Livre - Actualités Sun, 26 Mar 2017 15:02:52 +0000 http://livre.ciclic.fr/ Septième vague du Baromètre SOFIA/SNE/SGDL sur les usages du livre numérique http://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/numerique/septieme-vague-du-barometre-sofiasnesgdl-sur-les-usages-du-livre-numerique <p class="chapo"><span><span>Ce baromètre annuel de la&nbsp;<span>SOFIA/SNE/SGDL</span><span>&nbsp;</span>a pour objectif d'observer les évolutions des usages du livre numérique, licites ou illicites, au regard, notamment, de ceux du livre imprimé. Avec cette nouvelle édition on constate une stabilisation des usages</span>,&nbsp;<span>le livre numérique est moins piraté,</span><span>&nbsp;</span> et les lecteurs ont une affection particulière pou</span><span style="font-size: 14.69px;">r les polars.</span><span style="font-size: 14.69px;"></span></p><p>Cette enquête a été menée par OpinionWay, entre le 6 et 17 février 2017, auprès d’un premier échantillon de 2006 personnes (enquête par téléphone), représentatives de la population française, âgées de 15 ans et plus, et d’un second échantillon de 506 utilisateurs de livres numériques (enquête en ligne), constitué sur la base des résultats du premier échantillon.</p><p>Les habitudes des lecteurs numériques se confirment :</p><ul><li><strong>Un cinquième des Français ont déjà lu un livre numérique<br /></strong>Dans le détail, on apprend que 21&nbsp;% de la population française âgée de 15 ans et plus déclarent avoir déjà lu, en partie ou en totalité, un livre numérique. 7&nbsp;% l’envisagent, 72&nbsp;% ne l’envisagent pas. S’il s’agit toujours d’un lecteur assidu, le profil sociodémographique du lecteur de livres numériques a évolué&nbsp;: il y a quasiment autant d’hommes que de femmes&nbsp;; il n’y a plus de différence entre Paris et les régions ni entre les catégories socioprofessionnelles.<br />Les lecteurs lisant plus de 20 livres imprimés par an sont à 21&nbsp;% des lecteurs d’ebooks et 14&nbsp;% des non-lecteurs d’ebooks. Chez ceux qui ont lu un ouvrage, voilà moins d’un mois, les chiffres augmentent&nbsp;: 62&nbsp;% pour l’ebook, 39&nbsp;% non.<br />Près de la moitié&nbsp;des lecteurs de livres numériques (43&nbsp;%) ont lu un livre numérique il y a moins d’un mois.<br />&nbsp;</li><li><strong style="text-align: justify;">Les usages se stabilisent<br /></strong>Depuis qu’ils lisent en numérique, la majorité des lecteurs de livres numériques achètent et lisent autant qu’avant. Ils sont 19&nbsp;% à acheter plus de 4 livres numériques par an. 73&nbsp;% des lecteurs de livres numériques ont acquis une partie de leurs livres gratuitement. La lecture légale et gratuite en streaming d’un livre numérique est en augmentation de 5 points. 44&nbsp;% ont déjà acquis un livre numérique pour moins de 4&nbsp;€.<br />&nbsp;</li><li><strong style="text-align: justify;">Les achats depuis le terminal de lecture dominent<br /></strong>L’outil principal d’achat reste la librairie intégrée à l’appareil de lecture, démontrant combien les lecteurs souhaitent avant tout une facilité d’accès. Le paiement à l’acte reste le moyen d’accès aux livres privilégié des lecteurs de livres numériques (63&nbsp;%)&nbsp;: seuls 7&nbsp;% d’entre eux se disent intéressés par un modèle d’abonnement et 20&nbsp;%, par un prêt numérique. Deux tiers des lecteurs de livres numériques récupèrent les fichiers de livres numériques directement depuis leur terminal de lecture.<br />&nbsp;</li><li><strong style="text-align: justify;">Les lecteurs de livres numériques utilisent de plus en plus leurs différents objets connectés<br /></strong>À ce titre, on découvrira que les liseuses représentent 25&nbsp;% de taux d’équipement (et 82&nbsp;% de l’utilisation faite, dédiée à la lecture). Les smartphones, qui représentent 85&nbsp;% de taux d’équipement ne servent qu’à 10&nbsp;% pour la lecture. La tablette, enfin, représente 58&nbsp;% des équipements et 18&nbsp;% pour la lecture.<br /><br />Ordinateur hybride et portable pèsent pour 12 et 81&nbsp;% dans le taux d’équipement, mais seulement 6 et 7&nbsp;% pour la lecture.<br /><br />- 30&nbsp;% des lecteurs multisupports utilisent plusieurs appareils pour lire le même livre.<br />- 13&nbsp;% des lecteurs de livres numériques ont déjà ouvert un livre numérique.<br />- 26 % des acheteurs de livres numériques ont déjà acquis au moins une fois la version imprimée.<br />- 30 % des lecteurs de livres numériques sur smartphone ont déjà acheté un livre numérique depuis ce support pour une dépense annuelle moyenne de 23&nbsp;€.</li></ul><p><br /><strong style="text-align: justify;">Les lecteurs de livres numériques aiment les polars</strong></p><p>&nbsp;<img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/top_livres_lus_barometre.jpg" width="557" height="249" /></p><p>Enfin, quelques chiffres sont à prendre en compte, dans l'évolution des comportements.</p><p>- 46&nbsp;% des lecteurs ne lisent qu’en partie un livre numérique.<br />- 9&nbsp;%&nbsp;des lecteurs de livres numériques ont déjà fait un emprunt en bibliothèque.<span class="Apple-tab-span" style="white-space: pre;"> <br /></span>- 14&nbsp;%&nbsp;ont déjà eu recours&nbsp;à une offre illégale de livres numériques.<br />- 52 % disent ne pas y recourir par respect du droit d’auteur.&nbsp;</p><p>Cette enquête a été menée par OpinionWay, entre le 6 et 17 février 2017, auprès d’un premier échantillon de 2006 personnes (enquête par téléphone), représentatives de la population française, âgées de 15 ans et plus, et d’un second échantillon de 506 utilisateurs de livres numériques (enquête en ligne), constitué sur la base des résultats du premier échantillon.</p><p><em><small>Source : Actualitte</small></em></p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/kindle-1245899_1920.jpg"/> Thu, 23 Mar 2017 09:55:13 +0100 http://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/numerique/septieme-vague-du-barometre-sofiasnesgdl-sur-les-usages-du-livre-numerique actualites Un coordinateur culturel (H/F) http://livre.ciclic.fr//actualites/un-coordinateur-culturel-hf-0 <div><p class="chapo">La Communauté de Communes du Pays de Nérondes recherche :&nbsp;</p><blockquote><p>Un coordinateur culturel (H/F)</p></blockquote><p>Située dans le sud-est du département du Cher, entre Bourges et Nevers, en milieu rural, la Communauté de Communes du Pays de Nérondes est composée de 12 communes, soit 5190 habitants.&nbsp;En avril 2010, dans le cadre du Contrat Culturel de Territoire mis en place par le Département et la Région Centre Val de Loire, le Conseil Communautaire a décidé d’intégrer la compétence « culture ». La conception et la mise en œuvre d’actions culturelles reconnues d’intérêt communautaire sont donc devenues une priorité.&nbsp;En 2011, un diagnostic de territoire a été réalisé. En 2012, le fort engagement de la collectivité s’est concrétisé à travers la création d’un poste de coordonnateur culturel&nbsp; et de la première saison culturelle « Bouchures en fêtes » en septembre 2013.&nbsp;La cinquième saison « Bouchures en fêtes » débutera en septembre 2017. Le poste de coordinateur·rice culturel·le est à pourvoir pour permettre la continuité et le développement du projet culturel de territoire.</p><h4>Missions et activités <strong>(en lien avec la commission culture)</strong></h4><ul><li>Saison culturelle autour du spectacle (programmation et organisation)</li><li>Développement de projets autour de la lecture publique en lien avec les bibliothèques communales</li><li>Suivi du dispositif de soutien aux associations culturelles d’intérêt communautaire</li><li>Suivi des contrats avec la Région Centre Val de Loire (PACT), le Conseil départemental du Cher (Contrat Culturel de Territoire), la Direction Régionale des Affaires Culturelles</li><li>Coordination de la coopération culturelle avec la Communauté de Communes des Trois Provinces</li><li>Création graphique et diffusion des outils de communication (brochure de saison, affiche/flyer, site internet, newsletter,…)</li><li>Gestion du budget alloué au service</li><li>Gestion de la billetterie informatisée (logiciel Tick’boss)</li><li>Bilans, évaluations et perspectives</li></ul></div><div><h3 class="label-above">Profil recherché</h3><p><strong>Formation et expérience</strong></p><ul><li>Diplôme dans le culturel souhaité</li><li>Expérience professionnelle transversale dans les domaines culturels concernés par le projet</li><li>Formation, compétence, expérience dans la communication (maitrise des outils informatiques dans ce domaine)</li></ul><p><strong>Qualités requises</strong></p><ul><li>Intérêt pour le spectacle vivant et la lecture publique</li><li>Autonomie, polyvalence, adaptabilité et capacité d’anticipation</li><li>Disponibilité (soir et week-end selon événements)</li><li>Rigueur et capacité organisationnelle</li><li>Sens du contact et du relationnel</li></ul><p><strong>Compétences indispensables</strong></p><ul><li>Réglementation et mise en œuvre de projets culturels</li><li>Techniques de communication, d’accueil physique et téléphonique</li><li>Maîtrise des outils bureautiques : PAO (Photoshop,…), Word, Excel</li><li>Permis B</li></ul><p><strong>Informations complémentaires sur le poste</strong></p><ul class="list-metas list-meta-blocks"><li><strong class="label-inline">Structure de recrutement:&nbsp;</strong>Communauté de Communes du Pays de Nérondes</li><li><strong>Localisation géographique :&nbsp;</strong>27, route de Saint Amand, Nérondes, 18350 (voir la carte&nbsp;<a title="Afficher la carte Google Maps" href="http://maps.google.fr/?q=27%2C+route+de+Saint+Amand%2C+N%C3%A9rondes%2C+18350%2C+fr" target="_blank">Google Maps</a>)</li><li><strong class="label-inline">Type d’employeur:&nbsp;</strong>Fonction publique territoriale</li><li><strong class="label-inline">Fonction / métier:&nbsp;</strong>Chargé / Chargée de mission</li><li><strong class="label-inline">Date de prise d’effet du poste:&nbsp;</strong>Lundi, 12. juin 2017</li><li><strong class="label-inline">Type de contrat:&nbsp;</strong>CDD</li><li><strong class="label-inline">Niveau de responsabilité :&nbsp;</strong>B : cadre intermédiaire / technicien</li><li><strong class="label-inline">Durée:&nbsp;</strong>1 an (renouvelable) 35 H</li><li><strong class="label-inline">Rémunération:&nbsp;</strong>1325 net</li></ul></div><div><h3>Contact et informations</h3><div class="field field-name-field-contact-informations field-type-text-long field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><p>Merci de transmettre lettre de motivation et CV,&nbsp;<strong>avant le 7 avril 2017 (18 h)</strong></p><ul><li>Par courrier à&nbsp;<strong>Communauté de Communes du Pays de Nérondes</strong>&nbsp;: 27 route de Saint-Amand / 18350 Nérondes</li><li>Par mail à&nbsp;<a href="mailto:culture.cdcnerondes@orange.fr" rel="nofollow">culture.cdcnerondes@orange.fr</a></li></ul></div></div></div></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/cdcnerondeshd-250x239.jpg"/> Thu, 23 Mar 2017 09:17:18 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/un-coordinateur-culturel-hf-0 actualites Livres en fête http://livre.ciclic.fr//actualites/livres-en-fete-0 <p class="chapo">Martine Lafon et Jacky Essirard sont les invités d'honneur pour cette 19e édition de Livres en fête, au programme un salon du livre, des artistes, des auteurs... et vous pourrez assister en direct à la réalisation d'un livre d'artiste.</p><p>La manifestation se déroule en deux temps :<br />- le samedi : réalisation d'un livre d'artiste en direct <br />- le dimanche : salon du livre.</p><p>À Mers/Indre le samedi après-midi : <br />Martine Lafon et Jacky Essirard sont invités à créer et réaliser un livre d'artiste sur place face au public, avec les contraintes du temps et des techniques.<br />La mise en œuvre relève d'une "performance" dans le sens où la créativité des artistes se confronte spontanément pour finaliser un ouvrage au nombre d'exemplaires restreint, participant d'une création originale bibliophilique. Au même titre qu'une œuvre d'artiste, l'objet de cette intervention a la spécificité d'être réalisée en prenant en compte la place du texte "rehaussé" par le travail de l'artiste qui l'accompagne dans une approche&nbsp; commune et partagée.&nbsp;</p><p>Et à Montipouret à 18h30 : restitution et développement de l'expérience menée pour ce projet, la réflexion et l'analyse qu'en feront les deux auteurs et le pourquoi de ce choix d'un livre à diffusion restreinte.</p><p>&nbsp;</p><h4><strong>&gt;&gt;&gt; À Mers-sur-Indre :</strong></h4><p><strong>Librairies, éditeurs &amp; Livres d'artistes :</strong></p><ul><li><strong>Librairies :</strong> Sur les chemins du livre (St-Amand-Montrond) et Librairie du Berry (La Châtre) ;</li><li><strong>Éditeurs :</strong> Fondencre, La Bouinotte, Potentille, Le phare du Cousseix, SAS Plastics Arts, Collodion, Atelier de Villemorge, l’Ollave, éditions CPE.</li><li><strong>Livres d'artistes :</strong>&nbsp;<span>&nbsp;</span><span>Loïc Touzet, Brigitte Masquelier, Marie Sol Parant, Les jardins typographiques</span>.</li></ul><p><strong style="text-align: justify;">Auteurs présents :<br /></strong><span style="text-align: justify;">Martine Lafon, Jacky Essirard, Solange Clouvel, Joël Frémiot, Marc Albéric Lestage, Maud Bruneau, Dassas Michèle</span></p><h4><strong>&gt;&gt;&gt;À Montipouret</strong>&nbsp;:</h4><p><strong>samedi 25 mars à 18h30</strong>&nbsp;(salle des fêtes) :<strong><strong><br /></strong></strong>Dialogue avec Martine Lafon &amp; Jacky Essirard <br />Suite de la performance de création d’un livre en direct&nbsp;</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/illustration_martine_lafon.jpg"/> Thu, 23 Mar 2017 08:28:02 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/livres-en-fete-0 actualites Lecture d'un texte inédit de et par Hélène Gaudy http://livre.ciclic.fr//actualites/lecture-d-un-texte-inedit-de-et-par-helene-gaudy <p class="chapo">À l'automne 2016, Hélène Gaudy a été accueillie au Musée Rabelais, pour un séjour littéraire afin de découvrir les lieux<span>&nbsp;et d'en faire sa source d’inspiration</span>.&nbsp;Elle a composé <em>La maison est un peu étroite pour tant de monde, </em>et revient dimanche 2 avril pour partager avec le public ce texte inédit.&nbsp;Une rencontre entre deux univers littéraires qui permet l’échange, le débat et la surprise.</p><p><strong><br />Un séjour littéraire<br /></strong>Souhaitant faire dialoguer les lieux dédiés à la mémoire d'écrivains avec&nbsp;les auteurs d'aujourd'hui, Ciclic et le Conseil départemental d'Indre-et-Loire ont imaginé des&nbsp;séjours d'auteurs dans les maisons d'écrivain. Ainsi, le Musée Rabelais, Maison de La Devinière a accueilli Hélène Gaudy pour un séjour littéraire.</p><p><strong>Un auteur<br /></strong>Hélène Gaudy a résidé à la Maison de La Devinière, début novembre 2016, découvrant les lieux et retrouvant ainsi la mémoire de son illustre prédécesseur. Ce séjour lui a permis de composer un texte inspiré du lieu où François Rabelais passa son enfance.</p><p><strong>Le texte</strong>&nbsp;<br />Lors de son séjour, Hélène Gaudy <span>s'est plus particulièrement intéressée aux traces de la présence de Rabelais</span><span>&nbsp;</span><span>dans la Maison&nbsp;</span><span>La Devinière.</span>&nbsp;Elle a écrit un texte intitulé&nbsp;<em>La maison est un peu étroite pour tant de monde.</em></p><blockquote><p><em>« Il est si loin, Rabelais, si profond dans le temps qu’il faut ce point de contact, cette coquille où il s’est tenu, où l’on peut encore se tenir, d’où la fiction s’est déployée, pour que quelque chose se touche, se rejoigne. »</em> Hélène Gaudy</p></blockquote><p>Ce texte inédit est édité par Ciclic, il sera distribué à l'issue de la lecture et téléchargeable sur ce site.</p><p><strong>Les séjours d’auteurs dans les maisons d’écrivain</strong>&nbsp;<br />La région Centre Val-de-Loire accueille nombre de lieux portant la mémoire d’écrivains majeurs dans l’histoire de la littérature française. Certains d’entre eux ont abrité ces auteurs au cours de la création de leur œuvre, d’autres les ont vus naître ou mourir. Quel que soit le cas, il est important de permettre à ces lieux de tisser un lien nouveau avec leur vie passée, de favoriser un dialogue littéraire entre nos écrivains contemporains et ceux qui y résidèrent. Ainsi Ciclic et le Conseil départemental d’Indre-et-Loire s’associent pour proposer des séjours d’auteurs, en cohérence avec leurs missions respectives de soutien aux auteurs et à la création littéraire, et d’animation de ces lieux patrimoniaux. Les auteurs résident dans les maisons d’écrivain, durant une courte période d’immersion, qui leur permet un accès aux ressources, à la documentation et au site qui porte la mémoire de l’auteur. Ils composent en écho à ce séjour un court texte qui témoigne de leur rapport à cet auteur, en s’emparant d’un détail de sa vie, de son œuvre ou du lieu où il vécut. À l’occasion de la parution, ils reviennent quelques jours pour présenter leur texte aux habitants et élèves du département.</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/gaudy_matisse.jpg"/> Wed, 22 Mar 2017 15:20:16 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/lecture-d-un-texte-inedit-de-et-par-helene-gaudy actualites Rencontre avec Rozenn Le Berre http://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-avec-rozenn-le-berre <p class="chapo">La librairie Les Temps Moderne vous invite à une rencontre avec Rozenn Le Berre autour de&nbsp;son livre <em>De Rêves et de papiers : 547 jours avec les mineurs isolés étrangers,</em>&nbsp;paru aux<em>&nbsp;é</em>ditions La Découverte.</p><p>«Je implore toi s'il vous plaît dormir couloir.» Ces mots, Mirjet ne me les dit pas. Il les écrit en albanais sur l'ordinateur et c'est Google Traduction qui me les dit. C'est plutôt marrant d'habitude, les traductions déformées par le logiciel. Là, ce n'est pas drôle du tout. Mirjet dit avoir dix-sept ans, mais tant qu'il n'est pas reconnu mineur isolé étranger, je ne peux pas lui trouver un hébergement.»</p><div>Durant un an et demi, Rozenn Le Berre a travaillé comme éducatrice&nbsp;dans un service d'accueil pour les jeunes exilés arrivés en France sans leurs parents. De cette expérience, elle a tiré un récit littéraire à deux voix. La première, la sienne, est confinée à l'espace de son bureau et se fait l'écho de ces jeunes qui traînent des valises de souvenirs acides, mais que la fureur de vivre maintient debout. La seconde relate le voyage éprouvant de Souley, un jeune Malien qui a décidé de faire l'aventure et doit arriver en France avant ses dix-huit ans. Ce livre propose d'aller à la rencontre de jeunes filles et garçons malmenés par l'exil et le labyrinthe administratif français, mais qui parviennent petit à petit à se reconstruire, à sourire et danser, à être pénibles et idiots comme des adolescents, à ne plus avoir peur.</div><div><div>La rencontre sera animée en collaboration avec&nbsp;<strong>Nicolas Desré</strong>, professeur de philosophie au Lycée Jean Zay. Seront également présents plusieurs jeunes isolés étrangers du département, ainsi que les membres du collectif&nbsp;<strong>COJIE45</strong>&nbsp;(Collectif de soutien aux jeunes isolés étrangers du Loiret), qui lancent à Orléans une campagne de parrainage et d’assistance pour les jeunes qui n'ont pas ou plus aucune prise en charge.</div></div><blockquote><div>Rozenn Le Berre, <em>De rêves et de papiers : 547 jours avec les mineurs isolés étrangers</em><br />Paris : Éditions La Découverte, 2017<br />ISBN : 9782707193483. - 180 p. - 16€</div><div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/de_reves_de_papier.jpg" width="100" height="162" /></div></blockquote><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/file6t6oe70w0hf1d2zp9ekp.jpg"/> Wed, 22 Mar 2017 11:37:34 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-avec-rozenn-le-berre actualites Lecture de David Bosc à Chambord http://livre.ciclic.fr//actualites/lecture-de-david-bosc-chambord <p class="chapo"><span>Dans le cadre de son cycle de lectures, le domaine national de Chambord accueille David Bosc. Venez écouter cet&nbsp;</span>auteur à la langue si singulière qui lira des extraits de son dernier livre <em>Relever les déluges</em>, tout juste paru aux éditions Verdier.</p><p><span>Ce rendez-vous littéraire mensuel permet à tous les publics d’écouter gratuitement un grand écrivain de notre temps lire un passage d’une de ses œuvres et d’échanger ensuite avec l’auteur autour d’un verre.</span></p><blockquote><p>Ciclic vous rappelle que <a href="%20David%20Bosc.%20Trois%20rendez-vous%20seront%20organisés%20avec%20la%20poète,%20trois%20avec%20le%20romancier.%20Les%20deux%20auteurs%20y%20évoqueront%20aussi%20l’élaboration%20de%20leur%20œuvre%20et%20leur%20propre%20cheminement%20dans%20l’écriture.%20Accompagnés%20par%20deux%20comédiens,%20ils%20se%20prêteront,%20avec%20eux,%20à%20l’exercice%20de%20la%20lecture%20à%20voix%20haute." target="_blank">David Bosc</a> est l'un des deux écrivains associés à la 11<sup>e</sup> édition des mille lectures. Entre mai et juin, le romancier viendra en Centre-Val de Loire, pour trois rendez-vous publics où il évoquera son panthéon littéraire et son&nbsp;propre cheminement dans l’écriture.&nbsp;Accompagné par deux comédiens, il se prêtera, avec eux, à l’exercice de la lecture à voix haute.</p></blockquote><p>Né en 1973, David Bosc publie avec&nbsp;<em>Relever les déluges</em>&nbsp;son cinquième livre de prose. Après deux romans chez Allia (<em>Sang lié</em>&nbsp;en 2005, puis&nbsp;<em>Milo</em>en 2009), les deux récits parus chez Verdier l'installent définitivement dans le paysage de la jeune littérature française.&nbsp;<em>La Claire Fontaine</em>&nbsp;(2013) relate les derniers jours de Courbet, exilé en Suisse après les vertiges de la Commune : dans une langue ample et précise, David Bosc parle pour et avec Courbet, interrogeant à la fois la peinture et l'appétit de vie de l'artiste épuisé, malade, et néanmoins toujours fasciné par l'intensité de la vie. Avec&nbsp;<em>Mourir et puis sauter sur son cheval&nbsp;</em>(2016), titre énigmatique emprunté à Mandelstam, c'est au destin tragique d'une jeune artiste, Sonia Araquistain, qui se suicide en 1945 à Londres, que s'intéresse David Bosc, en réinventant, à partir d'un fait divers réel, la trajectoire de la jeune femme dont il donne à lire le journal intime. Ces deux livres mettent ainsi en scène des personnages qui vont mourir, mais affirment fortement leur soif de liberté par la vertu d'une langue splendide, sensuelle et inventive en diable, héritière de celle de Pierre Michon.</p><p align="">Dans le dernier livre,&nbsp;<em>Relever les déluges</em>, c'est ce même souci de la langue qui fait, avant tout, le lien entre ces quatre courts récits, qui mettent en scène des personnages aussi différents que Frédéric II de Hohenstaufen sous les remparts de Parme, le valet de chambre Mirabel fantasmant la découverte d'un trésor, le Républicain espagnol Miguel Samper dans la débandade de la guerre civile ou encore Denis, affilié à un groupe anarchistes de jeune Marseillais. Ces personnages sont en quête, en route, dans un monde dont ils veulent forcer le destin, auquel ils souhaitent imprimer un ordre différent.</p><p align="">Prochaine rencontre le&nbsp;30 avril avec Pierre Senges</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/david_bosc_cwiktoria_bosc2.jpg"/> Tue, 21 Mar 2017 12:01:25 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/lecture-de-david-bosc-chambord actualites Vendre des droits de traduction : un guide de survie http://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/interprofession/vendre-des-droits-de-traduction-un-guide-de-survie <p class="chapo">Le guide&nbsp;<em>Vendre des droits de traduction,&nbsp;</em>réalisé par Axiales, à la demande de Languedoc-Roussillon livre et lecture, propose une série de ressources et de bonnes pratiques pour aider au développement des échanges de droits à l’international. Il apporte, entre autres, des réponses et conseils sur les cessions, les principes de négociation et les fourchettes, les langues et les pays cibles ou encore les aides publiques envisageables.</p><p>Avec plus de 1000 auteurs et traducteurs, 274 maisons d’édition, 263 librairies indépendantes, 1 084 bibliothèques et 330 médiateurs du livre, la région Occitanie offre un maillage dense d’acteurs du livre, de la lecture publique et des littératures.</p><p>À la croisée des politiques publiques nationales et régionales, Languedoc-Roussillon livre et lecture et le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées ont pour objectif de rassembler tous les professionnels pour un développement harmonieux et pérenne du livre et de la lecture en région. LR livre et lecture aide au développement des acteurs du livre de la région à l’international depuis 2012. L’action comporte plusieurs volets :</p><ul><li>L’organisation de formations sur des thèmes tels que « Vendre des droits étrangers »,</li><li>L’animation d’un groupe de travail dédié à la cession de droits, réunissant une dizaine d’éditeurs chaque trimestre,</li><li>La mise à disposition de ressources et la constitution d’un véritable réseau de partenaires à l’étranger,&nbsp;</li><li>La présence sur des salons internationaux, en partenariat avec le BIEF (Bureau International de l’Edition Française), tels que le SIEL de Casablanca, la London Book Fair, la Book Expo America de New York et en particulier la Buchmesse de Francfort.&nbsp;</li></ul><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/guide_de_survie.jpg"/> Tue, 21 Mar 2017 10:26:05 +0100 http://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/interprofession/vendre-des-droits-de-traduction-un-guide-de-survie actualites Rencontre littéraire avec trois auteurs marocains francophones http://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-litteraire-avec-trois-auteurs-marocains-francophones <p class="chapo"><span>En marge du Salon du Livre de Paris dont l’invité d’honneur est cette année le Maroc, l</span>e&nbsp;consulat général du Maroc&nbsp;organise une rencontre avec trois auteurs marocains francophones de renom. Lors cette soirée animée par <span>Michèle Tessier, de l'association Diwan</span>, <span>Mamoun Lahbabi, Mounir Serhani et Moha Souag évoqueront leurs parcours et leurs&nbsp;<span>œuvres.</span></span></p><div class="entry"><p><span style="font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-weight: bold;">Les invités :</span></p><ul><li><strong>Mamoun Lahbabi</strong><br />Économiste, professeur à l’Université Hassan II de Casablanca, Mamoun Lahbabi a d’abord écrit des livres de sciences économiques. À ce jour, il en est à son treizième roman. Son sujet de prédilection: la place de la femme dans la société marocaine.<br />«&nbsp;<em style="text-align: justify;">Dans chacun de ses romans, et à travers les personnages qui les animent, l’auteur dévoile quelques pans de la société, parfois en empruntant des métaphores, souvent en essayant de sonder les âmes pour toujours plus comprendre. À bien des égards, Mamoun Lahbabi est un écrivain de l’intime qui cherche, par ses écrits, à mieux découvrir sa propre vie.&nbsp;</em><span style="text-align: justify;">» (source : les éditions </span><a style="text-align: justify;" href="http://amarante.harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&amp;obj=artiste&amp;no=3337" target="_blank">Harmattan</a><span style="text-align: justify;">)<br />&nbsp;</span></li><li><strong>Moha Souag<br /></strong>Poète, nouvelliste et romancier, Moha Souag est né à Boudenib, dans le sud-est du Maroc où il a longtemps enseigné le français.<br />Voix marquante de la littérature marocaine contemporaine, il se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture. Son roman&nbsp;<em style="text-align: justify;">Nos plus beaux jours</em><span style="text-align: justify;">&nbsp;a reçu le prix Grand Atlas 2014.<br /></span>1986 :&nbsp;<em style="text-align: justify;">L’Année de la chienne,&nbsp;</em><span style="text-align: justify;">prix de la meilleure nouvelle en langue française.<br />&nbsp;</span></li><li><strong>Mounir Serhani<br /></strong>Agrégé de lettres françaises (ENS- Rabat), Mounir SERHANI est né à Ksar El Kébir en 1982.<br />Ancien boursier international de l’École Normale Supérieure-LSH de Lyon où il a obtenu un master de philosophie politique&nbsp;<em style="text-align: justify;">(L’interprétation de la Loi chez Averroès</em><span style="text-align: justify;">), à l’issue duquel il a été nommé major de sa promotion, et un doctorat sur La relation gouvernants- gouvernés dans les miroirs des princes arabo-musulmans.&nbsp;<br /></span>Il prépare actuellement un doctorat sur L’Évolution du style dans les œuvres romanesques de J.M.G Le Clézio à la faculté Chouaib Doukkali à El Jadida- Maroc.Parallèlement, il est enseignant de français-philosophie dans les classes préparatoires littéraires(LSH), à Rabat et les classes préparatoires économiques et commerciales du Groupe La Résidence à Casablanca.</li></ul></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/photo_.jpg"/> Tue, 21 Mar 2017 10:06:39 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-litteraire-avec-trois-auteurs-marocains-francophones actualites Cher(e)s étranger(e)s, – #2 Récits de la 10e édition des mille lectures d'hiver http://livre.ciclic.fr//actualites/cheres-etrangeres-2-recits-de-la-10e-edition-des-mille-lectures-d-hiver <p class="chapo">Ciclic a demandé à Aurélien Lemant d'éditorialiser les «&nbsp;carnets de route&nbsp;» de la 10e&nbsp;saison de mille lectures d'hiver&nbsp;; il vous invite à en vivre la réalité intime. Aurélien Lemant est écrivain, metteur en scène et aussi comédien. À ce titre, il a lui-même été l’un des comédiens-lecteurs des mille lectures d’hiver. C’est dire s’il connaît l’aventure ! Ciclic vous propose de découvrir la suite de la série que vous retrouverez chaque mois sur ce site.</p><p class="accroche" style="text-align: center;">Cher(e)s étranger(e)s,&nbsp;</p><p><em>Où nos héros font la connaissance d’un nouveau protagoniste. Où l’on s’aperçoit que celui-ci s’avère capital pour la suite du récit.</em></p><p><em>Voir du pays, c'est voir du monde. Mais comprenez&nbsp;: des personnes. Des masques qui attendent qu’on les tombe, des noms qui veulent être prononcés, de timides et patientes biographies qu’on risque de ne pas même entendre pendant le choc ralenti de notre mutuelle découverte. A l’exode solitaire du lecteur en tournée répond ainsi la symétrie de son </em>accueillant<em>, figurine magnifique et difficile qui se tient à la croisée de l’acteur qu’elle reçoit, et du public qu’elle invite. Lire chez des inconnus, c'est entrer dans leur âme par effraction, et leur laisser temps et place pour nous pénétrer en échange. Notre approche de leur terrain – ce lieu éphémère où épanouir la parole d’un livre – sera modifiée par nos expériences de cet autre-là, nos expérimentations avec et sur lui. C'est la rencontre avec la bande d’humains en face qui terraforme notre géographie mentale, puis notre progression en cascade dans la lecture à haute voix. De nos aventures avec toi, l’être qui nous accueille, dépendent la forme et la poursuite de notre voyage, qui est d'abord un déplacement du regard, avant d'être un mouvement de nos deux corps dans le même azimut.</em>&nbsp;</p><p>Je translate donc mon regard. Et je ne me glisse plus dans les sabots du comédien-lecteur appliqué à déchiffrer sa feuille de route, carte au trésor qui le conduira vers la prochaine épreuve de son parcours. Je deviens l’autre. Celui qui ouvre la porte avant même parfois que l’on ne toque, caché derrière elle tant il est impatient de recevoir, afin de se voir tendre la grâce de pouvoir, lui aussi, offrir à son tour.</p><p>«<strong><em>&nbsp;Quelle joie pour nous lecteurs d'être ainsi attendus.&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>Cet autre, on le nomme «&nbsp;accueillant&nbsp;». Et accueillant, il doit l’être en vérité s’il veut que tous – lui, toi, moi, les jeunes gens qui garent leur voiture en contrebas de l’allée et ce vieux couple charmant qui patiente sagement dans le couloir qu’on vienne le saluer, eux et cent mille autres – &nbsp;que tous vivent un instant arraché aux continuités du temps et consigné pour toujours dans l’inventaire des bons souvenirs que l’on voudra recommencer.&nbsp;</p><p>«<strong><em>&nbsp;Je pars découvrir les nouveaux visages, la dernière surprise de la saison. Je connais la route, je connais ma lecture – des phrases se sont imprégnées dans ma mémoire et surgissent dorénavant à l'improviste – mais je ne connais pas encore mes hôtes, et les petites aventures propres à chaque "moment de lecture"...&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>Quel étrange métier que celui d’accueillant. Si l’on se met à sa place – c’est simple et facile, je l’ai fait pour comprendre, et vous le ferez pour savoir –, c’est un travail dans l’inconnu, comme un hameçon sans appât jeté dans un bassin dont on ne connaît ni le fond ni le contenu. Un parfait étranger se présente à votre domicile, votre bureau, une salle communale, ou dans les locaux de votre association. Pour y lire le texte, que vous n’avez souvent pas encore lu, d’un auteur dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler. Ou si peu. Ou en mal. Ou c’était il y a longtemps et l’on ne se rappelle plus. Et vous, apprenant le nom de la lectrice ou du lecteur, le titre de l’œuvre qu’il ou elle a choisi, un numéro de téléphone où joindre cet étranger… et rien d’autre… vous vous assignez pour tâche de convaincre des amis, des parents, des collègues, des salariés ou des patrons, un fils parti vivre de l’autre côté de la frontière du département, des passants dont vous aimez le sourire quand vous les croisez depuis quatorze ans sur l’avenue sans demander leur prénom ni annoncer le vôtre, le mari d’une cliente qui, vous a-t-elle dit un jour, aime beaucoup la littérature mais ne peut plus lire du fait de sa vue basse, et cent mille autres donc… les convaincre de venir concourir à ce partage insolite du silence, le silence qui suit les rencontres un peu trop bouleversantes pour ne pas susciter de la gêne. D’accepter le pari de l’ennui, et le risque de l’émotion. D’accueillir, enfin, l’intime et belle bizarrerie du moment à venir. De se faire, eux aussi à leur tour, l’accueillant du lecteur-voyageur et de son livre-voyage.</p><p>&nbsp;«<strong><em>&nbsp;Mon tout premier lieu est une bibliothèque à Bléré, ville qui me touche personnellement car elle a vu naître mon père dans une de ses maisons. On se sent alors tout de suite proche d'un lieu sans le connaître !&nbsp;</em></strong>»</p><p><strong><em>&nbsp;</em></strong>«&nbsp;<strong><em>Il suffit de monter / La porte est ouverte / Il suffit de rentrer / La main est tendue / Tu viens comme tu es / Tu seras comme ça vient / Tout est simple quand on aime&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>La comédienne apparait&nbsp;! C’est une énigme. A quoi ressemble-t-elle&nbsp;? Comment bouge-t-elle&nbsp;? Quelle stature, surtout – on l’imaginait moins grande. Mais sa voix est pareille à l’idée qu’on s’en est faite au téléphone, deux semaines auparavant, lors de notre seul et unique contact pour préparer sa venue, poser un décor adapté, une harmonie de lumières, une acoustique des corps assis, une idéale communauté d’esprits disponibles.</p><p>«&nbsp;<strong><em>Comme elle le dit, mon hôte m’a « googlelisée » (on est peu de choses !) avant de me recevoir, ce qui lui a permis de préparer un petit topo biographique qu’elle souhaite partager avec les auditeurs avant la lecture… Elle prendra des photos au tout début, car le correspondant de la Nouvelle République "ne se déplace jamais "mais veut bien publier un article qu’elle devra elle-même rédiger !</em>&nbsp;</strong>»<strong></strong></p><p>On franchit ensemble la porte-fenêtre. Théâtre de bougies. Sanctuaire de coussins. Forêt de fauteuils. «&nbsp;Vous lirez ici&nbsp;». Une stratégie se fait jour.&nbsp;</p><p>«<strong><em>&nbsp;Elle me donne son sentiment, son analyse, nous recoupons nos informations sur l'auteure, cela me détend un peu, mais fébrilement tout de même je cherche ma position de lectrice… car elle m'avait mis une table… une table ! Je n'avais pas pensé à lire derrière une table, et si finalement c'était plus confortable ? J'installe, je relis un passage, rapproche encore un peu la table…&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>Tandis que le lecteur aiguise ses respirations, dans une pièce voisine, le souper multiplie ses pains et poissons sur une autre tablée aux promesses aromatiques, au fur et à mesure qu’au compte-gouttes se signalent nos convives.<strong><em> </em></strong>«<strong><em>&nbsp;Ça sent bon la cuisine et le partage.&nbsp;</em></strong>»&nbsp;</p><p>C’est une cérémonie désuète et indispensable, «&nbsp;<strong><em>c'est comme à la maison et notre hôte a mis ses habits de fête et surtout de magnifiques chaussures grenat.&nbsp;</em></strong>»</p><p>«<strong><em>&nbsp;Je viens de pénétrer non pas dans une bibliothèque, mais dans une volière ! Elles sont six à s’occuper de la bibliothèque municipale et rapidement je ne distingue plus qui est qui : elles se ressemblent, me demandent à intervalles réguliers si je veux m’isoler, si je veux un autre café, si l’espace me convient, où j’ai acheté mon gilet, si je veux essayer une autre chaise, changer la lumière, etc. Et tout en préparant les tasses, les verres, elles s’échangent des clés de voiture pour aller chercher les gougères, accueillent les premières arrivées (« t’as préparé du salé ou du sucré, tiens pose ça là »), plaisantent, se charrient dans un va-et-vient incessant entre la partie bibliothèque et la cuisine en passant par l’espace réservé à la lecture : elles sont gaies, amicales et c’est très agréable.&nbsp;</em></strong>»</p><p>«<strong><em>&nbsp;On dirait la préparation d’un réveillon, je me sens tout de suite de la famille, ça va être une belle soirée.&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>Tant d’égards et d’ensoleillements portés à l’apprêt de cette nuitée qui, pour devenue singulière dans l’isolement citadin et emmuré du robot moderne, n’en demeure pas moins la fille de traditions ancestrales, aussi vieilles que l’humanité tout entière. Quelque chose remonte du puits sombre de l’anfractuosité, l’abri dans la pierre abandonné voici des dizaines de millénaires, quand on blottissait nos peurs sous la même aile lunaire et primitive, chétive tribu promenée dans les dits du patriarche. L’assistance sait sans le savoir ce lointain gouffre éternel qui dégorge dans nos chromosomes le besoin vivant d’entendre l’histoire, encore et encore, découpée en autant de livres qu’il existe d’hommes.</p><p>L’accueillante<strong><em> </em></strong>«<strong><em>&nbsp;a réuni plus de vingt personnes, issues de milieux différents, des amis, des voisins, des connaissances par forcément très férues de lecture. Un accueil très chaleureux évidemment pour moi mais aussi pour ses invités dont elle prend soin.&nbsp;</em></strong>»&nbsp;</p><p>«<strong><em>&nbsp;Il y a une grande hétérogénéité chez les participants, différentes générations, de 35 à 85 ans, différentes professions, différents rapports à la lecture.&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>Des gens «<strong><em>&nbsp;qui ne se connaissaient pas tous auparavant&nbsp;: le vendeur de miel »&nbsp;</em></strong>; «<strong><em>&nbsp;un jeune homme dynamique, amoureux des livres et du cinéma, qui propose aux cent cinquante lecteurs de la commune et de ses alentours de nombreuses manifestations dont Les Mille Lectures d’Hiver&nbsp;</em></strong>»&nbsp;;<strong><em> </em></strong>«<strong><em>&nbsp;un boucher à la retraite blagueur&nbsp;</em></strong>»<strong><em>&nbsp;</em></strong>;<strong><em> </em></strong>«<strong><em>&nbsp;des gens jeunes, actifs pour la plupart. Ils sont de milieux très divers, plusieurs d'entre eux proviennent du monde agricole. Certains sont lecteurs, d'autres non mais aiment venir écouter.&nbsp;</em></strong>»</p><p>«<strong><em>&nbsp;Tout le monde arrivera en co-voiturage, on s'organise, on mutualise, on est solidaire ici, je le sens déjà.&nbsp;</em></strong>»&nbsp;</p><p>«<strong><em>&nbsp;Quand toutes ces dames et cet homme arrivent, c'est un bourdonnement joyeux de conversations, de bonjours, de présentations, il y a du monde, beaucoup de monde ! On me dit avec humour qu'il faudra parler fort, pour la copine appareillée.&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>«<strong><em>&nbsp;Beaucoup sont venus comme à leur rendez-vous annuel immanquable, comme avec les années il l'est aussi devenu pour moi. Un hiver sans Mille Lectures n'est pas un hiver. On ne s'imagine pas ce que ça peut compter pour les gens qui sont là, qui bravent le froid, le sale – ou le beau temps qui retient au jardin. On est toujours surpris de cette curiosité, de ce désir de rencontre avec une écriture, de cet amour de la surprise.&nbsp;</em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>Et quand parfois le public vient à manquer, pour cause de maladies saisonnières, gastroentérite et autre grippe, d’oubli ou d’enneigement, l’hôte fait son métier d’accueillant,<strong><em> </em></strong>«<strong><em>&nbsp;fait le tour des voisins et ramène de nouveaux invités.&nbsp;</em></strong>» On descend dans la rue, on sort dans la cambrousse, à la conquête du quartier, d’un lotissement, un hameau, on sonne au bas d’immeubles, on frappe aux portes dans l’espoir d’un sourire, et l’on voit parfois des visages inconnus grossir les derniers rangs et rapetisser le salon, ravis et incrédules. Que se passe-t-il&nbsp;?</p><p>Chacun chez soi, l’autre est toujours une bête défiante, un voisinage de bruits, de vibrations incalculables et malvenues. Et soudain s’éclaire une vérité brutale et nue, la vérité que l’on ne peut accepter que lorsqu’on se retrouve tous acculés à son précipice de bienfaisance&nbsp;: <em></em></p><p>«<strong><em>&nbsp;La diversité est toujours tellement naturelle quand les gens sont ensemble.&nbsp;</em></strong>»</p><p>Mais encore faut-il la force d’un accueillant pour que, du néant où elle espère, surgisse cette diversité. Une telle force a un nom&nbsp;et une adresse&nbsp;: on l’appelle désir. On ne peut la trouver qu’en soi.</p><p>On a pu s’entendre dire ici ou là que les Mille Lectures d’Hiver s’adressaient à des privilégiés, des intellectuels nantis, des universitaires déconnectés, la bohème tourangelle… que penser alors de soi-même, avec son faible salaire et son maigre bout de Sologne, quand on invite des amis chômeurs à écouter du Patrick Chamoiseau dans une pièce minus, ou que l’on donne soi-même lecture de livres de Kamel Daoud ou d’Orhan Pamuk en prison, d’Eric Chevillard en maison de retraite, Ousmane Diarra dans un centre social ou encore Tobias Wolff dans une association liée au handicap&nbsp;? De qui parle-t-on, sinon des gens, de ces gens qui sont ensemble&nbsp;? Leur seul privilège est de pouvoir l’être quelques heures&nbsp;: unis.</p><p>A ceux-ci qui l’ont vécu, je redonne rendez-vous l’an prochain.</p><p><strong><em>«&nbsp;A la clinique de la Chesnaie, où vivent ceux qui sont différents, en marge&nbsp; (…). Dimanche de Pâques, une résidente m'offre un petit œuf en chocolat, c'est tellement gentil, elle ne m'a jamais vue, dans ce vieux château, vieille cuisine, bientôt la nouvelle ouvrira dans la nouvelle aile en construction, chacun est à son repas, sa tâche. Des résidents et soignants mangent ensemble. C'est un endroit à part mais qui devrait être une norme, me disent les accueillantes. C'est vrai que c'est atypique, ces wagons-lits au loin, et la sensation que chaque mot qui est prononcé est important, fait lien. Sur la partie mezzanine du Club de la Chesnaie, nous vivons ensemble un temps suspendu parce qu'ici chaque instant est du présent à l'état pur. »</em></strong></p><p><strong><em>«&nbsp;Des hommes des femmes différents qui doivent être soutenus, écoutés, regardés chaque jour par des soignants. (…). J'étais déjà venue ici il y a deux ans, et c'est non sans émotions que je suis revenue, j'y ai retrouvé des résidents, ils sont toujours là, ouf. Ces lieux de vie font pour moi comme une contradiction, à la fois immuable, immobile et dans un mouvement sans fin, exactement comme dans l’œuvre [que je lis]. On a mangé au même endroit qu'il y a deux ans, et toujours cette sensation étrange quand je pars pour prendre la voiture, ça s'est passé, quoi ? : la rencontre avec l'altérité, sa propre altérité.&nbsp;»</em></strong></p><p><strong><em>«&nbsp;Rencontre fugace et touchante à la bibliothèque de Sepmes: une vieille dame malicieuse avec des lunettes furète dans les rayonnages. Nous sommes isolées des autres, c'est avant la lecture, elle me dit avec gourmandise combien elle aime les livres, les toucher, les feuilleter... "Je n'aime pas Proust, j'ai essayé, mais... je ne suis pas une intellectuelle. Mais j'adore lire des histoires. Quand je suis partie, je ne peux plus m'arrêter, quel bonheur !..." Je lui dédie intérieurement la lecture.&nbsp;»</em></strong></p><p>A ceux-là qui doutent et honnissent, je dis&nbsp;: venez&nbsp;! Venez nous rejoindre. Car il n’est pas trop tard.</p><p><strong><em>«&nbsp;Il est vingt heures, le quart d’heure berrichon est passé, la lecture peut commencer.&nbsp;»</em></strong></p><p style="text-align: left;">Fin du deuxième épisode. &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;</p><p style="text-align: right;">(À suivre)</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/visuel.jpg"/> Mon, 20 Mar 2017 17:20:49 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/cheres-etrangeres-2-recits-de-la-10e-edition-des-mille-lectures-d-hiver actualites Rencontre avec Jackie Berroyer http://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-avec-jackie-berroyer <p class="AgendaTitre chapo">La librairie La boîte à livres vous invite à une rencontre avec Jackie Berroyer autour de&nbsp;son essai<em>&nbsp;Parlons peu, parlons de moi,</em> paru aux<em> é</em>ditions Le Dilettante</p><div class="agenda_item"><p><em>Parlons peu parlons de moi, ne dites à personne que j'en parle à tout le monde</em>, c'est une sorte de journal vaguement nettoyé, augmenté, commenté provenant de chroniques musicales parues dans l'excellente revue musicale suisse Vibrations. Ou dans Siné Mensuel et dans Fluide Glacial. Certaines sont déjà bien anciennes. C'est pourquoi à plusieurs reprises on y parle en francs (français) et que telle ou telle personne aujourd'hui disparue semble être en pleine forme.</p><p>A l'origine dessinateur industriel, <strong>Jackie Berroyer</strong> devient au milieu des années 70 critique de rock pour Charlie-Hebdo, puis Libération, Rock&amp;Folk ou encore Actuel. A partir des années 80, sa plume caustique, son flegme et sa bonhomie lui valent d'être très sollicité dans le milieu du cinéma par les réalisateurs en quête de dialogues incisifs. Mais c'est surtout grâce à ses interventions de standardiste décalé dans l'émission de Canal +, 'Nulle part ailleurs', qu'il accède à la popularité au milieu des années 90. Touche-à-tout, Jackie Berroyer est également écrivain et publie en 1992&nbsp;<em>La Femme de Berroyer est plus belle que toi, connasse</em>, qui sera adapté au cinéma sous le titre&nbsp;<em>Tempête dans un verre d'eau</em>. A l'écran, ses rôles en tant qu'acteur le montrent tantôt doux-dingue, tantôt prof de philo maladroit et indécis, souvent humoriste désabusé ; Jackie Berroyer s'impose comme une figure marquante du jeune cinéma d'auteur français. En 2005, l'acteur incarne un nouveau rôle à sa mesure dans le thriller belge&nbsp;<em>Calvaire</em>, où il ose une stupéfiante composition d'aubergiste psychopathe. Chroniqueur sur Canal +, scénariste et écrivain confirmé, comédien, cet artiste complet monte sur les planches début 2006, dans&nbsp;<em>Ma Vie de jolie fille</em>, spectacle mi-parlé, mi-chanté où il étale tout son talent, seul en scène.</p><p><strong><em>Parlons peu, parlons de moi</em>, Jackie Berroyer</strong><br />Paris : Le Dilettante, 2017. - 288 p.<br /><span>ISBN : 978-2-842638-92-4. - prix : 20€</span><br />Exemplaire du tirage de tête : 80€&nbsp;&nbsp;<br /><a href="https://www.ledilettante.com/panier.php?IdPanier=24967">Pour obtenir le tirage de tête</a>&nbsp;</p><p>"Au français, il manque un mot, un verbe pour être exact : « se berroyer », « je me berroie, tu te berroies, etc. » Sens : parler de soi avec une tendresse rosse, un cynisme feint, sans narcissisme excessif et avec un goût certain pour l’autoportrait bichonné. Origine du mot : l’écrivain, acteur et journaliste français Jackie Berroyer né à Reims en 1946. Soi est un sujet que Jackie Berroyer connaît comme sa poche. Il nous parle de lui comme un instituteur de son cancre préféré, impitoyable et émotif, la taloche caressante, précis et attentif.&nbsp;<em>Parlons peu, parlons de moi</em>, son deuxième livre au Dilettante, regroupe les chroniques données principalement à la revue suisse&nbsp;<em>Vibrations</em>&nbsp;(LA revue suisse sur la musique dans tous ses états), chroniques qu’il assortit d’exégèses attendries et distanciées. Comme dans ses proses il parle souvent de lui, j’entends déjà les commentaires : ah oui, du tout-à-l’ego sans passer par la case filtrage, irrespirable. Eh bien, non, car Berroyer berroie. D’abord, il nous parle des autres avec des larmes dans la plume ou des sourires plein la phrase : de Miles Davis souvent, sinon un peu de Miles Davis, parfois de Miles Davis, mais la plupart du temps des jazzmen et des soulwomen (dont la femme de Miles Davis), de Grant Green et de mille milliards d’autres musicos, de ses girlfriends passées, présentes et à venir, des potes de toujours et d’Emmanuel Lévinas et de Rory Gallagher, cite Corbière et Michel Serrault. Bref, « berroyer », c’est parler de soi pour mieux aimer les autres, s’aimer soi pour mieux parler des autres. Le genre de livre bouée qu’on rouvre à chaque tangage, au moindre coup de bleu. Vive les berroyeurs&thinsp;!"&nbsp;&nbsp;</p></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/parlons_peu.jpg"/> Fri, 17 Mar 2017 16:15:46 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-avec-jackie-berroyer actualites Le printemps des poètes en région Centre-Val de Loire http://livre.ciclic.fr//actualites/le-printemps-des-poetes-en-region-centre-val-de-loire-0 <p class="chapo">Cette manifestation nationale et internationale a pour vocation de sensibiliser à la poésie sous toutes ses formes.&nbsp;<span>Abderrahmane Sissako, cinéaste et producteur, et Soro Solo</span>, producteur et animateur de l'émission&nbsp;<span>&nbsp;</span><span>"l’Afrique en Solo" sur France Inter, sont les parrains de cette 19e édition qui se déline autour de la thématique "Afrique(s)".</span></p><blockquote><p>Ce 19e Printemps des poètes invite à explorer le continent largement et injustement méconnu de la poésie africaine francophone. Si les voix majeures de Senghor, U Tam'si ou Kateb Yacine par exemple, ont trouvé ici l'écho qu'elles méritent, tout ou presque reste à découvrir de l'intense production poétique africaine, notamment celle, subsaharienne, qui caractérisée par une oralité native, tributaire de la tradition des griots et nourrie par ailleurs des poésies d'Europe, offre des chemins neufs sur les terres du poème.</p><p>Parole libérée, rythmes imprévus, puissance des symboles et persistance du mythe: écoutons le chant multiple des Afriques , du Nord et du Sud.<br />Il va de soi que cette exploration ne peut ignorer les voix au-delà du continent africain, des Antilles à la Guyane, de Madagascar à Mayotte ...</p><p>Cette nouvelle édition est l'occasion de mettre en avant notamment l'oeuvre de&nbsp;<strong>Léopold Sedar Senghor</strong>&nbsp;et de&nbsp;<strong>Tchicaya U Tam'si</strong>.<br /><small>[Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des poètes]</small></p></blockquote><p>&nbsp;</p><p><a href="http://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=7&amp;ssrub=34&amp;page=52&amp;url=agenda/index.php" target="_blank">Découvrez l'ensemble des événements programmés en région Centre-Val de Loire&nbsp;</a></p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/printemps_des_poetes_2017.jpg"/> Wed, 15 Mar 2017 17:51:24 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/le-printemps-des-poetes-en-region-centre-val-de-loire-0 actualites Le festival Text'Avril 2017 http://livre.ciclic.fr//actualites/le-festival-text-avril-2017 <p><span class="chapo">Festival des écritures contemporaines - Spectacles, lectures, rencontres avec les auteurs.</span><strong><br /></strong></p><p>Cette nouvelle édition est menée en partenariat avec des artistes, des lieux et des structures de l’agglomération orléanaise pour une série de rendez-vous avec ce qui émerge de plus inventif dans le domaine de l’écriture contemporaine.</p><p>Le festival s'ouvrira sur un spectacle de Stéphanie Marchais (éditions Quartett)&nbsp;<strong><em>Intégral dans ma peau</em>&nbsp;</strong>suivi d'une rencontre avec l'équipe artistique.<br /><br />Vous pourrez découvrir les pièces coups de coeur du comité de lecture grâce au collectif d’acteurs et de metteurs en scène réuni pour l’occasion et dialoguer avec les auteurs à l'issue des lectures (Sonia Ristic, Ingrid Boymond, Stéphanie Marchais, Clémence Weill et Sylvain Levey).</p><p>Text'avril se poursuivra avec notamment avec une<span>&nbsp;rencontre professionnelle : "Les adolescents. Jouer pour eux, jouer avec eux", table ronde modérée par Emile Lansman.&nbsp;</span>Enfin, le festival se clôturera avec Gilles Granouillet qui animera un atelier d'écriture ouvert à tous.</p><p><strong>Au programme de cette édition 2017 :</strong></p><ul><li><strong>Spectacle</strong><br /><strong><em>Intégral dans ma peau</em></strong>, texte de Stéphanie Marchais et mise en scène de Frédéric Andrau.&nbsp;<br />La pièce évoque l’histoire de Josh, adolescent brillant, atypique, en quête identitaire, au point de (peut-être ?) poser une bombe dans son lycée pour se singulariser ou parce qu’il n’a rien d’autre à proposer à la société qu’il fustige.&nbsp;<br /><span>Mardi 4 avril &gt; 20h30&nbsp;</span><a href="https://www.placeminute.com/contemporain/integral_dans_ma_peau,1,15401.html?id_date=55289" target="_blank">Réservez vos places</a>&nbsp;</li></ul><ul><li><strong>Lectures&nbsp;</strong><br />-<em>&nbsp;Yalla ! </em>de Sonia Ristic - Mise en lecture de Jean-Michel Rivinoff<br />-&nbsp;<em>Miettes</em>&nbsp;d'Ingrid Boymond&nbsp;- Mise en lecture de&nbsp;Céline Champinot<br />- <em>Chien sauter gorge</em> de Stéphanie Marchais &nbsp;- Mise en lecture de&nbsp;Arnaud Anckaert&nbsp;<br />- <em>Plus ou moins l'infini</em> de Clémence Weill&nbsp;&nbsp;- Mise en lecture de&nbsp;Coraline Cauchi<br />-<em> Gros (2kg980-82kg320)</em> de Sylvain Levey - Texte lu par l'auteur<br /><br />Les lectures seront suivies d’une rencontre avec l’auteur.&nbsp;</li></ul><ul><li><strong>Rencontre professionnelle le jeudi 6 avril</strong><em><br /></em><em><span>&nbsp;"Les adolescents. Jouer pour eux, jouer avec eux", table ronde modérée par Emile Lansman.&nbsp;</span><span></span>&nbsp;<br /></em>Avec : Adeline Arias, metteuse en scène ; Virginie Coudoulet-Girar et Philippe Domengie, codirecteurs du collectif "Nomade Village" ; Martinage, auteure ; Tiphaine Guitton, metteuse en scène ; Sonia Ristic, auteure et Catherine Verlaguet, auteure.- Quels dialogues entre les artistes et les jeunes de 15 à 25 ans ?<p>- Quelles écritures pour cette jeunesse d'aujourd'hui?<br />- Quels nouveaux champs sensibles explorer ?<br />- Comment associer les jeunes au processus de création théâtrale ?<br />- Dans quel cadre (scolaire ou non) ?<br />- Quel accompagnement ?<br />- Quelles sont les conditions de leur implication et les modalités d'appropriation&nbsp;?&nbsp;</p><p><strong>Informations, inscriptions :&nbsp;</strong><a href="mailto:fanny.prudhomme@theatre-tete-noire.com">fanny.prudhomme@theatre-tete-noire.com</a>&nbsp;- 02 38 73 14 14</p>&nbsp;</li><li><strong>Stage d'écriture - samedi 8 et dimanche 9 avril &gt; 10h-16h<br /></strong>Animé par Gilles Granouillet -&nbsp;<span>Pour tous à partir de 16 ans&nbsp;</span><strong style="text-align: justify;">au studio de répétitions du Théâtre de la Tête Noire&nbsp;<br /></strong><span style="text-align: justify;">« Et si tout était beaucoup plus simple qu’on ne l’imagine ? Se retrouver - si possible le sourire aux lèvres - et partager deux belles journées à écrire et à s’écouter. En partant de soi pour s’attaquer à la fiction, il faudra se retourner sur ce qu’on a produit, s’écouter et se parler, se critiquer, trouver un langage commun, se créer des enjeux, lire aussi, quelques belles choses et quelques curiosités. A travers de multiples propositions nous allons cheminer dans l’écriture (théâtrale ou pas) au rythme de chacun. Un stage ouvert à tous - l’envie reste la seule nécessité - que l’on soit adepte de la plume ou novice invétéré. »&nbsp;</span>Gilles Granouillet<br /><strong style="text-align: justify;">Tarif : 65€ -&nbsp;</strong><strong style="text-align: justify;">Informations, inscriptions :&nbsp;</strong><a style="text-align: justify;" href="mailto:maureen.gauthier@theatre-tete-noire.com">maureen.gauthier@theatre-tete-noire.com</a><span style="text-align: justify;">&nbsp;- 02 38 73 14 14</span><strong style="text-align: justify;">&nbsp;</strong>&nbsp;</li></ul><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/text_avril.jpg"/> Wed, 15 Mar 2017 17:16:55 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/le-festival-text-avril-2017 actualites Rencontre avec Christian Oster http://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-avec-christian-oster <div class="eventheader_details"><p class="chapo">La librairie L'esperluète de Chartres vous propose une rencontre avec Christian Oster autour de son dernier roman <em>La vie automatique</em>, paru aux éditions de l'Olivier</p><p><em><strong>La vie automatique &nbsp;<br /></strong></em>Au départ, il y a l’incendie. Jean a oublié d’éteindre sous une casserole. Il en profite pour oublier aussi sa vie en abandonnant sa maison aux flammes. Acteur de séries B, il va désormais se contenter de survivre. La fiction devient son refuge, la vie elle-même une toile de fond.<br />C’est dans cette atmosphère de désenchantement qu’il rencontre France Rivière, une actrice encore célèbre qui lui propose de s’installer chez elle. Puis son fils, Charles, un homme intrigant qui sort de l’hôpital psychiatrique. Jean s’attache à ses pas, perd sa trace, s’interroge sur son absence, qui le renvoie à celle qu’il éprouve face au monde.<br />Dans ce roman à l’écriture tendue, Christian Oster évoque la dérive d’un homme qui interroge, de manière souvent cocasse, le renoncement dans lequel il s’est installé.</p></div><div class="eventheader_description"><div class="desc cms-styles"><blockquote><p>De l'humour et une profondeur qui se révèle peu à peu. À la fois le même Oster que celui qui nous a déjà régalé et quelque chose de différent, sur l'acteur et la métaphore de la vie, du jeu, de notre toujours si faible correspondance à nous même et de l'identité qui n'est jamais que le regard de l'autre. Ou alors cette image dans le miroir qui peut parfois sembler vacillante, étrangement familière.</p></blockquote></div><p><strong>Christian Oster</strong> est né en 1949. Prix Médicis 1999 pour&nbsp;<em>Mon grand appartement,</em>adapté au cinéma par Claude Berri, il est l'auteur de quatorze livres aux éditions de Minuit, dont,&nbsp;<em>Loin d'Odile</em>&nbsp;(1998),&nbsp;<em>Une femme de ménage</em>&nbsp;(2001),&nbsp;<em>Trois hommes seuls</em>&nbsp;(2008),&nbsp;<em>Dans la cathédrale</em>&nbsp;(2010). Il a également publié des romans policiers et de nombreux livres pour enfants (à L'Ecole des loisirs).</p><p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/la_vie_automatique.jpg" width="100" height="146" style="float: left; border: 1px solid black;" /></p><p><strong><em>&nbsp;La vie automatique</em>, Christian Oster</strong>&nbsp;<br />&nbsp;Paris : Éditions de l'Olivier, 2017. - 144 p.<br />&nbsp;ISBN :&nbsp;978-2-823608-78-6. - prix :&nbsp;16,50 €</p><p>&nbsp;</p></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/christian_oster.jpg"/> Wed, 15 Mar 2017 16:05:02 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-avec-christian-oster actualites Un coordinateur culturel (H/F) http://livre.ciclic.fr//actualites/un-coordinateur-culturel-hf <p>La Communauté de Communes du Pays de Nérondes recherche :&nbsp;</p><blockquote><p>Un coordinateur culturel (H/F)</p></blockquote><p>Située dans le sud-est du département du Cher, entre Bourges et Nevers, en milieu rural, la Communauté de Communes du Pays de Nérondes est composée de 12 communes, soit 5190 habitants.<br />En avril 2010, dans le cadre du Contrat Culturel de Territoire mis en place par le Département et la Région Centre Val de Loire, le Conseil Communautaire a décidé d’intégrer la compétence « culture ». La conception et la mise en œuvre d’actions culturelles reconnues d’intérêt communautaire sont donc devenues une priorité.<br /><br />En 2011, un diagnostic de territoire a été réalisé. En 2012, le fort engagement de la collectivité s’est concrétisé à travers la création d’un poste de coordonnateur culturel et de la première saison culturelle « Bouchures en fêtes » en septembre 2013.<br />La cinquième saison « Bouchures en fêtes » débutera en septembre 2017. Le poste de coordinateur culturel est à pourvoir pour permettre la continuité et le développement du projet culturel de territoire.</p><div class="annonce_texte"><h3>Description du poste</h3>MISSIONS ET ACTIVITES (EN LIEN AVEC LA COMMISSION CULTURE)<br />- Saison culturelle autour du spectacle (programmation et organisation)<br />- Développement de projets autour de la lecture publique en lien avec les bibliothèques communales<br />- Suivi du dispositif de Soutien aux associations culturelles d’intérêt communautaire<br />- Suivi des contrats avec la Région Centre Val de Loire (PACT), le Conseil départemental du Cher (Contrat Culturel de Territoire), la Direction Régionale des Affaires Culturelles<br />- Coordination de la coopération culturelle avec la Communauté de Communes des Trois Provinces<br />- Création graphique et diffusion des outils de communication (brochure de saison, affiche/flyer, site internet, newsletter,…)<br />- Gestion du budget alloué au service<br />- Gestion de la billetterie informatisée (logiciel Tick’boss)<br />- Bilans, évaluations et perspectives<h3>Description du profil recherché</h3>QUALITES REQUISES<br />- Intérêt pour le spectacle vivant et la lecture publique<br />- Autonomie, polyvalence, adaptabilité et capacité d’anticipation<br />- Disponibilité (soir et week-end selon événements)<br />- Rigueur et capacité organisationnelle<br />- Sens du contact et du relationnel<br /><br />COMPETENCES INDISPENSABLES<br />- Réglementation et mise en œuvre de projets culturels<br />- Techniques de communication, d’accueil physique et téléphonique<br />- Maîtrise des outils bureautiques : PAO (Photoshop,…), Word, Excel<br />- Permis B<h3>Description de l'expérience recherchée</h3>FORMATION &amp; EXPERIENCE<br />- Diplôme dans le culturel souhaité<br />- Expérience professionnelle transversale dans les domaines culturels concernés par le projet<br />- Formation, compétence, expérience dans la communication (maitrise des outils informatiques dans ce domaine)<h3>Date de prise de fonction</h3>12 juin 2017<h3>Date limite de candidature</h3>Avant le 7 avril 2017 (18h)<h3>Rémunération envisagée</h3>Catégorie B selon grille indiciaire (1 325 € net)<h3>Lieu</h3>Nérondes (18)<h3>Adresse postale du recruteur</h3>Merci de transmettre lettre de motivation et CV, avant le 7 avril 2017 (18h)<br />- Par courrier à Communauté de Communes du Pays de Nérondes<br />27 Route de Saint-Amand<br />18350 Nérondes<br />- Par mail, en cliquant sur "<a href="http://www.profilculture.com/annonce/coordinateur-culturel-163824.html">Postulez</a>"</div><div class="annonce_texte"><h3>Informations complémentaires / renseignements</h3>RESPONSABLE HIERARCHIQUE : Président de la Communauté de Communes du Pays de Nérondes<br />DUREE DU CONTRAT : CDD D’1 AN (renouvelable) (35h annualisées sur 4 jours travaillés par semaine)<br />POSTE A POURVOIR : 12 juin 2017 (Entretien semaine 17)</div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/rubon108-d7bfa.png"/> Wed, 15 Mar 2017 09:44:10 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/un-coordinateur-culturel-hf actualites Gallicadabra, une bibliothèque numérique pour enfants http://livre.ciclic.fr//actualites/gallicadabra-une-bibliotheque-numerique-pour-enfants <p class="chapo">Faire découvrir la richesse de ses collections aux enfants, c’est ce que propose la Bibliothèque nationale de France en lançant l’application gratuite Gallicadabra. Disponible depuis le 7 mars 2017, cette petite bibliothèque numérique est s<span>pécialement dédiée aux enfants de 3 à 12 ans. </span></p><p style="text-align: justify;"><span>Téléchargeable gratuitement sur l’App Store, l’application propose une sélection d’ouvrages, qui pour la plupart ne sont plus édités, choisis pour leur importance au sein du patrimoine littéraire pour la jeunesse et la qualité de leurs illustrations.</span></p><p style="text-align: justify;">L’application intègre une sélection de trente histoires à lire portant sur le thème des animaux et regroupés par genre. Des contes des Mille et une nuits aux albums illustrés de Benjamin Rabier, le célèbre dessinateur de la « Vache qui rit », en passant par des incontournables tels que les fables de La Fontaine, chaque texte est accompagné d’une courte présentation le replaçant dans son contexte d’écriture et d’édition. De l’autruche au zèbre en passant par le fennec et la girafe, les enfants et leurs parents pourront également découvrir des images d’animaux issues des collections iconographiques de la BnF. L’application offre une interface adaptée aux enfants ainsi qu’une fonctionnalité de lecture audio.</p><p style="text-align: justify;"><strong>Études d'usages<br /></strong>Cette application, conçue à titre de prototype, fera l'objet d'études d'usages auprès des utilisateurs afin de déterminer les améliorations dont elle pourrait être enrichie. Si vous souhaitez faire partie de cette étude ou tout simplement donner votre avis sur l'application, n'hésitez pas à contacter la BnF à l'adresse suivante&nbsp;:&nbsp;<a href="mailto:gallica@bnf.fr">gallica@bnf.fr</a>&nbsp;en indiquant dans l’objet du courrier "Gallicadabra".</p><p>&nbsp;</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/gallicabra.jpeg"/> Tue, 14 Mar 2017 10:29:10 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/gallicadabra-une-bibliotheque-numerique-pour-enfants actualites Appel à projets national Patrimoine écrit 2017 http://livre.ciclic.fr//actualites/appel-projets-national-patrimoine-ecrit-2017 <p class="paragraphe"><span class="chapo">Dans le cadre du Plan d'action pour le patrimoine écrit (PAPE), le Service du livre et de la lecture reconduit en 2017 l'appel à projets national Patrimoine écrit, destiné à soutenir les projets concernant les collections patrimoniales des bibliothèques relevant de collectivités territoriales et d'établissements publics de coopération intercommunale ou à caractère culturel.</span><br /><br />Trois grands champs d’action sont pris en compte :</p><ol><li><strong>Le signalement de collections, hors livres imprimés</strong> <br />Ces opérations ont vocation à enrichir le Catalogue collectif de France (CCFr) et peuvent prendre deux formes principales : <br />a) l’inventaire de fonds et de collections (manuscrits et documents iconographiques) <br />b) des opérations de catalogage rétrospectif ou de rétroconversion de catalogues existants <br /><strong>Sont exclues les opérations concernant le livre imprimé,</strong> qui relèvent du programme de coopération de la Bibliothèque nationale de France. Les projets retenus devront permettre, à l'issue du projet, l’intégration des données produites dans les programmes nationaux ou régionaux existants (CCFr, base bibliographique régionale). Les fonds concernés devront obligatoirement faire l'objet d'une fiche descriptive qui sera intégrée au Répertoire national des bibliothèques et fonds documentaires (RNBFD) du CCFr.&nbsp;</li><li><strong>La conservation des collections</strong> <br />Ces opérations peuvent concerner différents niveaux de traitement, depuis les chantiers de récolement et d’estampillage, jusqu’à des opérations de conservation préventive (dépoussiérage, conditionnement) ou curative (désinfection, restauration), etc.&nbsp;</li><li><strong>La valorisation des collections</strong> <br />Ces opérations peuvent concerner des projets de médiation, d’éducation artistique et culturelle et d’exposition, etc. <br /><strong>Sont exclues les opérations de numérisation et de réalisation de portails numériques.</strong></li></ol><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/pil-mag1.jpg"/> Tue, 14 Mar 2017 10:08:23 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/appel-projets-national-patrimoine-ecrit-2017 actualites Optimiser sa communication sur les réseaux sociaux http://livre.ciclic.fr//actualites/optimiser-sa-communication-sur-les-reseaux-sociaux <p class="chapo">Ciclic, en partenariat avec la Direction de la formation professionnelle de la Région Centre-Val de Loire, propose aux é<span>diteurs et salariés dans le domaine de l’édition,</span>&nbsp;une journée de formation pour apprendre à optimiser au mieux sa communication sur les réseaux sociaux.</p><p><strong>Le nombre de places étant limité, l'inscription est obligatoire&nbsp;<strong>avant le 12 mai 2017</strong></strong>&nbsp;(10 participants maximum).<strong><br /></strong></p><h3>Objectifs&nbsp;</h3><p>Au cours de cette journée, vous apprendrez à :</p><p>• Insérer sa stratégie réseaux sociaux dans sa stratégie globale.<br /> • Concevoir et gérer son planning de publications simplement. <br />• Évaluer et optimiser l’impact de sa prise de parole sur les réseaux sociaux</p><h4>Méthode pédagogique</h4><p>• Méthodologie par l’exemple basée sur des cas concrets. <br />• Retours d’expériences et analyses de cas pratiques. <br />• Revue de bonnes pratiques. <br />• Boite à outils (fiche pratique). <br />• Chaque module comporte un atelier de mise en pratique.</p><h3>Public visé :</h3><p>Éditeurs et salariés dans le domaine de l’édition. Chargés d’organisation d’évènements, attachés de presse et chargés de communication dans le livre ou la culture.</p><h3>Horaires indicatifs :</h3><p>9h30 – 17h30</p><h3>Programme indicatif :</h3><p><strong>I. Conception : Valoriser l’identité de sa marque</strong></p><p>• Analyser les enjeux et les facteurs clés de succès sur les réseaux sociaux<br /><br />&gt; Cas pratique autour de stratégies social média réussies dans l’édition.</p><p>• Affirmer son identité en définissant sa stratégie<br />- Analyser ses besoins, définir ses objectifs et son positionnement. <br />- Se différencier : tonalités, thématiques, modes d’interaction.<br /><br />&gt; Atelier : construction de sa stratégie de communication et ses éléments de différenciation via une grille d’analyse.</p><p>• Concevoir une prise de parole efficace <br />- Sélectionner les réseaux sociaux pertinents<br />- Élaborer son planning de publications.<small></small></p><p>&gt; Atelier : poser les premiers jalons d’un planning de publications sur les réseaux sociaux.</p><p><strong>II. Mise en œuvre : Organiser et optimiser sa prise de parole</strong></p><p>• Gagner du temps dans l’animation des réseaux sociaux<br />- Anticiper, gérer les interactions<br />- Utiliser les outils de planification.<br /><br />&gt; Atelier : exercices pratiques autour de 2 outils de planification.</p><p>• Trouver des idées et personnaliser son contenu <br />- Mettre en place une veille active<br />- Personnaliser ses visuels simplement.<br /><br />&gt; Atelier : les participants seront amenés à créer un bandeau Facebook via un outil de création graphique accessible à tous.</p><p>• Optimiser sa visibilité et l’engagement de sa communauté <br />- Évaluer l’impact de sa communication en réalisant un reporting agile. <br />- Ajuster sa stratégie en fonction des premiers retours.<br /><br />&gt; Atelier : analyse statistique comparative d’un ensemble de publications sur Facebook et réflexion collective sur les axes d’amélioration.</p><h3>Intervenante :</h3><p>Stéphanie Vecchione, formatrice pour Fontaine O Livres, accompagne et forme depuis 6 ans éditeurs, auteurs, startups, et autres acteurs du livre et de la culture sur les problématiques médias sociaux, e-RP (relations blogueurs et influenceurs) et web stratégie.</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/2006060_les-reseaux-sociaux-au-secours-des-medias-157930-1.jpg"/> Mon, 13 Mar 2017 14:48:48 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/optimiser-sa-communication-sur-les-reseaux-sociaux actualites Stage - Un archiviste/documentaliste en charge de l’inventaire d’un fonds cartographique avant numérisation (H/F) http://livre.ciclic.fr//actualites/stage-un-archivistedocumentaliste-en-charge-de-l-inventaire-d-un-fonds-cartographique-avant-numerisation-hf <div><p>Les laboratoires CItés, TERritoires, Environnement et Sociétés (CITERES) (équipe EMAM) et Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR) possèdent des fonds de documents géographiques constitués de cartes, schémas directeurs et atlas. Grâce au projet de recherche ECRISA (<a href="http://ecrisa.msh-vdl.fr/" rel="nofollow" target="_blank">http://ecrisa.msh-vdl.fr/</a>), ces fonds pourront être valorisés et mis à disposition du public.</p><h4>Présentation – Missions</h4><p>Le/a stagiaire perfectionnera l’inventaire existant, par le biais d’un récolement, en vue d’une numérisation. Ses missions seront les suivantes&nbsp;:</p><p><strong>Priorité&nbsp;:</strong>&nbsp;Réaliser le récolement d’un fonds cartographiques</p><p><strong>Dans un second temps&nbsp;:</strong></p><ul><li>Proposer un classement raisonné des fonds ;</li><li>prendre contact avec le prestataire qui s’occupera de la numérisation ;</li><li>proposer des possibilités de conservation et de valorisations des fonds.</li></ul><p>Le/a candidat/e retenu/e sera accompagné/e par un comité de pilotage composé des membres de la MSH, de CITERES, du CESR, et du Service commun de documentation de l’Université de Tours.</p></div><ul class="list-metas list-meta-blocks"><li><strong class="label-inline">Structure de recrutement:&nbsp;</strong>Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire</li><li><strong class="label-inline">Type d’employeur:&nbsp;</strong>Fonction publique d’État</li><li><strong>Localisation géographique :&nbsp;</strong>Tours, 37000</li><li><strong class="label-inline">Fonction / métier:&nbsp;</strong>Archiviste-documentaliste</li><li><strong class="label-above">Durée:&nbsp;</strong>3 mois</li></ul><div><h3 class="label-above">Conditions d’exercice</h3><p>Le/a stagiaire disposera d’un poste informatique dédié et connecté au réseau, situé dans la salle de documentation.</p><h3 class="label-above">Profil recherché</h3><p>Les candidats devront justifier d’un niveau Master dans les domaines de la documentation.</p><h4>Connaissances :</h4><ul><li title="">Connaissance du catalogage ;</li><li title="">bonne connaissance des conditions de manipulation des objets patrimoniaux ;</li><li title="">bonne connaissance des logiciels bureautiques ;</li><li title="">connaissance de l’anglais appréciée.</li></ul><h4>Savoirs-être&nbsp;:</h4><ul><li title="">Grande rigueur dans les missions attribuées ;</li><li title="">bonne aptitude à travailler en équipe.</li></ul></div><ul class="list-metas list-meta-blocks"><li><strong class="label-inline">Rémunération:&nbsp;</strong>selon normes en vigueur</li><li><strong class="label-inline">Date limite de candidature:&nbsp;</strong>Jeudi, 23. mars 2017</li></ul><div><h3>Contact et informations</h3><p>Prise de fonction&nbsp;: avril 2017 (suivant le calendrier de la formation).<br />Date limite de candidature&nbsp;: 22 mars 2017.</p><p>Giulia Ventrella-Proust, chargée de la gestion du projet ECRISA, Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire&nbsp;:&nbsp;<a href="mailto:ventrella@univ-tours.fr" rel="nofollow">ventrella@univ-tours.fr</a></p></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/logo_msh_val_de_loire_-_fond_orange.jpg"/> Mon, 13 Mar 2017 10:11:47 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/stage-un-archivistedocumentaliste-en-charge-de-l-inventaire-d-un-fonds-cartographique-avant-numerisation-hf actualites Vagabondag(e)s - Festival de création numérique http://livre.ciclic.fr//actualites/vagabondages-festival-de-creation-numerique <p class="chapo">VAGABONDAG(e)S vous&nbsp;propose de découvrir de nouvelles formes d’expression artistiques liées à l’utilisation du numérique.&nbsp;</p><p>Des bibliothèques du Loir-et-Cher associées à&nbsp;ce festival&nbsp;accueillent des artistes et empruntent les chemins de l’expérimentation de la création numérique&nbsp;<strong>:&nbsp;</strong>ateliers d’écritures&nbsp;collectives, conceptions&nbsp;de séquences d'images animées par ordinateur, remplacement de bande son par des bruitages, montage cinématographique avec une table mashup, activités d'un fablab&nbsp;ou&nbsp;banc numérique. Les ateliers intitulés "Et je remets le son !" et "Mashup" sont proposés par Ciclic.</p><ul><li>ouverture du festival le 2 mars 2017 de 18h30 à 20h30 au Conseil départemental du Loir-et-Cher<br />Table ronde : <strong>"Comment la culture numérique change notre quotidien ?"</strong><br />avec Cécile Portier, Michel Brosseau, Julien Dargaisse et Mathieu Simonet.<br />Retransmission en direct et podcast sur <em><em>culture41.fr&nbsp;<br /><strong class="block">Réservation :&nbsp;</strong></em></em>avant le vendredi 24 février 2017 à Caroline Wardéga au 02 54 42 37 86 ou&nbsp;<a style="text-align: justify;" href="mailto:caroline.wardega@cg41.fr" target="_blank">caroline.wardega@cg41.fr</a><div class="online-editor">&nbsp;</div><em>&nbsp;</em></li></ul><h3>Rencontrez les artistes dans les bibliothèques du Loir-et-Cher</h3><div class="row-fluid"><div class="span11 hidden-phone"><strong style="font-family: websitefont, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 21px;">&gt;&nbsp;<a style="text-align: justify;" href="http://lecture41.culture41.fr/bibliotheques/bib41/festival-numerique-vagabondag-e-s/816-mathieu-simonet-2">Mathieu SIMONET</a>&nbsp;</strong><br /><ul><li><strong style="text-align: justify;">"Le kilomètre carré" :&nbsp;</strong><strong style="text-align: justify;">projet d’écriture collective<br /></strong>la poursuite du projet «&nbsp;kilomètre carré&nbsp;» initié en 2016 sur le blog&nbsp;<a href="http://kilometrecarre.fr/" target="_blank">kilometrecarre.fr</a>&nbsp;: <br />- Le Loir-et-Cher compte 52 habitants au kilomètre carré. Toute personne ayant un coup de cœur pour un lieu, un monument, un arbre, un banc…situé dans le département est invité à poster son texte, sa photo, sa vidéo sur le blog kilometrecarre.fr.<br />- 52 contributeurs seront tirés au sort pour élire le km2&nbsp;favori sur lequel Mathieu Simonet partira en résidence d’écriture. Il y produira un texte qui participera à cette écriture collective. Trois bibliothèques accueillent ce projet&nbsp;: Fréteval, Saint-Firmin-des-Prés et Selommes.</li></ul><blockquote><p><strong>Fréteval&nbsp;<br /></strong>les 25 février et 8 avril à 15h - Médiathèque - 02.54.82.67.29<br /><strong>Saint-Firmin-des-Prés&nbsp;<br /></strong>les 25 février à 10h30 et 7 avril à 18h - Bibliothèque -&nbsp; 02.54.82.24.77<br /><strong>Selommes&nbsp;<br /></strong>les 24 février à 18h30 et 8 avril à 10h30 - Médiathèque - 02.54.23.83.34</p></blockquote></div></div><ul><li><strong>Résidence "Le kilomètre carré" du 4 au 7 avril<br /></strong><strong style="text-align: justify;">Rencontre et dédicaces<br /></strong>Après des études de droit à la Sorbonne, Mathieu Simonet devient avocat en 1997. Il exerce aujourd’hui deux activités, avocat et écrivain. Dans son travail d’écriture, il aime composer avec le hasard, le collectif, mais aussi l’intime, le symbolique… Souvent sollicité pour mener des projets d’écriture avec le public, il utilise l’écriture numérique notamment au moyen de blogs. Il crée ce qu’il appelle de l’autobiographie collective. Il revient en Loir-et-Cher cette année pour poursuivre le projet d’écriture collective «&nbsp;Le kilomètre carré&nbsp;» initié en 2016.<br /><br />La rencontre portera sur l’ensemble de son œuvre et sur ses expérimentations littéraires.</li></ul><blockquote><p><strong>Bracieux&nbsp;<br /></strong>le 1er avril à 15h - Bibliothèque - 02.54.46.42.68<br /><strong>Mer&nbsp;<br /></strong>le 31 mars à 18h30 - Médiathèque - 02.54.81.71.57</p></blockquote><p><strong>&gt;&nbsp;</strong><a style="font-family: websitefont, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 22px;" href="http://lecture41.culture41.fr/bibliotheques/bib41/festival-numerique-vagabondag-e-s/815-cecile-portier-2">Cécile PORTIER</a></p><ul><li><strong>Rencontre et dédicaces<br /></strong>Une écriture où les formes papier, numérique et performance se côtoient. L’auteur présentera ses ouvrages et ses réalisations&nbsp;;&nbsp;<a style="text-align: justify;" href="http://petiteracine.net/">petiteracine.net</a><span style="text-align: justify;">;&nbsp;</span><a style="text-align: justify;" href="http://etantdonnee.net/">etantdonnee.net</a><span style="text-align: justify;">, fiction poétique transmédia qui vient questionner la prolifération des traces numériques&nbsp;; Les longs silences&nbsp;: à la suite d’un burn-out, l’auteur entre pour trois semaines en clinique psychiatrique. Pendant ce temps de soins, elle éprouve le besoin de noter les sensations qui la traversent, d’écrire ce lieu et ceux qu’elle y rencontre....</span><a style="text-align: justify;" href="https://www.publie.net/livre/les-longs-silences-cecile-portier/">https://www.publie.net/livre/les-longs-silences-cecile-portier/</a>&nbsp;</li></ul><blockquote><p><strong>Montoire-sur-le-Loir <br /></strong>vendredi 3 mars à 18h30 -&nbsp; Médiathèque - 02.54.72.72.60</p></blockquote><h3 class="span12">&gt;&nbsp;<a href="http://lecture41.culture41.fr/bibliotheques/bib41/festival-numerique-vagabondag-e-s/817-henoch">HENOCH</a></h3><ul><li><strong>Atelier de création d’images animées<br /></strong>Henoch Nsangata alias Afuro Pixe est auteur-illustrateur et animateur 2D traditionnelle et numérique. Il a suivi une formation en cinéma d'animation à l'école Pivaut à Nantes. L’atelier, composé de 2 séances de 2 heures, permettra la réalisation de dessins d’animation secondes.<br />Henoch est également auteur de bande dessinée.&nbsp;<em style="text-align: justify;">Arthur ou la vie de Château</em><span style="text-align: justify;">&nbsp;est paru en octobre 2016 chez l’éditeur&nbsp;Des ronds dans l'O.<br /></span><strong style="text-align: justify;">En partenariat avec BD Boum</strong></li></ul><blockquote><p><strong>Beauce-la-Romaine&nbsp;<br /></strong>les 18 et 25 mars - Bibliothèque -&nbsp; 02.54.82.45.53<br /><strong>Neung-sur-Beuvron <br /></strong>les 4 et 11 mars de 10h à 12h - Bibliothèque -&nbsp; 02.54.97.16.77</p></blockquote><h3 class="span12">&gt;&nbsp;<a href="http://lecture41.culture41.fr/bibliotheques/bib41/festival-numerique-vagabondag-e-s/814-michel-brosseau-2">Michel BROSSEAU</a></h3><ul><li><strong>Atelier de création à partir de Google Earth<br /></strong>L’auteur témoignera de sa propre expérience de l’écriture numérique, tant au niveau de son site que des ouvrages parus chez publie.net, en abordant notamment comment s’articulent écriture sur le site et parution numérique ou papier. Il animera un atelier d’écriture sur les notions de territoire physique et virtuel en utilisant Google Earth.</li></ul><blockquote><p><strong>Mont-près-Chambord&nbsp;<br /></strong>le 8 mars de 14h30 à 17h30&nbsp; -&nbsp; Bibliothèque&nbsp; – 02.54.70.89.71<br /><strong>Nouan-le-Fuzelier</strong> <br />le&nbsp;1er avril de 14h30 à 17h30 - Bibliothèque&nbsp; – 02.54.88.95.21<br /><strong>Vouzon <br /></strong>le&nbsp;1er avril de 9h à 12h - Bibliothèque <span>–</span> 02.54.88.04.68</p></blockquote><ul><li>&nbsp;<strong>Rencontre et dédicaces<br /></strong>Après avoir consacré quelques années au rock et à un doctorat sur Céline, Michel Brosseau enseigne le&nbsp;français près d’Orléans. En écrivant, il tente d’interroger la société contemporaine et ses dérives, notamment comment la fiction parvient si souvent à façonner le réel. Il publie son premier texte numérique chez&nbsp;<a style="text-align: justify;" href="http://www.publie.net/" target="_blank">publie.net</a><span style="text-align: justify;">&nbsp;en 2008 et mène de nombreux chantiers d’écriture&nbsp;:&nbsp;</span><a style="text-align: justify;" href="http://www.xn--chatperch-p1a2i.net/spip">http://www.àchatperché.net/spip<br /></a>La rencontre portera sur l’ensemble de son œuvre, le contenu de son site et les animations d’ateliers d’écriture.</li></ul><blockquote><p><strong>Selles-sur-Cher&nbsp;<br /></strong>le 24 mars à 19h<strong>&nbsp;-&nbsp;</strong>Médiathèque&nbsp;<span>–</span><strong>&nbsp;</strong>02.54.96.92.91</p></blockquote><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/affiche_vagabondages_2017.jpg"/> Fri, 10 Mar 2017 17:34:28 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/vagabondages-festival-de-creation-numerique actualites DÉLIRES DE LIRE, salon du livre jeunesse http://livre.ciclic.fr//actualites/delires-de-lire-salon-du-livre-jeunesse <p class="chapo"><span>La ville de Saint-Gervais-la-Forêt vous donne rendez-vous</span><span>&nbsp;</span><span>du 10 au 12 mars</span><span> pour la deuxième édition du Salon du livre jeunesse</span><em>&nbsp;Délires de lire.</em><span>&nbsp;</span><span>L'auteur-illustrateur Gilles Bachelet est le parrain de l'édition 2017&nbsp;qui a pour thème "Les émotions livrent leurs couleurs". Un événement à ne pas manquer !</span></p><p>Ce salon, organisé par la municipalité de Saint-Gervais-la-Forêt a pour but de sensibiliser les enfants, dès le plus jeune âge, au plaisir de la lecture, il est ouvert à tous et gratuit. L'ambition est de partager le plaisir de lire, de valoriser la création dans ce domaine, de favoriser les rencontres entre les enfants et des auteurs, des illustrateurs, des éditeurs et tous les acteurs de la chaine du livre.&nbsp;</p><p>Pour cette nouvelle édition, un riche programme a été concocté, conférences, dédicaces, expositions, spectacles, ateliers autour du livre... et la présence d'une vingtaine d'auteurs et illustrateurs. Vous pourrez également découvrir de nombreux ouvrages et même rencontrer certains de leurs auteurs le temps d'une dédicace sur les stands des librairies blésoises Labbé et&nbsp;l’Espace culturel E.Leclerc Porte-Côté, et de quatre maisons d'édition du Centre-Val de Loire,&nbsp;<a href="http://livre.ciclic.fr/structure/editions-valbert-bilboquet" target="_blank">Bilboquet</a>, <a href="http://livre.ciclic.fr/structure/editions-hongfei-cultures" target="_blank">HongFei Cultures</a>, <a href="http://livre.ciclic.fr/structure/editions-de-l-elan-vert" target="_blank">L’Elan vert</a> et <a href="http://livre.ciclic.fr/structure/editions-hesse" target="_blank">Hesse</a>. Cette 2e édition promet d'être riche..., riche d’émotions et d’imaginaire ! Téléchargez le programme en bas de cette article.</p><p><strong>Nouveauté :</strong> pour cette nouvelle édition, <em>Délires de lire</em> organise "<strong>La journée des professionnels" :&nbsp;</strong>une demi-journée où l'illustrateur Frédérick Mansot&nbsp;rencontre les enseignants, bibliothécaires et professionnels du livre. L'après-midi se termine par une visite de l'exposition "Le monde de Frédérick Mansot" commentée par l'artiste.<br /><span>→</span><span>&nbsp;</span><span></span>Mercredi 8 mars à 14h à la bibliothèque Abbé-Grégoire de Blois (auditorium). &nbsp;</p><h4>&gt;&gt;&gt; les auteurs et illustrateurs présents</h4><ul><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Gilles_Bachelet.pdf" target="_blank">Gilles Bachelet</a>, auteur-illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Philippe_Barbeau.pdf" target="_blank">Philippe Barbeau</a>, auteur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Aude_B%C3%A9liveau_et_Lucien.pdf" target="_blank">Aude Béliveau et Lucien</a>, auteure, illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Nadine_Brun-Cosme.pdf" target="_blank">Nadine Brun-Cosme</a>,&nbsp;auteure</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Clothilde_Delacroix.pdf" target="_blank">Clothilde Delacroix</a>, auteure-illustratrice</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Sophie_Dieuaide.pdf" target="_blank">Sophie Dieuaide</a>, auteure</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Sylvain_Diez.pdf" target="_blank">Sylvain Diez</a>, auteur-illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Rapha%C3%ABle_Frier.pdf" target="_blank">Raphaële Frier</a>, auteure</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Judith_Gueyfier.pdf" target="_blank">Judith Gueyfier</a>, illustratrice</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Cyril_Hahn.pdf" target="_blank">Cyril Hahn</a>, auteur-illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Philippe_Jalbert.pdf" target="_blank">Philippe Jalbert</a>, auteur-illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Fanny_Joly.pdf" target="_blank">Fanny Joly</a>,auteure</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Solenn_Larnicol.pdf" target="_blank">Solenn Larnicol</a>, illustratrice</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Fr%C3%A9d%C3%A9rick_Mansot.pdf" target="_blank">Frédérick Mansot</a>, illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Carl_Norac.pdf" target="_blank">Carl Norac</a>, illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_POG.pdf" target="_blank">PoG</a>, auteur-illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Samuel_Ribeyron.pdf" target="_blank">Samuel Ribeyron</a>, auteur-illustrateur</li><li><a href="http://www.stgervais41.fr/images/fichiers/Animations/2017/Fiche_internet_Emmanuel_Volant.pdf" target="_blank">Emmanuel Volant</a>, auteur-illustrateur</li></ul><p>&nbsp;<span style="font-family: websitefont, Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 22px;">&gt;&gt;&gt; les expositions&nbsp;</span></p><p>♦ "<strong>Les coulisses du livre jeunesse" de Gilles Bachelet<br /></strong><small>Du casting au pilon en passant par les cases tailleur, visite médicale, chirurgie esthétique, psychanalyse, cuisines, cantines, toilettes et même élevage de lapins… Pour illustrer le propos, Gilles Bachelet emprunte des têtes d'affiche de la littérature jeunesse, pour la plupart contemporaines. On reconnaît ainsi Petite Beauté et le gorille d’Anthony Browne, un loup de Philippe Corentin, les trois brigands de Tomi Ungerer, le chien bleu de Nadja et Blaise le poussin masqué (qui tombe le masque chez le psy) de Claude Ponti. Gilles Bachelet : son trait tout autant que son sens de l’humour sont immédiatement reconnaissables.&nbsp;</small></p><p><strong><span>♦</span><span>&nbsp;</span>"Le monde tout en tissu" de Frédérick Mansot</strong><br /><small>Cette exposition monographique permet de découvrir le cœur du travail de l'illustrateur Frédérick Mansot. Un moyen de plonger dans son univers, ses influences, son inspiration et son cheminement graphique. Tous les albums ont des récits situés dans des cultures différentes. Beau tour du monde et belle rétrospective d'illustrations sur tissu au travers d’un parcours de sélection de planches de six albums jeunesse remarquables.&nbsp;</small></p><p><strong>♦&nbsp;"Vieux cabot Blois 1940-41" d’Armelle Modéré<br /></strong><small>Dans le cadre de <a href="http://livre.ciclic.fr/armelle-modere-auteure-associe-bd-boum-blois" target="_blank">sa résidence</a> d'auteur soutenue par Ciclic à la Maison de la BD à Blois, Armelle Modéré́ a finalisé son livre <em>Jules B, l’histoire d’un juste</em>, Ed. Des Ronds dans l’O. A cette occasion, elle a rencontré des témoins de l’époque (Pierre-Alban Thomas) ou des partenaires institutionnels (CERCIL, Musée de la Résistance). De ces rencontres est née une histoire en 8 planches Vieux cabot. Elle évoque la deuxième Guerre mondiale à Blois en 1940-41 avec comme point de départ une photo d’époque avec l’Hôtel de la Tour d’argent bombardé sous le regard d’un chien.&nbsp;</small></p><p><strong>♦&nbsp;"Voyages réels, voyages rêvés" de Judith Gueyfier</strong><br /><small>Judith Gueyfier regarde et dessine beaucoup le monde qui l'entoure, dans ses carnets de voyages notamment. C'est avec une palette de couleurs riches et onirique qu'elle donne à voir les émotions et la poésie des textes qu'elle illustre. Cette exposition présente des illustrations originales de différents albums qui amènent au voyage, des histoires qui regardent ailleurs, des gens d'ailleurs qui rêvent…&nbsp;</small></p><p><strong><strong>♦&nbsp;</strong>"Ce n'est pas très compliqué" de Samuel Ribeyron</strong><br /><small>Un garçon aime beaucoup Louise, sa voisine. Ensemble, ils dessinent des arbres par terre, dans leur petite rue. Un jour, Louise demande à son ami ce qu’il a dans la tête. Comme il ne sait pas quoi répondre, il décide d’aller voir. Ce n’est pas très compliqué…Samuel Ribeyron traite avec une infinie tendresse et délicatesse de l’amitié voire de l’amour entre deux enfants. Le lien d’amitié entre les deux personnages est magnifié par des illustrations faussement naïves et minutieusement travaillées à coups de collage, de motifs et de couleurs.</small>&nbsp;</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/salon_st_gervais_la_foret.jpg"/> Fri, 10 Mar 2017 16:45:32 +0100 http://livre.ciclic.fr/actualites/delires-de-lire-salon-du-livre-jeunesse actualites