Livre - Actualités Tue, 22 Aug 2017 22:39:48 +0000 http://livre.ciclic.fr/ Julia Kristeva, lauréate du Prix Saint-Simon 2017 http://livre.ciclic.fr//actualites/julia-kristeva-laureate-du-prix-saint-simon-2017 <p class="chapo">Le 42e Prix Saint-Simon&nbsp;est décerné à Julia Kristeva, pour son ouvrage&nbsp;<em>Je me voyage : mémoires,</em>&nbsp;paru aux éditions Fayard.</p><p style="text-align: justify;">Le&nbsp;prix Saint-Simon&nbsp;est un prix littéraire français, fondé en&nbsp;1975 à l'occasion du tricentenaire de la naissance du mémorialiste Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, récompense chaque année un volume de mémoires (souvenir, journal, récit autobiographique ou témoignage).&nbsp;</p><p style="text-align: justify;">Le jury du Prix Saint-Simon<strong>,&nbsp;</strong>sous la Présidence de Marc&nbsp;Lambron, de l’Académie française, a décerné le 8 juin 2017, le&nbsp;42e Prix Saint-Simon&nbsp;à&nbsp;Julia Kristeva&nbsp;pour son livre,&nbsp;<em>Je me voyage&nbsp;</em>paru&nbsp;aux&nbsp;Éditions Fayard&nbsp;et pour l’ensemble de son œuvre.&nbsp;Jean d'Ormesson <em>.&nbsp;<br /></em>Elle succède à&nbsp;l'auteur Jean d'Ormesson, récompensé&nbsp;pour <span>son roman&nbsp;</span><em>Je dirai malgré tout cette vit fut belle</em> (Editions Gallimard).&nbsp;</p><p style="text-align: justify;">Ce prix doté d'une bourse de 7 500€, sera remis officiellement le dimanche 10 septembre lors de La fête des livres à La Ferté-Vidame qui se déroule dans les jardins du château de Saint-Simon.</p><div class="field field-name-title-field field-type-text field-label-hidden" style="text-align: justify;"><div class="field-items"><div class="field-item even"><p><strong><em>Je me voyage : mémoires.</em> - Entretiens avec Samuel Docks</strong></p></div></div></div><div class="field field-name-hw-presentation-editoriale field-type-text-long field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even" style="text-align: justify;"><div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/je_me_voyage.jpg" width="150" height="237" style="float: left; margin-left: 3px; margin-right: 3px;" />Pour la première fois, la linguiste, psychanalyste, romancière&nbsp; Julia Kristeva – reconnue à l’étranger parmi les plus importants intellectuels de notre époque – dévoile des facettes intimes de sa vie, qu’elle éprouve comme un voyage. Trois quarts de siècle en affinité avec les vertiges identitaires de l’exil et de l’amour.<br />Ce livre nous donne à voir l’enfant née en Bulgarie, puis la jeune femme découvrant Paris et qui éclot dans le bouillonnement de Saint-Germain-des-Prés des années 1970, mais aussi l’amante, l’épouse, la mère.<br />Je me voyage nous convie à la suivre dans la chair des mots et à partager en sa compagnie cette traversée : Europe de l’après-guerre en ruine puis reconstruite, communisme, libéralisme, mondialisation, mais aussi dépression nationale, terrorisme, désir de France, sans oublier la littérature et l’expérience intérieure.<br />Par-delà la genèse d’une œuvre et de sa philosophie, c’est une vitalité existentielle, à l’affût des mutations historiques de notre monde que nous communiquent ces Mémoires sous forme d’entretiens.<br />&nbsp;<br />Samuel Dock est psychologue clinicien et écrivain. Son premier roman,&nbsp;<em>L’Apocalypse de Jonathan</em>&nbsp;(2012), a été bien accueilli par le public et la critique. Son dernier essai,&nbsp;<em>Le Nouveau Choc des générations</em>, a paru chez Plon en 2015. Depuis 2012, il écrit une tribune libre au&nbsp;<em>Huffington Post</em>.</div><div><p><strong><em>Je me voyage : Mémoires</em>,&nbsp;Julia Kristeva<br /></strong>Paris : Editions Fayard, 2016<br />ISBN :&nbsp;978-2-2-13682-49-5. - 316 p. - prix : 20 €</p></div></div></div></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/julia_kristeva.jpg"/> Tue, 25 Jul 2017 17:50:02 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/julia-kristeva-laureate-du-prix-saint-simon-2017 actualites Guide pratique : "Mon plan d'urgence par étapes" http://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/bibliotheque/guide-pratique-mon-plan-d-urgence-par-etapes <div class="article-excerpt chapo"><p>L'Arald, en concertation avec la BnF, publie un document pour sensibiliser les bibliothécaires et les archivistes à la mise en place nécessaire d'un plan de sauvegarde des collections dans leur établissement.<br />Une ressource pratique pour faire le point sur les actions à mener avant, mais aussi, pendant un sinistre.</p></div><div class="page-content article-content"><ul><li><p>Comment réagir en cas d'inondation, de départ de feu, d'infestation par moisissures&nbsp;? Quels documents sauver en priorité&nbsp;? Où stocker les ouvrages sinistrés&nbsp;? Faut-il les congeler ou les faire sécher&nbsp;? Et à qui s'adresser en priorité&nbsp;? Etc.</p></li><li>Comment rédiger un plan d'urgence&nbsp;? Pour quoi faire&nbsp;? Par où commencer&nbsp;? Comment prendre en compte les spécificités de son établissement&nbsp;? Etc.</li></ul><p>Patrimoine parfois unique et irremplaçable, les collections des bibliothèques et des centres d'archives peuvent rapidement être mises en danger et subir des dégâts considérables. Mesurer et connaître les risques, imaginer et anticiper les sinistres, rédiger et diffuser un plan d'urgence adapté à son établissement sont autant de moyens pour réduire l'impact des catastrophes, lorsque celles-ci se produisent.</p><p>Ce mini guide entend inciter les professionnels à entreprendre la rédaction et la mise en œuvre d'un plan d'urgence et leur donner des pistes et des moyens de réagir en cas de sinistre avéré.</p><h2>Le contenu de la ressource</h2><p><span style="text-decoration: underline;"><strong>Des infographies pour donner une idée précise des étapes à suivre</strong></span></p><p><strong>Mon plan d’urgence, pas-à-pas<br /></strong>Connaître en un coup d'oeil les grandes étapes pour la mise en place d'un plan d'urgence. Une sélection de choses simples à faire pour se lancer.</p><p><strong>Inondation en bibliothèque : mon scénario idéal !<br /></strong>Mise en situation et déroulé d'une catastrophe type pour se rendre compte, de manière concrète, des conséquences et de la chaîne de réaction en cas d'inondation.</p><p><span style="text-decoration: underline;"><strong>Une sélection de ressources utiles avant un sinistre, mais aussi, en cas de sinistre</strong></span></p><p><strong>Avant un sinistre : s’informer et se former<br /></strong>Une liste de documents, disponibles en ligne, à consulter et des établissements à solliciter, en mesure de vous former à ces questions.</p><p><strong>En cas de sinistre : alerter et bien s’entourer<br /></strong>Une liste de personnes et d'établissements à contacter si une catastrophe se produit.</p><p><strong><span style="text-decoration: underline;">Un mémoire de sinistre en Auvergne-Rhône-Alpes</span></strong></p><p>Pour prendre contact avec des professionnels ayant vécu les mêmes choses que vous.</p><h2>Le plan d'urgence : une recommandation de la Charte de la conservation dans les bibliothèques</h2><p>L'existence d'un plan d'urgence est une recommandation explicite de la Charte de la conservation dans les Bibliothèques (articles 82, 83 et 84) :</p><blockquote><p>Article 82&nbsp;:<br />Toute bibliothèque doit être dotée d’un plan d’urgence ou de sauvetage des collections. Celui-ci doit être conçu avec les autorités locales d’intervention et être inclus dans les autres plans de prévention des risques existant au niveau local et national. Note 1 : Un plan d’urgence est un ensemble d’actions définies en vue de prévenir et de gérer la réalisation d’un risque ou la survenance d’un sinistre et, dans ces cas, d’en limiter les effets. Il répartit ces actions selon la nature, les causes et les degrés des risques et sinistres encourus ainsi que les priorités d’intervention. Il détermine en particulier l’organigramme des responsabilités, les procédures, les actions, les informations, les coopérations ainsi que les moyens matériels et les espaces requis pendant et après la réalisation du risque ou la survenance du sinistre.<br />Article 83&nbsp;:<br />Le plan d’urgence, notamment pour la détermination des risques encourus, doit être adapté à la bibliothèque et à son environnement, à ses collections et au plan de conservation mis en oeuvre.<br />Article 84&nbsp;:<br />Les personnels doivent être formés à la mise en oeuvre du plan d’urgence. Celui-ci doit s’accompagner d’exercices périodiques de simulation. Il doit constamment être tenu à jour et évalué, notamment après la réalisation d’un risque ou la survenance d’un sinistre. Il doit servir à sensibiliser les tutelles et les usagers de la bibliothèque aux sinistres d’origine naturelle ou humaine pouvant frapper les collections, notamment patrimoniales. Il doit être largement diffusé.</p></blockquote><p style="text-align: right;"><em>Source : arald.org</em></p></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/arald.jpg"/> Tue, 25 Jul 2017 09:44:59 +0200 http://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/bibliotheque/guide-pratique-mon-plan-d-urgence-par-etapes actualites Quels usages aujourd’hui des bibliothèques numériques ? | Actes-vidéos de la journée d'étude http://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/numerique/quels-usages-aujourd-hui-des-bibliotheques-numeriques-actes-videos-de-la-journee-d-etude <p class="chapo">Découvrez les actes vidéos de la journée d’étude organisée par la Bibliothèque nationale de France, le labex Obvil et Télécom ParisTech, qui s'est déroulée le mercredi 3 mai 2017, à Paris, Bibliothèque nationale de France - site François-Mitterrand</p><p class="node-titre couleur-texte">Ces dernières années, les interfaces d’accès aux collections numériques des bibliothèques patrimoniales, archives et universités ont vu leur audience croître en même temps que le nombre et la diversité des documents mis à disposition. Cette croissance s’est accompagnée d’un élargissement des publics et des usages, facilité par la dissémination des contenus numérisés à travers le web, avec l’intervention de nouveaux médiateurs (communautés d’intérêt ou de pratique, etc.) et la possibilité d’agréger à ces contenus d’autres ressources ou de les enrichir par des dispositifs collaboratifs. Or, alors que se développent à grande vitesse les humanités numériques, les informations restent parcellaires sur les utilisateurs de ces collections, sur leur manière de les découvrir et de les utiliser, en particulier la logique d’interrogation (structurée et finalisée ou au contraire associative, voire aléatoire) et les effets de ces nouveaux usages sur la connaissance, les méthodologies et les corpus.</p><p><br />Faisant suite à un projet de recherche de 10 mois porté par la Bibliothèque nationale de France, le labex Obvil et Télécom ParisTech, cette journée a pour but d’examiner, à travers l’exemple de Gallica, bibliothèque numérique de la BnF et de ses partenaires, l’évolution des usages des collections patrimoniales numérisées, afin de mieux comprendre la manière dont celles-ci sont perçues et intégrées dans des stratégies de recherche, professionnelles et amateurs. Portées par des expertises variées (sociologie, ethnographie, science des données, humanités, etc.), l’approche retenue croise des méthodes qualitatives et quantitatives. Si Gallica est un objet privilégié d’observation, compte tenu du nombre de documents qu’elle propose (4 millions) et de son audience (40 000 visites/jour), c’est bien sa place dans un réseau de ressources, en ligne mais aussi bien hors ligne, qui intéresse la présente journée.</p><p>&nbsp;</p><h5 class="node-titre couleur-texte">Quels usages aujourd’hui des bibliothèques numériques ? Enseignements et perspectives à partir de Gallica | Actes-vidéos de la journée d'étude</h5><div><ul><li><div class="illustration"><a href="http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pros_videos/a.video_170503_01_Intro.html">Introduction de la journée d'étude par Arnaud Beaufort, Valérie Fernandez et Milad Doueihi</a>&nbsp;</div>Durée : 24 min<br /><br /></li><li><div class="illustration"><a href="http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pros_videos/a.video_170503_02_table_ronde_1.html">Table ronde modérée par Aline Girard, avec les interventions de Sophie Bertrand, Philippe Chevallier et Marc Jahjah</a>&nbsp;</div>Durée : 64 min<br /><br /></li><li><div class="illustration"><a href="http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pros_videos/a.video_170503_03_table_ronde_2.html">Table ronde modérée par Thierry Pardé, avec les interventions de Valérie Beaudouin, Isabelle Garron et Jacques Bonneau</a>&nbsp;</div>Durée : 94 min<br /><br /></li><li><div class="illustration"><a href="http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pros_videos/a.video_170503_04_table_ronde_3.html">Table ronde modérée par Irène Bastard, avec les interventions de Nicolas Rollet et Nicolas Esposito</a>&nbsp;</div>Durée : 70 min<br /><br /></li><li><div class="illustration"><a href="http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pros_videos/a.video_170503_05_table_ronde_4.html">Table ronde modérée par Benjamin Loveluck, avec les interventions de Adrien Nouvellet et Didier Alexandre</a>&nbsp;</div>Durée : 72 min<br /><br /></li><li><div class="illustration"><a href="http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pros_videos/a.video_170503_06_conclusion.html">Conclusion de cette journée d’étude par Laurence Engel, présidente de la BnF</a>&nbsp;</div>Durée : 12 min</li></ul></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/c-4wqmnxuaaoyx2.jpg"/> Mon, 24 Jul 2017 17:28:41 +0200 http://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/numerique/quels-usages-aujourd-hui-des-bibliotheques-numeriques-actes-videos-de-la-journee-d-etude actualites Directeur de la Culture et du Patrimoine (H/F) http://livre.ciclic.fr//actualites/directeur-de-la-culture-et-du-patrimoine-hf <p class="chapo">François Bonneau, Président du Conseil régional du Centre-Val de Loire, recrute pour sa Direction générale déléguée Éducation, Égalité des chances et Vie Citoyenne, son/sa :</p><blockquote><p>Directeur/rice de la Culture et du Patrimoine&nbsp;</p></blockquote><p>Collaborateur direct du Directeur Général Délégué&nbsp;Éducation, Égalité des chances et Vie Citoyenne, vous animez et coordonnez les activités d'une équipe en charge des publics, des territoires, du patrimoine et de la création.</p><p>Vous êtes chargé de mettre en oeuvre les orientations de la politique culturelle régionale adoptée pour l'assemblée régionale.</p><p>Dans ce cadre, et en interface avec le DGD, vous participez à la définition de la stratégie de la direction, élaborez le budget et supervisez l'instruction des aides régionales.</p><p>Vous assurez le pilotage opérationnel des partenariats et coopérations engagés avec les différents partenaires institutionnels (État, Collectivités) et les acteurs du secteur (artistes, associations...).</p><p>Vous connaissez l'action publique dans le domaine de la culture, ses acteurs, les enjeux et problématiques. La connaissance du paysage culturel régional serait un plus.&nbsp;</p><p>Vous maîtrisez les procédures administratives et financières des collectivités territoriales.&nbsp;</p><p>Disponible, vous êtes reconnu pour vos qualités d'animation, de communication et d'écoute.</p><p><strong>Merci d'adresser au plus tard le 15 septembre 2017 sous la référence A-CULTURE votre candidature à dgrh-candidature-annonce@regioncentre.fr</strong></p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/logo_region_centre.jpg"/> Mon, 24 Jul 2017 10:50:28 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/directeur-de-la-culture-et-du-patrimoine-hf actualites Le festival invisible – #5 Récits de la 10e édition des mille lectures d'hiver http://livre.ciclic.fr//actualites/le-festival-invisible-5-recits-de-la-10e-edition-des-mille-lectures-d-hiver <p class="chapo">Ciclic a demandé à Aurélien Lemant d'éditorialiser les «&nbsp;carnets de route&nbsp;» de la 10e&nbsp;saison de mille lectures d'hiver&nbsp;; il vous invite à en vivre la réalité intime. Aurélien Lemant est écrivain, metteur en scène et aussi comédien. À ce titre, il a lui-même été l’un des comédiens-lecteurs des mille lectures d’hiver. C’est dire s’il connaît l’aventure ! Ciclic vous propose de découvrir le 5e et dernier épisode de la série...</p><p class="accroche">Le Festival invisible</p><p><em>Où l’on comprend que clore un livre, c’est toujours en rédiger un nouveau. Que le temps, sans doute, ou un incident surgi du futur, peut-être, va déloger de la cache où il attend qu’on vienne le remuer. Le livre qui s’écrivait et s’achève à présent est né des ouvrages entrepris par nos amis les Mille Lecteurs d’Hiver – moins ceux qu’ils lisaient en tournée que les chroniques de leurs voyages parmi nous. Souvenirs de lectures raboutés avec patience jusqu’à constituer cet épais recueil tiré de leurs pèlerinages, et qu’ils nous offrent de concert comme une seule lourde reliure, fragile et friable. Ravitaillée par leurs impressions, grosse de leur enthousiasme et leur questionnement comme si c’était les oisillons qui nourrissaient le ptérodactyle au sommet du mont. Dix ans ont passé, et leur livre-monde se revigore à chaque lecture de toutes les paroles canalisées par cette troupe informe de comédiens et diennes, cette formation en cœur exerçant l’art de l’échange des forces.</em></p><p><em>Mais que se passe-t-il maintenant&nbsp;? Fatalité du jeu des hommes, toujours reviendront les mêmes antiques points d’interrogation&nbsp;: puisque nous voilà parvenus au bord de ce monde, et que se boucle l’anneau de la tournée du lecteur, de quel départ sera fait notre retour&nbsp;? Vers quoi allons-nous, si ce roman touche à sa fin&nbsp;? Qui nous relira si tu dois te taire&nbsp;?</em></p><p>Les livres étaient rangés. Nos yeux étaient d’accord. Nos écoutes avaient trouvé un début de mélodie, peut-être davantage. Les sourires n’avaient pour l’heure plus rien à dissimuler. Donc plus rien à s’apprendre. Bientôt nos mains allaient se dire adieu.&nbsp;</p><p>«<strong>&nbsp;<em>Ces gens n’ont pas l’air d’avoir envie de rentrer chez eux.</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>La doyenne du village, quatre-vingt-quatorze ans, qui sort juste de l'hôpital et s’était placée en face de moi pour bien entendre, d'une vivacité et d'une curiosité communicatives,</em></strong><em> </em><strong><em>me dit qu'elle a apprécié et qu'elle reviendra l'année prochaine si elle est toujours là</em></strong><strong> <em>!</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>C'est un village où l’on essaie de faire sortir les gens de chez eux. C'est-à-dire que c'est la gageure, c'est-à-dire qu'on me l'exprime. Une pudeur et une discrétion qu'il ne faudrait pas transformer en repli. Alors organiser une Mille Lecture pour la première fois, c'était important. Elles recommenceront, elles espèrent que le bouche-à-oreille fonctionnera, pour qu'il y ait plus de monde, encore et encore, que les gens osent sortir de chez eux, "alors oui, c'est une bataille". Une belle bataille.</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Je regarde ce petit groupe de personnes qui ont alors un peu plus de chaleur en eux qu'à leur arrivée&nbsp;; sans se connaître, ils ont vécu une même chose et je sens leurs esprits ouverts à la discussion et au partage. Je suis moi aussi emplie d'une humeur joyeuse et il est doux de rentrer au bercail avec ce souvenir, cette chose vécue au milieu de mes racines.&nbsp;</em></strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Les Mille Lectures d’Hiver conduisent à des rendez-vous dont les gens ont besoin. Elles conjuguent dans un même moment plusieurs faces de la vie (avant, pendant, après) et je crois que l’on saura toujours se souvenir de ça.</em>&nbsp;</strong>»</p><p>«<strong>&nbsp;<em>Je pense que cela peut faire boule de neige.</em>&nbsp;</strong>»<strong></strong></p><p>Parce que, si cela venait – pour une raison que je me refuse à trop imaginer – si tout cela venait à s’arrêter, qui prendrait encore la peine de rouler cette boule hivernale de mots pour qu’elle s’enfle et se bombe et explose ses miracles de joie et d’élévation au fond de nos poumons meurtris&nbsp;? A l’approche du printemps, à qui reviendrait-il de reprendre la flamme pour voir fondre la boule et que se déverse de toutes parts le flot salutaire de la voix d’un acteur traversant des livres pour le peuple-oreille ? Quelles alternatives peuvent contrer la simplicité presque pauvre d’un saltimbanque armé d’un petit manuel, sans équipe ni matériel&nbsp;?</p><p>Comprenez-moi bien. Nous voyons les lieux mourir les uns après les autres&nbsp;:</p><p>«&nbsp;<strong><em>Discussion un peu angoissée sur la possibilité de fermer la librairie qui n’est pas rentable.</em></strong>&nbsp;»<strong>&nbsp;</strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Cette petite bibliothèque, nichée au creux de la grande entreprise, est un îlot de résistance. Malheureusement voué à disparaître, car "Les livres, aujourd'hui... !" disent les grands chefs ! Alors que toutes les entreprises devraient s'accorder un tel type d'espace, si réconfortant, encore profondément humain.</em>&nbsp;</strong>»&nbsp;</p><p>«&nbsp;<strong><em>J'apprends avec effroi que l'association Val de Lire s'est fait brûler son camion-bibliothèque... le beau camion que j'avais vu la dernière fois, et dont ils étaient si fiers, aménagé par leurs propres soins, prêt à sillonner le secteur, d'enfants en enfants.... brûlé, saccagé, détruit ! Je sens que le deuil est encore frais et sensible.</em></strong>&nbsp;»</p><p>«<strong><em>&nbsp;Je comprends aussi au cours de la soirée que, dépendante des élus, la structure attend de connaître son nouveau sort, suspendu aux votes des électeurs, rappelés aux urnes après la démission de leur conseil municipal. Ce qui est une priorité pour certains élus, comme cette médiathèque consacrée principalement à l'accueil des groupes scolaires du territoire, ne l'est absolument pas pour d'autres... je comprends leurs craintes. </em></strong>»<strong><em></em></strong></p><p>«<strong>&nbsp;<em>Pas de pharmacie [dans ce quartier de la ville, près du Foyer de Jeunes Travailleurs où je suis venue lire], pas de distributeur de billets, ni de magasin… rien&nbsp;!</em>&nbsp;</strong>»<strong>&nbsp;</strong></p><p>Les lieux sont tués, pourtant l’humanité se répand&nbsp;: elle demande à durer, à s’étendre, à aimer, au-dedans d’un volume qui se restreint. Et que seuls les arts de l’esprit peuvent élargir, excaver, rehausser, comme une habitation fantôme, dont les murs translucides repoussent sans cesse leurs poutres et leurs étais en nous pour que s’étoilent les rêves dont sont faits nos avenirs – ne brûlez pas ce logis sacré comme d’autres incendient des camions ou rasent les gestes de vie à même l’initiative qui les vit naître. Nos Mille Lectures d’Hiver se tiennent au fond des marais aussi bien que des banlieues, vous l’avez vu, parmi des musées ou des «<strong>&nbsp;<em>groupements de maisons où des gens </em>vivent<em>. Quand on réside en ville, on est parfois surpris de constater que l’être humain, comme l’animal, vit </em>partout<em>.</em>&nbsp;</strong>»&nbsp;</p><p>Alors qui d’autre que ce frère humain pour s’en venir à la rencontre de son congénère&nbsp;? Quoi de meilleur que nous tous, en chair et en verve, plutôt que derrière le recours systématisé à d’insanes boîtiers reliés au courant, saturés d’ondes coupables, sans profondeur ni reflet&nbsp;? C’est qu’il est si propice, ce moment de lecture à haute voix. Il déroule en toi la «&nbsp;<strong><em>sensation d’être semeur de poésie, et c’est bon</em></strong>&nbsp;». Il est charnière, il dépayse, il me dit que «<strong><em>&nbsp;les pierres, les maisons, les grandes et les petites, sont différentes</em></strong>&nbsp;», et qu’«&nbsp;<strong><em>en tout cas je m’y sens ailleurs que chez moi et j’en suis content </em></strong>», il te renverse par «&nbsp;<strong><em>la volonté de ces gens d’essayer de faire participer les nouveaux installés dans le village à ces lectures, et de manière générale de tenter d’intégrer les néo-ruraux, pour les voir se mélanger aux anciens</em></strong>&nbsp;», il tend à la conscience que «&nbsp;<strong><em>le temps a pris son temps, ce qui permet de se tourner autour, de prendre des nouvelles aussi&nbsp;: la santé, les enfants, les livres...</em></strong>&nbsp;». Prendre des nouvelles de ceux que tu ne connais pas, c’est une prérogative de saint. C’est la seule politique qui tienne.&nbsp;</p><p style="text-align: center;" align="center">*<br />* &nbsp; &nbsp; *</p><p>Ainsi vois-tu les Mille Lectures d’Hiver comme ce qu’elles sont en réalité.</p><p>Derrière l’humble et pudique mot d’<em>événement artistique</em>, quand bien<em> </em>même il se trouve être<em> unique en France</em>, se déploie un immense festival impossible. Eclaté au fil de la décennie en vingt mille lieux. Au moins. Sur six départements. En même temps. Et dont chacune de ses éditions ne court pas quatre jours durant ni deux semaines, non, mais s’étale sur trois mois pleins. Libéré du concept de programmation, puisqu’il s’agit au contraire d’une symphonie. Quarante-cinq lecteurs plongeant des auditoires hybrides et bigarrés, et avec eux leurs imaginations bousculées, boum-boum-boum-boum, parmi les failles et crevasses de quarante-cinq livres ouverts, sinon plus.</p><p>Quarante-cinq artistes itinérants, colportant la bonne nouvelle de cantons en vallées&nbsp;: <em>nous nous sommes retrouvés</em>.<strong>&nbsp;</strong></p><p>«&nbsp;<strong><em>Quitter un lieu où l'on a offert une lecture comme si on laissait un groupe d'amis que l'on connaît bien, et avec lequel on partage des temps forts, c'est cela aussi les Mille Lectures d'Hiver ! Cette lecture et les échanges qui la poursuivent créent une osmose entre les personnes ; osmose à laquelle on se sent appartenir en tant que comédien. La matière est là pour donner des ailes à chacun ! C'est savoureux aussi, lorsqu’un collègue lecteur est présent ; cela souligne notre appartenance à un projet commun, merveilleux de surcroît...&nbsp;</em></strong>»&nbsp;</p><p>La Compagnie des Lecteurs n’en est pas une. Elle est une confrérie. Trois mois l’an, elle intègre chacun d’entre nous, de l’analphabète à l’érudit, et retour, de l’aveugle au visionnaire, du riche au pauvre, frères et «&nbsp;<strong><em>ensemble</em></strong>&nbsp;».</p><p>Son invisible festival a pour but secret la sauvegarde du livre comme objet, et de la lecture comme projet. De vie. Entends-tu, toi qui juges et votes depuis l’ombre de ton isoloir, ou l’altitude de ton perchoir d’élu&nbsp;? Quel récit rêves-tu encore de pouvoir vivre parmi les tiens&nbsp;?</p><p>Evidemment «<strong>&nbsp;<em>un homme m’interrompt pour me questionner sur la continuité des futures éditions. Une inquiétude se fait ressentir concernant la pérennité de ces Mille Lectures d’Hiver. Le public est soucieux et souhaite qu’elles ne disparaissent pas.</em>&nbsp;</strong>»&nbsp;</p><p>D’où vous vient cette peur, sinon de notre habitude de voir assassinée la beauté sur nos propres genoux&nbsp;? Elle n’est pas rien, cette crainte. Partageons-la. Protégeons les instants délicats qui permettent, tels les lectures publiques, de débattre de cette inquiétude en démocratie instantanée, quand «&nbsp;<strong><em>chacun prend la parole à son rythme, mais tous les points de vue existent, se complètent, s’interrogent, se font écho, l’humour plane</em></strong>&nbsp;», «&nbsp;<strong><em>nous nous tenons chaud</em></strong>&nbsp;», «&nbsp;<strong><em>empruntant des chemins historiques, sensibles, écologiques</em></strong>&nbsp;». «&nbsp;<strong><em>Comment raconter les sourires, les yeux pétillants, l’étonnement, le petit qui aime tant les livres, les gens très heureux de recevoir la poésie, même quand ils ne l’aiment pas&nbsp;(et moi, plus je la lis, la poésie, plus elle m’arrive) ?</em></strong>&nbsp;», « <strong><em>l’entraînement des muscles du sourire et du rire&nbsp;?</em></strong>&nbsp;» Comment&nbsp;raconter cela sinon, <em>justement</em>, grâce à la littérature&nbsp;?</p><p>«&nbsp;<strong><em>En reprenant ma voiture pour regagner mes pénates, je pense à ces vers de René Char, "L’impossible, nous ne l’atteignons pas, il nous sert de lanterne"</em></strong>». La littérature demeure cette utopie éclairante, qui nous sert de repère le long de la nuit.&nbsp;</p><p style="text-align: center;"><span style="text-align: center;">*<br /></span>* &nbsp; &nbsp; *<strong>&nbsp;</strong></p><p>Les moteurs chaufferaient sous les capots. Il y aurait la gratitude et l’embarras. La dernière parole complice avant la route, ce personnage allégeant. Viendrait cet instant trop long, mais qu’on ne voit que d’un seul côté, quand celui qui part tourne le dos et ne pivote plus sa prunelle vers moi. Il est déjà ailleurs, plein de nous, à se rejouer le moment vécu en nos compagnies électriques, et pourtant son cœur se vide un peu, son sang lui aussi part en tournée, à visiter les six coins de son propre corps pour se charger la cervelle d’informations nouvelles. Il va disparaître au coin du boulevard, ce corps, rentrer en lui comme on s’engloutit dans la voiture, comme on se laisse absorber par le chemin, comme tu te carapates en ta maison&nbsp;: une tournée, c’est la spirale en colimaçon d’un escargot, un éternel retour sur soi-même. Et je ne sais pas si je vous reverrai.<strong>&nbsp;</strong></p><p>C’est pourquoi nos quarante-six langues s’élèvent, sœurs et «&nbsp;<strong><em>ensemble</em></strong>&nbsp;», afin de vous le dire en face d’une seule et même voix&nbsp;: «<strong>&nbsp;<em>Que l’hiver revienne&nbsp;!</em>&nbsp;»</strong><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong></strong><em>Vivement.</em><em>&nbsp;</em></p><p style="text-align: left;">Fin du cinquième et dernier épisode.&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><p style="text-align: right;">(Au revoir) &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/visuel.jpg"/> Wed, 19 Jul 2017 17:14:41 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/le-festival-invisible-5-recits-de-la-10e-edition-des-mille-lectures-d-hiver actualites Eléments d'évaluation du dispositif Prêt numérique en bibliothèque http://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/bibliotheque/elements-d-evaluation-du-dispositif-pret-numerique-en-bibliotheque <p class="excerpt chapo">Le ministère de la Culture et de la Communication publie une deuxième évaluation de l’activité de prêt de livres numériques des bibliothèques publiques ayant acquis des licences proposées par les éditeurs sur le portail PNB (Prêt numérique en bibliothèque).</p><p>Cette évaluation, élaborée en collaboration avec Dilicom, opérateur du portail PNB, avec les données qu’il collecte, a été réalisée grâce au travail d'un groupe de suivi réunissant les signataires des&nbsp;<a href="http://www.culturecommunication.gouv.fr/Thematiques/Livre-et-Lecture/Actualites/Recommandations-pour-une-diffusion-du-livre-numerique-par-les-bibliotheques-publiques">Douze recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques</a>, approuvées le 8 décembre 2014, sous l'égide de la ministre de la Culture et de la Communication, par huit associations professionnelles des métiers du livre (auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires) et la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC).</p><p style="text-align: right;"><em>Source :&nbsp;http://www.culturecommunication.gouv.fr</em></p><p style="text-align: right;"><em><br /></em></p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/pret_livre_num.jpg"/> Wed, 19 Jul 2017 11:48:37 +0200 http://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/bibliotheque/elements-d-evaluation-du-dispositif-pret-numerique-en-bibliotheque actualites Rapport annuel de l'Inspection générale des bibliothèques 2016 http://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/bibliotheque/rapport-annuel-de-l-inspection-generale-des-bibliotheques-2016 <p>En 2016, dans le cadre de son programme fixé par lettre de mission des ministres de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et de la culture et de la communication, l'Inspection générale des bibliothèques (IGB) a exercé sa mission d'évaluation et de contrôle auprès de 4 établissements d'enseignement supérieur et de 12 bibliothèques de collectivités territoriales.&nbsp;Elle a également mené deux missions, l'une relative au projet de BUBM de Besançon et l'autre concernant la bibliothèque de l'Hôtel de Ville de Paris. Conformément au programme, l'IGB a également publié des rapports sur les thèmes suivants&nbsp;: les dépenses documentaires des universités, l'adaptation des bâtiments de bibliothèques universitaires aux nouveaux usages, laïcité et fait religieux dans les bibliothèques publiques, premier bilan du dispositif des bibliothèques numériques de référence, ainsi qu'avec l'IGAENR un rapport sur l'impact de la structuration territoriale des établissements d'enseignement supérieur sur la politique documentaire des universités.</p><p><strong>Sommaire du rapport</strong></p><p>Introduction<br />1. Les rapports thématiques<br />2. Les rapports d’inspection des établissements d’enseignement supérieur<br />3. Les rapports d’inspection des bibliothèques classées .<br />4. Les autres bibliothèques municipales ou intercommunales<br />5. Les bibliothèques départementales<br />6. Ville de Paris<br />7. Missions hors programme<br />8. Fonctionnement de l'Inspection générale des bibliothèques<br />9. Participation à des conseils, commissions et groupes de travail<br />10. Interventions&nbsp;</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/bouquins.jpg"/> Wed, 19 Jul 2017 11:23:09 +0200 http://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/bibliotheque/rapport-annuel-de-l-inspection-generale-des-bibliotheques-2016 actualites Un(e) chargé(e) de programmation http://livre.ciclic.fr//actualites/une-chargee-de-programmation <div class="annonce_texte"><p class="chapo">La Communauté de Communes du Val de Sully recherche :&nbsp;</p><blockquote><div class="annonce_texte">Chargé(e) de programmation H/F&nbsp;</div></blockquote><div class="annonce_texte">Pour la ville de Bonnée&nbsp;(45460) – 24 500 habitants</div><h3>Description du poste</h3>Placé sous l’autorité de la Présidente, du DGS, et du responsable de service, vous aurez pour mission de contribuer à concevoir et mettre en œuvre la programmation artistique et culturelle de la communauté de communes.<br /><br />Activités liées aux missions :<br />- Concevoir, programmer et réaliser des événements culturels répondant au projet culturel de la collectivité, à son contexte géographique et sociodémographique : concerts, spectacles, expositions, festivals, conférences, rencontres…<br />- Initier et coordonner des projets d’action culturelle : actions de sensibilisation et de médiation en direction de publics ciblés (jeunes, personnes âgées, publics éloignés ou empêchés, autres), projets d’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire.<br />- Etablir le planning et assurer le suivi administratif, budgétaire et logistique de la programmation et de l’action culturelle communautaires. Rechercher des financements et suivre les dossiers de subventions.<br />- En lien avec le service communication : contribuer à éditer le programme culturel et à assurer sa visibilité, diffuser l’information de façon ciblée, notamment sur la base d’un fichier contacts à jour.<br />- En alternance avec les autres membres du service : être le relais du service culturel sur les manifestations programmées (coordination logistique avec les prestataires et partenaires concernés, accueil des équipes artistiques et techniques, gestion du public et de la billetterie, suivi du dispositif de sécurité) ;<br />- Assurer une veille sur les nouveautés et les tendances du monde culturel, mobiliser de nouveaux partenariats et constituer un réseau professionnel.<br />- Accueillir et renseigner les personnes au téléphone, par mail et par courrier.<br />- Développer un outil de connaissance des publics et d’évaluation de l’action culturelle communautaire, préconiser de nouvelles orientations.<h3>Description du profil recherché</h3><strong>Compétences requises :</strong><br />- Bonne culture générale et artistique, connaissance du monde culturel et de ses problématiques.<br />- Expérience dans l’organisation d’événements, connaissance de la législation du spectacle.<br />- Créativité.<br />- Sens de l’organisation, gestion du temps et des priorités<br />- Maîtrise de l’outil informatique<br />- Maîtrise des techniques et supports de base en communication et relations média.<br /><br /><strong>Qualités / Aptitudes :</strong><br />- Bon relationnel, facilités d’expression, capacité d’adaptation et de proposition.<br />- Autonomie dans l'organisation du travail<br />- Sens du service public&nbsp;<br />- Sens de l’organisation, du travail en équipe<br />- Qualités relationnelles<br />- Discipline, rigueur<br />- Diplomatie et discrétion<h3>Date limite de candidature</h3>1er septembre 2017<h3>Adresse postale du recruteur</h3>Merci d’adresser votre candidature (CV - photo – lettre de motivation) à : Communauté de communes du Val de Sully&nbsp;<br />Madame Nicole LEPELTIER, Présidente<br />28 route des Bordes<br />45460 BONNÉE<br /><br />Pour tout renseignement : Gautier MERGEY, Responsable du service culturel au 02.38.35.05.58</div><div class="annonce_texte"><h3>Informations complémentaires / renseignements</h3>Conditions et particularités du poste :<br />- Horaires de travail : 35 heures par semaine, avec des interventions le soir et le week-end (récupération des heures).<br />- Adaptabilité : gestion de publics diversifiés<br />- Pics d'activités possibles en fonction des événements<br />- Grande disponibilité<br />- Permis B nécessaire<br /><br />- Recrutement statutaire ou à défaut contractuel<br />- Rémunération statutaire<br />- CNAS<br />- Participation à la protection sociale complémentaire Prévoyance/Santé</div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/sully.jpg"/> Wed, 19 Jul 2017 10:44:57 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/une-chargee-de-programmation actualites Appel à candidature : résidence d'auteur http://livre.ciclic.fr//actualites/appel-candidature-residence-d-auteur-0 <p class="chapo">Le rectorat de l’académie de Caen et ses partenaires, la DRAC de Normandie, l’IMEC et le CRL, lancent un appel à candidatures « résidences d’auteur.e.s » pour la mise en place d'une résidence de création et d’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire pour l’année scolaire 2017-2018.</p><h4>Objectifs</h4><p>Ces résidences d’auteur.e.s, visent à favoriser la maîtrise de la langue, jusqu’à la production écrite, dans la logique du parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) de l’élève et dans une démarche de projet, il s’agit donc de sensibiliser les publics scolaires à la démarche d’écriture, de découvrir et désacraliser le processus de création littéraire par la pratique et la mise en activité. La résidence devra aboutir à la création d’un texte rédigé et éventuellement illustré par les élèves d’une quinzaine de pages environ à des fins de publication. L’ensemble des réalisations donnera lieu à la publication d’un ouvrage collectif. L’édition de l’ouvrage impliquera éventuellement des étudiants du Master « Édition, Mémoires des Textes » de l’université Caen-Normandie et/ou les filières d’art graphique de l’académie. La publication des travaux des élèves mentionnera le nom de chacun des auteur.e.s impliqués dans le dispositif.</p><h4>La structure d’accueil</h4><p>L’auteur sera accueilli à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine. Installé à l’abbaye d’Ardenne, l’IMEC préserve et met en valeur une collection exceptionnelle dédiée à l’histoire de la pensée et de la création contemporaines. Depuis sa fondation, l’IMEC contribue au rayonnement de la recherche sur la vie littéraire, éditoriale, artistique et intellectuelle. Reconnu d’intérêt général, l’Institut a pour vocation de pérenniser les fonds qui lui sont confiés et de les mettre en valeur à travers une mission scientifique, culturelle et pédagogique. Fondée au XIIe siècle, chargée d’histoire et longuement restaurée, l’abbaye d’Ardenne accueille l’ensemble des collections et des activités de l’IMEC. Classée monument historique, propriété du Conseil régional, l’abbaye a reçu le prestigieux label de Centre culturel de rencontre qui distingue des monuments historiques porteurs de projets culturels d’excellence.</p><h4>Critères d’éligibilité</h4><p>La résidence d’écriture fait intervenir un.e auteur.e (écrivain, artiste travaillant la langue sous toutes ses formes) doté.e d’une expérience en milieu scolaire. Différents genres littéraires peuvent être convoqués : littérature jeunesse, roman, poésie, théâtre, album, roman graphique, bande dessinée (scénario) slam etc. L'auteur devra déjà avoir publié un ouvrage au moins à compte d’éditeur.</p><h4>Durée et calendrier</h4><p>Une résidence de trois mois (discontinus) est envisagée. Elle se déroulera essentiellement entre octobre 2017 et mars 2018. La période d’avril à juin 2018 sera consacrée à la phase éditoriale et à la restitution du projet.</p><p>La résidence comprendra différents temps : <br />- des temps de création libre de l’auteur, dans les locaux de l’IMEC, correspondant à 70 % de la durée totale de la résidence ; <br />- des temps de médiation et d’animation d’ateliers d’écriture auprès de quatre classes (répartis en deux duos d’établissements de proximité), correspondant à 30% de la durée totale de la résidence. Les temps d’ateliers s'échelonneront sur l’année scolaire sous la forme d'une présence régulière et pour un total de 10 journées (5 par groupes d’établissements constitués d’une école et d’un collège de proximité ou de deux classes d’un même collège.) Le rythme des interventions sera décidé en concertation entre les équipes enseignantes et l’auteur.e., en veillant à la régularité des interventions et à l’organisation du suivi du projet entre ces interventions. <br />- un temps de restitution, de préférence articulé à un évènement culturel local (festival, salon du livre etc.), clôturera la résidence. Il témoignera de la résidence et restituera le travail réalisé avec les élèves. Le lieu et la date de cette restitution seront déterminés ultérieurement.</p><p>Le calendrier précis sera établi conjointement par l’auteur.e et les équipes enseignantes.</p><h4>Lieux et publics</h4><p>L’auteur.e sera accueilli.e en résidence à l’IMEC et ses interventions en milieu scolaire se dérouleront dans deux groupes d’établissements scolaires proches l’un de l’autre et déterminés au début de la résidence. Dans sa partie scolaire, la résidence s’inscrit soit dans le cadre du cycle 3 et concernera alors une classe de collège (6e) et une classe d’une école du secteur (CM2), soit dans le cadre du cycle 4 (de la 5 e à la 3e) et fera alors travailler conjointement une classe de collège avec une classe de SEGPA ou une classe ULIS du même établissement. Des critères géographiques seront pris en compte de façon à ce que des projets puissent être mis en place dans les différents départements du territoire de l’académie de Caen. Les écoles et établissements scolaires implantés en milieu rural ainsi que ceux relevant d’un réseau d’éducation prioritaire seront privilégiés.</p><h4>Conditions financières</h4><p>L’auteur.e percevra un montant brut de 1700 euros par mois de résidence effective, pour son travail de création littéraire et sa participation aux actions culturelles. La rémunération sera déclarée en droits d’auteur.</p><h4>Conditions d’accueil et restauration</h4><p>L’IMEC mettra à disposition de l’auteur.e pour son logement et à titre gracieux, un studio individuel dans l’enceinte de l’abbaye d’Ardenne, comprenant une cuisine équipée et disposant d’une connexion internet. Afin de lui permettre de réaliser son projet, l’IMEC mettra également à la disposition de l’auteur.e des locaux de travail adaptés, bibliothèque, etc. L’auteur.e aura également accès gracieusement au service de restauration de l’IMEC lorsque celui-ci est ouvert (du mardi au vendredi midi). Il percevra un per diem d’un montant de 20 € les jours où il ne prendra pas ses repas à l’IMEC. Les jours de présence en établissements scolaires, les repas du midi seront fournis par les établissements ainsi que le matériel pédagogique. Le matériel (ordinateur, téléphone portable, …) est à la charge de l'auteur.</p><h4>Déplacements</h4><p>Les déplacements de l’auteur.e entre son domicile et l’abbaye d’Ardenne seront pris en charge à hauteur de 150 € par mois maximum. Pour les déplacements liés aux interventions en établissements scolaires, l’auteur utilisera son véhicule personnel. Les frais de déplacement seront pris en charge par l’IMEC sur la base de 0,305 € / km. S’il ne possède pas de véhicule, l’auteur pourra utiliser pour les déplacements liés à ses interventions un véhicule mis à disposition par l’IMEC, sous réserve de disponibilité de ce dernier. Une fois l'auteur.e et le projet retenus, l'ensemble de ces éléments feront l'objet d'un échange entre l'auteur.e, le rectorat et L’IMEC afin d'établir une convention entre l’auteur.e et l’établissement scolaire actant les engagements réciproques.</p><p><strong>Calendrier prévisionnel</strong> <br />Juillet : lancement de l’appel à candidatures pour les auteur.e.s début septembre : lancement appel à candidatures établissements scolaires <br />15 septembre: Retour candidatures auteur.e.s sept : commission d’examen des candidatures auteur.e.s.<br />25 septembre : retour candidatures établissements scolaires <br />Début octobre : Appariement auteur.e.s/ établissements scolaires. Communication des résultats aux établissements et écrivains. <br />Octobre : réunion des équipes auteurs et enseignants. <br />Octobre 2017- mars 2018 : déroulement de la résidence en fonction d’un calendrier défini conjointement par l’auteur et les équipes enseignantes. <br />3e trimestre année scolaire 2017-2018 : édition de l’ouvrage et restitution publique</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/appel_a_candidature_0.jpg"/> Wed, 19 Jul 2017 10:38:11 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/appel-candidature-residence-d-auteur-0 actualites Un(e) assistant(e) de conservation du patrimoine et des bibliothèques http://livre.ciclic.fr//actualites/une-assistante-de-conservation-du-patrimoine-et-des-bibliotheques <div><p class="chapo">La médiathèque Jules Verne de Mondoubleau (4) recherche :&nbsp;</p><blockquote><p>Un(e) assistant(e) de conservation du patrimoine et des bibliothèques</p></blockquote><p>Créée en 2002, la Médiathèque Jules Verne située à&nbsp; Mondoubleau est un équipement intercommunal, tête de réseau depuis mars 2012, service public de la Communauté de communes des Collines du Perche, EPCI de 6500 habitants en territoire rural. Située dans la commune centre de la communauté de communes, elle met en œuvre la politique de livre et lecture en faveur des habitants des 16 communes de la collectivité par les liens de partenariat tissés avec le secteur associatif. Elle coordonne l’activité de la bibliothèque de Saint Agil et des points lecture de Sargé-sur-Braye et de Souday&nbsp; en s’appuyant sur le bénévolat. Elle construit avec les autres services de la CCCP (centre social – maison de la petite enfance – écoles) et l’agence rurale de développement culturel « l’Echalier » des projets en direction de la jeunesse comme « le salon des bonimenteurs » ou « Graine de lecteur » en partenariat avec la CAF.</p><h4>Description du poste &nbsp;</h4><ul><li>Diriger la médiathèque Jules Verne située à Mondoubleau (41), équipement intercommunal depuis le 1er mars 2012 ;</li><li>Animer et coordonner le réseau composé de la médiathèque, de la bibliothèque de Saint-Agil et des points lecture de Sargé-sur-Braye et Souday ;</li><li>Encadrer et coordonner l’équipe composée d’un adjoint du patrimoine et de bénévoles.</li></ul><p>Vous définirez les rôles et contributions de la médiathèque en faveur des enjeux sociaux, économiques et culturels de la collectivité, conduirez et/ou accompagnerez le projet d’établissement en lien avec les élus et la Direction de la Lecture Publique de Loir-et-Cher, optimiserez et contrôlerez l’emploi des ressources.</p><h4>Missions :</h4><ul><li>Mise en œuvre de la politique d’acquisition et documentaire</li><li>Gestion, conception et mise en place d’un projet culturel et d’animation en partenariat avec les acteurs du territoire</li><li>Programmation et gestion des collections, des ressources documentaires et des services</li><li>Programmation d’aménagements et d’équipements</li><li>Évaluation des actions menées, compte rendu des statistiques annuelles du réseau</li><li>Accueil du public</li><li>Gestion administrative de la médiathèque, de la bibliothèque de Saint-Agil et des points lecture de Sargé-sur- Braye et Souday</li><li>Développement du numérique</li></ul><h4>Relations fonctionnelles :</h4><ul><li>Relations permanentes avec l’autorité territoriale ; collaboration avec l’ensemble des services ressources de la collectivité</li><li>Contacts réguliers avec les usagers</li><li>Relations avec les partenaires relevant de la formation initiale et continue, de l’action sociale, économique et culturelle</li><li>Relations régulières avec les services de l’État, des établissements publics et autres partenaires institutionnels</li><li>Contacts avec les fournisseurs et le milieu éditorial ; avec les réseaux documentaires</li><li>Relations suivies avec les acteurs de la vie locale (associations) et les professionnels de l’action éducative, artistique et culturelle</li></ul></div><ul class="list-metas list-meta-blocks"><li><strong class="label-inline">Structure de recrutement:&nbsp;</strong>Communauté de Communes des Collines du Perche</li><li><strong>Localisation géographique :&nbsp;</strong>36 rue Gheerbrant, MONDOUBLEAU, 41170 (voir la carte&nbsp;<a title="Afficher la carte Google Maps" href="http://maps.google.fr/?q=36+rue+Gheerbrant%2C+MONDOUBLEAU%2C+41170%2C+fr" rel="noopener" target="_blank">Google Maps</a>)</li><li><strong class="label-inline">Type d’employeur:&nbsp;</strong>Fonction publique territoriale</li><li><strong class="label-inline">Fonction / métier:&nbsp;</strong>Assistant / Assistante de conservation de bibliothèque</li><li><strong class="label-inline">Type de contrat:&nbsp;</strong>Recrutement statutaire ou contractuel</li><li><strong class="label-inline">Niveau de responsabilité :&nbsp;</strong>B : cadre intermédiaire / technicien</li></ul><div><h3 class="label-above">Conditions d’exercice</h3><ul><li>Permis B exigé</li><li>Déplacement routier régulier</li><li>35 h/semaine avec possibilités exceptionnelles de travail en soirées ou week-end en fonction des animations</li><li>Disponibilité vis-à-vis des élus, des responsables administratifs, des équipes et des usagers</li></ul><h3 class="label-above">Profil recherché</h3><ul><li>Formation : Titulaire d’un DUT<a href="http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/DUT-Information-communication-option-metiers-du-livre-et-du-patrimoine-MLP-bibliotheque-mediatheque-edition-librairie-musees-et-patrimoine" rel="noopener" target="_blank">&nbsp;information-communication option métiers du livre et du patrimoine</a>ou licence professionnelle « Métiers du livre »</li><li>Avec ou sans expérience</li></ul><p>Qualités requises :</p><ul><li>Capacité à travailler en mode transversal avec de nombreux interlocuteurs notamment avec des bénévoles</li><li>Intérêt pour le travail en réseau, nombreux déplacements hors la médiathèque</li><li>Sens de la communication et du travail en équipe avec des bénévoles</li><li>Maîtrise de l’outil informatique et des logiciels de gestion de bibliothèques</li><li>Goût pour le service public « de proximité »</li><li>Autonomie, disponibilité, capacité d’écoute, bon relationnel</li><li>Usage des outils professionnels (SIGB, catalogue AFI) et numériques (réseaux sociaux, messagerie, recherche internet)</li></ul></div><ul class="list-metas list-meta-blocks"><li><strong class="label-inline">Date limite de candidature:&nbsp;</strong>Vendredi, 18. août 2017</li><li><strong class="label-inline">Date de prise d’effet du poste:&nbsp;</strong>Vendredi, 1. septembre 2017</li></ul><div><h3>Contact et informations</h3><div class="field field-name-field-contact-informations field-type-text-long field-label-hidden"><div class="field-items"><div class="field-item even"><p>Adresser curriculum vitae et lettre manuscrite à :</p><p>Monsieur le Président<br />Communauté de Communes des collines du Perche<br />36 rue Gheerbrant<br />41170 MONDOUBLEAU<br />Tel 02.54.89.71.14</p><p>Date de prise d’effet du poste : poste à pourvoir au 1er septembre 2017 suite mutation de l’agent à cette date.</p></div></div></div></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/cc_perche.png"/> Mon, 17 Jul 2017 12:14:16 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/une-assistante-de-conservation-du-patrimoine-et-des-bibliotheques actualites Partir en livre : la grande fête du livre pour la jeunesse http://livre.ciclic.fr//actualites/partir-en-livre-la-grande-fete-du-livre-pour-la-jeunesse-0 <p class="node-titre couleur-texte chapo">Partir en livre est de retour ! La grande fête du livre pour la jeunesse se déroulera du 19 au 30 juillet 2017 partout en France.</p><div class="mceContentBody clearfix"><p>En 2016, cette manifestation a permis à plus de 500 000 personnes de participer à des lectures, d'emprunter des livres grâce à 3 000 événements organisés partout en France (métropolitaine et Outre-Mer) par plus de 900 partenaires (libraires, bibliothèques, éditeurs et associations).&nbsp;</p><p>L’ambition de cette manifestation nationale mise en œuvre par le Centre national du livre (CNL) à la demande du ministère de la Culture et de la Communication est d’amener le livre aux enfants et à toute la jeunesse, et de leur transmettre le plaisir de lire. </p></div><p><strong>&gt; Découvrez tous les événements « Partir en livre » qui se déroulent en région Centre-Val de Loire</strong>&nbsp;<strong><a href="http://www.partir-en-livre.fr/evenements/">ici</a></strong></p><blockquote><p>Libraires, bibliothécaires, éditeurs, membres d’une association&nbsp;? Vous pouvez encore enregistrer ou mettre à jour vos animations sur le site de&nbsp;<a href="http://www.partir-en-livre.fr/">Partir en livre</a>, et ce jusqu’au dernier moment.<strong><br /></strong></p></blockquote><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/affiche_pel17_a4_300dpi-1.png"/> Thu, 13 Jul 2017 17:32:51 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/partir-en-livre-la-grande-fete-du-livre-pour-la-jeunesse-0 actualites Appel à candidature pour une résidence d'écriture en Normandie http://livre.ciclic.fr//actualites/appel-candidature-pour-une-residence-d-ecriture-en-normandie-0 <p class="chapo">Le Relais cuturel régional du Pays de Falaise&nbsp;lance son appel à projets pour une résidence d'écriture de trois mois dans le Calvados à Morteaux-Couliboeuf.&nbsp;</p><p>L'appel à candidatures est ouvert aux écrivains, auteurs, de romans ou nouvelles pour les adolescents/jeunes/adultes.&nbsp;<br />La durée de la résidence est de 90 jours, situés entre le 15 janvier et le 15 juin 2018 et l’auteur se verra attribuer de bourse de 8 000 €. </p><p><strong>Description du projet de résidence</strong>&nbsp;<br />Le projet proposé consiste, d’une manière globale, à offrir aux acteurs culturels de nouveaux espaces de travail, de monstration et d’action culturelle à l’échelle des territoires régionaux, voire nationaux. Après 7 années passées à la mise en œuvre des Relais Culturels Régionaux, la Communauté de Communes du Pays de Falaise se propose d’accueillir en 2018 un écrivain, auteur, de romans ou nouvelles pour les adolescents/jeunes/adultes. Il s’agira, pour l’auteur, de construire autour de sa résidence, sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Falaise, des animations avec les principaux interlocuteurs (médiathèques, établissements scolaires, associations, centres de loisir…) en contact avec la jeunesse, plus particulièrement avec des élèves de niveau collège.</p><p><strong>Objectifs de la résidence<br /></strong></p><ul><li>Encourager la création en permettant à un auteur, écrivain, de développer son projet d’écriture, en s’immergeant dans l’environnement local du lieu de résidence.&nbsp;</li><li>Développer de nouvelles approches de la lecture et de l’écriture, en particulier chez un public jeune.&nbsp;</li><li>Dynamiser la lecture publique sur le territoire.</li><li>Construire un autre regard sur la création pour tous les publics.</li><li>Créer des passerelles entre les domaines artistiques danse/littérature.</li></ul><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/appel_a_projet.jpg"/> Thu, 13 Jul 2017 17:12:25 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/appel-candidature-pour-une-residence-d-ecriture-en-normandie-0 actualites Auteurs, illustrateurs, bienvenue ! http://livre.ciclic.fr//outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/auteur/auteurs-illustrateurs-bienvenue <p class="chapo">La Fédération des Salons et Fêtes du livre de jeunesse et la Charte ont récidivé&nbsp;: après&nbsp;<em>Rencontres d’auteurs... Mode d’emploi</em>, leur Tuto n°1, les deux associations vous présentent leur Tuto n°2&nbsp;<em>Auteurs, illustrateurs, bienvenue&nbsp;!</em></p><p>Ce deuxième opus s’inscrit dans la série de vidéos pédagogiques consacrées aux rencontres d’auteurs que la Charte et la Fédé réalisent ensemble.</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public"/> Wed, 12 Jul 2017 15:47:23 +0200 http://livre.ciclic.fr/outils-ressources/information-documentation/etudes-guides-fiches-pratiques-outils/auteur/auteurs-illustrateurs-bienvenue actualites Un(e) coordinateur.rice culturel(le) http://livre.ciclic.fr//actualites/une-coordinateurrice-culturelle <div class="annonce_texte"><p class="chapo">La ligue de l'enseignement du Loir-et-Cher recherche&nbsp;</p><blockquote><p>Un(e) coordinateur.rice culturel(le)</p></blockquote>La Ligue de l’enseignement de Loir et Cher est un mouvement d’éducation populaire reconnu d’utilité publique qui œuvre quotidiennement sur les terrains de l’éducation, des pratiques artistiques et culturelles, des activités sportives, des vacances, des loisirs, de l’éducation non formelle, de la formation continue, de l’insertion sociale et de la solidarité.&nbsp;<br />La Ligue de l’enseignement de Loir et Cher œuvre au quotidien au sein de l’éducation populaire par la mise en œuvre de projets culturels autour du spectacle vivant et de la lecture publique auprès d’écoles et/ou de publics empêchés en milieu urbain et rural.<br />La fédération recrute un coordinateur(rice) culturel pour un contrat à durée déterminée d’un an en remplacement temporaire de l’actuelle déléguée culturelle.<h3>Description du poste</h3>Le (a) coordinateur(rice) culturel sera chargé(e) de la programmation et de la coordination des projets culturels de la fédération en matière de livre et lecture, de spectacles vivants et d’actions de lutte contre les discriminations en lien avec la déléguée générale et la coordinatrice régionale. Il (elle) mettra en œuvre les projets, assurera leur suivi administratif et financier, leur communication. Il (elle) travaillera en étroite collaboration avec les partenaires de la fédération en prenant en compte les spécificités des différents publics et territoires sur lesquels nous intervenons.<br />Dans le cadre de ces fonctions, le(la) salarié(e) sera amené(e) à assurer des tâches annexes, à se déplacer sur le département et plus exceptionnellement à l’extérieur.<h3>Description du profil recherché</h3><div class="annonce_texte"><strong>Compétences artistiques et culturelles&nbsp;</strong><br />- Savoir définir, mettre en œuvre et évaluer un projet d’éducation artistique et culturel<br />- Connaître les mécaniques de développement des publics et de médiation culturelle<br />- Connaître, reconnaître, s’informer sur les spécificités des différents domaines culturels (littérature jeunesse, spectacle vivant amateur et professionnel jeune public)<br />- Etablir une programmation artistique et culturelle<br /><br /><strong>Compétences de gestion administrative, juridique et financière</strong><br />- Savoir rechercher des financements, élaborer et suivre un budget<br />- Connaître les législations en vigueur sur l’organisation de manifestations culturelles<br />- Maîtriser l’utilisation courante de l’informatique</div><div class="annonce_texte"><br /><strong>Compétences organisationnelles et relationnelles</strong><br />- Accueillir des équipes artistiques et techniques<br />- Travailler avec le milieu scolaire<br />- Etre rigoureux et organisé, réactif et autonome<br /><br />Qualités relationnelles, goût pour le travail en équipe et en partenariat</div><h3>Informations complémentaires :</h3>- 1ère expérience souhaitée / Véhicule personnel<br /><span style="text-align: justify;">- Date de prise de fonction : 18 septembre 2017<br /></span><span style="text-align: justify;">- Date limite de candidature : 26/07/2017<br /></span><span style="text-align: justify;">- Rémunération envisagée :&nbsp;</span>Groupe D de la convention collective de l’animation, indice 300<br /><span style="text-align: justify;">- Lieu :&nbsp;</span>Blois (41)<h3>Pour candidater</h3>Ligue de l’enseignement de Loir et Cher<br />10 allée Jean Amrouche <br />BP 11 003<br />41 010 BLOIS CEDEX<br /><br />CONTACT :<br />Ligue de l’enseignement de Loir et Cher<br />Tel : 02 54 43 01 61/ dg@laligue41.org<h3>Site web de l'entreprise/de l'organisme</h3><a href="http://www.laligue41.org/" target="_blank"><span style="text-decoration: underline;">http://www.laligue41.org/</span></a></div><div class="annonce_texte"><h3>Informations complémentaires / renseignements</h3>A prévoir : entretiens 8 et 9 août 2017 pour une prise de poste mi-septembre. En cas d’indisponibilité aux dates indiquées, merci de le préciser avec l’envoi de la candidature.<br />Fiche de poste détaillée disponible sur demande</div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/ligue_de_lenseignement_41.jpg"/> Tue, 11 Jul 2017 14:18:39 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/une-coordinateurrice-culturelle actualites Rencontre avec Valérie Rouzeau et Jean-Gilles Badaire http://livre.ciclic.fr//actualites/rencontre-avec-valerie-rouzeau-et-jean-gilles-badaire <p class="chapo">Le Café Librairie de Sancerre vous invite à une rencontre-lecture avec Valérie Rouzeau et Jean-Gilles Badaire qui viendront présenter le livre d'artistes qu'ils ont réalisé, <em>Charbonnières</em>, paru aux éditions Faï Fioc.</p><blockquote><p>Ciclic vous rappelle que Valérie Rouzeau&nbsp;était l'un des deux écrivains associés à la 11e&nbsp;édition des mille lectures. Entre mai et juin, l'auteur était en Centre-Val de Loire, pour trois rendez-vous publics où elle a évoqué son panthéon littéraire et son&nbsp;propre cheminement dans l’écriture.&nbsp;Accompagnée par deux comédiens, elle s'est prêtée, avec eux, à l’exercice de la lecture à voix haute.</p><div>Dès la rentrée, vous pourrez retrouver sur ciclic.fr la vidéo de l'une de ces rencontres.</div></blockquote><p>Née en Bourgogne en 1967, <strong>Valérie Rouzeau</strong> lit, écrit et traduit, surtout de la poésie, notamment Sylvia Plath, Ted Hughes et William Carlos Williams. Ses livres&nbsp;<em>Pas revoir</em>, publié au Dé bleu en 1999, et&nbsp;<em>Va où&nbsp;</em>publié au Temps qu’il fait en 2002 ont été réédités en poche dans la collection «&nbsp;la petite vermillon&nbsp;» de La Table Ronde respectivement en 2010 et 2015.&nbsp;<em>Vrouz</em>&nbsp;(La Table Ronde, 2012) a obtenu le Prix Guillaume Apollinaire.&nbsp;<em>Télescopages</em>, consacré aux météorites, a été coédité par le Musée des Confluences de Lyon et les éditions Invenit de Tourcoing (2014). En mai 2015, Valérie Rouzeau a obtenu le Prix Robert Ganzo pour l’ensemble de son œuvre, prix décerné à l’occasion du festival&nbsp;<em>Étonnants Voyageurs</em>&nbsp;de Saint-Malo.</p><p><strong>Jean-Gilles Badaire</strong>, né en 1951 à Bourges, vit à Huisseau-sur-Cosson, tout près du château de Chambord. Peintre, dessinateur et écrivain, il est devenu l’une des figures majeures à la croisée de la poésie et de la peinture en France. En effet, plusieurs dizaines d’expositions personnelles et de nombreux livres d’artistes en témoignent. Le travail de l’artiste atteste une profonde connaissance de l’histoire de l’art. Le peintre travaille par cycles successifs, abordant ainsi les natures mortes, les motifs végétaux ou religieux, les vanités, les paysages, les figures humaines ou mythologiques.<br />Jean-Gilles Badaire a ses préférences, ses enthousiasmes. Il aime l’objet, même le plus démuni, il réclame pour lui la gloire, il ne désespère jamais du végétal, c’est même l’un des points archimédiques de son attention : branches, fleurs, broussailles, racines.</p><p>Ils viendront tous deux présenter le&nbsp;livre d'artistes qu'ils ont réalisé,&nbsp;<em>Charbonnières</em>, paru éditions Faï Fioc avec Valérie Rouzeau au texte et Jean-Gilles Badaire à la peinture. La lecture par Valérie Rouzeau sera suivie&nbsp;d'une séance de dédicaces des deux artistes.</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/badaire_rouzeau.jpg"/> Mon, 10 Jul 2017 12:09:16 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/rencontre-avec-valerie-rouzeau-et-jean-gilles-badaire actualites Concours de nouvelles 2018 | “Tu Connais la Nouvelle” http://livre.ciclic.fr//actualites/concours-de-nouvelles-2018-tu-connais-la-nouvelle <p class="chapo">L’association Tu Connais la Nouvelle ? et la Ville de Saint-Jean-de-Braye organisent depuis plus de 15 ans un concours de nouvelles ouvert à toute personne âgée de plus de 16 ans, résidant en France ou ailleurs.</p><div class="mceContentBody clearfix"><h4>Le thème de cette année est : «&nbsp;<strong>&nbsp;La place était déserte...&nbsp;</strong> »</h4><p>Vous avez jusqu’au 10 janvier 2018 pour faire parvenir vos textes par voie postale (cachet de la poste faisant foi).</p><p>Chaque auteur présentera une seule nouvelle originale et inédite. Les lauréats de l’année précédente ne pourront participer au concours. Les nouvelles ne devront pas dépasser 5 pages dactylographiées (10 000 signes max). Les textes devront comporter un titre et ne pas être signés. Afin de préserver l’anonymat du concours, le titre de la nouvelle sera reporté sur une feuille séparée reprenant le nom, l’âge et les&nbsp;coordonnées de l’auteur (adresse, mail, téléphone).Les droits d’inscription sont de 10 euros.</p><h5>Récompenses :</h5><p>Trois prix allant de 225 € à 400 € récompenseront les meilleures nouvelles.<br />Récompense suprême, celles-ci seront par ailleurs éditées dans le recueil&nbsp;<em>La place était déserte...&nbsp;</em>qui paraîtra en juin 2018 aux côtés d’auteurs nouvellistes reconnus.</p><p>Les résultats seront proclamés à l’occasion&nbsp;de la “Nuit de la Nouvelle”&nbsp;fin mai à Saint-Jean-de-Braye.</p></div><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/concours_de_nouvelles.jpg"/> Tue, 04 Jul 2017 17:04:39 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/concours-de-nouvelles-2018-tu-connais-la-nouvelle actualites À vendre, librairie Ghimel à Tours (37) http://livre.ciclic.fr//actualites/vendre-librairie-ghimel-tours-37 <p class="chapo"><span>Implantée depuis plus de 30 ans au coeur du quartier historique de Tours, dans bâtiment de caractère, la librairie bénéficie d'une clientèle fidélisée et d’un très bel emplacement</span>.</p><p><span style="line-height: 1.4;">Afin d'éviter une cessation d’activité et le licenciement des 2 salariées suite au décès prématuré de la fondatrice de l'établissement, la librairie recherche un(e) gérant(e), désireux(se) d’investir, en rachetant les parts de la SARL, partiellement ou totalement.</span></p><ul><li><span style="line-height: 1.4;">100 m2, dont bureau et espace animation : ateliers thématiques, signatures, expositions…</span></li><li><span style="line-height: 1.4;">2 façades en angle de rues très fréquentées&nbsp;</span></li><li><span style="line-height: 1.4;">rue piétonnière&nbsp;</span></li><li><span style="line-height: 1.4;">accessibilité handicapés, parking privé à proximité&nbsp;</span></li><li><span style="line-height: 1.4;">cave</span></li></ul><p><span style="line-height: 1.4;">Spécialisée actuellement dans le "Bien être et spiritualité" (association ALEF), l'ouverture à d'autres spécialités peut s'envisager.&nbsp;</span></p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/ghimel2.jpg"/> Tue, 04 Jul 2017 10:23:15 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/vendre-librairie-ghimel-tours-37 actualites Résidence d'écriture Jean Monnet, dédiée à la jeune création littéraire européenne http://livre.ciclic.fr//actualites/residence-d-ecriture-jean-monnet-dediee-la-jeune-creation-litteraire-europeenne-0 <p class="chapo">Créée en 2016 à l’initiative de Littératures Européennes Cognac, cette résidence est soutenue par la Ville de Cognac qui offre à l’écrivain un hébergement et une bourse d’écriture sur une durée maximale de deux mois pendant l’automne.</p><p>Le festival de littérature européenne, qui a lieu le 3e week-end de novembre, est un temps de rencontres intimement lié à la résidence.</p><p>Ouverte à tous les genres littéraires et principalement au roman, la Résidence Jean Monnet est accessible aux écrivains européens qui ont déjà au moins un livre publié à compte d’éditeur et dans la mesure du possible, au moins une traduction publiée en France (parue ou à paraître).</p><p>L’écrivain en résidence est si possible francophone, sinon anglophone, de manière à faciliter les contacts sur le territoire.</p><ul><li>Octobre-novembre 2017 : résidence insulaire et méditerranéenne</li></ul><p>L’écrivain accueilli en 2017 sera originaire de Méditerranée, d’une île, ou mieux, d’une île méditerranéenne, pour faire écho à la programmation de la 30ème édition du festival, centrée sur les îles de la Méditerranée.</p><p><strong>Les conditions d’accueil :<br /></strong>La Ville de Cognac met à disposition, pour une durée de 2 mois maximum d’octobre à novembre, un appartement dans une rue piétonne du centre-ville de Cognac. Outre salle de bain, cuisine et pièce de vie, l’appartement comprend deux chambres (avec lit double et deux lits simples).<br />Une bourse d’écriture de 1500 € par mois sera attribuée à l’écrivain. Le voyage jusqu’à Cognac et les frais de déplacement sur place sont pris en charge par Littératures Européennes Cognac. La restauration reste à la charge de l’écrivain.<br />Un programme de rencontres scolaires et publiques sera proposé à l’écrivain (6 maximum par mois) pendant son séjour, pour parler de ses précédents livres ou travaux et du projet en cours. Il sera par ailleurs invité à participer au festival, le 3ème week-end de novembre.</p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/logo_flec_typo_grise-e557c.png"/> Mon, 03 Jul 2017 16:34:40 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/residence-d-ecriture-jean-monnet-dediee-la-jeune-creation-litteraire-europeenne-0 actualites Portrait de l'auteur nouveau http://livre.ciclic.fr//actualites/portrait-de-l-auteur-nouveau-1 <p class="chapo"><span>Discours de Marie Sellier, auteure et présidente de la Société des gens de lettres (SGDL), prononcé à l’occasion du débat professionnel un</span><em>&nbsp;« nouveau livre » est-il en train d’apparaître ?</em><span>&nbsp;à la Foire du Livre de Brive, le samedi 5 novembre 2016</span>.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau à la création fertile&nbsp;<br /></strong>L’auteur nouveau est chercheur, explorateur, inventeur. Sa création est multiple, inédite, libre, tantôt sage, tantôt étonnante, décalée, décoiffante, souvent métisse, parfois exotique.&nbsp;<br />L’auteur nouveau pioche la langue, tord les mots, brasse les concepts, fait bouger les frontières.<br />Il aide à décrypter le réel, à comprendre le monde et tout simplement à vivre mieux. Dans le verger de l’édition, l’auteur nouveau est un arbre qui donne de beaux fruits.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau n'a pas les deux pieds dans le même sabot&nbsp;<br /></strong>L’auteur nouveau ne se contente pas d’écrire ses livres, il les porte. Homme ou femme-orchestre, il est sur tous les fronts et ne ménage pas sa peine pour accompagner ses ouvrages virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement sur les routes de France, d’Europe, du monde.<br />Il intervient dans les librairies, les bibliothèques, les écoles, les centres sociaux, les prisons.<br />Lorsque le livre est remarqué, le tour de France devient marathon. Si les rencontres dans les écoles et les bibliothèques sont rémunérées ainsi que désormais les participations aux tables rondes dans les salons dès lors que ceux-ci sont soutenus par le CNL ou par la Sofia, les rencontres en librairies sont, pour l’heure, en général gratuites. Idem pour les interventions dans un grand nombre de salons non subventionnés par le CNL ou la SOFIA. &nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau sait lire et le fait savoir&nbsp;<br /></strong>Il se produit sur les scènes, souvent avec musique ou projections vidéo. Il devient performeur. On commence à voir fleurir de belles scènes littéraires partout en France.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau est connecté<br /></strong>Il est moins isolé qu’autrefois, Il adhère volontiers aux associations d’auteurs qui le conseillent, notamment en matière de contrat d’édition et lui proposent des formations juridiques, fiscales et sociales.&nbsp;<br />L’auteur nouveau est en lien avec d’autres auteurs via internet et les réseaux sociaux. Il échange des informations et a conscience que les problèmes qu’il rencontre sont partagés par d’autres.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau ne craint pas d'apprendre à écrire&nbsp;<br /></strong>Il n’hésite pas aller à l’université pour se perfectionner au sein de mastères de création littéraire qui se multiplient sur l’ensemble du territoire. Il suit des formations à d’autres formes d’écriture ou pour travailler à l’adaptation de ses œuvres.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau a souvent le cul entre deux chaises&nbsp;<br /></strong>Invité en qualité d’auteur à intervenir lors d’une table ronde, il n’est pas pour autant toujours certain de pouvoir être rémunéré comme tel, c’est-à-dire en droits d’auteur. Cherchez l’erreur : une circulaire interministérielle sur les revenus accessoires inadaptée qu’il est urgent de réviser !&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau est sur la corde raide<br /></strong>Alors que l’ensemble du secteur de l’édition confirme année après année sa bonne santé et l’auteur nouveau, lui, se paupérise.&nbsp;<br />Le tirage moyen des livres de l’auteur nouveau s’est réduit comme peau de chagrin. Si l’ouvrage marche correctement, il sera toujours temps de le réimprimer ; s’il marche couci-couça, il disparaîtra. Un livre chasse l’autre.<br />Quelques chiffres : il y a en moyenne 200 nouveautés par jour, soit un peu plus de 8 livres publiés par heure. Le nombre de livres a augmenté de 80% en 16 ans. Sur la même période, le tirage moyen a baissé de 33% et le nombre d’exemplaires vendus par titre de 34%.<br />C’est un fait : il est de plus en plus difficile pour l’auteur nouveau de vendre autant d’exemplaires qu’auparavant.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau ne roule pas sur l'or<br /></strong>Savez-vous combien touche un auteur par livre en moyenne ? Un euro. Oui, un euro par exemplaire vendu, qui, si tout se passe bien, lui sera versé une fois par an, et parfois jusqu’à 18 mois après que la vente ait eu lieu.<br />Une récente étude du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNL et d’un certain nombre de Structures Régionales pour le Livre nous apprend que 41 % des auteurs affiliés à l’AGESSA ou pouvant prétendre l’être gagnent moins que le SMIC.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau a de plus en plus de difficultés à vivre de sa plume&nbsp;<br /></strong>Et cela quel que soit le secteur éditorial.<br />C’est simple : contrairement aux autres biens, le prix du livre n’a pas augmenté et les droits d’auteurs proportionnels non plus. Si bien qu’à nombre équivalent d’exemplaires vendus, les revenus des auteurs ont diminué.&nbsp;<br />L’auteur nouveau a perdu du pouvoir d’achat.<br />Tout aussi préoccupant, l’étude déjà citée montre que le jeune auteur nouveau a de moindres perspectives de progression de ses revenus d’auteur que ses aînés. Le jeune auteur nouveau est d’emblée pris dans cette spirale de paupérisation.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau est pris en tenailles entre des revenus qui baissent et des charges qui augmentent&nbsp;<br /></strong>On a en effet assisté ces dernières années à&nbsp; une augmentation significative de la pression sociale et fiscale avec l’instauration de cotisations pour la formation professionnelle et la retraite complémentaire et une augmentation de la TVA à 10% sur les revenus d’auteurs, alors même qu’elle n’est que de 5,5% pour le livre. Et ça va continuer : en 2019, tous les auteurs, affiliés ou non à l’AGESSA, devront s’acquitter d’une cotisation retraite d’environ 7%&nbsp;</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau est encore trop souvent considéré comme un pur esprit &nbsp;<br /></strong>Le rémunérer pour son travail n’est pas une évidence pour tous. En témoignent les débats qui ont agité la communauté internationale lors des discussions portant sur la réforme du droit d’auteur européen.<br />Le mythe de la gratuité de la culture fait du tort à l’auteur nouveau. On l’appréhende rarement dans sa dimension économique.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau est tenté par l'autoédition&nbsp;<br /></strong>Trois millions de textes « maison » sont aujourd’hui proposés en ligne. L’actuel partage de la valeur dans l’édition numérique ne valorisant que médiocrement l’apport du créateur, l’auteur nouveau choisit parfois de sauter le pas et de devenir l’éditeur de son œuvre … avec une plus ou moins bonne fortune.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau se désole du manque de transparence des comptes&nbsp;<br /></strong>Alors que les nouvelles technologies devraient au contraire permettre une information plus régulière, plus claire, plus exhaustive, l’auteur nouveau constate un flou sur les chiffres de vente de ses livres et regrette d’avoir si peu d’informations sur la vie de son œuvre (tirages, adaptations, cessions de droits…).</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau souhaiterait un meilleur partage de la valeur<br /></strong>Il est urgent de revoir les barèmes de droits proportionnels dans l’édition numérique, domaine où les pourcentages sont encore trop souvent les mêmes que dans l’édition papier, ainsi que dans certains secteur comme la jeunesse où les droits sont toujours moitié moindres qu’en littérature générale. On se demande bien pourquoi.</p><p style="text-align: justify;"><strong>L’auteur nouveau rêve... d'un éditeur nouveau&nbsp;<br /></strong>Un éditeur qui serait plus transparent et plus professionnel.<br />Aujourd’hui, tout le monde peut s’autoproclamer éditeur du jour au lendemain. A quand un minimum de professionnalisme pour le devenir ? Etre éditeur ne s’improvise pas. Il faut avoir un minimum de compétences juridiques et comptables (en matière de reddition de comptes, notamment) pour être à même d’assumer ses obligations contractuelles envers l’auteur.</p><p style="text-align: justify;">Heureusement l’auteur nouveau n’a pas perdu sa faculté de rêver un monde meilleur. &nbsp;</p><p style="text-align: justify;" align="right"><strong><small>Marie Sellier, auteur et présidente de la SGDL</small></strong></p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/book-1626072_19202.jpg"/> Mon, 03 Jul 2017 11:20:28 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/portrait-de-l-auteur-nouveau-1 actualites Pourquoi et comment choisir son éditeur ? http://livre.ciclic.fr//actualites/pourquoi-et-comment-choisir-son-editeur <p class="chapo">Ciclic, en partenariat avec la Direction de la formation professionnelle de la Région Centre-Val de Loire, propose une journée de formation portant sur la première démarche - la plus cruciale et déterminante - pour les premiers pas d’un auteur à la recherche de ses futurs lecteurs : le choix d’un éditeur et d’un mode d’édition.</p><p>A l’heure où Internet permet de mettre en ligne très facilement un manuscrit à peine achevé et de tenter de trouver directement ses lecteurs sans passer par la longue et souvent désespérante quête d’un éditeur, comment choisir en toute connaissance de cause.</p><p><strong>Cette journée à destination des auteurs de la région Centre-Val de Loire pourra accueillir au maximum 8 personnes.&nbsp;</strong></p><h4>Objectifs</h4><p>Au cours de cette journée vous apprendrez à :&nbsp;</p><p>L’objectif de cette formation d’une journée sera de faire :</p><ul><li>Découvrir les spécificités du monde de l’édition</li><li>Poser les bases d’un contrat d’auteur avec un éditeur</li><li>Identifier les avantages et les pièges de l’autoédition</li></ul><h4>Programme indicatif</h4><ul><li>Panorama des différents types d’édition&nbsp;:<ul><li>Edition à compte d’éditeur</li><li>Edition à compte d’auteur</li><li>Autoédition</li></ul></li></ul><ul><li>Fonctionnement de la chaîne du livre&nbsp;:<ul><li>Le contrat d’auteur et le nouveau cadre juridique</li><li>Le contrat audiovisuel</li><li>Le contrat numérique&nbsp;</li></ul></li></ul><ul><li>Comment trouver un éditeur<ul><li>La connaissance du secteur</li><li>La présentation du manuscrit</li><li>La négociation du contrat</li></ul></li></ul><h4>Formatrice</h4><p>Marie-Françoise Audouard, consultante spécialiste dans la stratégie éditoriale et numérique.</p><p><strong><br /></strong></p><img src="http://livre.ciclic.fr/sites/default/files/styles/medium/public/visuel_0.jpg"/> Fri, 30 Jun 2017 14:09:41 +0200 http://livre.ciclic.fr/actualites/pourquoi-et-comment-choisir-son-editeur actualites