Voyages dans mon jardin

Editeur : HongFei cultures
Auteur : Nicolas (1965-....) Jolivot

EAN : 9782355581861
Prix : 39 €
Collation : 205p. ; 25cm x 33cm ; épaisseur 3cm ; illustrations en couleur
Date de parution : 14/10/2021

pe010

L’auteur trace le portrait d'un lopin de terre devenu jardin familial et de tout ce qui l’habite, vivants ou souvenirs. Remontant en 1821, aux origines de ce jardin et au plus loin d’une mémoire familiale, il égrène les grandes dates de l’histoire du lieu. Simultanément, au pas du voyageur, lent et attentif, il nous emporte au plus près de ce qui survient là, à ras de terre ou depuis le ciel, le long d’un arbre ou dans le bassin tout au long d'une année de vie de la nature.

Extrait de Voyages dans mon jardin
... En février 2019, revenant d’un énième voyage en Chine, je sentis que mon quota de déplacements était atteint. J’avais eu la chance insolente de parcourir le monde pendant près de trente ans, sans soucis particuliers, pour le plus grand bonheur de mes yeux. Le temps était venu de calmer le jeu. À mon insu, une envie plus sédentaire se substituait à celle d’aller par monts et par vaux. Je connaissais peu le nom des plantes et des insectes, reconnaissais à peine le chant de trois ou quatre oiseaux communs. Au fil des ans, la tête ailleurs, j’avais fini par ne plus prêter attention à mon proche environnement. Il me fallait y remédier. 

Le mot de l'éditeur

Début 2019, après des années de voyages dans le monde, Nicolas Jolivot décide de rester deux années chez lui avec comme projet de voyager dans son jardin vieux de 200 ans.

Un lieu est un galon infini ; les bonshommes, eux, ne sont que de simples motifs imprimés dessus. Je dis « mon jardin » comme j’ai pu dire autrefois « mon maître d’école ». Je ne suis finalement que l’élève d’un minuscule bout de planète. Nicolas Jolivot

On retrouve ici, le talent d’écriture de Nicolas Jolivot tandis qu’éclate son art du dessin et de la peinture, entre foisonnement et minutie, geste expressif et image naturaliste. La luxuriance et la beauté d’un environnement commun à tous, parfois négligé, est ainsi mis à portée de nos regards. Un beau livre aussi remarquable de précision que précieux en beauté. 


Pour voir et en savoir plus sur le livre

"Voyages dans mon jardin" se lira comme le témoignage précis et précieux d’une pratique personnelle du jardin et d’un certain rapport à la nature et au monde. 
extrait de Filigrane, revue des nouveautés HongFei (n°2, sept. 2021)

 
Présentation détaillée du livre

 


Nicolas Jolivot, artiste plasticien, a commencé sa carrière en dessinant les vents lors d’un tour de France à pied, l’année de son diplôme aux Arts déco. de Paris. Depuis, il a beaucoup voyagé partout dans le monde, généralement à pied, et a multiplié les superbes carnets de voyage qu’il réalise toujours à partir de matériaux, d’encre, de pinceaux, trouvés sur place. Son travail est, depuis quelques années, véritablement reconnu et régulièrement récompensé (prix Pépite du documentaire SLPJ/Le Monde 2014 pour Chine. Scènes de la vie quotidienne ; Grand prix du carnet de voyage de la fondation Michelin 2018 pour Japon, à pied sous les volcans).


On en parle 
"Du pur bonheur. Vraiment mon coup de coeur de l’année. J’ai rarement vu un aussi bel ouvrage qui traite du jardin."
Alain Baraton «La Main verte», France Inter, 16 oct. 2021 [ECOUTER LA CHRONIQUE]

"Un beau livre magnifiquement édité" (Élodie Ressayre, Librairie Les Lisières) [LIRE LA CHRONIQUE]

4eme de couverture :

J'avais eu la chance insolente de parcourir le monde pendant trente ans. En février 2019, après un énième voyage en Chine, une envie plus sédentaire se substituait chez moi à celle d'aller par monts et par vaux. En effet, je ne prêtais plus attention à mon proche environnement depuis trop longtemps. Je me fis alors à l'idée de fréquenter mon jardin presque chaque heure de chaque jour, comme une longue expédition qui durerait deux ans. D'où résulte ce carnet d'émerveillements. - N.J.

Traçant le portrait de son jardin et de tout ce qui l'habite, vivant ou souvenirs, Nicolas Jolivot fait glisser le lecteur dans une boucle du temps. Remontant en 1821, aux origines d'un lopin de terre à peine délimité et au plus loin d'une mémoire familiale, l'auteur déroule en parallèle une année de vie et d'activités en ces lieux façonnés par le mouvement perpétuel de la nature et l'esprit de ceux qui y ont vécu.