Justin Delareux



Né en 1987, Justin Delareux développe une œuvre artistique et poétique sous différentes formes, opérant des va-et-vient entre la création littéraire et plastique. Il est le créateur et directeur de publication de la revue Pli, poétiques lacunaires, créée en 2012. 

Note d'intention

Je ne suis pas envisageable, ne suis pas motorisé. J'habite un lieu puis le quitte. Je suis en grève. J'écris, je trace, je creuse, je colle, j'assemble, j'incite. Je me déborde. Je me suis enfermé dans une langue quotidienne. Une sorte de boue naissante et envahissante. Je n'articule plus. J'en ai fini d'articuler. Comme une boucle de bouche de l'extérieur à l'intérieur plus rien ne s'articule. Tout est démembré. En déformation. J'ai quelques mots en main mais aucun en bouche. Je pratique une langue manuelle. Une langue d'enfermé. Je développe un langage maigre. Un langage de classe maigre. Le matin les choses sont collées entre elles. Je nomme chaque matin sans différence. Chaque jour j'essaye de réveiller les choses désarticulées du monde qui passe par mes yeux et ressort par ma main moins articulé encore, le monde passe et disparaît par mes yeux.  Je rétrécis. Mon visage penche vers le vide. Il me faudrait muscler le corps sans suite de ma langue. Organiser le désordre.