Anne Kawala auteure associée à Emmetrop (Bourges - 18)

L'association Emmetrop, à Bourges, accueille Anne Kawala de septembre 2019 à mai 2020, pour un projet intitulé Les paysages de Cristal Black.Durant neuf mois, la poète poursuit l'écriture de son récit, et propose au public berruyer une série de restitutions publiques scéniques pour suivre l'avancée de son projet d'écriture, mais aussi une série de promenades, Les Maïeutiques et des workshops  d’écriture. Un projet de création soutenu par Ciclic.

un projet d'écriture : Les paysages de Cristal Black

Les paysages de Cristal Black | Imaginaire et transmissions : enjeux politiques
" Les paysages de Cristal Black est l’histoire d’un groupe de personnes qui partent depuis l’une des villes de la Ville vers la Diagonale du Vide, le cœur du Massif Parc Central pour aller s’installer, peut-être s’installer, dans la forêt dont Régine, grand-mère de Cristal Black, était la gardienne, gardienne de la Forêt de la Vieille Origine où bout la fontaine quoique plus froide que le marbre.

Cette histoire s’inscrit dans la tradition de la science-fiction post-patriarcale - dont a pu dresser une liste Donna Haraway, et que je complète au fur et à mesure de mes lectures et de mes recherches. Les paysages de Cristal Black ne se veut ni dystopique, ni utopique, ne voulant pas détruire plus qu’il n’est détruit le monde dans lequel nous vivons : c’est à peu près aujourd’hui, ou un peu demain, à peine demain. Ne voulant pas détruire, dans le sens où l’imaginaire peut, et on le voit aujourd’hui, avoir une réelle incidence sur le réel – tout ce que je peux imaginer est imaginable par d’autres, le pire comme le meilleur. Enoncer le pire c’est lui donner une existence possible. Figurer les possibles, c’est placer mon espoir à cet endroit-là. Les paysages de Cristal Black veut transmettre des savoirs situés, des savoirs pratiques et théoriques ; je veux imaginer du commun, des possibilités de commun dans la difficulté d’une désertion d’un confort. "

Anne Kawala


Le projet culturel | les rencontres publiques 

 
Le projet s'articule autour de trois temps forts, en regard de la programmation Emmetrop  : la présentation régulière  d’une  recherche  artistique  :  Les  paysages  de  Cristal  Black,  une  série  d’actions  culturelles  : Maïeutique,  et  des  workshops  d’écriture. Il s’appuie  sur  les  recherches  liées  aux  écritures, notamment orales, et à leurs mises en jeux, pour transmettre et  créer du sensible.
L'objectif  est  d'articuler  une  transmission,  qui  sera  activée  dans Les  paysages  de  Cristal  Black, à  la constitution d'outils d’analyse sensible dans Maïeutique, afin que les formes artistiques fassent à nouveau parler, échanger, produire du commun.
 
► Recherche artistique Les paysages de Cristal Black
Restitutions publiques scéniques : 5 restitutions publiques
    • L'ouvrage pose la question d’une écriture orale (et non pas d’une oralisation d’une écriture scripturale) et de la possibilité de sa transcription.
    • Pour écrire l’oral, l’improvisation et son expérimentation en public sont nécessaires. Cette improvisation s'inspire de la tradition et des outils du récit épique (narratifs comme techniques : répétitions, création de syntagmes,...) Cela permet aussi d’interroger l’ambivalence du récit épique dans son rapport à l’Histoire, comme véhicule d’un discours dominant.
    • L’écriture des Paysages de Cristal Black est contextuelle : à partir de la trame narrative initiale, chacune des  cinq  performances  publiques  prend  pour  point  de  départ  l’environnement  même  que  propose Emmetrop, tant dans sa dimension culturelle que dans les connaissances qui y circulent.
Dates :
le 10 décembre 2019, premier paysage de Cristal Black 
le 31 janvier 2020, second paysage
le 20 mars, troisième paysage
la 5 mai quatrième paysage
le 9 juin, cinquième paysage

► Actions de médiation spécifiques Les Maïeutiques
Programmation : 1 à 2 promenades par semaine de travail à Emmetrop
(en très petit groupe, chaque promenade durera entre 2 et 3 heures). 
Maïeutique pose la question de l’intuition et du sensible, en prenant à rebours l’autorité et le savoir. Il s'agit de demander aux participantes et aux participants  de  travailler à l'énonciation  des  perceptions  à  partir  d’une  œuvre  proposée  dans  la programmation  d’Emmetrop  (description  des  émotions,  des sensations,  des connexions,  des rejets et des cheminements produits par l’œuvre.) 
  • Objectif : Permettre aux personnes de se constituer un outil d’analyse sensible
  • Public : Les rencontres se feront en très petits groupes
  • Déroulement d’une promenade maïeutique :
    1/ Les participantes et les participants choisissent une  œuvre dans la programmation d’Emmetrop. Cette œuvre amorce une discussion.
    2/ Cette discussion se poursuivit durant une marche vers un second point, dans la ville de Bourges, aujourd’hui envisagé comme un élément naturel ou urbain.
    3/ Depuis ce second point une marche sera proposée vers un troisième point, une  œuvre dans un des musées de Bourges, qu’il s’agisse du Palais Jacques Cœur, du Muséum d’Histoire Naturelle, de la Box ou de l'Hôtel Lallemant.
  • Dates : première session, entre le 23 et le 25 octobre (5 promenades maïeutiques sur inscription) / deuxième session, entre le 19 et 21 février, troisième session, entre les 4 et 6 avril.
  • Workshops d’écritures 
    5 jours
    | groupe de 10 personnes pour un public adolescent/adulte tous niveaux
    Objectif : Avancer dans la pratique de l’écriture
    Modalités
    1/ Dans un premier moment commun, il sera demandé que  chaque stagiaire présente  ses  envies  et  sa  pratique  d’écriture  (environ  10  minutes  par  personne).  À  l'issue  de  cet échange,  des pistes et perspectives individuelles d’écritures  adaptées à sa pratique et à ses besoins seront données.
    2/ Plage d'écriture pendant laquelle chacune des personnes peut travailler individuellement avec l'autrice sur la base de rendez-vous successifs (temps d'écriture et temps de rendez-vous).
    3/ En fonction de la durée du workshop,  étapes de présentation, au sein du groupe, des avancées individuelles pour retours collectifs.
    4/ Restitution collective du travail sous la forme de lectures (éventuellement publiques).