L'Atelier de la Dolve
Geneviève Besse



Geneviève Besse nous propose ses interversions et nous mène à la rencontre de plusieurs moments constructifs et destructifs, dans un déploiement formel inattendu. Pour comprendre le projet de Geneviève Besse, il faut se rappeler le long chemin parcouru avec les poètes et la soixantaine de livres d’artiste conçus et réalisés depuis vingt ans. Or, nous confie-t-elle, je crois que le livre d’artiste comprenant un texte d’un poète accompagné de mes peintures s’il s’arrête là est abandonné dans son trajet.
Geneviève Besse désire que l’on puisse embrasser toutes les pages d’un ouvrage d’un même regard, retrouver ainsi la vision d’un même texte divisé en différents morceaux. Le livre, petit miracle d’ergonomie qui tient dans la main et qui assure au lecteur la possibilité de se retirer dans le silence et la solitude est interverti, métamorphosé en passant à une dimension monumentale. Sur papier libre, pur chiffon, grand format, le même texte dans une mise en page différente est recomposé avec d’autres couleurs. Le face à face, avec l’œuvre ouverte accorde d’autres sens au poème. Les regards plus nombreux peuvent ensemble converger vers une installation qui vise une totalité.
Reconstruire un “LIVRE” pour retenir les MOTS et CHANGER LES COULEURS. Catherine Plassart
[extrait de : Au péril de la peinture]