambord vous invite à venir rencontrer Stéphane Lambert le jeudi 25 novembre 2021 à 19h.&nbsp;Une résidence soutenue par Ciclic Centre-Val de Loire.</p><p><span>À l'occasion de ce rendez-vous ouvert à tous, l'écrivain belge, auteur de&nbsp;</span><em>Monet, impressions de l'étang&nbsp;</em><span>(Éd. Arléa, 2016), racontera comment sa rencontre avec les&nbsp;</span><em>Nymphéas&nbsp;</em><span>de Claude Monet est à l'origine de son écriture sur l'art et comment ce maître de l'impres-sionnisme, en insatiable chercheur, est parvenu, au terme d'une longue vie de création, au seuil de l'abstraction.</span></p><p><strong><em>Monet, impressions de l’étang</em>, Stéphane Lambert (Arléa-Poche, 2016)</strong></p><div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/monet-impressions-de-l-etang.jpg" width="140" height="140" style="float: left; border: 1px solid black;" class=" image-gauche" />Giverny. Début du XXe siècle. Alors qu’au loin ont cessé de retentir les bombardements, un vieil artiste scrute opiniâtrement un étang vibrant sous les fluctuations de la lumière. Il a formé le voeu de saisir l’intimité de la matière à travers le motif obsédant des nymphéas.<br />Mais une double cataracte menace sa vue, et la création côtoie si souvent le vertige…<br />C’est le dernier combat de Monet, qui le mènera à l’apogée de son art. À ses côtés, sa belle-fille, Blanche, peintre elle aussi – et son souffre-douleur, et Clemenceau, ami fidèle, alors retiré de la politique, sans qui le projet de l’Orangerie n’aurait jamais vu le jour.<br />Stéphane Lambert évoque, par le biais de ce bouleversant trio, les derniers jours de Monet dans la lumière enflammée du jardin de Giverny.</div><p><span><br /></span></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/stephane_lambert.jpg?itok=GvDM7bU1"/> Wed, 03 Nov 2021 13:56:53 +0100 https://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-avec-l-ecrivain-stephane-lambert actualites Polar sur Loire https://livre.ciclic.fr//actualites/polar-sur-loire-1 <p class="chapo" style="text-align: justify;">Vous êtes amateur de romans policiers et de thrillers&nbsp;? Rendez-vous le samedi 27 novembre 2021 à Tours pour la 5e édition du salon du livre "Polar sur Loire".</p><p style="text-align: justify;">De 10 heures à 18 heures, vingt-deux auteurs·trices de romans policiers&nbsp;vous présenteront leurs derniers ouvrages publiés. De beaux moments de partage en perspective.</p><p style="text-align: justify;">Une exposition de dessins de procès d’assise par Philippe Delord sera visible dans la salle.</p><p style="text-align: justify;">A 15 heures, une table ronde animée par la blogueuse littéraire Mlle Maeve regroupera Nadine Jussic, Vianney Frain et Alain Denis sur le thème «&nbsp;<strong>Le personnage du policier dans le polar</strong>&nbsp;».</p><p style="text-align: justify;">A 17 heures, la Confrérie des Encres Sympathiques remettra les prix du concours de nouvelles «&nbsp;Crimes en bord de Loire&nbsp;»<strong>.</strong></p><p style="text-align: justify;"><span>Les auteurs invités du salon sont :&nbsp;</span><em>Alain Denis, Béatrice Égémar, Bertrand Gilet, Breath Valmere, Catherine Lison-Croze, Cécile Pellault, Claudine Chollet, Denis Soubieux, Emmanuelle Lescaudron, Gino Blandin, Jean-Claude Madonia, Jean-Michel Sieklucki, Jean-Noël Delétang, Jean-Paul Pineau, Jean-Paul Robert, Jean-Paul Von Schramm, Nadine Jussic, Nicole Parlange, Pierre Belsoeur, Pierre Mallo, S.K. Durman, Vianney Frain.</em></p><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"></p><p></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><span style="color: #000000; font-family: roboto, sans-serif;"><br /></span></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/affiche_polar_sur_loire.png?itok=Gvd_efYS"/> Tue, 26 Oct 2021 11:29:28 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/polar-sur-loire-1 actualites Restitution des rencontres autour de la traduction. Passeur·ses de mondes https://livre.ciclic.fr//actualites/restitution-des-rencontres-autour-de-la-traduction-passeurses-de-mondes <p class="chapo">Jeudi 14 octobre 2021, Ciclic&nbsp;Centre-Val de Loire conviait les passionnés de littératures étrangères –&nbsp;traducteurs, professionnels du livre, de la médiation, enseignants et lecteurs – à une journée d’échanges professionnels autour des enjeux contemporains de la traduction à la médiathèque d'Orléans. Pour celles et ceux qui n'ont pu être présents ou qui souhaitent s’y replonger, l'agence propose ici&nbsp;les captations vidéos des deux tables rondes de l'après-midi.</p><div class="node-texte-container js-hide-if-empty"><div class="node-texte mceContentBody clearfix"><div>Une journée organisée en partenariat avec le <a href="https://dunpayslautre.org/" target="_blank">festival D'Un pays l'autre</a> et <a href="https://www.aprotrad.org/" target="_blank">Aprotrad</a>, association professionnelle des métiers de la traduction et soutenue par la&nbsp;<a href="http://www.la-sofia.org/">SOFIA</a>.</div></div><div><strong style="font-size: 1em;">LES CAPTATIONS :</strong></div>►&nbsp;<strong><small><small>&nbsp;</small></small>Une œuvre, une traduction : parole aux traducteurs et traductrices littéraires de Centre-Val de Loire<br /></strong>Retrouvez la captation dans son intégralité (vidéo en haut à droite), et/ou, au-dessous, la vidéo de chacune des 5 présentations :&nbsp;<em><em><br /></em></em><ul><ul><li><a href="https://livre.ciclic.fr/contact/balzamo-elena">Elena Balzamo</a>&nbsp;<em>Le merveilleux voyage de Nils Holgersson avec les oies sauvages</em>&nbsp;de Selma Lagerlöf, traduit du suédois, à paraître chez Gallmeister en 2022 (nouvelle traduction intégrale en cours)</li><li><a href="https://livre.ciclic.fr/contact/hinckel-laure">Laure Hinckel</a>&nbsp;<em>Melancolia</em>, de Mircea Cartarescu traduit du roumain (Noir sur blanc, 2021)</li><li><a href="https://livre.ciclic.fr/contact/mannoni-olivier">Olivier Mannoni</a>&nbsp;<em>Le grand rire des hommes assis au bord du monde&nbsp;</em>de Philipp Weiss, traduit de l'allemand (Autriche) (Le Seuil, août 2021)</li><li><a href="https://livre.ciclic.fr/contact/robilliard-marie-amelie">Marie-Amélie Robillard</a>&nbsp;<em>Les vivants, le mort et le poisson frit&nbsp;</em>d'Ondjaki, traduit du portugais (Angola),&nbsp;(édition originale : Caminho, Portugal, 2014, inédit en France à l'heure actuelle)</li><li><a href="https://livre.ciclic.fr/contact/yeh-chun-liang">Chun-Liang Yeh</a>&nbsp;<em>La ballade de Mulan</em>, traduit du chinois classique (HongFei, 2015)</li></ul></ul><br />►<strong> Les traducteurs·trices à la rencontre des lecteurs·trices</strong><br /><div><ul><li>Avec&nbsp;Anna Rizzello&nbsp;(éditions La Contre Allée, festival D’Un pays l’autre),&nbsp;Margot Nguyen Béraud, présidente de l’Association pour la promotion de la traduction littéraire (ATLAS) et traductrice intervenant dans le cadre du dispositif « Lycéens, apprentis, livres et auteurs d’aujourd’hui » (Lalaa) de Ciclic,&nbsp;Claire Darfeuille&nbsp;(festival VO-VF),&nbsp;Charles Devillard et Valérie Bruant, enseignants au lycée Grandmont de Tours.&nbsp;<br /><br />Modération :&nbsp;Nathalie Carré, traductrice et maîtresse de conférences en langue et littérature swahili à l'Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales)</li></ul></div></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/journtrad2021-visuelfinal-essai.jpg?itok=QAj3f8SO"/> Mon, 25 Oct 2021 17:34:46 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/restitution-des-rencontres-autour-de-la-traduction-passeurses-de-mondes actualites Atelier d'écriture avec François Beaune https://livre.ciclic.fr//actualites/atelier-d-ecriture-avec-francois-beaune <p class="chapo" style="text-align: justify;">Dans le cadre de sa résidence d'auteur à La Charpente à Amboise, l'auteur François Beaune propose un atelier d'écriture de deux jours autour de&nbsp;<strong>l'écriture du réel</strong>, ou&nbsp;<strong>écriture de "non-fiction".</strong></p><blockquote>Depuis le début de l'année et jusqu'en décembre 2022, François Beaune est auteur associé à l’association La Charpente à Amboise. Ensemble, ils lancent «&nbsp;Portrait du Val d’Amboise&nbsp;», un projet de collecte d’histoires vraies : glaner et collecter des histoires vraies, donner la parole et écouter les personnes vivant dans les quatorze communes constituants la Communauté de communes du Val d'Amboise. Une collecte qui se fera partiellement en ligne, pour commencer, en raison de la situation sanitaire. Un projet de création soutenu par Ciclic Centre-Val de Loire.</blockquote><p style="text-align: justify;">L'atelier d'écriture que dirigera François Beaune les 20 et 21 novembre, intitulé&nbsp;<em>Histoires vraies du Val d'Amboise</em>, aura vocation à faire découvrir de façon concrète (à travers les histoires vraies, les parcours de vie et expériences diverses des participants à l'atelier), ce qu'on appelle aujourd'hui&nbsp;<strong>l'écriture du réel</strong>, ou&nbsp;<strong>écriture de "non-fiction"</strong>, qu'il pratique depuis une dizaine d'années, et pour laquelle il a développé de façon empirique quelques manières de faire qu'il aimerait transmettre aux habitants du territoire, afin qu'ils deviennent le temps de cet atelier les écrivains de leurs propres histoires.</p><p style="text-align: justify;">L'atelier commencera le 20 novembre par un échange théorique sur ce genre littéraire (et cinématographique) très en vogue, en convoquant les lectures qui nous ont nourries, et en se posant la question des différentes formes possibles. Ensuite chacun produira une&nbsp;<strong>matière première</strong>&nbsp;sous la forme d'un texte, une somme de notes ou d'enregistrements (ne pas hésiter à fouiller dans les tiroirs !), qui constituera le socle sur lequel travailler. Ensuite vous aurez à réfléchir à comment mettre cette matière en forme, que faire pour l'étayer, la complexifier, la restituer au final à un large public de lecteurs (ou d'auditeurs, de spectateurs, etc).&nbsp;</p><p style="text-align: justify;">Un programme ambitieux, qui sera mener de la façon la plus efficace possible sur ces huit heures d'atelier, et qui aboutira à la publication d'un&nbsp;<strong>livret des textes finalisés</strong>&nbsp;qui sera présenter le week-end du 11-12 décembre 2021, ce qui laissera le temps de la réécriture après l'atelier.</p><p style="text-align: justify;">&nbsp;</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/francois_beaune.png?itok=LmoQoxV5"/> Tue, 19 Oct 2021 12:24:51 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/atelier-d-ecriture-avec-francois-beaune actualites Médiateur(trice) documentaire - Orléans (45) https://livre.ciclic.fr//actualites/mediateurtrice-documentaire-orleans-45 <div class="chapo" style="text-align: justify;">Au sein de son Service Commun de la Documentation, l’université d’Orléans recrute, pour sa bibliothèque Droit-Economie-Gestion :</div><blockquote><div style="text-align: justify;">un(e) médiateur(trice) documentaire</div></blockquote><div style="text-align: justify;">L'université d'Orélans place au cœur de son projet pédagogique ses bibliothèques universitaires qui sont chargées d’enrichir le rapport à l’enseignement et au savoir et favorisent la constitution, par les étudiants eux-mêmes, de leur propre documentation. Elles sont essentielles à l’acquisition de l’autonomie et la maturité des étudiants dans l’accès à l’information. Le SCD comprend 4 bibliothèques intégrées (3 sur le campus d’Orléans et une à Bourges) et 52 personnels.</div><div style="text-align: justify;">Les missions :</div><div style="text-align: justify;"><ul><li>Former les usagers : participer à la formation des usagers dans le cadre du référentiel du SCD (participer à l’élaboration des modules pédagogiques)</li><li>Accueillir, orienter et informer les usagers : assurer l’ouverture et la fermeture quotidienne de la bibliothèque, présenter les ressources documentaires et les services de la bibliothèque, renseigner les usagers sur place et à distance</li></ul></div><h4 style="text-align: justify;">Profil recherché</h4><div><ul><li style="text-align: justify;">Formations au moins de niveau DUT</li><li style="text-align: justify;">Maîtrise des techniques de gestion de groupe</li><li style="text-align: justify;">Connaissance des principes et des techniques de médiation,</li><li style="text-align: justify;">Maîtrise des techniques d’animation, de communication et de négociation,</li><li style="text-align: justify;">Maîtrise des techniques et des règles bibliothéconomiques,</li><li style="text-align: justify;">Maîtrise des principes et des méthodes de la recherche documentaire dans les rayons et les catalogues en ligne,</li><li style="text-align: justify;">Rigueur / Fiabilité ; Autonomie / Confiance en soi</li><li style="text-align: justify;">Sens de l’ organisation ; Curiosité intellectuelle</li><li style="text-align: justify;">Sens relationnel</li></ul></div><div>&nbsp;</div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/download_1.png?itok=UkQ0E_tF"/> Mon, 18 Oct 2021 16:18:26 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/mediateurtrice-documentaire-orleans-45 actualites Bibliothécaire catalogueur(euse) - Tours (37) https://livre.ciclic.fr//actualites/bibliothecaire-catalogueureuse-tours-37 <div class="chapo" style="text-align: justify;">L’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (association loi 1901) a pour mission de contribuer au développement de la recherche sur l’alimentation en sciences humaines et sociales en lien étroit avec l’université de Tours. Pour remplir cette mission, l’institut abrite une bibliothèque de recherche spécialisée dans ce domaine. Face à un accroissement ponctuel de catalogage, l’institut recrute :</div><div class="chapo" style="text-align: justify;">&nbsp;</div><blockquote><div style="text-align: justify;"><strong>un(e) bibliothécaire catalogueur(euse)</strong></div></blockquote><h4 style="text-align: justify;">Missions</h4><div style="text-align: justify;">Catalogage dans le logiciel WinIBW</div><h4 style="text-align: justify;">Profil recherché</h4><div style="text-align: justify;"><ul><li>Maîtrise du catalogage sur WinIBW</li><li>Savoir indexer en Rameau</li><li>Capacité d’autonomie et d’initiatives</li></ul></div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/imd-defaut.png?itok=qCvwk0Yu"/> Tue, 05 Oct 2021 10:40:29 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/bibliothecaire-catalogueureuse-tours-37 actualites Lire par temps de peste – #1 Récits de la 15e édition des mille lectures d'hiver https://livre.ciclic.fr//actualites/lire-par-temps-de-peste-1-recits-de-la-15e-edition-des-mille-lectures-d-hiver <p class="chapo">Ciclic a demandé à Aurélien Lemant d'éditorialiser les «&nbsp;carnets de route&nbsp;» de la 15e&nbsp;saison, si particulière, de mille lectures d'hiver&nbsp;; il vous invite à en vivre la réalité intime. Aurélien Lemant est écrivain, metteur en scène et aussi comédien. À ce titre, il a lui-même été l’un des comédiens-lecteurs des mille lectures d’hiver. C’est dire s’il connaît l’aventure ! Ciclic vous propose de découvrir ce premier épisode de la série...</p><p class="accroche" style="text-align: center;"><strong>Lire par temps de peste</strong></p><blockquote><p>«&nbsp;<em>Je mesurais mon darin d’un œil malais, nous six sur le quai à oudir, badir, renurer et vigender. J’aurais voulu qu’un évadon survienne mettant fin à cette broquetelle.</em>&nbsp;» <br />Anne Serre, in <em>Grande tiqueté</em></p></blockquote><p style="text-align: justify;" align="right">Même Mick Jagger et Dave Grohl l’ont chanté cette année. Comment éviter d’en parler sans paraître à côté de la vie&nbsp;? Hélas, comment l’évoquer sans avoir l’air de remuer les mêmes cuillers dans les mêmes bouillons&nbsp;? C’est l’écueil de toute prise de parole des années 20 de ce siècle&nbsp;: le langage, virus lui-même si l’on en croit William S. Burroughs, le langage est virussé.&nbsp; &nbsp;</p><p style="text-align: justify;">Les Mille Lectures d’Hiver ont beau ne pas être un spectacle, et les comédiens qu’elles embauchent pour lire en public ont beau n’y jouer ni théâtre ni pantomime, elles demeurent soumises à des impacts exactement analogues, se rendent à d’identiques arrêts, se glacent dans les mêmes interruptions. Le vocabulaire qui accompagne leur organisation en 2021 est signé du sceau quantitatif des administrations et de lexiques empruntés aux pharmacopées comme aux conseils d’état. Les mots du virus côtoient le virus des mots, et ce dès la prise de contact entre lecteurs et accueillants au téléphone, afin d’être bien certains de se comprendre et se rassurer&nbsp;: on <em>utilise</em> la même langue. &nbsp;</p><p style="text-align: justify;">Boris a fait partie cette année des lecteurs des Mille. Avant même d’arriver sur les lieux où il va lire des extraits d’<em>Augustin Mal n’est pas un assassin </em>de Julie Douard, il a repéré les expressions toutes faites auxquelles nul n’échappe, ces tournures de phrases qui encadrent la pensée, plus exactement qui recadrent les verbes donnant d’habitude vie à cette pensée. Il est question de <strong>«&nbsp;<em>scrupuleusement appliquer les règles sanitaires</em>&nbsp;»</strong> en cette époque de <strong>«<em> restriction</em>&nbsp;»</strong>, se pose alors le problème déterminant d’<strong>«&nbsp;<em>élargir la jauge</em>&nbsp;»</strong> ou non, car on craint <strong>«&nbsp;<em>de devoir refuser du monde</em>&nbsp;»</strong>. Lors de ses pérégrinations, Danièle rencontre soit une maire nouvellement élue qui <strong>« <em>s'est lancée dans l'aventure, avec un peu d'inquiétude vu le contexte&nbsp;</em>»</strong>, soit des fidèles des Mille <strong>«&nbsp;<em>dépassées par la difficulté de la mise en place d’une lecture par temps de pandémie</em>&nbsp;»</strong>, qui <strong>«&nbsp;<em>l’attendaient avec angoisse : Y aurait-il assez de monde ? Y aurait-il trop de monde ?&nbsp;Pourrait-elle avoir lieu ?</em> »</strong>. Trop de monde…</p><p style="text-align: justify;">Depuis décembre 2006, chacune des Mille Lectures d’Hiver reçoit – c’est une moyenne – entre une et trois dizaines d’auditeurs. Le joli défi, on s’en doute, est plutôt de faire venir les écoutants, pas de les repousser à l’entrée&nbsp;! Victimes de leur succès, amputées de leurs deux-tiers pour raisons hygiéniques, les Mille Lectures 2021 se sont battues de tous côtés, pour rester le plus possible en mesure de répondre à l’intense nécessité des publics de sortir de leur boîte à gens entre deux enfermements&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Nous ne pouvions être plus de 13 dans la salle</em> »</strong> relate Mélissa, dont l’accueillante <strong>«&nbsp;<em>avait eu peu de réservations, mais craignait encore d'avoir trop de monde&nbsp;</em>»</strong> pour sa lecture de <em>Vente à la criée du lot 49 </em>de Thomas Pynchon. Trop de monde… Coraline fait même face à quelque chose d’insolite dans son parcours de lectrice publique, un insolite que CiCLiC a tenu à affronter pour que vive coûte que coûte cette quinzième édition : <strong>«&nbsp;<em>Lecture pour deux personnes. Ecoute puissante.</em>&nbsp;»</strong>, se souvient-elle, <em>Le Livre des reines</em> de Joumana Haddad en mains, citant son hôte&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Je n’arrête pas de penser à ce moment incroyable que tu nous as offert. Quelle chance, mais quelle chance avons-nous eue de vivre ce moment. </em>»</strong> <strong>«&nbsp;<em>Quatre lectures c’est bien, c’est déjà ça de gagné sur le silence !</em>&nbsp;» </strong>s’exclame Bruno au sortir de son propre périple avec <em>Le Tiers temps</em> de Maylis Besserie.&nbsp;</p><p style="text-align: justify;">Pour les lecteurs, qui en tant que travailleurs de la scène et de l’écran ont connu une jachère professionnelle aux parfois terrifiants contrecoups sociaux, financiers et intellectuels<a href="file:///C:/Users/frain/Desktop/1%20-%20Lire%20par%20temps%20de%20peste%20-%20derni%C3%A8re%20version.docx#_ftn1" title="">[1]</a>, c’est aussi une chance, oui&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Ma deuxième lecture&nbsp;! Je revis.</em>&nbsp;»</strong> avoue Sylvie, alors qu’elle fonce pour une mini-tournée, non plus de dix dates comme à l’accoutumée, mais de trois. Une dame lui confie, alors qu’elle lit <em>Au cœur d’un été tout en or&nbsp;</em>d’Anne Serre : <strong>«&nbsp;<em>C’est ma première sortie depuis le confinement et cela fait du bien d’entendre des mots, de voyager avec les mots de l’auteur.&nbsp;</em>» </strong>Et Sylvie d’abonder&nbsp;en son sens, en notre sens à toutes et tous :<strong> «&nbsp;<em>Je dois dire que cette femme exprimait ce que je ressentais.&nbsp;</em>»</strong></p><p style="text-align: justify;">Cela va loin, et ça part de plus loin encore. Adrienne témoigne&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Une femme a fait 100 kilomètres aller-retour pour venir écouter cette lecture, tant elle en avait besoin, besoin d'être ensemble, de partager, d’être réunis. Cette situation inédite engendre des émotions telles que la gratitude, lorsque l'on mesure l'impact de la privation tout prend un relief différent.</em>&nbsp;»</strong></p><p style="text-align: justify;">Bien entendu, ce constat fait mal parfois, et Adrienne regrette l’inverse de ce fantasmatique «&nbsp;trop de monde&nbsp;»&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>trop de vide</em>&nbsp;»</strong> déplore-t-elle lors de l’une de ses lectures de <em>La Fiancée des corbeaux</em> de René Fregni. <strong>«&nbsp;<em>La spontanéité n’est pas aussi vive&nbsp;</em>»<em> </em></strong>que lors d’autres saisons, <strong>«<em>&nbsp;l’espace entre nous y est probablement pour quelque chose, car les gens ont eu envie de se rapprocher de moi pour me signifier leur plaisir et leur émotion.&nbsp;</em>» </strong>Alors,<strong> </strong>Benoît&nbsp;essaie de tirer la situation à l’avantage d’<em>Univerciel</em> et <em>Un amour</em>, deux recueils de poèmes de Christophe Manon qu’il a choisi de lire. C’est une mise à jour quelque peu forcée mais elle devient un exercice conscient et peut-être bénéfique. Il faut essayer. D’après Benoît, <strong>«&nbsp;<em>la distance réglementaire était de mise, ce qui ne favorise pas l'intimité, mais permet de "mettre" les textes un peu plus à distance. </em></strong>» La distance,<strong> </strong>Caroline la quantifie et la relativise dans un même geste de lectrice&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>en étant à plus de deux mètres des premiers auditeurs&nbsp;</em>»<em> </em></strong>(précisons que c’est plutôt beaucoup, par comparaison avec la majorité des Mille lectures qui se donnent d’ordinaire)<strong><em> </em>«<em>&nbsp;ce fut un bon moment, en petit comité, mais tout à fait dans l'esprit des Mille Lectures d'Hiver.&nbsp;</em>» </strong>Caroline lit <em>Sur les ossements des morts</em> de la Polonaise Olga Tokarczuk, et repart avec un marque-page sculpté dans de l’os, discret mais inoubliable présent qui lui est remis par un auditeur en hommage au titre du livre. Une revanche sur le squelette qui nous attend.<strong></strong></p><p style="text-align: justify;">Se donner des objets comme ça, par temps de peste, cela relève du défi. Anne-Elisabeth l’observe, les yeux au-dessus de son exemplaire de <em>L’Arbre-monde</em> de Richard Powers&nbsp;:&nbsp;<strong>«&nbsp;<em>Nos gestes sont méticuleux. Nous faisons attention.</em>&nbsp;»</strong> Si usuellement nombre de comédiens apportent des ouvrages des auteurs lus pour inviter les publics à y jeter un œil, il est évident <strong>«&nbsp;<em>que peu de monde osait prendre les livres exposés en main. Ils venaient voir les titres de près, les prenaient éventuellement en photo, mais ne les feuilletaient pas. Les conséquences de la pandémie s’immiscent partout et déforment les gestes les plus simples et les plus anodins.</em>&nbsp;» </strong>L’authentique contrebande, elle se trouve du côté de la lecture en tant que moment volé dans le moment, temps arraché aux temps&nbsp;:<strong> </strong>Thomas&nbsp;lit <em>Ma reine</em> de Jean-Baptiste Andrea, et <strong>«&nbsp;<em>tout le monde était heureux d'être là, une auditrice était même étonnée que cette lecture ait pu avoir lieu alors que les théâtres sont fermés </em>»</strong>&nbsp;; tout a beau se réaliser dans un cadre officiel où l’on peut demander aux lecteurs <strong>«&nbsp;<em>de garder le masque à titre d’exemple</em>&nbsp;»</strong>, <strong>«<em>&nbsp;les quelques personnes présentes sont des habitués qui viennent un peu comme en résistance</em>&nbsp;»</strong>,&nbsp;dans ce que les comédiens entrevoient comme <strong>«&nbsp;<em>des lectures de clandestinité, des lectures calfeutrées. Avec des rencontres toutes avortées d’accueillants préoccupés, qui vont avoir l’air de consommer cette lecture comme un alcool de prohibition.</em>&nbsp;» </strong></p><p style="text-align: justify;">Isabelle lisait <em>Nous sommes à la lisière</em> de Caroline Lamarche. Elle se souvient&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>A la fin de l'échange, quelqu'un me demande de parler de la situation de la culture, ce que je fais. Une femme me dit "vous vous plaignez tout le temps." Je lui fais remarquer que nous appliquons à la lettre ce qui nous est demandé : distance, gel, masques, et que nous sommes heureux de pouvoir, malgré tout, venir lire.</em> » </strong>François écrit, grandi de son expérience transbahutée hors des normes usuelles vers de nouvelles obligations extraordinaires&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Je suis très content donc de cette campagne de lecture, merci encore de l'avoir permise, elle n'aura pas été rien loin de là, en tout cas pour moi elle reste très instructive.</em> » </strong>Et parfois, au contraire, tout lui aura paru rouler sur les sentiers connus, au point que cela passe presque pour fantastique&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Le fait que cette lecture était comme "d'habitude" j'allais dire, grâce aux esprits mesurés des gens présents, nous laissa un sentiment intemporel, une échappée réelle dans ces moments cadenassés.</em>&nbsp;» </strong>François a lu <em>Extrêmes et lumineux</em> de Christophe Manon. Sarah, elle,&nbsp;se rappelle que <strong>«&nbsp;<em>c’est un moment assez étrange, un peu irréel, je crois qu’il y a un tel besoin de s’évader que chaque moment volé à la dépression ambiante est comme une petite victoire. Je les regarde&nbsp;</em>»<em> </em></strong>dit-elle de lycéens,<strong><em> </em>«<em>&nbsp;ils sont tellement vivants.&nbsp;</em>»</strong></p><p style="text-align: justify;">Pour Michèle Fontaine et CiCLiC, c’est ainsi un pari relevé au-delà de tout pourcentage que d’avoir su offrir et maintenir ces événements, ici par exemple dans une bibliothèque où <strong>«&nbsp;<em>le gel trônait à côté des piles de livres et des dessins d’enfants</em>&nbsp;»</strong>. C’est même pour chacun une <strong>«&nbsp;<em>grande joie de pouvoir enfin partager ce texte&nbsp;</em>»<em> </em></strong>qu’ils ont <strong>«<em>&nbsp;cru un moment ne jamais pouvoir lire en public&nbsp;</em>» </strong>tant tout est resté incertain, bouleversé parfois jusqu’à la dernière minute comme l’expliquent Bryan qui lisait <em>En finir avec Eddy Bellegueule</em> d’Edouard Louis ou Jean-Christophe avec <em>Le Monde sans vous</em> de Sylvie Germain&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Nous nous sommes joints à plusieurs reprises car les annonces présidentielles risquaient d'annuler la lecture</em> » </strong>écrit Bryan, rappelant les va-et-vient de Julie Germain et Michèle Fontaine, suspendues au téléphone avec les quarante comédiens-lecteurs aussi bien qu’avec la responsable de tel centre culturel, pour savoir si une lecture serait possible ou pas. <strong>«&nbsp;<em>J'étais un peu stressé évidemment. Et puis rapidement j'ai senti que ça me faisait un bien fou. Être debout face à des gens qui écoutent. Se laisser transporter par l'émotion du texte. Partager des ressentis, des idées.</em>&nbsp;»</strong> <strong>«&nbsp;<em>La lecture a lieu et commence à 15h&nbsp;</em>» </strong>raconte Jean-Christophe.<strong> </strong>Un comble à la fin de la rencontre,<strong><em> </em>«<em>&nbsp;les portables se rallument et j'apprends que la lecture n'est pas autorisée par la préfecture mais il est trop tard, l'avis est arrivé pendant que je lisais. Nous sommes dans un autre temps, nous voyageons très loin ensemble. Espace-temps. Les avis et décrets se sont brisés sur ce silence </em>»</strong>. D’autres fois, les lecteurs ont pu voir leurs tournées garanties in extremis <strong>«<em> par l’amie de l’accueillante d’origine, qui quant à elle ne pouvait plus gérer la lecture car son conjoint était positif à la covid</em>&nbsp;» </strong>ou grâce aux démarches conjointes des forces en présence, CiCLiC s’escrimant sept jours sur sept à inventer des solutions en temps réel à des soucis renouvelés et amplifiés par la crise et son virus.</p><p style="text-align: justify;">En tant que lecteur public, on s’en doute, Jean-Christophe est souvent habitué à des auditoires plus denses et resserrés. Mais le changement de configuration redistribue les difficultés&nbsp;: le stress n’existe pas moins devant les petites assemblées. Ce n’est pas le même, c’est vrai. L’épreuve est davantage mesurable sur les visages moins nombreux, c’est vrai aussi. <strong>«&nbsp;<em>Cinq personnes, une grande salle, grande distance, j'ai un peu le trac dans cette lecture que j'ai l'impression de faire dans un contexte de science-fiction. Nous sommes tous abasourdis, sonnés, étonnés de nous retrouver là autour d'une lecture. Elle existe malgré tout.</em>&nbsp;<em>Il y a plus d'un an que cette relativement grande bibliothèque n'a pas organisé d'animation.&nbsp;</em>»</strong>&nbsp;Couvre-feu oblige ce soir, <strong>«</strong>&nbsp;<strong><em>nous savons que notre temps est compté après la lecture, nous échangeons. Essayer d'affronter tout ce qui nous retient, nous empêche. C'est aussi à l'intérieur que cela se passe.&nbsp;Important de parler, être heureux d'échanger, d'être simplement là autour de cette lecture. Sylvie Germain nous y aide, elle m'aide, je crois que nous nous faisons tous du bien.&nbsp;</em>»</strong></p><p style="text-align: justify;">Cette complicité qui confine à la compassion, elle apparaît aussi sous d’autres formes, par exemple comme esprit d’équipe et camaraderie, Bruno le prouve&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>Disons que ce ne fut pas une année facile, mais on a quand même, je crois, tenu le truc, et ça c’est bien ! C’était une année où l’on avait besoin de faire corps avec l’aventure, de s’épauler.&nbsp;Il se trouve que ce premier jour de lecture correspondait aussi au premier jour de mon camarade Antoine, et l’un et l’autre on a décidé de s’y accompagner pour le soutien. Moi ça m’a fait du bien. </em>»<em>&nbsp; </em></strong>Pour Bruno, le cœur et l’ambiance de ces tournées<strong><em> </em>«<em>&nbsp;c’est ça, plus que tout le reste.</em>&nbsp;»</strong> Ledit Antoine, quant à lui, c’est <em>Les Abattus</em> de Noëlle Renaude qu’il va lire&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>On respire, on parle avec des vraies gens et même que personne ne se trouve derrière un écran.&nbsp; Oui, bien sûr il y a les masques… A ce propos, c'est étrange et mystérieux, cet échange muet, par moment, qui ne passe que par les yeux... Le reflet de l'âme… Peut-être ?&nbsp;</em>»</strong></p><p style="text-align: justify;">Ah, les masques. <em>Le</em> masque. Accessoire par excellence du comédien, qu’il soit sculpté à même la chair du sourire, ou noué derrière les oreilles, taillé dans du bois, du cuir ou du plastique, alliance du plâtre et du papier mâché, nez de clown ou bouille d’Arlequin. En art dramatique, le masque n’est pas l’ennemi mais l’auxiliaire de la sincérité, son support de plus. En lecture publique, il ne saurait déroger à cette loi physique. L’Irlandais John Boyne a écrit un livre qui s’intitule <em>Les Fureurs invisibles du cœur</em>, que Danièle&nbsp;a pu dire dans ces conditions science-fictionnelles invoquées par Jean-Christophe&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>J'ai testé pour cette lecture le dispositif du guichet en plexiglas qui était disponible dans la médiathèque, ce qui m'a permis d'enlever mon masque, et tout le monde en a été content.</em> » </strong>La fine barrière translucide derrière laquelle s’assied Danièle est une autre manifestation imprévue du masque. Son métier d’actrice lui ordonne de faire face et elle s’acquitte de l’exigence technique dans ce castelet de marionnettes où tous peuvent enfin accéder à son visage.</p><p style="text-align: justify;"><strong>«&nbsp;<em>Tout le monde est masqué y compris moi</em>&nbsp;»</strong>, précise Yvan avec dérision, ajoutant, dans une fausse jubilation&nbsp;de marathonien, qu’il a <strong>« <em>réussi à rentrer chez [lui] à 18h sonnantes&nbsp;!</em>&nbsp;»</strong>. Le livre qu’il a défendu cette année, c’est <em>L’Amour est très surestimé</em> de Brigitte Giraud. L’amour&nbsp;? La mort aussi, mais on est tous d’accord qu’il vaut mieux ne pas faire courir de risques aux personnes qui ont le cran de venir entendre des livres dits à haute voix, c’est-à-dire des mots qui créent des courants d’air et la circulation des idées autant que des microbes&nbsp;: si elles sont là, ces personnes, c’est justement pour se sentir vivre.</p><p style="text-align: justify;">Les publics eux aussi ont leurs méthodes et se voient proposer des mécaniques de protection et de disposition dans l’espace. Guy Frédéric installe pour eux <strong>«&nbsp;<em>le coin-lecture dans la salle des fêtes</em>&nbsp;»</strong> avec les accueillants, <strong>«&nbsp;<em>c'est-à-dire que nous plaçons sept chaises qui semblent perdues dans l'immensité du désert… </em>»</strong>. Il va lire <em>Grande Tiqueté</em> d’Anne Serre. C’est une œuvre qui prend à revers toute tentative de céder malgré soi au jargon bureaucratique et médico-légal, rédigée dans une langue que n’auraient reniée ni Lewis Carroll, ni Henri Michaux, une écriture qui interloque et chavire tous les registres et se fout avec effronterie de la gueule des mots salauds. Ces mots qui ne sont pas forcément du français mais que tout le monde comprend – non pas qu’on les ait entendus dans une chanson rock, non. Plutôt dans des allocutions ministérielles ou des alertes qui clignotent en couleur sur votre téléphone. Isabelle déboule chez des officiels qui <strong>«&nbsp;<em>veulent à tout prix éviter un </em>cluster&nbsp;»</strong>. Or, qu’est-ce donc qu’une Lecture d’Hiver, sinon un «&nbsp;foyer de contagion&nbsp;» en effet, où la seule maladie qui se refile est la Connaissance en partage&nbsp;? Cette infection, on ne reculera devant rien ni personne pour la voir se répandre, elle est porteuse de vie et réanimatrice de destinées. Isabelle, toujours&nbsp;: <strong>«</strong><em>&nbsp;<strong>Le groupe devait être de six à sept personnes, malades, empêchées. Finalement quatre. L’accueillante me dit "Vous allez lire&nbsp;?..." Mais bien sûr !!!</strong>&nbsp;</em><strong>» </strong>La seule chose qui passera, ce sera la littérature.<em></em></p><p style="text-align: justify;">Dans ce désordre inopiné, où des remises en ordre sournoises s’imposent par en-dessous, à ensemencer à l’avance les discussions de <strong>«&nbsp;<em>couvre-feu</em>&nbsp;»</strong>,&nbsp;<strong>«&nbsp;<em>attestations pour déborder sur l’horaire</em>&nbsp;»</strong> et autres <strong>«&nbsp;<em>vaccinations</em>&nbsp;»</strong>, des solutions ont émergé comme elles pouvaient, Michèle Fontaine permettant aux traditionnels accueillants particuliers de transiter par des structures tierces – mairies, entreprises, salles associatives –, pour faire venir les comédiens, non plus chez eux, c’était contraire aux logiques de confinement, mais dans des lieux assez grands, capables d’agencer une telle manifestation. Ces gens ont parfois rendu faisables des lectures jusqu’à devant vingt personnes. Poétiquement, CiCLiC les a baptisés «&nbsp;Particuliers Ailleurs&nbsp;», ces passionnés engagés pour la lecture qui ne pouvaient plus recevoir quiconque dans leur appartement ou leur maison. «&nbsp;Particuliers Ailleurs&nbsp;», on dirait un titre d’album de pop française. Julien en fournit un exemple, pour l’une de ses quatre prestations autour de <em>Pas dupe</em>, d’Yves Ravey&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>D'habitude, elle reçoit une Mille Lecture d’Hiver chez elle. Comme cette année ce n'est pas possible, elle a proposé au centre socio-culturel d'accueillir cette lecture. La majorité des auditeurs et auditrices n'avait jamais assisté à une lecture à voix haute, ce fut donc une découverte. De même, le centre socio-culturel a maintenant envie de devenir accueillant.</em>&nbsp;»</strong></p><p style="text-align: justify;">Et puis voilà autre chose, qui voit les arythmies et les anormalités se concurrencer jusqu’à devenir, au choix, un bordel de banalités quotidiennes ou une succession de cocasseries qui feraient passer l’épidémie au troisième plan (c’est l’un des buts avoués)&nbsp;: <strong>«&nbsp;<em>J'arrive au lycée à l'heure du déjeuner prévu à la cantine pour faire connaissance avec mon accueillante, dans une ambiance très étrange. L'établissement est en train de découvrir qu'il y a de toute évidence une intoxication alimentaire .... certains internes malades depuis le matin, les classes se vident, les parents viennent rechercher leurs enfants. Même certains professeurs commencent à se sentir mal... dont mon accueillante. Mais la lecture se fait. L'accueillante refera appelle aux Mille Lectures, je pense. Elle semble convaincue des bienfaits du projet ! On oublie parfois en ces temps covid que d'autres évènements peuvent arriver, qui n'ont aucun rapport. Et parfois, c'est peut-être idiot, mais cela fait du bien !</em>&nbsp;» </strong>Ce jour-là,<strong> </strong>malade ou pas, Tiphaine leur a lu <em>La Géante</em>, de Laurence Vilaine.</p><p style="text-align: justify;"><strong>«&nbsp;<em>C’est curieux, ça fait un an maintenant. On ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi long</em>.&nbsp;»</strong> réalise Marion, sans doute un peu hébétée par le constat rugueux, violent, acté par le calendrier. L’an passé à la même époque, cent quarante-huit lectures connurent une annulation à cause du corona et de ses incertitudes virales, ce fut donc déjà une déception : si les contrats de travail ont été respectés et que les comédiens ont tous été rémunérés comme le prévoyait leurs tournées, la covid a contraint à moins de rencontres donc à moins de joies partagées, or moins de lectures c’est moins de livres et vice versa. Et puisque l’on parle de livres, Marion en soumettait deux à ses auditoires, <em>Lapetitegens</em> et <em>C’est curieux</em>. Chacun est d’Isabelle Poinçon. Choisir de lire deux titres plutôt qu’un, cela arrive depuis la première édition des Mille Lectures d’Hiver en 2007, mais ce n’est pas si fréquent. Cela ne s’applique qu’à la lecture de recueils de poésie, ce qui répond à une quête intérieure de lecteur ou lectrice, autant qu’à un échange avec la direction des Mille, c’est vivace et ouvert en amont de la tournée, avant d’épouser un code auquel on ne se dérobera pas&nbsp;: on ne décide pas de lire ce soir tel livre plus qu’un autre, et demain l’inverse en fonction de ce que l’on pense du public que l’on va rencontrer, au contraire on lit bien des extraits des deux ouvrages, parce que l’on désire faire connaître à tous les mêmes passages, c’est une forme d’égalité, et puis en tout état de cause, aucun public, si ressemblant soit-il au précédent, ne réagit ou ne discourt de la même manière, avec les mêmes sensibilités, souvenirs ou énergies. C’est prouvé à chaque fois.</p><p><strong>«&nbsp;<em>Dire que j’ai le trac !<br /></em></strong><strong><em>Lire avec un masque<br /></em></strong><strong><em>Lire de la poésie<br /></em></strong><strong><em>Sortir de chez soi<br /></em></strong><strong><em>Dire que j'ai le trac et que je ne suis qu’à quelques pas de la maison<br /></em></strong><strong><em>Rien n'est habituel<br /></em></strong><strong><em>Depuis de années je participe aux Mille Lectures d’Hiver.<br /></em></strong><strong><em>Depuis des années ces lectures sont de grandes occasions.<br /></em></strong><strong><em>Partir loin<br /></em></strong><strong><em>D'habitude c’est ma grande tournée annuelle.<br /></em></strong><strong><em>Le dépaysement se vit en région Centre<br /></em></strong><strong><em>Aujourd'hui je lis<br /></em></strong><strong><em>C'est à 10 minutes de chez moi<br /></em></strong><strong><em>’’Et puis la lecture était bien dite aussi, donc c'est agréable, même avec le masque on vous entend’’.<br /></em></strong><strong><em>J'avais presque oublié, le masque. On s'habitue ?&nbsp;</em>»</strong></p><p>La question est rhétorique&nbsp;: non, on ne s’habituera jamais à rien. Car rien n’est d’avance jamais ni perdu, heureusement. Ni gagné, hélas.</p><div><hr align="left" size="1" width="33%" /><div><p style="text-align: right;">&nbsp;</p><hr /><p style="text-align: right;">&nbsp;<span style="text-align: left;">Fin du premier épisode.</span></p></div></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/dpp_2786_0.jpg?itok=Ju4GmJk6"/> Thu, 30 Sep 2021 13:54:01 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/lire-par-temps-de-peste-1-recits-de-la-15e-edition-des-mille-lectures-d-hiver actualites Stage d’écriture de scénario bd https://livre.ciclic.fr//actualites/stage-d-ecriture-de-scenario-bd-1 <p class="chapo">Les 18 et 19 novembre, BD Boum propose un stage d'écriture de scénario bd avec <span>Jean-David Morvan</span>.&nbsp;Le scénariste partagera son expérience et prodiguera ses conseils aux participants de ce stage de deux journées, à destination d'initiés ou débutants qui souhaitent découvrir ou perfectionner les techniques de narration en BD.&nbsp;</p><p>Organisé dans le cadre du festival BD Boum, cet atelier s'adresse aux adultes et a pour objectif&nbsp;d'initiatier et/ou de consolider des techniques de narration, à travers les travaux personnels des participants.</p><p>Né en 1969, <strong>Jean-David Morvan</strong> est l’un des scénaristes de BD les plus prolifiques de sa génération. Il s’est d’abord essayé au dessin mais abandonne les études pour devenir scénariste. Il publie ses premiers textes dans un fanzine où il rencontre Yann Le Gall avec qui il écrira en 2001 la série&nbsp;<em>Zorn et Dirna</em>. En 1994, il publie&nbsp;<em>Nomad</em>&nbsp;avec Sylvain Savoia.<br /><br /><a href="https://www.maisondelabd.com/images/2020/stages/sillage-bd-volume-2-integrale-12200.jpg" class="wfpopup"></a>La série&nbsp;<em>Sillage</em>, commencée en 1998 avec Buchet au dessin, remporte un succès immédiat. Il est également l’auteur des séries&nbsp;<em>Troll, HK, Al Togo, Reality Show</em>&nbsp;et&nbsp;<em>Je suis morte</em>. Depuis 2004, il a repris avec son acolyte Munuera la série&nbsp;<em>Spirou et Fantasio</em>. En 2009 il remporte un Silver Award au Prix international du manga pour l’album&nbsp;<em>Zaya</em>.<br /><br />Chez Glénat, il scénarise&nbsp;<em>Sherlock Fox</em>&nbsp;(dessin de Du Yu),&nbsp;<em>SpyGames</em>&nbsp;(dessin de Jung-Gi Kim),&nbsp;<em>Ravage</em>, les albums de la collection&nbsp;<em>"Ils ont fait l'Histoire"</em>&nbsp;consacrés à Jaurès et Louis XIV, un titre de la collection&nbsp;<em>"Conan le Cimmérien"</em>.<em>&nbsp;Le Cycle de Tschaï</em>&nbsp;avec Li-An,&nbsp;<em>La Mandiguerre</em>&nbsp;avec Tamiazzo,&nbsp;<em>7 Secondes</em>&nbsp;avec Parel ou<em>&nbsp;Trop de Bonheur</em>&nbsp;avec Lejeune sont publiées chez Delcourt.<br /><br />Avec Séverine Tréfouël, il scénarise&nbsp;<em>Irena</em>, une adaptation de la vie d’Irena Sendlerowa résistante et militante polonaise, qui fut l’une des grandes héroïnes de la Seconde Guerre Mondiale, sauvant près de 2500 enfants juifs du ghetto de Varsovie. Cette série jeunesse dessinée par David Evrard a fait l’objet d’une exposition à bd BOUM en 2017.</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/fotojet_13.jpg?itok=czOg9fjD"/> Wed, 29 Sep 2021 15:22:32 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/stage-d-ecriture-de-scenario-bd-1 actualites Formation BD : L'auteur du futur https://livre.ciclic.fr//actualites/formation-bd-l-auteur-du-futur <p><span class="chapo">Dans le cadre du festival, bd BOUM propose chaque année une journée de formation bande dessinée, gratuite, </span><span class="chapo">à destination des documentalistes, bibliothécaires, professionnels du livre, des éducateurs et des travailleurs sociaux avec des rencontres d'auteurs et d'experts.</span></p><p>&nbsp;</p><h4>PROGRAMME DE LA JOURNEE</h4><ul><li>9h30 :&nbsp;Accueil des participants</li><li>10 h :&nbsp;<em>Censures d’hier et d’aujourd’hui</em>&nbsp;par Bernard Joubert<br />Phénomène ancien, la censure a eu une importance considérable dans l'histoire de la bande dessinée. <br />Comment la situation a-t-elle évolué ? Et qu'en est-il aujourd'hui des lois et de l'autocensure ? <br /><br />Bernard Joubert&nbsp;est journaliste, auteur de l'article "censure" du récent<em style="text-align: justify;">&nbsp;Bouquin de la bande dessinée</em><span style="text-align: justify;">&nbsp;ainsi que des livres :&nbsp;</span><em style="text-align: justify;">Images interdites, Histoires de censure, Dictionnaire des livres et journaux interdits, Elvifrance l'infernal éditeur, Chez les censeurs</em><span style="text-align: justify;">...</span></li></ul><ul><li>12 h :&nbsp;Pause déjeuner (Possibilité de se restaurer au bar de la Halle aux grains).</li><li>14 h : Q<em>uel avenir pour les auteur-e-s&nbsp;?<br /></em>La table ronde, animée par&nbsp;Patrick Gaumer&nbsp;auteur du&nbsp;<em style="text-align: justify;">Larousse de la bd</em><span style="text-align: justify;">, est consacrée à la situation des bédéastes.&nbsp;<br /></span>Quelles sont leurs conditions de création, leurs statuts et leurs revendications&nbsp;? <br /><br />Avec la présence de Jeanne Puchol, autrice et administratrice à La Saif, Marc-Antoine Boidin, auteur et membre du SNAC-BD, Christian Lerolle, coloriste et membre de la Commission de Coordination&nbsp;du collectif AAA, et Geoffroy Pelletier, directeur de la SOFIA.</li></ul><ul><li>16 h :&nbsp;Clôture de la journée de formation.</li></ul><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/forma_bd_boum.jpg?itok=la_fqx6_"/> Wed, 29 Sep 2021 14:42:00 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/formation-bd-l-auteur-du-futur actualites Prix bd BOUM - Les nommés 2021 https://livre.ciclic.fr//actualites/prix-bd-boum-les-nommes-2021 <p class="chapo">Dans le cadre de la 38e édition du festival bd BOUM, présidée par Posy Simmonds, qui se déroulera les 19, 20 et 21 novembre 2021 à Blois, différentes récompenses seront décernées lors de la cérémonie des prix, le samedi 20 novembre à 18 h 45, dont le Grand Boum – Ville de Blois 2021 qui distingue un-e auteur-rice pour l’ensemble de son œuvre.<br />La soirée se déroulera dans l’Hémicycle de la Halle aux Grains et commencera par un concert de Paddy O’ Turner (One Man Band irlandais)</p><p class="chapo"><strong>► PRIX REGION CENTRE-VAL DE LOIRE</strong></p><p><em><strong></strong></em><span style="color: #555555; font-size: 13px;">Ce prix récompense une bande dessinée pour sa portée citoyenne.<br /></span>Les nommé-e-s 2021 :</p><ul><li><em><strong>Dessiner encore</strong></em>, Coco, Les Arènes BD</li><li><em><strong>Urgence climatique</strong></em>, Ivar Ekeland Étienne Lécroart, Casterman</li><li><em><strong>Fake news, l’info qui ne tourne pas rond</strong></em>, Doan Bui, Leslie Plée, Delcourt</li><li><em><strong>Transitions</strong></em>, journal d’Anne Marbot, Elodie Durand, Delcourt</li><li><em><strong>Les gens de rien, jusqu’au printemps</strong></em>, Charles Masson, Delcourt</li><li><em><strong>Triso Tornado, Histoire d’une famille avec trisomie 21</strong></em>, Violette Bernad, Camille Royer, Futuropolis</li><li><em><strong>Grand Silence</strong></em>, Théa Rojzman, Sandrine Revel, Glénat</li><li><em><strong>Prends soin de toi !</strong></em>&nbsp;Rudo, Grand Angle</li><li><em><strong>Ne m'oublie pas</strong>,</em> Alix Garin, Le Lombard</li><li><em><strong>Il est où le patron ?</strong></em>&nbsp;Maud Bénézit, Les paysannes en polaire, Marabulles</li></ul><p class="chapo"><strong>► PRIX LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT 41 POUR LE JEUNE PUBLIC</strong></p><p>Ce prix vise à promouvoir une bande dessinée de qualité destinée aux 6-10 ans publiée dans l’année. Le jury est composé des écoles : Marcel Pagnol à Oucques la Nouvelle, Les Basses Roches à La Chaussée-St-Victor, Charles Gaspart Dodun à Herbault, Alain Fournier à Controis-en-Sologne, Marcel Vatin à Gièvres, Anatole France à Vendôme.&nbsp;</p><p>Les nommé-e-s 2021 :</p><ul><li><em><strong>L'homme qui courait après sa chance</strong></em>, Pozla, Delcourt</li><li><em><strong>Linette, T4</strong>&nbsp;</em>- Le Bidoudune, Catherine Romat, Jean-Philippe Peyraud, La Gouttière<strong><br /></strong></li><li><em><strong>Les gardiennes du grenier</strong></em>, Oriane Lassus, Biscoto</li><li><em><strong>Violette et les lunettes magiques</strong></em>, Émilie Clarke, Biscoto</li></ul><p class="chapo"><strong>► PRIX CONSEIL DEPARTEMENTAL</strong></p><p>Ce prix récompense une bande dessinée de qualité, pour les 11-14 ans. Le jury est composé d’élèves du collège Léonard de Vinci à Romorantin-Lanthenay..&nbsp;<br />Les nommé-e-s 2021 :</p><ul><li><em><strong>Yojimbot</strong></em>, Sylvain Repos, Dargaud</li><li><em><strong>Wanted Lucky Luke</strong>,</em> Matthieu Bonhomme, Dargaud</li><li><em><strong>Créatures, T 1</strong>&nbsp;</em>- La ville qui ne dort jamais, Stéphane Betbeder, Djief, Dupuis</li><li><em><strong>Raowl, T 2</strong></em>&nbsp;- Peau d’âne la princesse qui pue, Tébo, Dupuis</li><li><em><strong>Le grimoire d’Elfie, T 1</strong>&nbsp;</em>- L'île Presque, Audrey Alwett, Arleston, Mini Ludvin, Drakoo</li><li><em><strong>Les bonhommes de pluie</strong></em>, François Duprat, La Gouttière</li><li><em><strong>Elles, T 1</strong>&nbsp;</em>- La nouvelle(s), Aveline Stokart, Kid Toussaint, Le Lombard</li><li><em><strong>Le souffle du géant</strong></em>, Tom Aureille, Sarbacane</li><li><em><strong>Le cercle de providence, T1</strong>&nbsp;</em>- L'appel, Sébastien Viozat, Anne-Catherine Ott, Gabriel Amalric, Jungle</li><li><em><strong>Les spectaculaires, T 5</strong></em>&nbsp;- Contre les Brigades du Pitre, Régis Hautière, Arnaud Poitevin, Rue de Sèvres</li></ul><p class="chapo"><strong>► PRIX JACQUES LOB</strong></p><p>Ce Prix récompense un auteur, scénariste ou dessinateur-scénariste, ayant déjà publié plusieurs albums.<br />Les nommé-e-s 2021 :</p><ul><li><strong>Alain Ayrolles</strong></li><li><strong>Anne Baraou</strong></li><li><strong>Thomas Cadène</strong></li><li><strong>Laurent Galandon</strong></li><li><strong>Loo Hui Phang</strong></li><li><strong>Wilfrid Lupano</strong></li><li><strong>Anne-Caroline Pandolfo</strong></li></ul><p class="chapo"><strong>► PRIX DE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE</strong>&nbsp;</p><p>Ce prix récompense un auteur de la région de la zone de diffusion du quotidien.<br />Les nommé-e-s 2021 :</p><ul><li><em><strong>Le petit Livre de l'écologie</strong></em>, Hervé Bourhis, Dargaud</li><li><em><strong>En âge florissant</strong></em>&nbsp;– Histoire de la France T 9, Pascal Brioist, Anne Simon, La Découverte - La Revue Dessinée</li><li><strong><em>Vivaces</em>,</strong>&nbsp;Pauline Torregrossa, (et Lucile Torregrossa), Des Ronds dans l’O</li><li><strong><em>Du bruit dans le ciel</em>,</strong>&nbsp;David Prudhomme, Futuropolis</li><li><strong><em>Facteur pour femmes T 2</em>,</strong>&nbsp;Didier Quella Guyot (et Manu Cassier), Grand Angle</li><li><em><strong>Le livre des merveilles</strong></em>, Étienne Le Roux, Vincent Froissard, Métamorphoses</li><li><em><strong>Pédale !</strong></em>&nbsp;Ludovic Piétu (et Jika), Rouquemoute</li><li><strong><em>Mémoires effondrées</em>,</strong>&nbsp;Baya, Rue de l’échiquier</li><li><em><strong>Madeleine, résistante, T 1</strong>&nbsp;-</em> La Rose dégoupillée, Dominique Bertail, (et J-D Morvan), Aire libre</li></ul><p class="chapo"><strong>► HORIZON JEUNES TALENTS</strong></p><p>Une bourse de 1 000 € d’aide à la création est attribuée pour les auteurs-rices de bande dessinée en voie de professionnalisation. Cette année, l’opération est marrainée par Brigitte Luciani. Le-a lauréat-e sera exposé-e lors de bd BOUM 39.</p><p><strong>Les sélectionné-e-s&nbsp;2021 :</strong></p><p>- Léo Badiali &amp; Marianne Le Berre,&nbsp;<em><strong>Seules les algues savent</strong></em><br />- Titouan Beaulin,&nbsp;<em><strong>Héloïse</strong></em><br />- Virginie Costa,&nbsp;<em><strong>C'est moi le chef !</strong></em><br />- Barthélémy de Cidrac,&nbsp;<em><strong>Le conte du chagrin sombre</strong></em><br />- Céline Fabre<em><strong>&nbsp;Les chroniques d'une caissière Covid</strong></em><br />- Annabelle Gormand,<em>&nbsp;<strong>Ici commence la mer</strong></em><br />- Matao,&nbsp;<em><strong>Dark Quentin</strong></em><br />- Aurélien Médinger &amp; Pauline Trébouet,&nbsp;<em><strong>Le huitième jour</strong></em><br />- Florence Rivière &amp; Steren,&nbsp;<em><strong>Argile</strong></em><br />- Pauline Torregrossa,&nbsp;<em><strong>Vivaces</strong></em><br />- Luca Valenti,<em><strong>&nbsp;Ma chère Fanny</strong></em></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/blois-bdboum-2021-affiche.jpg?itok=UkWnrjpT"/> Wed, 29 Sep 2021 14:15:19 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/prix-bd-boum-les-nommes-2021 actualites bd BOUM, 38e festival de bande dessinée de Blois https://livre.ciclic.fr//actualites/bd-boum-38e-festival-de-bande-dessinee-de-blois <p class="chapo">Le festival de bande dessinée de Blois – bd BOUM – fête cette année sa 38<sup>e</sup> édition. Cette manifestation, une des plus importantes du paysage français du Neuvième Art, se déroule durant trois jours dans plusieurs lieux de la ville, notamment à la Maison de la BD, lieu unique en région Centre-Val de Loire.&nbsp;L’objectif&nbsp; est&nbsp; de&nbsp;développer&nbsp; une&nbsp; manifestation&nbsp; littéraire&nbsp; qui&nbsp; participe&nbsp; à&nbsp; la&nbsp; diffusion&nbsp; et&nbsp; à&nbsp; la&nbsp;promotion de la bande dessinée en favorisant la rencontre entre les œuvres,&nbsp;les auteurs et les publics. </p><p>Le festival bd BOUM est un rendez-vous incontournable permettant au grand public, aux professionnels du livre, aux passionnés et/ou amateurs de bande-dessinée de venir rencontrer plus de<strong> <a href="https://www.maisondelabd.com/auteurs-2019" target="_blank">200 auteurs</a>, 20 000 visiteurs, 70 exposants et de nombreuses expositions</strong>. Au cours de ces trois jours, bd BOUM propose un stage d’initiation au scénario, des ateliers de pratique artistique pour les scolaires, des rencontres d’auteurs, des conférences, des débats, des expositions, un salon du livre, une journée professionnelle et du cinéma. : un riche programme !</p><p><span style="font-family: websitefont, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 21px;">Les expositions à découvrir dans différent lieux de la ville :</span>&nbsp;</p><ul><li><div><strong><em>Zoo Monsters </em>Stan Manoukian </strong>- 19, 20 &amp; 21 novembre ; Halle aux Grains</div><div>Une production Rencontres du 9e Art et Office de Tourisme d’Aix-en-Provence. Adaptation et commissariat Jean-Charles Enriquez et le CDSAE</div></li><li><p class="uk-article-meta"><strong><em>De surprise en surprise</em> Voutch</strong> -&nbsp; 19, 20 &amp; 21 novembre ; Halle aux Grains, 1er étage. Commissariat : Oblique Art Production</p></li><li><div><strong><em>Noir c’est noir</em> Philippe Foerster</strong> - 19, 20 &amp; 21 novembre ; Halle aux Grains. Commissariat : Sur La pointe du Pinceau</div></li><li><div><div><strong><em>Le neuvième art taïwanais</em> Chen Pei-hsiu, Ray He &amp; Yao-Ching Tseng</strong> - 19, 20 &amp; 21 novembre ; Halle aux Grains. Coproduction bd BOUM et Centre Culturel de Taïwan à Paris</div></div></li><li><div><strong><em>La Tempête</em>, Violette Vaïsse</strong> - 19, 20 &amp; 21 novembre ; Halle aux Grain. Lauréate de la Bourse Tremplin 2020</div></li><li><div><div><strong><em>Les Transports Sentimentaux</em> Claire Malary</strong> - 19, 20 &amp; 21 novembre ; Parvis de Halle aux Grains. Coproduction bd BOUM &amp; Azalys</div></div></li><li><div><strong><em>La mille et unième nuit&nbsp;</em>Etienne le Roux, Vincent Froissard</strong> - 19, 20 &amp; 21 novembre ; Bibliothèque Abbé-Grégoire <br />Maurice Genevoix, Blois, 27 novembre &gt; 18 décembre et Médiathèque Veuzain-sur-Loire, 2-26 février 2022</div></li><li><div><strong><em>Lulu et Nelson</em> Charlotte Girard, Jean-Marie Omont &amp; Aurélie Neyret</strong> Prix Ligue de l’enseignement pour le jeune public 2020 <br />27 octobre &gt; 15 décembre ; Bibliothèque Abbé-Grégoire. Coproduction bd BOUM &amp; Ligue de l’enseignement. Commissariat Bruno Goujon</div></li><li><div><div><strong><em>Qin Opera</em> Li Zihwu &amp; Men Xiaoyan</strong> - 19 novembre &gt; juin 2022 ; Maison de la bd. Coproduction bd BOUM et les éditions Patayo</div></div></li><li><div><div><strong><em>Seules à Berlin</em> Nicolas Juncker</strong> - 26 octobre &gt; 12 décembre ; Centre de la Résistance de la déportation et de la mémoire 6 square Victor Hugo, Blois. Commissariat Mathilde Landry</div></div></li><li><div><strong><em>RITA</em> Collectif d’auteurs et d’autrices</strong> - 29 octobre &gt; 29 novembre ; Hôtel de Ville9 Place Saint-Louis, Blois. En partenariat avec la Ville de Blois</div></li><li><div><div><strong><em>Mémoires effondrées</em> Baya</strong> - 8 novembre &gt; 8 décembre ; Bibliothèque de Vendôme, Parc Ronsard</div></div></li><li><div><strong>La BD au coin de la rue</strong> - Juillet &gt; novembre. Différents lieux de la ville. Production Ville de Blois</div></li></ul><h2><strong>► Les rencontres :</strong></h2><ul><li><div><div><em>Du côté de chez Posy</em></div><div><strong>Rencontre avec Posy Simmonds</strong> - Samedi 20 novembre, 17h, Auditorium Bibliothèque Abbé Grégoire. Modérateurs : Patrick Gaumer et Paul Gravett</div></div></li><li><div><em>L’ombre de Hugo Pratt</em></div><div><strong>Rencontre avec Lele Vianello</strong> - Vendredi 19 novembre, 17h, Auditorium Bibliothèque Abbé-Grégoire. En partenariat avec les éditions Mosquito et Actuabd. Modérateur : Didier Pasamonik,directeur de la rédaction d’Actuabd&nbsp;</div></li><li><div><em>Alice Guy, première réalisatrice de l’histoire du cinéma</em></div><div><strong>Rencontre avec Catel et José-Louis Bocquet</strong> - Samedi 20 novembre, 11h</div><div>Cinéma Les Lobis. En partenariat avec Casterman et Les Lobis. Modérateur : Christophe Vilain, journaliste bd</div></li><li><div><div><em>De Bayeux à Qin Opéra, un ruban continu</em></div><div><strong>Rencontre avec Men Xiaoyan</strong> - Samedi 20 novembre, 11h30, Maison de la bd. En partenariat avec Patayo Editions. Modérateur : Laurent Mélikian,</div><div>journaliste bd</div></div></li><li><div><div><em>Arrière-cuisine</em> <br /><strong>Rencontre avec Voutch</strong> - Samedi 20 novembre, 15h, Auditorium Bibliothèque Abbé-Grégoire. En partenariat avec Oblique Art et Actuabd</div><div>Modérateur : Didier Pasamonik, directeur de la rédaction d’Actuabd</div></div></li><li><div><div><em>Le génocide Tutsi du Rwanda</em></div><div><strong>Rencontre avec Frédéric Debomy</strong> - Samedi 20 novembre, 15h30, Centre de la Résistance, de la Déportation et de la Mémoire. Modérateur : Clément Even</div></div></li><li><div><div><em>Abdallahi, Le serviteur de Dieu</em></div><div><strong>Rencontre avec Christophe Dabitch</strong> - Samedi 20 novembre, 16h30, Bibliothèque Abbé-Grégoire, section adultes.</div><div>Dans le cadre de l’exposition « Art de l’Islam, Un passé pour un présent »</div><div>En partenariat avec Agglopolys et Actuabd. Modérateur : Tristan Martine, historien</div></div></li><li><div>Projection : <em>Hub au bout des doigts</em></div><div><strong>Echange avec Hub et Benjamin Laurent</strong> à l’issue de la projection - Dimanche 21 novembre, 11h, Auditorium Bibliothèque Abbé-Grégoire. Documentaire de Benjamin Laurent, 54 min - Production Studio Parolox. Gratuit</div></li><li><div><div><em>Seules à Berlin</em></div><div><strong>Rencontre avec Nicolas Juncker</strong> - Dimanche 21 novembre, 15h, Centre de la Résistance, de la déportation et de la mémoire. Modérateur : Clément Even</div></div></li><li><div><div><em>Du bruit dans le ciel</em></div><div><strong>Rencontre avec David Prudhomme</strong> - Dimanche 21 novembre, 15h30, Auditorium Bibliothèque Abbé-Grégoire. En partenariat avec La Nouvelle République. Modérateur : Christophe Gendry, directeur de la NR 41</div></div></li></ul><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/blois-bdboum-2021-affiche.jpg?itok=UkWnrjpT"/> Wed, 29 Sep 2021 14:04:18 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/bd-boum-38e-festival-de-bande-dessinee-de-blois actualites Consultations juridiques https://livre.ciclic.fr//actualites/consultations-juridiques <p class="chapo" style="text-align: justify;">Vous êtes éditeur en Centre-Val de Loire et vous avez besoin d'informations juridiques ? Ciclic Centre-Val de Loire&nbsp;vous propose des consultations juridiques téléphoniques adaptées à votre problématique.&nbsp;Ce nouveau service complémentaire à l’accompagnement des maisons d’édition du territoire réalisé par l'agence via le dispositif d’aide, les conseils, la valorisation sur le site et les formations est assuré par le Cabinet d'avocat ORA.</p><p style="text-align: justify;"><span>Les consultations proposées avec&nbsp;</span><span>un·e juriste spécialisé·e sont gratuites et d’une durée de 30 minutes. Elles sont limitées au nombre de deux par année civile pour chaque personne physique ou morale.&nbsp;</span></p><div style="text-align: justify;">Cette permanence téléphonique sera organisée tous les 2 mois et permettra de répondre à 4/5 demandes à chaque session. Le premier rendez-vous se tiendra début novembre, vous pouvez dès maintenant solliciter un rendez-vous en ligne.</div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;">Les questions doivent concerner le secteur du livre, à savoir : propriété intellectuelle, statut de l’auteur, contrats d’édition, activité éditoriale, droit d’exploitation, réglementation relative à la vente et à la promotion du livre, droit de prêt, marchés publics, organisation d'événements liés au livre...</div><h4 style="text-align: justify;">Modalités de prise de rendez-vous</h4><div><ul><li style="text-align: justify;">Les éditeurs sont informés par mail des dates de consultations et de l’ouverture des soumissions (date limite pour l’envoi des questions : 20 jours en amont du rendez-vous téléphonique.)</li><li style="text-align: justify;">Une question unique (ou quelques questions autour d'une thématique unique), suffisamment détaillée, accompagnée de pièces complémentaires si besoin, doit être transmise à Ciclic Centre-Val de Loire via le formulaire en ligne.&nbsp;</li><li style="text-align: justify;">Vos questions seront traitées par ordre de réception. Selon leur nature, Ciclic Centre-Val de Loire vous conseillera directement ou vous orientera vers l’avocat.</li><li style="text-align: justify;">Ciclic Centre-Val de Loire prendra contact avec vous pour vous confirmer l’heure et la date de votre rendez-vous.</li></ul></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public?itok=f79EIT0D"/> Fri, 24 Sep 2021 09:32:40 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/consultations-juridiques actualites Responsable d’action culturelle, sociale et éducation (h/f) https://livre.ciclic.fr//actualites/responsable-d-action-culturelle-sociale-et-education-hf <div class="bloc1"><div><div style="text-align: justify;"><span class="chapo">La ville d’Orléans recrute un.e responsable d’action culturelle, sociale et éducation pour son réseau des médiathèques.</span><br /><br /><strong></strong></div><div style="text-align: justify;">À une heure de Paris et aux portes du Val de Loire, Orléans dispose d’incomparables atouts en matière de cadre de vie pour ses 130 000 habitants. Capitale régionale du Centre-Val de Loire, dotée de labels culturels nationaux, le cœur d’Orléans bat au rythme d’événements tout au long de l’année. Engagée dans la préservation de son environnement et située sur un territoire économique dynamique et connecté, la cité johannique pilote de nombreuses actions en faveur du développement durable, de l’emploi et du numérique.</div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div style="text-align: justify;"><strong>MISSIONS</strong><br />Sous l’autorité de la directrice du réseau des médiathèques, vous êtes membre de l’équipe de direction et assurez des fonctions de coordonnateur de l’action culturelle, éducative et sociale du réseau des médiathèques d’Orléans (6 établissements) pour des médiathèques plus proches, plus inclusives, plus coopératives, au centre des interactions culturelles, éducatives et sociales.<br /><br />En traduisant la stratégie de la direction, vous définissez les orientations pour :<br />• Concevoir, coordonner et mettre en œuvre la programmation culturelle du réseau des médiathèques dans le cadre du projet d’établissement et en lien avec les équipes<br />• Développer les partenariats avec le monde éducatif et coordonner l’organisation de l’accueil des groupes dans le cadre scolaire<br />• Développer les partenariats nécessaires à l’accueil de tous les publics</div><div style="text-align: justify;">&nbsp;</div><div class="section__sstitre" style="text-align: justify;"><strong>PROFIL RECHERCHÉ</strong></div><div style="text-align: justify;">Vous connaissez la sociologie de la culture, la sociologie des publics et leurs attentes ainsi que l’environnement documentaire, administratif et réglementaire de la fonction publique et territoriale.</div></div></div><div class="bloc2">Apte à conduire des projets, à organiser et réaliser des évènements en lien avec les missions de l'établissement et les autres unités de l'établissement, vous connaissez la médiation vers l'ensemble des publics.<br /><br />Vous savez générer et développer des partenariats.<br /><br />Doté·e d’esprit managérial, vous êtes apte à travailler en équipe et avec des partenaires variés.<br /><br />Sens du relationnel, autonomie, imagination et créativité, sens de l’écoute et du dialogue, organisation, rigueur, discrétion et réserve professionnelle sont attendus.<span style="text-align: justify;">&nbsp;</span></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/logo-orleans-metropole.jpg?itok=s4w7Uixx"/> Thu, 23 Sep 2021 11:32:16 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/responsable-d-action-culturelle-sociale-et-education-hf actualites Chargé des systèmes d’information documentaires - Orléans (45) https://livre.ciclic.fr//actualites/charge-des-systemes-d-information-documentaires-orleans-45 <div style="text-align: justify;"><div class="chapo">Établissement d'enseignement supérieur, l'Université d'Orléans est présente sur 7 sites en région Centre Val de Loire. Elle compte 20 400 étudiant.e.s, 141 diplômes nationaux, 2000 personnels et 25 unités de recherche. L'Université recherche, pour son s<span>ervice Commun de la Documentation,&nbsp;</span></div><blockquote><div>un(e) manager des systèmes d’information documentaires</div></blockquote></div><div>L’université d’Orléans place au cœur de son projet pédagogique ses bibliothèques universitaires qui sont chargées d’enrichir le rapport à l’enseignement et au savoir et favorisent la constitution, par les étudiants eux-mêmes, de leur propre documentation. Elles sont essentielles à l’acquisition de l’autonomie et la maturité des étudiants dans l’accès à l’information.</div><h4>Missions</h4><div>Au sein du Service Commun de la Documentation de l’Université d’Orléans, rattaché hiérarchiquement au responsable de la cellule informatique documentaire, le chargé des systèmes d’informations assure la gestion technique des ressources numériques, le management des systèmes d’information. Il participe à la valorisation des données.</div><div>La cellule informatique documentaire comprend 4 personnels. Elle gère l’ensemble des matériels informatiques du SCD et met à disposition des services numériques pour les bibliothèques du réseau (23 BU) et les usagers.<br /><br /></div><div><strong>Administrer les services numériques du SCD (70%)</strong></div><div><div><ul><li>Participer à l’exploitation quotidienne du site du SCD (Drupal 7) et préparer sa migration</li><li>Assurer le suivi des outils du SCD [Logiciels actuellement en place : système de réservations (Affluences), documentation interne (Wordpress)&nbsp;</li><li>Administrer la solution Ezproxy d'accès distant aux ressources numériques</li><li>Assurer l'assistance aux utilisateurs</li><li>&nbsp;Accompagner la mise en place d’indicateurs statistiques : exploiter EzPaarse, configurer EZMesure et participer au paramétrage de Kibana</li></ul></div><div><strong>Participer à la cellule Services d'appui à la recherche (20%)</strong></div><div><ul><li>&nbsp;Administrer le portail HAL de l’université et ExtrHal</li></ul></div><div><strong>Participer au service public de la BU Droit Économie Gestion (10%)</strong></div><div><strong><br /></strong></div></div><h4>Profil recherché</h4><div style="text-align: justify;"><ul><li>Formation Bac+3 en gestion des systèmes d’informations documentaires</li><li>Connaissance de la gestion technique des ressources numériques</li><li>Connaissance des technologies du web, de Drupal 7 et 9, d’Ezproxy</li><li>Connaissance des archives ouvertes en général et de HAL</li></ul>Connaissance des universités et des acteurs du monde des bibliothèques universitaires (Couperin, Abes).<br /><br /><h4>Compétences et qualités requises</h4><div><ul><li>Autonomie / sens de l’organisation / rigueur et réactivité</li><li>Esprit d’initiative / sens de la communication et du travail en équipe</li><li>Maîtriser les techniques de présentation orale et écrite</li></ul></div></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/logo_univorleans_0.jpg?itok=Fv_lsD-z"/> Mon, 20 Sep 2021 16:01:45 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/charge-des-systemes-d-information-documentaires-orleans-45 actualites Les rencontres avec Luc Tartar dans le cadre de sa résidence d'écriture à Orléans https://livre.ciclic.fr//actualites/les-rencontres-avec-luc-tartar-dans-le-cadre-de-sa-residence-d-ecriture-orleans <div class="_1Q9if" data-testid="richTextElement"><p class="font_5 chapo">Le Théâtre de l’Imprévu accueille en résidence le dramaturge Luc Tartar, qui écrit une pièce autour de la rumeur d’Orléans 1969. L’occasion de revenir sur cette affaire dans les lieux même où elle fut façonnée, d’en rencontrer les témoins, et d’en faire état auprès du public d’aujourd’hui pour voir ce qu’elle nous dit de notre rapport actuel au complotisme, à l’antisémitisme, aux fantasmes collectifs et aux fragilités adolescentes. Quatre rendez-vous en présence de l'auteur sont proposés dans le cadre de sa résidence. Un projet soutenu par Ciclic Centre-Val.</p><ul><li>Mercredi 29 septembre&nbsp;2021 à partir de&nbsp;19h<br /><strong>Présentation du projet d'écriture et lecture d'un extrait inédit</strong><br />Théâtre de la Tête Noire à Saran /&nbsp;<a href="http://www.theatre-tete-noire.com/spectacle/text-avril/56" target="_blank" style="text-align: justify;" rel="noopener">Festival Text'Avril<br /></a>Festival consacré à l'émergence des écritures théâtrales d'aujourd'hui&nbsp;<br />►&nbsp;<span style="text-align: justify;">Réservations conseillées : 02 38 73 02 00 –&nbsp;contact@theatre-tete-noire.com</span>&nbsp;</li></ul><ul><li>Mardi 09 novembre&nbsp;2021 à partir de&nbsp;13h<br /><strong>Rencontre&nbsp;professionnelle&nbsp;"Théâtre : A-t-on encore besoin des auteurs ?" </strong><br /><strong>Présentation des trois chartes issues des États généraux des écrivaines et écrivains de Théâtre et des préconisations</strong><br />En présence&nbsp;d'<a href="http://prix-esther.fr/artistes-associes/" target="_blank" style="text-align: justify;" rel="noopener">Agnès Marietta<br /></a><a href="https://le108.org/" target="_blank" style="text-align: justify;" rel="noopener">Le 108 - Orléans<br /></a><span style="text-align: justify;">Jauge limitée / Réservations indispensables : 02 38 77 09 65 –&nbsp;com.imprevu@orange.fr</span>​</li></ul><ul><li>Jeudi 18 novembre&nbsp;2021 à&nbsp;18h<br /><strong>Rencontre et lecture d'extraits</strong><br /><strong style="text-align: justify;">Présentation des œuvres de Luc en direction/en&nbsp;résonance&nbsp;avec la jeunesse<br /></strong>Centre Dramatique National d'Orléans / Centre-Val de Loire<br />Atelier du CDNO - Boulevard Pierre Ségelle<br />Jauge limitée / Réservations indispensables : 02 38 62 15 55 –&nbsp;cdn@cdn-orleans.com​</li></ul><ul><li>Jeudi 09 décembre&nbsp;2021 à&nbsp;18h<br /><strong>Lecture théâtralisée de la pièce écrite par Luc Tartar durant cette résidence</strong> <br />Centre Dramatique National d'Orléans / Centre-Val de Loire <br />Atelier du CDNO - Boulevard Pierre Ségelle<br /><span style="text-align: justify;">Jauge limitée / Réservations indispensables : 02 38 62 15 55 –&nbsp;cdn@cdn-orleans.com</span></li></ul><p class="font_5">​</p></div><div class="_1Q9if" data-testid="richTextElement"><p class="font_7">​</p></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/luc_tartar_0.jpg?itok=E13LyG6J"/> Mon, 20 Sep 2021 14:03:01 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/les-rencontres-avec-luc-tartar-dans-le-cadre-de-sa-residence-d-ecriture-orleans actualites Biennale du numérique | Être « open » en 2021. Bibliothèques, éditeurs, libraires…face au mouvement de l’open https://livre.ciclic.fr//actualites/biennale-du-numerique-etre-open-en-2021-bibliotheques-editeurs-librairesface-au-mouvement-de-l-open <p class="chapo">La prochaine édition de la Biennale du numérique proposera de porter un regard réflexif sur les pratiques de l’open : Bibliothèques, éditeurs, libraires… face au mouvement de l’open (source, content, data, science) : quels métiers ? Quels services ? Quels modèles économiques ? Quelles gouvernances</p><p>Réunissant plus de 400 participants en deux jours, la <em>Biennale du numérique</em> s’adresse à tous les professionnels du livre : bibliothécaires, documentalistes, éditeurs, libraires, auteurs, mais aussi étudiants, chercheurs, membres d’associations, acteurs des collectivités territoriales et de l'État. Autour de conférences, d’ateliers et de tables rondes, la Biennale a pour objectif de favoriser la connaissance et la maîtrise de l’écosystème actuel du numérique.</p><p>La Biennale également l’occasion pour l’Enssib de renouveler son&nbsp;Prix de l’innovation numérique en bibliothèque.</p><h4>► Les conférences et tables rondes :</h4><p><strong>Lundi 22 novembre :&nbsp;</strong><strong>Géopolitique, économie et attention</strong>&nbsp;</p><ul><li>10h – 11h |<strong>&nbsp;Conférence inaugurale "mise en perspective historique et identification des points clés de l’open".</strong><br />Avec Thomas Parisot (Co Managing Director, Cairn.info) et Jean-Yves Mérindol (ancien Président de l'université Louis Pasteur de Strasbourg et de l'ENS Cachan, fondateur de Couperin)</li><li><p><strong>11h - 12h30 | Table ronde 1. Géopolitique et économie de l’open</strong><br />Animation : Ghislaine Chartron (professeure, Cnam). Avec :<br />- Marie Pellen (directrice, OpenEdition)<br />- Irini Paltani-Sargologos (chargée d’études, Direction des données ouvertes de la recherche, CNRS)<br />- Marie-Noëlle Doutreix (maître de conférences, Université Lyon 2)<br />- Nikos Smyrnaios (maître de conférences, Université Toulouse 3)&nbsp;</p></li></ul><p><strong><strong>Construction de l’attention en régime open, l’offre et la demande.</strong></strong></p><ul><li><strong>14h00 – 15h15 | Table ronde 2. Du point de vue des professionnels</strong><p>Animation : Benoit Epron (professeur associé, HEG Suisse). Avec :<br />- David Aymonin (directeur, Abes)<br />- Jean-Baptiste de Vathaire (Co Managing Director, Cairn.info)<br />- Cécile Davrieux-de Becdelièvre (responsable de Numelyo, Bibliothèque municipale de Lyon)</p></li><li><p><strong>15h15 - 16h30 | Table ronde 3. Du point de vue de la réception</strong><br />Animation : François Gèze (éditeur, La Découverte). Avec : &nbsp;<br />- Annaïg Mahé (maître de conférences, Urfist Paris)<br />- Boris Beaude (professeur assistant, Université de Lausanne)<br />- Sophie Forcadell (chargée de mission Science ouverte, Sciences Po Paris)<strong>&nbsp;<br /></strong></p></li></ul><p><strong>Mardi 23 novembre : Enjeux professionnels</strong>&nbsp;</p><ul><li><strong style="text-align: justify;"><strong>Open et nouvelles mutations des bibliothèques : accompagner et/ou produire ?</strong></strong></li></ul><ul><li><strong>10h - 11h15 | Table Ronde 4. Un (nouveau) rôle d’accompagnement des publics<br /></strong>Animation : Romain Féret (directeur de Média Normandie, Université de Normandie). Avec :<br />- Sohie Fotiadi (chargée de ressources documentaires, Sciences Po Lyon) &amp; Bernard Teissier (responsable du centre de ressources documentaires et numériques, École nationale des travaux publics de l'État)<br />- Paul Thirion (bibliothécaire en chef, bibliothèque de l'université de Liège)<br />- Thomas Jouneau (direction de la documentation et de l'édition, université de Lorraine)</li></ul><ul><li><strong>11h15 - 12h30 | Table Ronde 5. Un rôle d’éditeur de contenus</strong><br />Animation : Catherine Muller (Responsable pôle Publication, Enssib)<strong>.&nbsp;</strong>Avec :<br />- Nathalie Fargier (directrice, CCSD)<br />- Dorothée Pain (responsable de la bibliothèque numérique, administratrice HAL, Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines)<br />- Gabrielle Richard (directrice, UMS Persée)</li></ul><p><strong><strong>Quelles métriques en régime open&nbsp;?</strong></strong>&nbsp;</p><ul><li><strong>14h – 15h15 | Table Ronde 6. Inventaire des métriques : mesures d’audience ou évaluation&nbsp;?</strong><br />Animation : Thomas Parisot (Co Managing Director, Cairn.info). Avec :<br />- Yann Mahé (Myscience Work)<br />- Marie-Madeleine Géroudet (responsable du département Services à la recherche et aux chercheurs, SCD Université de Lille)<br />- Dominique Lechaudel (ingénieur d’étude, INIST-CNRS)</li><li><strong>15h15 - 16h30| Table Ronde 7. Quelle réutilisation des données&nbsp;?</strong><br />Animation : Agnieszka Tona (maître de conférences, Enssib). Avec :<br />- Sébastien Oliveau (directeur, Progedo)<br />- Valentyna Dymytrova (maître de conférences, Université Lyon 3)<br />- Violaine Rebouillat (ATER SIC, Université Lyon 1)<br />- Frédéric Cantat (Groupe Open Data, GFII)</li></ul><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/agenda-biennale-2021.jpg?itok=wpA_NtQy"/> Mon, 20 Sep 2021 12:18:07 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/biennale-du-numerique-etre-open-en-2021-bibliotheques-editeurs-librairesface-au-mouvement-de-l-open actualites Programme des rencontres et ateliers avec l'auteure-illustratrice, Sarah Chauveau https://livre.ciclic.fr//actualites/programme-des-rencontres-et-ateliers-avec-l-auteure-illustratrice-sarah-chauveau <p class="chapo">De début septembre 2021 à fin janvier 2022, à Blois, les bibliothèques d'Agglopolys accueillent Sarah Cheveau en tant qu'autrice associée. Cinq&nbsp;mois qui permettront à&nbsp;l'autrice-illustratrice de se consacrer à la création de son prochain album jeunesse, qui prendra vie suite à une série d'ateliers&nbsp;avec des enfants de 5 à 7 ans,&nbsp;autour du double thème forêt/fusain. Découvrez ici les ateliers créatifs et rencontres proposés au public blésois. Un projet de création soutenu par Ciclic Centre-Val de Loire. </p><p><strong>► <span style="color: #cd5173;">RENCONTRE AVEC L’ARTISTE [Ouverture de la résidence d'auteure de Sarah Cheveau]</span></strong></p><blockquote><p><strong><small>Mercredi 29 septembre à 18h <br />&gt; Bibliothèque Abbé-Grégoire, auditorium</small></strong></p></blockquote><p>Sarah Cheveau, jeune auteure-illustratrice originaire du Loir-et-Cher, sera en résidence dans les bibliothèques d’Agglopolys entre les mois de septembre 2021 et janvier 2022. Elle va mener un projet d’écriture de livre jeunesse inspiré par des ateliers et des stages réalisés par les enfants tout au long de sa résidence. Elle vient vous présenter son travail, sa méthodologie de recherche, ce qui l’inspire… Quels outils et média elle utilisera pour mener ses ateliers et sa nouvelle création... Réservation obligatoire</p><p><strong>► <span style="color: #cd5173;">STAGE DÉCOUVERTE ET CRÉATION AVEC SARAH CHEVEAU - 4 JOURS [destiné aux 5-7 ans]</span></strong></p><blockquote><p><strong><small>Mardi 26, mercredi 27, jeudi 28, et vendredi 29 octobre <br />&gt;&nbsp;Bibliothèque Abbé-Grégoire de 9h30 à 12h <br />&gt; La Médiathèque Maurice-Genevoix de 14h30 à 16h30</small></strong></p></blockquote><p>4 jours pour vous immerger dans le travail de Sarah Cheveau&nbsp;! Le 1er jour Sarah vous emmène sur les chemins pour cueillir ce qui vous servira à dessiner, le 2e jour, vous fabriquez votre fusain, les 3e et 4e jours vous dessinez avec l’outil que vous avez créé&nbsp;! Présence obligatoire d’un adulte accompagnant lors de la sortie du 26 octobre. <br />Réservation obligatoire (8 places par atelier) Attention une seule inscription par enfant, dans une seule bibliothèque et on s’engage à rester toute la durée du stage.</p><p><strong>► <span style="color: #cd5173;">ATELIER CRÉATIF AVEC SARAH CHEVEAU&nbsp;[destiné aux 5-7 ans]</span></strong></p><blockquote><p><strong><small>Mercredi 24 novembre&nbsp;de 14h à 17h <br />&gt; La Médiathèque Maurice-Genevoix, côté Jardin <br />Mercredi 08 décembre de 14h à 17h <br />&gt; Bibliothèque Abbé-Grégoire, espace jeunesse</small></strong></p></blockquote><p>Le fusain est une plante qui, une fois cuite, devient un outil de création aux multiples techniques. Accompagnés de l’artiste et auteure Sarah Cheveau, venez expérimenter et créer à partir de fusain.<br />Réservation obligatoire (8 places par atelier)</p><p><strong>►<span style="color: #cd5173;"> RENCONTRE AVEC SARAH CHEVEAU ET VISITE DES EXPOSITIONS DES RÉALISATIONS DES ENFANTS ET TRAVAUX DE L'ARTISTE</span></strong></p><blockquote><p><strong><small>Mercredi 26 janvier 2022 à 11h30 <br />&gt; Bibliothèque Abbé-Grégoire, espace jeunesse <br />Samedi 29 janvier 2022 à 10h30 <br />&gt; Médiathèque Maurice-Genevoix, côté Jardin</small></strong></p></blockquote><p>L’auteure et illustratrice Sarah Cheveau a passé 5 mois parmi nous et partagé plusieurs ateliers avec les enfants. Elle présente ce jour le résultat de son travail, accompagné des réalisations des enfants. Une rencontre avec l’artiste qui revient sur sa nouvelle création et une visite de l’exposition. Réservation conseillée <br />Durée : 1H30</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/sarah_chauveau.jpg?itok=EL8t8TVN"/> Thu, 16 Sep 2021 17:00:41 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/programme-des-rencontres-et-ateliers-avec-l-auteure-illustratrice-sarah-chauveau actualites Responsable de médiathèques de proximité - Orléans (45) https://livre.ciclic.fr//actualites/responsable-de-mediatheques-de-proximite-orleans-45 <div class="chapo" style="text-align: justify;">La ville d’Orléans recrute&nbsp;pour son réseau de médiathèques, sous l’autorité directe du directeur adjoint des médiathèques :</div><blockquote class="chapo">un(e) responsable réseaux Nord des médiathèques de proximité</blockquote><div style="text-align: justify;">À une heure de Paris et aux portes du Val de Loire, Orléans dispose d’incomparables atouts en matière de cadre de vie pour ses 130 000 habitants. Capitale régionale du Centre-Val de Loire, dotée de labels culturels nationaux, le cœur d’Orléans bat au rythme d’événements tout au long de l’année. Engagée dans la préservation de son environnement et située sur un territoire économique dynamique et connecté, la cité johannique pilote de nombreuses actions en faveur du développement durable, de l’emploi et du numérique.</div><h4 style="text-align: justify;">Missions</h4><div style="text-align: justify;">Le réseau des médiathèques d’Orléans s’est doté d’un projet d’établissement visant à des médiathèques plus proches, plus inclusives, plus coopératives, au centre des interactions culturelles, éducatives et sociales Au sein de ce réseau de médiathèques, sous l’autorité directe du directeur adjoint des médiathèques, vous êtes membre de l’équipe de direction du réseau des médiathèques.</div><div style="text-align: justify;">Vous devrez assurer les fonctions principales suivantes :</div><div style="text-align: justify;"><ul><li>Assurer les services aux publics</li><li>Manager une équipe (9 personnes)</li><li>Assurer la politique documentaire</li><li>Asseoir la position de la médiathèque comme carrefour culturel sur le territoire</li><li>Contribuer à l’offre éducative du territoire et à la qualité du vivre ensemble sur le territoire</li><li>Participer à l’équipe de Direction</li><li>Gérer le reporting et la communication</li></ul></div><h4 style="text-align: justify;">Profil recherché</h4><div style="text-align: justify;"><ul><li>Vous connaissez l’environnement professionnel, administratif et réglementaire de la Ville d’Orléans, de la Métropole et du réseau des médiathèques.&nbsp;</li><li>Vous disposez de connaissances de l’édition dont le numérique, de la librairie et des fournisseurs d’information ainsi que de la sociologie des publics et des nouveaux usages en bibliothèque publique.</li><li>Rompu.e au management, vous savez élaborer et suivre des projets.</li><li>Vous disposez d’une bonne culture générale, de curiosité intellectuelle en particulier pour l’actualité culturelle locale et nationale.</li><li>Autonome et force de proposition, vous avez le sens des responsabilités et respectez les droits et devoirs des agents territoriaux.</li><li>Vous êtes apte à mettre en œuvre et suivre une veille informationnelle et règlementaire concernant les médiathèques, bibliothèques et l’activité culturelle à l’échelle nationale.</li><li>Sens du relationnel, discrétion et réserve professionnelle, sens de l’écoute, dialogue, capacité à travailler en équipe sont attendus</li></ul></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/logo-orleans-metropole.jpg?itok=s4w7Uixx"/> Thu, 16 Sep 2021 09:57:36 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/responsable-de-mediatheques-de-proximite-orleans-45 actualites