HINCKEL Laure

Voir la bibliographie Imprimer
Animation :
Lecture publique, Atelier écriture, Conférence débat
Public visé :
Adulte
Genre :
Littérature, Sciences humaines et sociales

Biographie

Après des études littéraires et journalistiques à Tours puis une première carrière de reporter en Roumanie, Bulgarie, Serbie, Moldavie, Laure Hinckel est devenue une spécialiste du domaine littéraire roumain dont elle présente de nouveaux auteurs aux éditeurs français. Elle a permis la découverte en France de romanciers comme Dan Lungu, Lucian Dan Teodorovici ou Savatie Baştovoi.

Depuis 2005, elle a publié plus d’une vingtaine de romans d’écrivains comme, notamment, Mircea Cărtărescu, Savatie Baştovoi, Simona Sora, Matei Vişniec, Ştefan Agopian, Eugen Barbu, Varujan Vosganian mais également des textes de dramaturges contemporains, sur les lanceurs d’alerte par exemple ou sur la question du burn-out.
L’époque communiste et l’après-Révolution de 1989, avec la période troublée de la Transition et le chemin qui ramène la Roumanie dans son berceau européen, sont des thèmes qui irriguent nombre de ces romans et donnent de nouvelles clés de lecture sur une société mal connue : Dan Lungu utilise l’humour ; Lucian Dan Teodorovici a exploré le stalinisme à travers la question du centre de gravité de la marionnette ; Savatie Bastovoi nous donne à voir les ravages du totalitarisme à travers les yeux des enfants… Mircea Cărtărescu, traduit dans de nombreuses langues et promis au Prix Nobel de littérature, structure des mondes entre onirisme, science, réalisme et amour de la littérature dans des œuvres d’une portée universelle.
Mais c’est sans préciser qu’un style vigoureux, souvent onirique et charmeur, unit ces grands romans.
Elle a aussi traduit Les pièges de l’histoire de Lucian Boia, qui apporte une contribution à l’étude des nationalismes dans l’Entre-deux-guerres. Avec Actualité des anges d’Andrei Pleşu, une de ses premières traductions, c’est une ontologie de l’homme présent qui se dessine à travers la notion d’intervalle.
L’intervalle, ou comment l’habiter, telle est toute la question de la traduction. 

Liste des œuvres traduites : 

  • Solénoïde, Mircea Cărtărescu, éditions Noir sur Blanc, août 2019 
  • Les enseignements d’une ex-prostituée à son fils handicapé, Savatie Bastovoi, éditions Jacqueline Chambon, 2018 
  • Hôtel Universal, Simona Sora, éditions Belfond, 2016 
  • Le marchand de premières phrases, Matei Visniec, éditions Jacqueline Chambon, 2016 
  • Les autres histoires d’amour, Lucian Dan Teodorovici, éditions Gaia, 2015 
  • Sara, Stefan Agopian, éditions Jacqueline Chambon, 2015 
  • L’histoire de Bruno Matei, Lucian Dan Teodorovici, éditions Gaia, 2013 
  • Le Livre des chuchotements, Varujan Vosganian, éditions des Syrtes, 2013 
  • Les pièges de l’histoire – l’élite intellectuelle roumaine entre 1930 et 1950, Lucian Boia, Éditions Les Belles Lettres, 2013 
  • Le grand dépotoir, Eugen Barbu, éditions Denoël, 2012 
  • Les lapins ne meurent pas, Savatie Baştovoi, éditions Jacqueline Chambon, 2012 
  • Pontus Axeinos, Mircea Cărtărescu et 7 km, Nicoleta Esinencu dans Odessa Transfer, Editions Noir sur Blanc, 2011 
  • « Analyse d’une tragédie : la représentation du pogrom de Bucarest dans la presse de l’époque », Cosmina Guşu, dans Revue d’histoire de la Shoah, éd. Mémorial de la Shoah, n°194 Janvier-Juin 2011, Paris, mars 2011 
  • Comment oublier une femme, Dan Lungu, éditions Jacqueline Chambon, 2010 
  • L’Aile tatouée, Mircea Cărtărescu, roman, éditions Denoël, 2009 
  • « L’intuitionnisme contemporain », Emil Cioran, p.134 ; « Cioran diplomate », Marta Petreu, p. 111 ; « La farce de l’originalité », Lucian Blaga, p. 219 ; « Rencontre avec Cioran », Norman Manea, p.350 ; « Un professeur de l’enseignement secondaire nommé Emil Cioran », Stefan Baciu, p.145 ; « Pour Emil Cioran », Constantin Noica, p. 199, dans Cahiers de L’Herne – Cioran inédit, Éditions de l’Herne, Paris, avril 2009 
  • De la France, Emil Cioran, (non signé) Éditions de l’Herne, Paris, avril 2009 
  • « Demi-centenaire NRF à Bucarest », Norman Manea, dans Le Siècle de la NRF, n° 588, pages 385 – 393, Gallimard, 2009 
  • Napoléon III et les principautés roumaines, collectif, catalogue de l’exposition présentée au château de Compiègne au printemps 2009, Éditions de la Réunion des Musées Nationaux, 2008
  • Pourquoi nous aimons les femmes, Mircea Cărtărescu, recueil de nouvelles, Denoël, 2008 
  • Je suis une vieille coco ! Dan Lungu, roman, éditions Jacqueline Chambon, 2008 
  • Pas question de Dracula… Nouvelles de Lucian Teodorovici, Florin Lazarescu et Dan Lungu, éditions Non-Lieu, 2008 
  • Ada-Kaleh, Ada Kaleh…, Mircea Cărtărescu, essai, dans Last & Lost, éditions Noir sur Blanc, 2007 
  • Dernière nuit d’amour, première nuit de guerre, Camil Petrescu, roman, éditions des Syrtes, 2007 ; réédition en poche en juin 2019 
  • Liaisons morbides, Cecilia Stefanescu, roman, éditions Phébus, 2006 
  • Actualité des anges, Andrei Plesu, essai, Buchet-Chastel, 2005 
  • Le Paradis des Poules, Dan Lungu, roman, Jacqueline Chambon, 2005

Laure Hinckel ©Photo Ludovic Carème pour Libération