Livre - Actualités Thu, 09 Jul 2020 07:07:23 +0000 https://livre.ciclic.fr/ Festival BD "Les Courants" 2020 https://livre.ciclic.fr//actualites/festival-bd-les-courants-2020 <p class="chapo">Le festival BD "Les Courants" revient pour une 13e édition ! Cette année, vingt-deux auteurs-illustrateurs seront présents à Saint-Ouen-les-Vignes pour vous faire découvrir la bande dessinée dans tous ses états !</p><h4><strong>Au programme de ces deux jours :</strong></h4><ul><li>des rencontres avec les auteurs,&nbsp;</li><li>des dédicaces,&nbsp;</li><li>des animations,&nbsp;</li><li>des ateliers dessins (Places limitées, <strong>réservation au 02 47 30 43 05</strong>)</li></ul><div class="txtNew" data-packed="true"><div><strong>&gt; Samedi 4 juillet à 15h</strong>&nbsp;: Atelier Pop - Animé par Loïc Chevallier (Places limitées)</div><div><strong>&gt; Dimanche 5 juillet à 15h</strong>: Atelier Dessin - Animé par Afuro Pixe et Ambroise Creich (Places limitées)</div></div><ul><li>des concerts (entrée gratuite pour tous)</li></ul><div><strong>&gt; Samedi 4 juillet :&nbsp;</strong></div><div>&nbsp; &nbsp;16h30 : STATION KAAMELEON (Variété)</div><div>&nbsp; &nbsp;21h : THE KALYPTRATUS (Rock 90')</div><div><div><strong>&gt; Dimanche 5 juillet :</strong></div><div>&nbsp; &nbsp;14h : XODO (Bossa Nova)</div><div>&nbsp; &nbsp;16h : ROCK N'CREW (Rock 70')</div></div><h4>Les auteurs présents&nbsp;</h4><div><a href="http://www.lescourants.com/" target="_blank">NAMI AWANO</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/bertin-bruno" target="_blank">BRUNO BERTIN</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-michel-burdin" target="_blank">BRRÉMAUD</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-michel-burdin-1" target="_blank">JEAN-MARC BOROT</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-bruno-bertin-2" target="_blank">MICHEL BURDIN</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/champion-pierre" target="_blank">PIERRE CHAMPION</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-philippe-chanoinat" target="_blank">JOAQUIM DIAZ</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-pierre-champion" target="_blank">DJIAN</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-joaquim-diaz-1" target="_blank">HENRI DUFRANNE</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-djian" target="_blank">DAVID ETIEN</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/giot-bastien" target="_blank">BASTIEN GRIOT</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/simon-hureau" target="_blank">SIMON HUREAU</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/frasier-olivier" target="_blank">ERIC IVARS</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/larbier-philippe" target="_blank">PHILIPPE LARBIER</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/lecloux-aurelie" target="_blank">AURÉLIE LECLOUX</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-gilles-le-coz" target="_blank">RÉGIS LOIZEL</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-patrice-le-sourd" target="_blank">BRUNO LOTH</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-bruno-loth" target="_blank">CORENTIN LOTH</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/marniquet-frederic" target="_blank">FRÉDÉRIC MARNIQUET</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-frederic-marniquet" target="_blank">JEAN-CHRISTOPHE NEGRE</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-mickael-roux-1" target="_blank">PASCAL-JÉRÉMIE PELLETIER</a> / <a href="https://sitelescourants.wixsite.com/lescourants/copie-de-pascal-jeremie-pelletier" target="_blank">SHONG</a></div><div class="style-jsbw4h6simageItem" data-image-index="31" data-displayer-width="1890" data-displayer-height="1417" data-displayer-uri="7e14af_4ae313bdc9e1404f9a03817ee741ed35~mv2_d_1890_1417_s_2.jpg" data-height-diff="52" data-width-diff="0" data-bottom-gap="0" data-image-wrapper-right="0" data-image-wrapper-left="0" data-image-wrapper-top="0" data-image-wrapper-bottom="0" data-margin-to-container="0" data-state="notShowPanel desktopView alignCenter unselected clipImage noTransition rollover link">&nbsp;</div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/jjh.jpg?itok=Q4LwAE4T"/> Fri, 03 Jul 2020 11:46:38 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/festival-bd-les-courants-2020 actualites Salon Avon-les-Livres - édition 2020 https://livre.ciclic.fr//actualites/salon-avon-les-livres-edition-2020 <p class="chapo">La sixième édition du salon Avon-les-Livres aura lieu le 4 octobre, à Avon-les-Roches. Au programme : des rencontres, des dédicaces, une remise de prix, de la vente de livres... une bonne journée en perspective ! Auteurs &amp; éditeurs, il est encore possible de vous inscrire pour y participer !&nbsp;</p><p>Parce que le sud de la Touraine est une terre de livre, d'écrit et d'image, le premier salon du livre "Livres en Bouchardais" a été créé en 2015 par les éditions Anovi, en partenariat avec la municipalité de L'Île-Bouchard. Trois éditions de ce salon ont confirmé son succès et, en septembre 2017, la matinée “Avon, village des lettres” a témoigné à son tour de la place toute particulière qu’occupe dans ce paysage culturel la commune voisine d’Avon-les-Roches. <br /><br />Aujourd'hui implanté à Avon-les-Roches et animé par Arroka et les <a href="https://livre.ciclic.fr/structure/nouvelles-editions-sutton" target="_blank">éditions Sutton</a>, ce salon ambitionne de témoigner de la vigueur et de la diversité du monde de l’écrit entre Vienne et Loire. Auteurs, dessinateurs, graphistes, libraires, éditeurs, ainsi que tous ceux qui vivent et font vivre le livre peuvent s'inscrire auprès de la municipalité d’Avon-les-Roches ou d'Arroka pour venir partager un moment de convivialité et d’échange.</p><p>Cette nouvelle édition offrira son lot de rencontres avec pas moins d'une quarantaine d'auteurs, éditeurs, bouquinites, libraires &amp; illustrateur.</p><h3>Remise du prix Charles VII</h3><p>Le prix Charles VII est un prix littéraire qui récompense un livre d'Histoire ou de patrimoine et qui sera décerné le 4 octobre prochain. Il est attribué par deux jurys, et en partenariat avec l'association Livres en Loire : un jury de lecteurs et un jury d'historiens.</p><p>Son premier lauréat, en 2019, fut Eric Labayle, pour son livre "1940 dans l'oeil du vainqueur".</p><p>Cette année, le Prix des Roches (pour les auteurs tourangeaux) étant mis en sommeil, le prix Charles VII sera seul décerné. Les livres en compétition sereont présentés les uns après les autres. La diversité et la qualité sont au rendez-vous et les débats des jurys promettent d'être animés !</p><h3>Contact</h3><p><strong>Éric LABAYLE</strong><br />Éditions Arroka<br />Mail :&nbsp;arroka.edition@yahoo.com</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/affiche_avon_2020.jpg?itok=AVWL7Ej1"/> Fri, 03 Jul 2020 10:09:12 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/salon-avon-les-livres-edition-2020 actualites Rencontre avec deux auteurs de La Boîte à Bulles à Tours ! https://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-avec-deux-auteurs-de-la-boite-bulles-tours <p class="chapo">Maïté Labat, autrice de la BD <em>Le Château de mon père</em>&nbsp;et Vincent Henry, auteur de <em>John Bost</em> et créateur de La Boîte à Bulles animeront une table ronde intitulée "Faire vivre Versailles et l’architecture du passé en BD". Elle aura lieu aux 18 heures de Saint-Julien, le vendredi 25 septembre à 18h.</p><p><span style="font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-weight: bold;">Oeuvres concernées :</span></p><div class="link_book"><em><strong><a href="https://livre.ciclic.fr/john-bost-un-precurseur" target="_blank" class="book_title">John Bost, un précurseur</a>, Vincent Henry (scénario), Bruno Loth (dessin)<br /></strong></em>Saint-Avertin : La Boîte à Bulles, 2017. - collection Contre cœur. - prix : 22€<a href="https://livre.ciclic.fr/john-bost-un-precurseur" target="_blank" class="book_title"><br /></a><img src="https://ciclic.fr/sites/default/files/john.jpg" width="150" height="200" style="float: left; margin: 5px;" class=" image-gauche" />"Le pasteur Eugène Rayroux se voit proposer un poste prestigieux et périlleux&nbsp;: devenir l’adjoint - et le successeur&nbsp;- de John Bost, le créateur des asiles de Laforce…<br />Mais sera-t-il capable de succéder à un personnage aussi charismatique ? Son séjour aux asiles sera l’occasion pour lui - et le lecteur - de mieux cerner l’homme et son œuvre…<br />Pionnier de l’action sociale, John Bost créa au XIXe siècle l’un des premiers centres d’accueil des défavorisés de tous âges, qu’ils soient orphelins, simples d’esprits, épileptiques…<br />Ces infortunés trouvèrent refuge aux asiles de La Force fondés près de Bergerac par ce pasteur d’origine suisse et ses paroissiens gascons."<br /><a href="https://www.la-boite-a-bulles.com/digital/play/70" target="_blank">Lire un extrait</a><a href="https://livre.ciclic.fr/john-bost-un-precurseur" target="_blank" class="book_title"><br /><br /></a></div><div class="link_book"><strong><em><a href="https://livre.ciclic.fr/le-chateau-de-mon-pere-versailles-ressuscite-0" target="_blank" class="book_title">Le Château de mon père,</a></em>&nbsp;Maïté Labat,&nbsp;Jean-Baptiste Véber (scénario),&nbsp;Alexis Vitrebert (dessin)</strong><br />Saint-Avertin : La Boîte à Bulles, 2019 - prix : 24€<a href="https://livre.ciclic.fr/le-chateau-de-mon-pere-versailles-ressuscite-0" target="_blank" class="book_title"><br /></a><img src="https://ciclic.fr/sites/default/files/le_chateau_de_mon_pere.jpg" width="150" height="205" style="float: left; margin: 5px;" class=" image-gauche" />"Comme toute sa famille, Henri mène une vie de château… Et pas dans n’importe lequel ! Au château de Versailles où son père travaille. Mais grandir dans un palais ne rend pas la vie forcément plus belle, surtout lorsque votre père a décidé de dédier la sienne à cet édifice.<br />En 1887, Pierre de Nolhac est nommé attaché au Château de Versailles afin de veiller sur ses collections, derniers trésors d'une royauté désormais abolie. Le jeune homme a de l'ambition : rapidement promu conservateur, il veut que le palais du Roi-Soleil retrouve une place de choix dans le cœur des politiciens, des artistes, des Français tout simplement. Il mettra toute son énergie pour redonner au lieu ses lettres de noblesse... Mais à quel prix pour sa vie personnelle et celle de ses proches ?<br />Son fils Henri nous conte sa vie de famille et de château, un récit mêlant joies et drames, petite et grande histoire..."<br /><a href="https://www.la-boite-a-bulles.com/digital/play/666" target="_blank">Lire un extrait</a></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/fotojet_7.jpg?itok=P_O_MjDB"/> Wed, 01 Jul 2020 11:40:45 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-avec-deux-auteurs-de-la-boite-bulles-tours actualites Partir en livre 2020 : la grande fête du livre pour la jeunesse https://livre.ciclic.fr//actualites/partir-en-livre-2020-la-grande-fete-du-livre-pour-la-jeunesse <p class="node-titre couleur-texte chapo">Pour sa 6e édition Partir en livre se réinvente !&nbsp;La grande fête du livre pour la jeunesse se déroulera du 8 au 19 juillet 2020.</p><p>Dans le&nbsp;contexte actuel de crise sanitaire&nbsp;et en raison des incertitudes qui y sont liées, notamment en termes de calendrier, le Centre national du livre (CNL), en concertation avec le ministère de la Culture,&nbsp;redéfinit l’édition 2020 de Partir en Livre, la grande fête du livre pour la jeunesse, prévue du 8 au 19 juillet. Tout en annulant les événements programmés dans le cadre de Partir en Livre, le CNL maintient&nbsp;les subventions accordées aux structures labellisées&nbsp;et proposera&nbsp;à tous les Français une offre numérique consacrée au livre jeunesse et à la lecture.</p><div class="mceContentBody clearfix"><p>En 2019, cette manifestation a permis à plus de 700 000 personnes de participer à des lectures, d'emprunter des livres grâce à 7 150 événements organisés partout en France (métropolitaine et Outre-Mer) par plus de 1 400 partenaires (libraires, bibliothèques, éditeurs et associations).&nbsp;</p><p>L’ambition de cette manifestation nationale mise en œuvre par le Centre national du livre (CNL) à la demande du ministère de la Culture et de la Communication est d’amener le livre aux enfants et à toute la jeunesse, et de leur transmettre le plaisir de lire.</p><blockquote><p style="text-align: left;"><em>Avec Partir en livre,&nbsp;manifestation nationale, gratuite, populaire et festive, le livre sort de ses lieux habituels pour aller à la rencontre des&nbsp;enfants et des jeunes&nbsp;pour leur transmettre le&nbsp;plaisir de lire.</em></p></blockquote><h4><strong>Vous aussi, participez &nbsp;! inscrivez votre événement&nbsp;<a href="https://www.partir-en-livre.fr/se-connecter/" target="_blank">ici</a></strong></h4><p>QUI PEUT PARTICIPER ?&nbsp;<br />Association, librairie, bibliothèque, médiathèque, centre culturel et sportif, collectivité, entreprise, musée, fondation, mairie, centre d’animations, camping, office du tourisme... Partir en livre, c’est avec vous&nbsp;!</p><p>POURQUOI S’ENGAGER ?</p><ul><li>pour faire partie d’une opération d’intérêt général qui fédère et mobilise partout en France un réseau solide d’initiatives originales et diversifiées dont la vocation est de redonner à la lecture sa place de loisir populaire auprès des enfants et des jeunes.&nbsp;</li><li>pour bénéficier des outils de communication et des relais médiatiques qui apportent une visibilité nationale aussi bien que locale à vos projets.&nbsp;</li><li>pour promouvoir des actions de proximité auprès du grand public pendant l’été, période du temps libre propice au plaisir de lire des petits et des grands, en ville ou à la campagne, au bord des plages ou au pied des immeubles... partout où vous attendent des lecteurs.</li></ul><p>COMMENT « PARTIR EN LIVRE » ?&nbsp;</p><div><ul><li>dès maintenant : inscrivez-vous à la newsletter professionnelle sur le site de Partir en livre&nbsp;</li><li>préparez vos animations grâce aux <a href="https://www.partir-en-livre.fr/boite-a-outils-organisateurs/" target="_blank">fiches pratiques</a> en ligne sur l’espace professionnel du site de Partir en livre.&nbsp;</li><li>inscrivez&nbsp;<a href="https://www.partir-en-livre.fr/se-connecter/"><span style="text-decoration: underline;">ici</span></a>&nbsp;votre structure et vos animations&nbsp;!&nbsp;</li></ul></div></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/cnl_partir_en_livre_affiche_a4_organisateurs.jpg?itok=AqpyYhSn"/> Thu, 25 Jun 2020 10:42:16 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/partir-en-livre-2020-la-grande-fete-du-livre-pour-la-jeunesse actualites Rencontres professionnelles de juillet #LIVRE https://livre.ciclic.fr//actualites/rencontres-professionnelles-de-juillet-livre <p class="chapo">Dans le cadre de son programme d'accompagnement de la filière du livre, Ciclic Centre-Val de Loire propose aux acteurs du territoire des Rencontres professionnelles les 10 et 15 juillet 2020.&nbsp;</p><p>Le 28 avril, François Bonneau, Président de la Région Centre-Val de Loire,&nbsp;a réuni en visio-conférence&nbsp;plusieurs acteurs professionnels de la région afin de prendre la mesure de la crise du secteur culturel.&nbsp;Le Président de Région a réaffirmé le rôle prépondérant que joue la culture en faveur de la cohésion sociale et de l’attractivité territoriale. C’est pourquoi il a, à cette occasion, posé les bases d’un plan de soutien dont la définition et la mise en œuvre ont été confiés à Ciclic Centre-Val de Loire, pour le livre et l'image.</p><p>C'est dans cet objectif que l'agence invite les professionnels du livre du Centre-Val de Loire à participer à ces rendez-vous professionnels. Ces temps d'échanges seront également l'occasion de présenter la méthodologie du plan de soutien aux acteurs mis en œuvre par Ciclic. Un questionnaire vous sera envoyé dans l'été afin de mesurer l'impact de la crise sanitaire à moyen et long terme et proposer ainsi des perspectives et pistes d'action cohérentes.</p><p>Ces rencontres sont ouvertes sur inscription&nbsp;<strong>au plus tard le lundi 6 juillet.</strong></p><p>Elles se dérouleront en visio-conférence via Zoom ; les inscrits recevront les liens d'accès par mail en amont de la rencontre à laquelle ils participent.&nbsp;</p><p><strong>Déroulé des rencontres de 1h30 :</strong></p><ul><li>Présentation par <strong>Philippe Germain</strong> de&nbsp;la mission qui a été confiée à l'agence par la Région Centre-Val de Loire, relative à la conception concertée d'un plan d'accompagnement de la filière régionale livre, en réponse à la crise du COVID 19. <strong>[≃ 15 min.]</strong></li><li>Problématiques rencontrées par les professionnels et perspectives. Échange avec les participants&nbsp;<strong>[≃ 60 min.]</strong></li><li>Présentation par <strong>Isabelle Maton </strong>avec<strong> Sandrine Bigot-Leclerc </strong>ou<strong> Clémence Hedde,</strong> de la consultation qui sera envoyée pendant l'été.&nbsp;<strong>[≃&nbsp;15 min.]</strong></li></ul><p><a href="https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfl9B4N0ke1f02iIbenqPZMCIYWy04hYJb0D2zOaFA0eeDnxw/viewform" class=" bouton"><span style="color: #cd5173;">► INSCRIVEZ-VOUS !</span></a></p><p><strong><span><small>Si vous vous êtes déjà inscrit auprès du pôle livre, pas nécessaire de vous réinscrire !</small></span></strong></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/pedestrian_lane_1.jpg?itok=k8-MMSgf"/> Tue, 23 Jun 2020 15:21:47 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/rencontres-professionnelles-de-juillet-livre actualites Le contrat d'édition équitable recommandé par la Ligue https://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/auteur/le-contrat-d-edition-equitable-recommande-par-la-ligue <div class="chapo"><p>Après des mois de travail, la Ligue des auteurs professionnels nous dévoile un modèle de contrat d’édition équitable. Son utilisation est gratuite pour tous les auteurs et autrices, dans une volonté de démocratisation de pratiques plus justes.</p></div><p>Ce contrat d’édition équitable est le fruit du travail d’une vingtaine d’avocats, juristes et universitaires spécialisés en droit de la propriété intellectuelle et en droit du travail dans le cadre du&nbsp;<a href="https://ligue.auteurs.pro/documents/hackathons/hackathon-2020/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Hackathon 2020</a>. Cet événement était co-organisé avec la&nbsp;<a href="https://www.la-charte.fr/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse</a>, les&nbsp;<a href="http://www.etatsgenerauxbd.org/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">États Généraux de la Bande Dessinée</a>, la&nbsp;<a href="https://www.guildedesscenaristes.org/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Guilde Française des scénaristes</a>, l<a href="https://www.issto.org/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">’Institut des Sciences Sociales du Travail de l’Ouest</a>&nbsp;et les&nbsp;<a href="https://lesjuspi.wordpress.com/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">Jeunes Universitaires Spécialisés en Propriété Intellectuelle</a>. L’ensemble du groupe de travail a étudié de nombreux contrats d’édition type et a jugé que ces derniers étaient très majoritairement déséquilibrés, quand certaines clauses n’étaient pas tout simplement illégales. Faute d’accords-cadres réellement protecteurs pour l’heure, nous mettons à disposition cet outil pour&nbsp;soutenir les auteurs et autrices individuellement dans la négociation avec les maisons d’édition.</p><h3>MODE D’EMPLOI DU CONTRAT D’ÉDITION ÉQUITABLE</h3><p><strong>Rééquilibrer le rapport de force&nbsp;:</strong></p><p>Si traditionnellement, c’est la maison d’édition qui envoie le contrat d’édition construit par son service juridique,&nbsp;un auteur ou une autrice peut tout à fait envoyer son propre modèle de contrat d’édition. Les agents littéraires n’hésitent d’ailleurs pas à rédiger leurs propres contrats sur-mesure pour leurs clients.</p><p><strong>Comprendre les différentes cessions de droits&nbsp;:</strong></p><p>Ce contrat d’édition équitable est pour&nbsp;une version imprimée de l’œuvre. Trop souvent, les contrats d’édition type impliquent la cession de tous les droits. Or, chaque cession de droit a une valeur. Les auteurs et autrices doivent être plus éclairés sur le périmètre des droits cédés.</p><p><strong>Négocier à partir d’une base équilibrée&nbsp;:</strong></p><p>Ce contrat d’édition équitable est une&nbsp;base de négociation. Le contrat d’édition que vous envoie une maison d’édition est négociable&nbsp;au gré à gré. Ce contrat d’édition est évidemment discutable entre vous et la maison d’édition, selon les cas de figure. Néanmoins, cette base contractuelle vous permettra de voir de façon lisible les changements demandés.</p><p><strong>Préserver l’intérêt des auteurs et autrices&nbsp;:</strong></p><p>Ce contrat d’édition équitable est une&nbsp;recommandation de la Ligue des auteurs professionnels. N’hésitez pas à vous appuyer sur cette recommandation&nbsp;: notre organisation professionnelle a pour objectif de défendre la profession.</p><p>Le contrat d’édition équitable sera suivi d’autres outils et d’autres travaux pour aider à rééquilibrer le rapport de force entre les auteurs, les autrices et les entreprises publiant leurs œuvres. À suivre&nbsp;!</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/copyright-cy.png?itok=mZLKlM6s"/> Tue, 16 Jun 2020 17:27:57 +0200 https://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/auteur/le-contrat-d-edition-equitable-recommande-par-la-ligue actualites Inscrivez vos actions pour Partir en livre 2020 : la grande fête du livre pour la jeunesse https://livre.ciclic.fr//actualites/inscrivez-vos-actions-pour-partir-en-livre-2020-la-grande-fete-du-livre-pour-la-jeunesse <p class="chapo">Partir en Livre se réinvente, l’opération&nbsp;#jeparsenlivre&nbsp;appelle à&nbsp;se mobiliser pour faire vivre le livre jeunesse cet été sous toutes les formes, malgré la crise sanitaire, pour recenser toutes les initiatives littéraires, individuelles ou collectives, mises en place du 8 au 19 juillet.</p><div class="mceContentBody clearfix"><h3>Partir en Livre 2020 : une offre numérique pour tous les Français autour du livre et de la lecture</h3><p>Partir en Livre entend perdurer sous un autre format, en digital, préservant ainsi la continuité d’action du CNL vis-à-vis du livre et de la lecture jeunesse.</p><p><strong>1. L’espace web de Partir en Livre : un centre de ressources<br /></strong>Le site de Partir en Livre proposera des contenus variés à la disposition du grand public comme des professionnels du livre et de la lecture : notamment, de nombreuses fiches d’animation, originales et ludiques, des conseils de lecture, une sélection des initiatives des acteurs du livre jeunesse, une carte des librairies jeunesse en France, des chiffres clés et d’autres services. Ces contenus seront accessibles sur les réseaux sociaux de Partir en Livre, sur lesquels des quiz seront également lancés.</p><p><strong>2. Programmation digitale : un rendez-vous en ligne quotidien pour tous les Français autour du livre jeunesse et de la lecture<br /></strong>Le CNL proposera à tous les Français de faire vivre le livre jeunesse et la lecture, du 8 au 19 juillet, en participant à un rendez-vous en ligne quotidien et participatif. Ce rendez-vous mobilisera les partenaires de la grande fête du livre pour la jeunesse et sera dévoilé dans les prochaines semaines.</p><p><strong>3. Une opération Chèque lire de grande ampleur à hauteur de 100 000 euros<br /></strong>Pour faire lire les enfants tout en soutenant les acteurs de la chaîne du livre, le CNL saisit l’opportunité de cette programmation spéciale pour lancer une opération ambitieuse de distribution de Chèques lire, dont le montant s’élèvera à 100 000 euros. Les modalités en seront là encore détaillées prochainement.</p><h3><strong>Vous aussi, participez &nbsp;! inscrivez votre événement&nbsp;<a href="https://www.partir-en-livre.fr/se-connecter/" target="_blank">ici</a></strong></h3><p>QUI PEUT PARTICIPER ?&nbsp;</p><div>Que vous représentiez une bibliothèque, une librairie, une association, un centre social, une structure de loisirs ou de tourisme, une institution culturelle, un CSE ou que vous soyez un/une artiste, il y a de nombreuses façons de marquer votre engagement pour le livre jeunesse et plus largement à la création et à la chaîne du livre :</div><ul><li>en se mettant aux couleurs de Partir en livre sous le hashtag #jeparsenlivre (profil sur les réseaux, affichage),</li><li>en relayant des actions, en proposant soi-même des ateliers ou des animations distanciées, en partageant ses sélections de livres ou des ressources littéraires...</li></ul><p>POURQUOI S’ENGAGER ?</p><ul><li>pour faire partie d’une opération d’intérêt général qui fédère et mobilise partout en France un réseau solide d’initiatives originales et diversifiées dont la vocation est de redonner à la lecture sa place de loisir populaire auprès des enfants et des jeunes.&nbsp;</li><li>pour bénéficier des outils de communication et des relais médiatiques qui apportent une visibilité nationale aussi bien que locale à vos projets.&nbsp;</li><li>pour promouvoir des actions de proximité auprès du grand public pendant l’été, période du temps libre propice au plaisir de lire des petits et des grands, en ville ou à la campagne, au bord des plages ou au pied des immeubles... partout où vous attendent des lecteurs.</li></ul><p>COMMENT «PARTIR EN LIVRE» ?&nbsp;</p><div><ul><li>dès maintenant : inscrivez-vous à la newsletter professionnelle sur le site de Partir en livre&nbsp;</li><li>préparez vos animations grâce aux 50 fiches pratiques en ligne sur l’espace professionnel du site de Partir en livre.&nbsp;</li><li>inscrivez&nbsp;<a href="https://www.partir-en-livre.fr/se-connecter/">ici</a>&nbsp;votre structure et vos animations&nbsp;! Les projets inscrits avant le 22 juin recevront chez eux&nbsp;un lot de chèques-lire et le kit de communication 2020.</li><li>à partir de début juillet : téléchargez les outils de communication et recevez votre kit de l’édition 2020 (signalétique et petits cadeaux) pour votre public</li><li>Par ailleurs, de nombreuses ressources sont mises à disposition sur le site&nbsp;<em>Partir en livre</em>&nbsp;avec notamment une sélection&nbsp;<a href="https://47e04.r.a.d.sendibm1.com/mk/cl/f/3KRUbpJFR2nASy-FnRXiTnEaIm2P1BmY5trp8KJgH6Wfk8aoAbN9zcmP3C5MFd4kUZVUA_bKlHJ1CrWMsdhYKbWLFfABFZk0IzaiWu4KzaURivl-V-XhVUL8YYrwpu83iT8WcII8DHcQaNe_d5NYxkFWlz8PYJuIu94lLYimfbeubt2_484VVaVN3iJtB8KrSwSCw5iw9bZj8S9Mymf1c1G1" target="_blank">d'idées d'animations littéraires</a>&nbsp;adaptables aux consignes de distanciations physiques, déclinables en numérique ou réalisables chez soi.</li></ul></div></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/partir_en_livre.png?itok=9uCw0OQ4"/> Fri, 12 Jun 2020 10:57:01 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/inscrivez-vos-actions-pour-partir-en-livre-2020-la-grande-fete-du-livre-pour-la-jeunesse actualites Deux rencontres avec Claire Malary, auteure et illustratrice https://livre.ciclic.fr//actualites/deux-rencontres-avec-claire-malary-auteure-et-illustratrice <p class="chapo"><span>La Maison de la BD de Blois accueille, en juin et juillet 2020, l'auteure et illustratrice Claire Malary pour une résidence de création.&nbsp;</span><span>Deux mois de présence pour la réalisation des premières planches de son&nbsp;roman graphique&nbsp;</span><em>Le Désert d'Ata</em><span>, qu'elle co-écrit avec Mélanie Trugeon.&nbsp;</span>Deux rencontres vous sont proposées en juillet à la Maison de la BD à Blois pour découvrir leur univers.&nbsp;</p><ul><li><h3>Une sieste musicale le mercredi 15 juillet 2020 à Blois</h3></li></ul><p>Dans le cadre de "Partir en livre" : confortablement installé dans l’obscurité (ou lumière tamisée), le public est plongé dans l’écoute d’un enregistrement choisi par les auteures, s'immergeant dans l'univers du <em>Désert d'Ata</em>, leur création en cours. Une invitation au voyage décuplant la concentration et l’imagination. Une hypnose, un égarement de l’esprit, permettant - suite à cette expérience - un échange et le tissage d'un scénario à partir des apparitions oniriques de chacun.e.<br /><br /></p><ul><li><h3>Réflexion sur le genre le jeudi 23 juillet 2020 à Blois&nbsp;</h3></li></ul><p>Dans un espace convivial, un échange sera engagé autour des personnages du récit, non stéréotypés, entiers et incarnés. L’idée est d’exposer le choix, dans le Désert d'Ata, la création en cours, d’un personnage féminin androgyne, et celui d’un homme sans pudeur. Les questions abordées seront les suivantes : à quoi rattache-t-on ordinairement le personnage féminin / masculin ? Pour quelles raisons ? Quelle place donner aux personnages anti-conformistes ? Comment s’interroger sur les imaginaires hérités de chacun.e ? Cet échange sera assorti d’un décorticage de personnages culturels féminins et masculins (par exemple : les femmes de Tomi Ungerer, Antigone, Lucrèce Borgia, ou encore Corto Maltese...). L’idée est d’inviter le public à remettre en question son propre genre, de questionner les normes, nos réactions et automatismes, etc.</p><p>Compte tenu des mesures sanitaires, la première intervention sera sur réservation, les deux seront limitées en effectif.</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/ata-10_800.jpg?itok=tBDt4xia"/> Thu, 11 Jun 2020 15:36:01 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/deux-rencontres-avec-claire-malary-auteure-et-illustratrice actualites Rencontre avec Nicolas Jolivot https://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-avec-nicolas-jolivot-0 <p class="chapo">A l’heure du déconfinement, tandis que crises sanitaire, économique et sociale riment avec horizon, mais alors que les bibliothèques rouvrent avec détermination, la médiathèque Aimé Césaire d'Amboise accueille, en partenariat avec les éditions HongFei Cultures, le Château Royal d'Amboise ainsi que la librairie C'est la faute à Voltaire, l'artiste-plasticien-carnettiste Nicolas Jolivot qui viendra témoigner de sa pratique du monde.</p><p>Nicolas Jolivot a commencé sa carrière en dessinant les vents lors d'un tour de France à pied, l'année de son diplôme aux Arts déco de Paris. Depuis, il a beaucoup voyagé partout dans le monde et a multiplié les superbes carnets de voyage qu'il réalise toujours à partir de matériaux d'encre, de pinceaux, trouvés sur place.</p><p>Dans les circonstances actuelles, entendre cette voix singulière en littérature est utile : <em>Le voyage commence quand je perds mes repères, mes habitudes, quand je ne sais pas de quoi demain sera fait, quand je goûte aux autres cultures. Il se nourrit d’incertitudes. Il ne commence pas au coin de la rue quand bien même j’y verrais des choses nouvelles, ce serait trop facile. Il ne se joue pas à domicile, il demande de l’air, du vide, du transport, de l’absence, du manque. Il est autant dans ce que je vais voir que dans les comportements nouveaux ou inhabituels qu’il m’impose.</em>(extrait du site de l'auteur).</p><p>Notre voyage collectif est entamé. Il nous appartient de le penser.</p><div><div>Plusieurs carnets de voyage de Nicolas Jolivot publiés aux&nbsp;<a href="https://livre.ciclic.fr/structure/editions-hongfei-cultures" target="_blank">éditions HongFei Cultures</a>&nbsp;seront proposés à la vente lors de la rencontre,</div>en partenariat avec la librairie C'est la faute à Voltaire d'Amboise :&nbsp;</div><p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/hongfei_chifan-00-min.jpg" width="60" height="103" style="float: left; margin: 10px;" class=" image-gauche" /><em></em></p><p>&nbsp;<br /><em>Chifan !, manger en Chine</em>&nbsp;(2020)<br /><span style="font-size: 11.05px;">En Chine, manger et boire sont un art de vivre… et toujours un spectacle !&nbsp;Dans la rue, sur un ferry, seul ou accompagné... Nicolat Jolivot nous propose un tour de Chine drôle et appétissant à souhait.</span></p><hr /><p style="text-align: left;"><span style="text-align: left;">&nbsp;<img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/1564_1.jpg" width="110" height="56" style="float: left; margin: 10px;" class=" image-gauche" /><em><a href="https://livre.ciclic.fr/baltique-pied-d-ile-en-ile-carnet-de-voyage" target="_blank">Baltique, à pieds d'île en île</a></em>&nbsp;(2019)<span><small><br />Portrait captivant d’une mer européenne.&nbsp;Au fil d’un voyage au pas lent, avec pour tout bagage un carnet, un crayon, une tente et Wilson le sac à dos, le carnettiste nous invite à découvrir un espace bien mal connu.</small></span></span></p><hr /><p><em><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/713dvsocxl.jpg" width="120" height="61" style="float: left; margin: 10px;" class=" image-gauche" /></em></p><p><a href="https://livre.ciclic.fr/japon-pied-sous-les-volcans" target="_blank"><em>Japon, à pieds sous les volcans</em>&nbsp;</a>(2018)<br /><small>Nicolas Jolivot est allé au Japon découvrir ce pays en parcourant à pied Kyushu, l’île la plus au sud de l’archipel où se trouve l’un des plus grands volcans du monde.&nbsp;Un voyage au pas lent avec pour tout bagage, un carnet, un crayon, une tente, un bob « ridicule » et Wilson, le sac à dos.</small></p><hr /><div style="text-align: left;"><em style="text-align: justify;"><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/hongfei_shanghai-0_0.jpg" width="100" height="99" style="float: left; margin: 10px;" class=" image-gauche" /></em></div><div style="text-align: left;"><em style="text-align: justify;"><a href="https://livre.ciclic.fr/shanghai-promenades" target="_blank">Shangaï Promenades</a></em><span style="text-align: justify;"><span style="text-align: justify;">&nbsp;(2016)<br /><small>Au fil de six promenades à Shanghai, le carnettiste Nicolas J. nous invite à le suivre hors des sentiers battus, dans le présent des Shanghaïens qui, résolument et souvent avec décontraction, habitent leur ville. Là, rien ne manque pour étonner, faire rire, agacer, et finalement enthousiasmer !<br /><br /></small></span></span></div><div style="text-align: left;"><hr /></div><p><em><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/51wgs-n1fbl._ac_sy400_.jpg" width="100" height="97" style="float: left; margin: 10px;" class=" image-gauche" /></em><em></em></p><p><em><a href="https://livre.ciclic.fr/chine-scenes-de-la-vie-quotidienne" target="_blank">Chine, scènes de la vie quotidienne</a></em>&nbsp;(2015)<br /><small>« À sept reprises je suis allé en Chine, essayant d’oublier tout préjugé […]. J’ai découvert des quartiers paisibles dans des villes folles, des villages en effervescence dans des paysages splendides et l’infinité de minuscules activités tenues par des gens simples qui sourient, râlent, mangent, font du bruit, s’agitent, s’amusent, s’inquiètent, et essaient de s’en sortir pour donner une chance à leurs enfants. »</small></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/jolivot.jpg?itok=lPs5nOIZ"/> Wed, 10 Jun 2020 14:51:02 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-avec-nicolas-jolivot-0 actualites « Proposer des livres en drive, une solution ? » https://livre.ciclic.fr//actualites/proposer-des-livres-en-drive-une-solution <p class="Standard chapo">À l'occasion du dossier&nbsp;<em><a href="https://livre.ciclic.fr/vie-du-livre/dossier-31-lumiere-sur-les-acteurs-du-livre-en-temps-de-crise-sanitaire" target="_blank">Livre #31</a>&nbsp;:&nbsp;Lumière sur… les acteurs du livre face à la pandémie</em> découvrez ici le témoignage de&nbsp;Marie-Jeanne Boistard, directrice des&nbsp;bibliothèques d'Agglopolys à Blois&nbsp;(41)&nbsp;</p><p class="Standard">A quoi ressemble une bibliothèque confinée&nbsp;? A un trésor confisqué. En dépit de la crise sanitaire et de leur fermeture, ces lieux de lecture, de savoir et de partage ont néanmoins poursuivi leur mission. Et notamment à Blois. Marie-Jeanne Boistard est directrice des bibliothèques d'Agglopolys qui regroupent trois lieux différents&nbsp;: la bibliothèque Abbé-Grégoire en plein centre ville, la plus importante du réseau qui concentre les deux tiers des activités, la médiathèque Maurice-Genevoix située en zone à urbaniser en priorité à forte fonction de proximité, et la médiathèque de Veuzain, située en milieu rural, à 20 km de Blois, lieu de sociabilité local qui travaille avec les écoles présentes dans son périmètre immédiat. Les trois structures ont un rôle d’action culturelle et de médiation sociale très prégnant. Un rôle à réinventer en temps de confinement.&nbsp;</p><p class="Standard">Pour poursuivre ce lien, les bibliothèques ont beaucoup communiqué sur les services à distance&nbsp;: la sitothèque qui regroupe une liste de liens vers des sites Internet proposant des contenus éducatifs et divertissants, les ressources en films, livres, presse, didacticiels ordinairement proposées aux abonnés et renforcées pour la circonstance, mais aussi des actions culturelles dématérialisées. Ainsi, pendant plusieurs semaines, l’autrice Lou Sarabadzic a mené des expériences d’écritures virtuelles. Les ateliers, menés sur un groupe Facebook et un blog créés pour l’occasion, ont porté sur l’écriture d’une fiction autour d’une magicienne puis d’une pièce de théâtre. 160 personnes décidaient chaque jour de l’orientation à donner à ces œuvres collaboratives. De même, les amateurs de manga disposent de tutoriels pour réaliser leurs dessins et participer ainsi à une exposition qui sera visible, si tout se passe bien, courant octobre à la médiathèque Maurice-Genevoix.&nbsp;</p><p class="Standard">Puis, avec la réouverture progressive des bibliothèques à compter du 18 mai, un drive a été mis en place. Un vrai casse-tête selon Marie-Jeanne Boistard&nbsp;: «&nbsp;<em>nous n’avons pas, pour l'instant, de fonction réservation de documents disponibles sur nos sites, et les fournisseurs de logiciels ont été pris d’assaut, nous attendons cette fonctionnalité pour fin mai. Tout se passe donc, pour commencer, par mail voire par téléphone.</em>&nbsp;» L’avantage est de pouvoir formuler des demandes imprécises – je cherche des livres pour mes enfants de 3, 6 et 13 ans par exemple – ce qui permet aux bibliothécaires de poursuivre leur mission de conseil. Lorsque les livres sont prêts, un mail est alors envoyé. L’opération est rendue compliquée par la «&nbsp;quarantaine&nbsp;» imposée sur les livres&nbsp;: ces derniers doivent&nbsp; rester en attente pendant dix jours. Pour l’heure, Marie-Jeanne Boistard ne sait pas quand et dans quelles conditions les bibliothèques pourront rouvrir. Elle suppose que certains auront peur de revenir, et craint de perdre en convivialité.&nbsp;</p><p class="Standard">Quant au drive, il en ressort une expérience contrastée. Les uns redoutent, avec la dématérialisation, une perte en compétence. D’autres y voient une solution pour un public qui, en temps ordinaire, n’a pas le temps de se rendre en bibliothèque. Selon Marie-Jeanne Boistard, «<em>&nbsp;les aspects dématérialisés de l'offre de service des bibliothèques ont prouvé leur intérêt incontestable, leur adaptabilité. Pour autant, ce qui manquait, les services concrets, sur site, la médiation, la découverte d'une collection dans l'espace d'un site, la présence physique à une rencontre et les échanges, rien de cela n'était remplacé, et à mon avis n'est pas remplaçable. C'est la leçon&nbsp;</em>a contrario<em>&nbsp;de ce que nous avons vécu. Ceux qui prophétisent la disparition des bibliothèques dans des services à distance pour l'avenir ont là un démenti sérieux.</em>&nbsp;» Si la crise sanitaire a révélé d'autres façons de "faire" bibliothèque jusqu'alors inexploitées (ou très peu), elle a surtout conforté le fait que rien ne remplacera son rôle indispensable de lien, d'écoute, de conseil.</p><p><span style="text-align: right;">[juin 2020, témoignage recueilli par Anne-Sophie Jacques]</span></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/5511_360_bibliotheque-d-agglopolys.jpg?itok=l1zLPFzJ"/> Wed, 10 Jun 2020 08:55:40 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/proposer-des-livres-en-drive-une-solution actualites « Nous avons été coupés en plein élan » https://livre.ciclic.fr//actualites/nous-avons-ete-coupes-en-plein-elan <p class="Standard chapo">À l'occasion du dossier&nbsp;<em><a href="https://livre.ciclic.fr/vie-du-livre/dossier-31-lumiere-sur-les-acteurs-du-livre-en-temps-de-crise-sanitaire" target="_blank">Livre #31</a>&nbsp;:&nbsp;Lumière sur… les acteurs du livre face à la pandémie</em> découvrez ici le témoignage d'Audrey Gaillard, chargée de mission de l’Association Val de Lire de Beaugency&nbsp;(45)<span style="color: #555555; font-size: 13px;">&nbsp;</span></p><p class="Standard">Ce devait être la 35ème édition du salon du livre jeunesse de Beaugency. Prévu les 3, 4 et 5 avril, ce temps fort et attendu dans cette ville de 8 000 habitants a été suspendu dès le 11 mars. «&nbsp;<em>On ne voulait pas y croire</em>&nbsp;» se souvient Audrey Gaillard, chargée de mission de l’association Val de Lire qui gère, entre d’autre, l’organisation du salon. «&nbsp;<em>Nous étions dans un tel élan, dans un tel moment de fusion que ce fut un arrêt très brutal, très violent.&nbsp;</em>» Après avoir passé une semaine à imaginer mille et une façons de ne pas annuler l’événement, le couperet est définitivement tombé avec la fermeture des écoles et l’annonce du confinement le 17 mars. Dix mois de travail – et des milliers d’enfants qui s’étaient préparés à accueillir un·e auteur·rice ou un·e&nbsp; illustrateur·rices en lisant, en écrivant, en dessinant – privés de son aboutissement.&nbsp;</p><p class="Standard">Il a donc fallu prévenir les 23 auteurs et autrices invité·es cette année ainsi que tous les intervenants&nbsp;: libraires, comédiens, musiciens, animateurs des ateliers… Il a fallu annuler les 120 rencontres prévues dans les écoles des alentours. Fermer l’exposition de l’invité d’honneur Christian Voltz qui utilise des objets au rebut pour créer des personnages. Une exposition inaugurée quelques jours avant le confinement et parfaitement en lien avec le thème de cette année&nbsp;: Et si demain, réflexion autour de la nature et de l’environnement.&nbsp;</p><p class="Standard">Il a fallu également revoir tout le budget. Si l’association Val de Lire avait réussi à trouver un équilibre financier ces dernières années, l’arrêt des activités vient fragiliser la structure. Sur les 95 000 euros de budget alloué au salon du livre, 50 000 ont déjà été dépensés, notamment dans la communication. De même, les auteurs et autrices ont perçu la moitié de leur rémunération prévue – un choix qui suit la position de la Fédération des Salons et Fêtes du Livre Jeunesse. Audrey Gaillard et sa collègue Anouk Gouzerh, les deux salariées de l’association, ont bénéficié respectivement du congé maladie pour garde d’enfants et du chômage partiel.&nbsp;</p><p class="Standard">Audrey Gaillard espère que les différents financeurs seront au rendez-vous. Pour les convaincre, elle a dressé un bilan de toutes les actions menées en amont de l’événement. Le salon n’est en effet que la partie visible des missions réalisées par Val de Lire. L’association, agréée par la CAF depuis 2011 pour son action sociale et sa lutte contre l’isolement, intervient régulièrement auprès d’un large public d’enfants et d’adultes. Depuis 2013, elle déploie également un camion qui sillonne les parcs ou stationne aux pieds des immeubles. L’équipe de lecteurs et lectrices est très active et, jusqu’à mars, des rencontres étaient organisées quatre à cinq fois par semaine. Il a donc fallu se réinventer. «&nbsp;<em>J’ai passé beaucoup d’appels pour prendre des nouvelles. Je savais que certaines personnes seraient très isolées</em>&nbsp;» explique Audrey Gaillard. Des lectures ont été enregistrées puis diffusées sur une chaîne Youtube avec accès privé. Une chaîne téléphonique, sur le modèle proposé par l’association Livre passerelle de Tours, a été expérimentée. «<em>&nbsp;On se partageait ce qu’on voulait au téléphone, des histoires mais aussi des recettes.</em>&nbsp;» Des valises avec des livres ont également circulé.&nbsp;&nbsp;</p><p class="Standard">Si l’épisode du confinement est venu rompre le lien charnel, il a mis en lumière le rôle primordial des associations&nbsp;portées par de nombreuses personnes qui coopèrent solidairement. «&nbsp;<em>La crise sanitaire renforce aussi les valeurs que j’ai envie de continuer à porter</em>&nbsp;» conclut Audrey Gaillard. Des valeurs qu’on retrouve sur le salon habituellement&nbsp;: la fraternité, la mixité, l’ouverture d’esprit, le tout dans un temps suspendu qui résonne aux bruits des pages feuilletées.</p><p class="Standard" style="text-align: right;">&nbsp;</p><p style="text-align: right;"><span style="text-align: right;">[juin 2020, témoignage recueilli par Anne-Sophie Jacques]</span></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/affiche_beaugency_sans_logos.jpg?itok=QsD1urUr"/> Wed, 10 Jun 2020 08:52:03 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/nous-avons-ete-coupes-en-plein-elan actualites Formation : Seuil de rentabilité d’un ouvrage https://livre.ciclic.fr//actualites/formation-seuil-de-rentabilite-d-un-ouvrage-0 <p class="chapo">L'agence Ciclic Centre-Val de Loire&nbsp;propose&nbsp;aux éditeurs installés sur le territoire,&nbsp;une formation qui vise à fournir une meilleure efficacité opérationnelle pour le calcul du seuil de rentabilité des ouvrages. Cette journée est animée par&nbsp;Hervé de Langre, consultant pour le réseau Axiales.</p><blockquote><p><strong>Le nombre de places étant limité, l'inscription est obligatoire&nbsp;<strong>avant le 20 septembre 2020</strong></strong>&nbsp;(8 participants maximum).</p></blockquote><p>Objectifs :</p><div>Ce stage est organisé autour de trois temps :</div><div><ul><li>Une journée commune à tous les stagiaires pour approfondir les aspects techniques du calcul du seuil de rentabilité ainsi que les outils connexes (coût de production, coût éditorial, coefficient, etc.) ;</li><li>Une séance de travail d'une heure avec chaque stagiaire (à distance) pour adapter cet apport théorique aux outils utilisés par les maisons d’édition concernées. Cette séance a lieu soit dans le mois qui suit la formation, soit avant fin juillet.</li><li>Et d'une seconde séance courant novembre permettant de faire le point sur l'acquisition concrète des outils et des pratiques.</li></ul></div><h3>Public visé :</h3><p>Éditeurs installés en région Centre-Val de Loire souhaitant approfondir le calcul du seuil de rentabilité de leurs ouvrages et l'intégrer concrètement de la manière la plus adaptée à leur contexte.</p><h3>Déroulement :</h3><p>Durée : 1 journée<br />Horaires indicatifs : 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, soit un total de 7h</p><p>Programme indicatif&nbsp;:</p><h3><strong>1- Séance commune</strong></h3><ul><li><strong>Bâtir le CEP d’un livre et prendre des décisions</strong></li><ul><li>Les notions clés de l’économie d’un livre</li><li>Le Compte d’exploitation prévisionnel&nbsp;: présentation, avantages, limites</li><li>L’incidence des canaux de vente, des droits d’auteurs, des retours</li><li>Les règles de gestion</li><li>La pratique du CEP&nbsp;: décider d’un prix, d’un tirage, d’une formule de fabrication etc...</li><li>5 études de cas théoriques à travailler en binôme</li><li>Analyse de cas pratiques des participants&nbsp;</li></ul></ul><ul><li><strong>CEP et bonne gestion de l’entreprise</strong></li><ul><li>Qu’est-ce qu’un levier significatif de l’amélioration du CEP</li><li>La matrice&nbsp;de marge&nbsp;: comment lier CEP et stratégie</li></ul></ul><h3><strong>2- Séance d’application à distance avec chaque maison d’édition (1h + 1h)</strong></h3><ul><li>Analyse des outils de gestion utilisés au quotidien</li><li>Adaptation de ces outils à la réalité du marché de chaque maison d’édition</li><li>Mise en évidence des paramètres majeurs d’optimisation de la gestion</li><li>Etudes de cas rencontrés par l’éditeur, soit à priori, pour des projets en cours d’élaboration, soit à posteriori pour analyser les données d’ouvrages déjà publiés</li></ul><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/abstrait_2.png?itok=M18MEDgj"/> Tue, 09 Jun 2020 18:06:58 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/formation-seuil-de-rentabilite-d-un-ouvrage-0 actualites « Le livre est un produit de première nécessité » https://livre.ciclic.fr//actualites/le-livre-est-un-produit-de-premiere-necessite <p class="Standard chapo">À l'occasion du dossier&nbsp;<em><a href="https://livre.ciclic.fr/vie-du-livre/dossier-31-lumiere-sur-les-acteurs-du-livre-en-temps-de-crise-sanitaire" target="_blank">Livre #31</a>&nbsp;:&nbsp;Lumière sur… les acteurs du livre face à la pandémie</em> découvrez ici le témoignage de&nbsp;Frédérique Massot, libraire et propriétaire de la&nbsp;librairie La Rose des vents à Dreux&nbsp;(28)&nbsp;</p><p class="Standard"><br />Pour qui fréquente Dreux, La Rose des vents est immanquable. Au pied du Beffroi, en pleine zone piétonne, cette librairie indépendante accueille un bel espace de vente de 480 m². L’endroit est chaleureux et lumineux. «&nbsp;<em>Les gens se sentent bien chez moi, l’espace est aéré, les poussettes peuvent circuler aisément&nbsp;</em>» explique Frédérique Massot, libraire et propriétaire de la Rose des vents depuis 2008.&nbsp;</p><p class="Standard">Pour autant, à l’annonce du confinement, comme toutes les librairies de France, la Rose des vents a fermé ses portes. Un crève-cœur pour la libraire. A 56 ans, alors qu’elle s’apprêtait à laisser le flambeau avant la fin de l’année, elle s’est retrouvée dans le chaudron de la crise. «&nbsp;<em>Nous étions encore proche de Noël donc nous avions un peu de réserves mais là, il va manquer deux mois de chiffre d’affaires. Une perte sèche.</em>&nbsp;» Certes, les fournisseurs ont reporté leurs échéances mais, en juin, il faudra payer les éditeurs. «&nbsp;<em>Et c’est sûr, on ne va pas pouvoir</em>&nbsp;». Frédérique Massot s’est donc résolue à contracter un prêt à taux zéro garanti par l’État alors qu’elle avait, de son côté, terminé tous ses emprunts. Une somme à rembourser dans les douze mois, sans quoi ce prêt évoluera en prêt classique avec un taux de remboursement encore non défini.&nbsp;«&nbsp;<em>Je pense que je vais faire un autre Noël à la librairie</em>&nbsp;» prévoit la libraire.&nbsp;</p><p class="Standard">Durant le premier mois de confinement, Frédérique Massot a donc jonglé avec les échéances. Ses cinq salariés – ainsi que la femme de ménage et son apprenti – ont bénéficié du chômage partiel. Elle a également envoyé des mails personnalisés à ses clients réguliers.&nbsp;«&nbsp;<em>Il y en a certains que je ne reverrai jamais&nbsp;</em>» soupire-t-elle. C’est sûr&nbsp;: il y a beaucoup d’affect dans ce métier. «&nbsp;<em>Nous brassons vraiment toute la population, la librairie est d’ordinaire un point de rencontre où nous papotons avec les gens</em>&nbsp;». Pendant la fermeture, il était néanmoins possible de récupérer les commandes en ligne chez le caviste d’à-côté qui s’est gentiment proposé comme drive improvisé. Puis Frédérique Massot a dû organiser la réouverture prévue le 12 mai en privilégiant, là encore, l’achat par Internet. Les livres sont à retirer le matin, avec un créneau horaire dédié. La boutique ferme entre 13h et 15h puis ouvre aux clients qui cherchent des conseils. Ils entrent deux par deux, munis de masque. «&nbsp;<em>Je suis six fois plus vigilante que d’habitude</em>, assure Frédérique Massot.&nbsp;<em>Je ne peux pas me permettre de tomber malade, ou de mettre des gens en danger.</em>&nbsp;»&nbsp;</p><p class="Standard">Si la libraire se réjouit de pouvoir de nouveau conseiller ses clients, elle redoute cependant l’avenir. En temps normal, le commerce en ligne – et en premier lieu Amazon – nuit à l’activité des librairies indépendantes qui souffrent de cette concurrence. «&nbsp;<em>Là, on ne remontera jamais la pente,&nbsp;</em>estime Frédérique Massot<em>. Pourtant, le livre est un produit de première nécessité. Plus largement, dans une ville comme Dreux, l’une des plus pauvres de la région, les commerces de centre-ville sont indispensables. Ils font le lien entre la population, ici très mixte. Une ville sans commerces est une ville ouverte à la délinquance, on le sait, c’est un processus sociologique.&nbsp;Et nous, libraires, nous sommes des commerces qui fonctionnons très bien mais nous sommes les moins rentables sur la place. On vit avec très peu de revenus, et ce n’est pas normal. On aimerait pouvoir faire face aux aléas – y compris les gros comme cette crise sanitaire. Il y a un truc qui cloche dans la chaîne du livre.</em>&nbsp;» Frédérique Massot espère que la crise débouchera sur une restructuration de cette chaîne grippée pour que livre puisse continuer à nourrir libraires et lecteurs.</p><p><span style="text-align: right;">[juin 2020, témoignage recueilli par Anne-Sophie Jacques]</span></p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/rose_des_vents.jpg?itok=iNlvFhjP"/> Tue, 09 Jun 2020 17:48:02 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/le-livre-est-un-produit-de-premiere-necessite actualites « La crise est l’occasion de repenser le secteur de la BD » https://livre.ciclic.fr//actualites/la-crise-est-l-occasion-de-repenser-le-secteur-de-la-bd <p class="Standard chapo">À l'occasion du dossier&nbsp;<em><a href="https://livre.ciclic.fr/vie-du-livre/dossier-31-lumiere-sur-les-acteurs-du-livre-en-temps-de-crise-sanitaire" target="_blank">Livre #31</a>&nbsp;:&nbsp;Lumière sur… les acteurs du livre face à la pandémie</em> découvrez ici le témoignage de&nbsp;Vincent Henry, fondateur-directeur de la&nbsp;maison d’édition La Boîte à bulles&nbsp;(Saint-Avertin / 37)&nbsp;</p><p><br />«&nbsp;<em>Ça ne pouvait pas plus mal tomber.&nbsp;</em><span style="text-align: justify; font-family: arial, helvetica, sans-serif; font-size: 13px;">» L’éditeur de bande-dessinées Vincent Henry s’apprêtait à vivre en mai et en juin une sorte d’apogée. Avec un rythme de croisière d’une vingtaine de sorties par an et environ 50 000 exemplaires vendus à l’année, sa maison d’édition La Boîte à bulles envisageait sereinement ce printemps. Un printemps de la maturité. Dans ces cartons notamment&nbsp;: la publication de&nbsp;</span><em style="text-align: justify; font-family: arial, helvetica, sans-serif; font-size: 13px;">Beate et Serge Klarsfeld, un combat contre l’oubli</em><span style="text-align: justify; font-family: arial, helvetica, sans-serif; font-size: 13px;">&nbsp;signé Pascal Bresson (scénario) et Sylvain Dorange (dessins) ainsi que la parution d’un catalogue de La Boîte à bulles réalisé en collaboration avec Canal BD, principal réseau de librairies indépendantes spécialisées BD. Le confinement est venu tout geler.&nbsp;</span></p><p class="Standard">Personnellement, ce gel des activités n’a pas changé grand-chose pour Vincent Henry&nbsp;: «&nbsp;<em>J’ai l’habitude de travailler chez moi, j’en ai profité pour rattraper mon terrible retard. Et puis les auteurs ne se sont pas arrêtés de travailler.</em>&nbsp;» Passé par une école de commerce, l’éditeur installé aujourd’hui en Touraine a toujours baigné dans l’univers de la bande-dessinée. Etudiant, il monte un festival de BD avant de travailler pour l’industrie comme directeur d’achat. «&nbsp;<em>J’ai acheté des pièces d’hélicoptères, de trains</em>&nbsp;» raconte-t-il. Mis finalement au placard, il sort par la fenêtre et devient journaliste BD à la fin des années 90.&nbsp;</p><p class="Standard">Quand, au printemps 2003, il propose à deux auteurs de les publier, ces derniers ont tout de suite dit oui. En catimini, il créé alors La Boîte à bulles avec l’envie d’éditer des histoires vraies, fortes, intimes. «&nbsp;<em>Les actionnaires étaient des copains, tout le monde était bénévole et moi je ne me suis pas payé pendant huit ans.&nbsp;Mais je pouvais faire les livres dont j’avais envie. Voir un auteur naître, une œuvre prendre forme, c’est la plus belle chose qu’il soit.</em>&nbsp;» Son rêve ultime&nbsp;? Ecrire des scénarios. Un rêve qu’il parvient à réaliser dix ans plus tard avec, à ce jour, une demi-douzaine de BD scénarisées. En 2017, il est approché par les Humanoïdes Associés. La maison d’édition lui propose un partenariat pour mutualiser forces et ressources. Les deux maisons sont complémentaires, pas de concurrence entre elles. Un contrat signé entre elles prévoit une intégration progressive et respectueuse des différences entre les maisons d’édition. «&nbsp;<em>Tout est possible, et c’est ça qui me plaît.&nbsp;</em>»&nbsp;</p><p class="Standard">Pour l’heure, c’est tout de même son métier d’éditeur qui est mis à mal par la pandémie. Parce qu’économiquement, ce n’est pas la même histoire. Sans sortie de livres depuis la mi-mars, la situation est compliquée – mais pas catastrophique. L’essentiel de son chiffre d’affaires est parti en fumée durant cette période. Vincent Henry jongle avec les dates de publication&nbsp;: la BD sur les Klarsfeld<em>&nbsp;</em>sortira en septembre, et certains titres sont reportés en 2021. Ses trois salariés ont bénéficié du chômage partiel, et l’éditeur a emprunté 100 000 euros dans le cadre des prêts garantis par l’État. «&nbsp;<em>La Boîte à bulles est une structure hyper saine. Pas un seul découvert depuis sa création. Pas un seul dividende. En 2018, nous avions fait notre meilleur résultat</em>&nbsp;» explique Vincent Henry.&nbsp;</p><p class="Standard">Confinement oblige, l’éditeur a travaillé avec les réseaux sociaux. La Boîte à bulles proposait quotidiennement un livre en accès libre pendant trois jours. Une opération qui a permis à un nouveau public de découvrir un catalogue de qualité. Aujourd’hui, la crise sanitaire invite à repenser le secteur, selon Vincent Henry&nbsp;: «&nbsp;<em>dans la BD, la création française n’est pas encouragée. Il y a davantage d’aide pour la traduction que pour la création, davantage de prix décernés. Il est peut-être temps de privilégier la création.</em>&nbsp;»</p><p class="Standard" style="text-align: right;">[juin 2020, témoignage recueilli par Anne-Sophie Jacques]</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/livres_boite_a_bulles.png?itok=ZD6By9lU"/> Tue, 09 Jun 2020 17:40:10 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/la-crise-est-l-occasion-de-repenser-le-secteur-de-la-bd actualites « On ne sait pas du tout où on va » https://livre.ciclic.fr//actualites/ne-sait-pas-du-tout-ou-va <p class="Standard chapo">À l'occasion du dossier&nbsp;<em><a href="https://livre.ciclic.fr/vie-du-livre/dossier-31-lumiere-sur-les-acteurs-du-livre-en-temps-de-crise-sanitaire" target="_blank">Livre #31</a>&nbsp;:&nbsp;Lumière sur… les acteurs du livre face à la pandémie</em> découvrez ici le témoignage de&nbsp;&nbsp;Will Argunas, auteur de BD et illustrateur installé à Beaugency (45)</p><p class="Standard">Will Argunas – le pseudo d’Arnaud Guillois – aime faire tout, tout seul. La petite cinquantaine, il est déjà l’auteur d’une vingtaine de livres, dont huit en auto-édition. Cette année encore, pour la huitième fois consécutive, Will Argunas a lancé en janvier une campagne de financement participatif sur Ulule pour son projet d’Art Book consacré cette fois-ci… à lui-même. Rétrospective de ses dix dernières années en 224 pages, ce bouquin collector – The art of Will Argunas – est tiré à 300 exemplaires.&nbsp;</p><p class="Standard">«&nbsp;<em>Je venais de boucler le financement quand la pandémie s’est déclarée&nbsp;</em>» raconte l’auteur de BD. Avec quasiment 7 000 euros récoltés, Will Argunas peut assurer les frais d’impression et les frais de port des exemplaires pré-commandés. Pour se financer, il compte, en temps normal, sur la vente de ses livres lors des festivals de BD ou de musique rock/metal (Motocultor à Vannes ou le Hellfest près de Nantes) voire dans les bars ou à l’abord des terrains de roller derby, sport de contact sur patins à roulettes que Will Argunas affectionne particulièrement. Depuis une dizaine d’année, l’auteur intervient également dans les écoles, les centres de loisirs ou les prisons pour des ateliers BD. Il s’installe par ailleurs dans les salles de concert pour vendre des affiches inspirées par l’univers du groupe, là encore dans le genre rock/metal/hard-rock. Avec l’annulation des manifestations culturelles et sportives et la fermeture des classes, c’est dire si son activité en a pris un coup. L’auteur a touché les 1500 euros d’aide de l’État en avril seulement et avoue être sans garantie pour la fin de l’année. «&nbsp;<em>Je risque de faire une année catastrophique alors que ça aurait dû être ma meilleure année</em>&nbsp;».&nbsp;</p><p class="Standard">Dessiner, c’est son rêve depuis tout petit. Diplômé de l’école d’Art appliqué de Poitiers, il a enchaîné les boulots alimentaires avant d’exercer, entre 2000 et 2010, le métier de roughman et coloriste dans la publicité. «&nbsp;<em>Je dessinais des catalogues de meubles en noir-et-blanc et je passais en couleurs des story-boards pour des films publicitaires vendant des voitures, des yaourts ou des soutiens-gorges. J’aimais beaucoup ce boulot mais, avec la numérisation, c’est devenu beaucoup moins intéressant.</em>&nbsp;» Parallèlement, il montait des dossiers pour vendre ses projets de BD. Le premier,&nbsp;<em>Bleu(s)</em>, est paru en 2001. Le deuxième,&nbsp;<em>L’Irlandais</em>, a attendu pendant trois ans avant de trouver un éditeur. La quatorzième tentative fut la bonne&nbsp;: la BD est finalement sortie chez Carabas. Will Argunas est pugnace. Il rejoint ensuite le vivier du label KSTER de la maison d’édition Casterman et trouve son pseudo en 2007 – un nom américain qui sonne bien.&nbsp;</p><p class="Standard">Si Will Argunas se tourne de plus en plus vers l’auto-édition, qui pourtant ne fait pas (bien) vivre, c’est pour pouvoir tout faire soi-même, avoir le contrôle sur tout. Etre libre, en somme. Avec la crise sanitaire, il sait qu’il perd en insouciance. «&nbsp;<em>L’année va être compliquée, on ne sait pas du tout où on va.&nbsp;»&nbsp;</em>Pourtant, l’auteur ne baisse pas les bras. Pendant le confinement, il a trouvé quelques solutions qui lui ont donné la pêche&nbsp;: «&nbsp;<em>j’ai vendu des fonds d’écran pour téléphone portable. J’ai mis également en avant ma boutique en ligne. Cela m’a permis d’explorer d’autres formats.</em>&nbsp;» Rester créatif&nbsp;: le leitmotiv de 2020.</p><p class="Standard" style="text-align: right;">[juin 2020, témoignage recueilli par Anne-Sophie Jacques]</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/guillois_arnaud.jpg?itok=6UyA7nhY"/> Tue, 09 Jun 2020 17:19:40 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/ne-sait-pas-du-tout-ou-va actualites Résidence d'écrivain en Nouvelle-Zélande https://livre.ciclic.fr//actualites/residence-d-ecrivain-en-nouvelle-zelande-2 <p class="chapo">La résidence d’écrivain du «&nbsp;Randell Cottage&nbsp;» destinée à un auteur français, lance son appel à candidatures pour 2021.</p><div class="mceContentBody clearfix"><p>Cette résidence offre la possibilité à un écrivain français confirmé de séjourner pendant cinq mois dans une demeure&nbsp;historique, le Randell Cottage, située&nbsp;au cœur de la capitale administrative et intellectuelle de la Nouvelle-Zélande. Durant son séjour, le résident est invité à apporter son concours aux actions d’échanges conduites par les services culturels de l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande (ateliers, conférences, lectures publiques, rencontres, etc.)</p><p><span>De nombreux lauréats français s’y sont succédé, dont récemment&nbsp;: Estelle Nollet (2013), Thanh-Van Tran-Nhut (2014), David Fauquemberg (2015), Nicolas Fargues (2016), Josef Schovanec (2017), Amélie Lucas-Gary (2018),</span>&nbsp;Karin Serres (2019) et Amaury Da Cunha (2020).</p><p>Dotée d'une bourse d’environ 3 000 dollars néozélandais par mois, la résidence s’adresse aux auteurs de nationalité française ayant déjà publié au moins deux ouvrages de fiction et maîtrisant la langue anglaise.</p><p><strong>Durée :</strong> cinq mois, entre janvier et juin 2021.</p><p class="spip"><strong>Disciplines concernées : </strong>Fiction, bande dessinée, littérature jeunesse, poésie, théâtre, écriture de scénarios, création littéraire.</p><p>Le lauréat sera sélectionné par un jury composé de personnalités néo-zélandaises du monde du livre extérieures à l’Ambassade, et d’un représentant de l’Ambassade.&nbsp;</p></div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/photo_randell_cottage_0.jpg?itok=0dkI0SnE"/> Wed, 03 Jun 2020 15:10:14 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/residence-d-ecrivain-en-nouvelle-zelande-2 actualites Un.e responsable du secteur jeunesse (H/F) - Issoudun (36) https://livre.ciclic.fr//actualites/une-responsable-du-secteur-jeunesse-hf-issoudun-36 <p class="chapo" align="center">La Ville d’Issoudun (Indre - 12 200 habitants - 240 agents permanents), dynamique et innovante au cœur du Berry, recrute&nbsp;un/une responsable du secteur jeunesse (H/F), par voie statutaire&nbsp;(catégorie B de la filière administratif, cadre d’emplois des Assistants&nbsp;de conservation du patrimoine)</p><p>&nbsp;</p><h3><strong><span style="text-decoration: underline;">Missions</span></strong></h3><p>Sous l’autorité de la Directrice de la Médiathèque, vous mènerez à bien les missions suivantes&nbsp;:</p><ul><li>l’accueil du public et des classes,</li><li>l’élaboration et le suivi d’animations ponctuelles (bébés lecteurs, Noël, …),</li><li>l’organisation et la gestion du Salon du Livre,</li><li>l’encadrement d’un agent,</li><li>la participation à des projets transversaux au sein de la structure ou avec des partenaires extérieurs (écoles, Musée, Conservatoire de musique, …).<br />&nbsp;</li></ul><h3><strong><span style="text-decoration: underline;">Profil&nbsp;/compétences</span></strong>&nbsp;</h3><ul><li>titulaire d’un diplôme supérieur spécialité métiers du livre,</li><li>utilisation des outils bureautiques, bonne connaissance de la gestion de projets,</li><li>intérêt pour la littérature de jeunesse,</li><li>capacité à motiver une équipe pluridisciplinaire sur un projet commun,</li><li>goût pour le travail en équiper</li><li>sens du service public, adaptabilité, discrétion,</li><li>autonomie dans l’organisation du travail.</li></ul><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/mediatheque_albert_camus.jpg?itok=bjypOB5G"/> Thu, 28 May 2020 16:11:02 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/une-responsable-du-secteur-jeunesse-hf-issoudun-36 actualites Un.e responsable de la Médiathèque Albert Camus (H/F) - Issoudun (36) https://livre.ciclic.fr//actualites/une-responsable-de-la-mediatheque-albert-camus-hf-issoudun-36 <p class="chapo" align="center">La Ville d’Issoudun (Indre - 12 200 habitants - 240 agents permanents), dynamique et innovante au cœur du Berry, recrute&nbsp;sa/son responsable de la Médiathèque Albert Camus (H/F),&nbsp;par voie statutaire&nbsp;(catégorie A de la filière culturelle, cadre d’emplois des Conservateurs de Bibliothèques ou Bibliothécaire).</p><p class="chapo" align="center"><span style="color: #555555; font-size: 13px;">La Médiathèque, installée depuis 1981 au sein du Centre Culturel Albert Camus, fait partie d’un ensemble culturel comprenant un hall d’exposition, une salle de spectacle et la MELI (Maison d’Expression et de Loisirs). C’est un bel équipement moderne de 2 500 m² permettant le prêt gratuit de tous les supports&nbsp;: livres, DVD, CD, magazines et doté d’un espace public numérique. La Médiathèque conserve également des collections patrimoniales riches&nbsp;: fonds de vènerie, fonds XIXème, qui ne cessent de s’enrichir de nombreuses donations, conservées au Centre de la Mémoire. Créé en 2013, le Centre de la Mémoire est le lieu de conservation et de mise en valeur du patrimoine écrit, de l’image et des archives.</span><span style="color: #555555; font-size: 13px;">&nbsp;</span></p><h3><span style="text-decoration: underline;"><strong><span style="text-decoration-line: underline;">Missions</span></strong></span></h3><p>Sous l’autorité du Maire et du Directeur général des services, vous mènerez à bien les missions suivantes&nbsp;:&nbsp;</p><ul><li><strong>Assurer la politique culturelle de la Médiathèque&nbsp;:</strong></li><ul><li>définir les orientations de la médiathèque,</li><li>impulser les projets, évaluer et rendre compte,</li><li>initier et coordonner la mise en œuvre d’une politique documentaire, en cohérence avec le projet d’établissement.</li></ul><li><strong>Assurer la gestion des collections et services associés&nbsp;:</strong></li><ul><li>organiser et préparer la programmation des évènements (salon du livre, Mois du film documentaire, expositions, etc.) en s’inscrivant dans la politique culturelle de la Ville,</li><li>élaborer des projets d’animation en lien avec les autres services de la ville, en partenariat avec les acteurs sociaux, éducatifs et culturels locaux,</li><li>participer à l’accueil de tous les usagers et gérer les collections de Lecture publique,</li><li>responsabilité des collections de Lecture Publique et patrimoniales, ainsi que du Centre de la Mémoire,</li><li>veiller avec l’archiviste à la conservation et à la mise en valeur des fonds patrimoniaux et des archives.</li></ul><li><strong>Assurer la gestion administrative et financière du service&nbsp;:</strong></li><ul><li>piloter les ressources budgétaires, matérielles et d’usage des équipements,</li><li>encadrer tous les agents du service (10 agents), gérer les plannings, les congés, suivre les formations des agents, procéder à l’évaluation professionnelle et aux recrutements.&nbsp;</li></ul></ul><h3><strong><span style="text-decoration: underline;">Profil&nbsp;/compétences&nbsp;:</span></strong>&nbsp;</h3><ul><li>de formation supérieure, vous êtes un professionnel des bibliothèques, vous connaissez particulièrement les bibliothèques municipales et vous maîtrisez les enjeux de la lecture publique,</li><li>vos capacités d’écoute, d’animation et d’organisation du travail vous permettent de fédérer votre équipe autour d’objectifs partagés,</li><li>vous savez conduire des projets en mode partenariat et vous êtes motivés par les activités de médiation,</li><li>vous savez maîtriser les enjeux des politiques culturelles, de la lecture publique, de la politique de la Ville et du développement du numérique en médiathèque,</li><li>vous êtes doté de qualités relationnelles et vous aimez travailler en transversalité. Votre savoir-faire en management vous permet de mettre en œuvre des politiques d’évolution de service innovantes, orientées vers les habitants du territoire,</li><li>une expérience de direction est souhaitée.</li></ul><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/mediatheque_albert_camus.jpg?itok=bjypOB5G"/> Thu, 28 May 2020 16:03:25 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/une-responsable-de-la-mediatheque-albert-camus-hf-issoudun-36 actualites Appel à candidatures pour une résidence d'auteur BD à Carpentras https://livre.ciclic.fr//actualites/appel-candidatures-pour-une-residence-d-auteur-bd-carpentras <p class="chapo">Afin de favoriser la rencontre avec la littérature sous toutes ses formes, de sensibiliser à la diversité des créations graphiques et d’écritures, d’éveiller l’esprit critique et la&nbsp;participation des différents publics,&nbsp;l’association «&nbsp;les voyages de Gulliver&nbsp;» avec la librairie-Galerie Gulliver, la bibliothèque-musée Inguimbertine et l’association «&nbsp;Art et Vie de la rue&nbsp;» propose&nbsp;une résidence de création de deux mois à un.e auteur(rice) de bandes dessinées.</p><div align="left">&nbsp;</div><div align="left"><strong>OBJET DE LA RESIDENCE</strong></div><div align="left">Ouverte à tous les dessinateurs de bandes dessinées (ou illustrateurs) ayant déjà publié à compte d’éditeur, cette résidence offrira avant tout à l’artiste un temps et un lieu pour&nbsp;travailler à l’avancée d’un projet de création.&nbsp;&nbsp;(70 %)</div><div align="left">Les 30 % du temps&nbsp;&nbsp;restants seront réservés à des actions de médiation en direction d’un public varié (scolaire, familles, sasociations...) dans&nbsp;&nbsp;différents cadres (établissements scolaires, médiathèque, week-ends,... ).afin de permettra la rencontre avec l’artiste, l’œuvre, la pratique artistique.&nbsp;Il s’agira de co-construire des projets&nbsp;permettant aux&nbsp;&nbsp;publics d’expérimenter la&nbsp;démarche artistique&nbsp;&nbsp;engagée par l’artiste&nbsp;contribuant ainsi au développement culturel du territoire.</div><div align="left">Une moment&nbsp;&nbsp;de présentation des&nbsp;productions&nbsp;&nbsp;clôturera cette résidence.&nbsp;Il sera joyeux et festif.</div><div align="left">&nbsp;</div><div align="left">Un site internet dédié permettra de maintenir le lien entre l’artiste et ces publics.</div><div align="left">Afin de coordonner l’ensemble de ces&nbsp;interventions, un point de situation sera fait régulièrement.&nbsp;</div><div align="left">&nbsp;</div><div align="left">La durée de la résidence est de deux mois minimum : <strong>novembre 2020 à mi-décembre 2020.</strong></div><div align="left">&nbsp;</div><div align="left">Le lieu de résidence se situe à Carpentras, à 30 minutes d’Avignon (Vaucluse) en train ou en voiture. Vous recevrez une bourse d’aide à la création mensuelle d’un montant brut de 1500 €, versée en droits d’auteur. Deux aller-retours domicile/Carpentras sont pris en charge (à hauteur maximale de 200 € aller-retour).</div><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/res20-0.jpg?itok=C__sAl8F"/> Mon, 25 May 2020 10:19:31 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/appel-candidatures-pour-une-residence-d-auteur-bd-carpentras actualites Appel à candidatures pour une résidence d'artiste BD à Poitiers https://livre.ciclic.fr//actualites/appel-candidatures-pour-une-residence-d-artiste-bd-poitiers <p class="chapo">Le service Culture de l’Université de Poitiers lance son appel à candidature pour une résidence d'auteur.e de bande dessinée. Elle se tiendra sur la ville de Poitiers, pour une durée de&nbsp;<span>3 mois répartis sur les 2 années civiles 2020 et 2021, et plus précisément entre début novembre 2020 et fin février 2021.</span></p><h3>Objectifs artistiques</h3><p>- Soutenir le travail artistique d’un(e) auteur(e)<br />- Faire découvrir l’univers artistique de l’auteur(e)<br />- Passer commande d’une proposition artistique<br />- Promouvoir cette proposition artistique</p><h3>Objectifs culturels</h3><p>- Développer un projet d’actions autour de la littérature et de la bande dessinée<br />- Favoriser la rencontre entre la communauté universitaire, scientifique et l’œuvre de l’artiste<br />- Sensibiliser de nouveaux publics à la bande dessinée<br />- Permettre aux étudiants de faire l’expérience de l’univers d’un artiste<br />- Apporter une meilleure compréhension d’une œuvre et du processus de création<br />- Développer des relations entre mondes professionnels, de la recherche et de l’enseignement</p><h3>Type de résidence</h3><p>Conçue comme un projet artistique et culturel, la résidence est assortie d’actions de médiation et pédagogiques à hauteur de 20 à 30% de la durée de la résidence.<br />Ces actions, proposées en accord avec l’artiste retenu(e), pourront concerner toute la communauté universitaire (étudiants de différentes composantes de l’Université, comme enseignants chercheurs et personnels administratifs). Elles pourront prendre différentes formes : rencontre professionnelle, rencontre tous publics, conférence ou table ronde, café BD, atelier…<br />Des partenariats seront établis avec différents événements portés par, ou en partenariat avec, l’Université de Poitiers : Bruits de langues, Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur…</p><p>La durée totale de la résidence est de 3 mois répartis sur les 2 années civiles 2020 et 2021, et plus précisément entre début novembre 2020 et fin février 2021.<br /><br />La résidence se tiendra sur la ville de Poitiers avec des déplacements ponctuels, si nécessaires au projet, à Angoulême, Niort et Châtellerault.</p><h3>Thématique</h3><p>L’objet de la résidence : créer une proposition artistique originale contribuant à la médiation / valorisation scientifique d’une ou plusieurs recherches effectuées au sein du laboratoire FoReLLIS (Formes et Représentations en Linguistique, Littérature, arts de l’Image et de la Scène), l’un des principaux laboratoires associés à l’UFR Lettres et Langues de l’Université de Poitiers. <br />Plus particulièrement, lors de la résidence, l’artiste aura, en lien avec les enseignant.e.s chercheur.euse.s et les doctorant.e.s du laboratoire, à questionner les notions d’intermédialité, de transversalité dans les arts, de terminologie dans les différentes disciplines concernées, d’adaptation des œuvres d’arts d’un médium vers un autre… <br />Dans un esprit plutôt documentaire de création, l’artiste devra ainsi réfléchir et concevoir une forme artistique originale permettant de mettre en abîme, en miroir, la recherche artistique et la recherche scientifique qui porte sur l’intermédialité, la transmédialité et les rapports texte/image. Il ou elle sera invité.e à mettre en forme sa réflexion sur sa pratique au regard des travaux d’analyses, de réflexions, de définitions, de concepts menés au laboratoire. <br />Cette dimension réflexive, ou méta discursive, ouvre ainsi, largement, à de grandes possibilités formelles de création originale. Cette proposition se concrétisera par une publication dont la forme sera définie entre l’Université et l’artiste.</p><img src="https://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/univ_poitiers.png?itok=H2HD0KPx"/> Wed, 20 May 2020 14:15:46 +0200 https://livre.ciclic.fr/actualites/appel-candidatures-pour-une-residence-d-artiste-bd-poitiers actualites