Publié le 10/09/2015

Rencontres nationales de la librairie : ce qu'il faut retenir

Les 3e rencontres nationales de la librairie viennent de s'achever à Lille. Elles ont permis un temps de réflexion et de prospective sur le thème "Librairie, un métier d'avenir", et ont réuni plus de 800 professionnels dont 600 libraires.

Voici les trois grandes informations à retenir :

> Lancement de l'Observatoire de la librairie


Cet outil collectif créé par la société Tite-Live est basé sur le partage d'informations (automatisées) sur les ventes, les achats et les stocks entre les libraires affilés au service. Il permet à chaque librairie d'analyser son activité en comparaison avec les données recueillies quotidiennement auprès des libraires adhérents. L'Observatoire est ouvert à tous les libraires indépendants, quels que soient le logiciel de gestion du magasin ou le système d'exploitation de l'ordinateur.

Lors de la présentation de l'Observatoire, le SLF, représenté par son président Matthieu de Montchalin, a invité les librairies à s'abonner à cet outil en précisant que les adhésions enregistrées avant le 31 août 2015 seront gratuites pour l'année 2015.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :
www.observatoiredelalibrairie.com


> Extension du dispositif de prêts aux libraires géré par l'IFCIC 


 L'IFCIC (Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles) facilite l'accès au crédit grâce à deux dispositifs complémentaires : la garantie financière et le fonds d'avances de trésorerie aux librairies indépendantes (FALIB).

La ministre de la culture et de la communication, Fleur Pellerin a annoncé que les modalités d'utilisation du fonds géré par l'IFCIC seraient repensées pour pouvoir accompagner les libraires sur le long terme (5 ans).

 

> Assises de la formation


La ministre a affirmé sa volonté d'accompagner les libraires dans le renouvellement de la politique de formation engagée autour du SLF et de l'INFL. A cet effet, des assises sur le métier de libraire seront organisées à l'automne afin de redéfinir la formation initiale et de développer une stratégie partagée sur la formation continue.

Fleur Pellerin a également abordé la thématique des marchés publics en souhaitant réouvrir ce chantier avec les collectivités territoriales afin de mettre en place des solutions permettant aux librairies d'être plus présents sur les marchés publics.