Philippe Krhajac auteur associé au Théâtre de Chartres (28)

Le Théâtre de Chartres accueille, en partenariat avec la librairie L'Esperluète, l'auteur et acteur Philippe Krhajac pour l'écriture de deux romans en cours. Durant cinq mois, d'août à décembre 2019,  il partage son temps entre création artistique et rencontres avec le public. Des ateliers d'écriture et de mise en corps et en espace des textes, des rencontres, des lectures... vous sont proposés tout au long de son séjour chartrain. Un projet soutenu par Ciclic dans le cadre du dispositif "auteur associé". 

un projet d'écriture en deux volets : 
le Tome 2 d’Une vie minuscule et Mon père n’existe pas

Une vie minuscule est le premier volet d’un projet en 3 tomes.
Le premier tome est un récit initiatique. Nous y suivons un enfant abandonné et recueilli par les services de l’Assistance Publique, en France dans les années 70 et 80, de ses 4 ans à ses 22 ans. Son épopée nous mènera à la fois jusqu’à ses parents d’origine yougoslave et au monde du théâtre où il trouve une seconde famille. L'ouvrage a paru en  aux éditions Flammarion.

Le second tome envisage la façon dont le personnage principal, qui a été initié à la vie par ses pairs, par l’enseignement et par la transmission de certaines valeurs civiques, artistiques et morales, va devoir essayer de vivre en étant de nouveau confronté à la grande Histoire (l'effondrement de la Yougoslavie, son pays d’origine), à la parternité et  aux difficultés propres à son métier de comédien.

Le troisième tome traitera de ce moment particulier dans notre société où l’on quitte la « représentation sociale », où nos valeurs, éprouvées par la vie, nous conduisent vers une recherche de paix et d’harmonie avec nous-mêmes et le monde. Ce roman aura pour thème profond la poésie. 

Ces trois romans ne s’inscrivent pas dans la veine du témoignage mais dans celle de la littérature. Depuis plus de 20 ans, Philippe Krhajak travaille à partir de faits simples, autobiographiques ou fictionnels, que le geste de l’écriture déforme pour conduire au roman.

Il s'agit de l’œuvre d’une vie, celle d’un personnage que nous rencontrons à ses 4 ans et suivons jusqu’à la fin de sa vie, et dont le parcours résonne par moment furtifs avec l’existence même de l’auteur et de son temps.

Mon père n’existe pas (titre provisoire)
Ce projet d’écriture est plus récent et s’inscrit dans une forme en partie épistolaire, menant à une rencontre des protagonistes sous la forme d’un huis-
Il prend naissance dans notre actualité :  il s'agit de l’histoire d’un jeune homme de 35 ans, vivant en couple, qui découvre qu’il est stérile. Il s’aperçoit que s’il décide d’avoir recours à la médecine pour avoir un enfant, cet enfant ne pourra pas connaître son géniteur. C’est alors que ce jeune homme, lui-même issu d’un couple de femmes, en vient à poser la question de sa conception et de ses origines à ses deux mères. Ce roman soulève à nouveau la question de l’identité, de la construction de l’individu au travers des histoires du passé.


Les rencontres

Inauguration au Théâtre de Chartres, le 28 septembre 2019 à 11h : Lors de ce premier rendez-vous, Philippe Krhajac, Olivier L’Hostis, directeur de l’Esperluète et Jérôme Costeplane, directeur du Théâtre, présenteront les différentes étapes du projet. [Entrée libre sur réservation au 02.37.23.42.79]

Une programmation associée à l’auteur
Dans le cadre des lectures du Théâtre de Chartres, Philippe Krhajac proposera une sélection d’auteurs et de textes que les compagnies associées au Théâtre de Chartres (Compagnie Rosa M, Théâtre du détour, Théâtre en pièces) mettront en voix. Trois lectures gratuites seront ainsi proposées aux publics au Théâtre de Chartres, à la librairie l’Esperluète, dans un lieu du patrimoine chartrain (Exemple, Musée des Beaux-arts de Chartres). Une lecture d’Une vie minuscule sera proposée par Philippe Krhajac, en début de saison, pour lancer ce cycle (voir soirée d’inauguration). 

Organisation de 3 ateliers d’écriture, par sessions de 2x2 jours, sur le rythme d’un atelier toutes les trois semaines : l’autobiographie, l’écriture épistolaire, le trait poétique dans le roman. 

A la librairie l’Esperluète : 
- Lectures d’extraits du roman Une vie minuscule.
- Rencontre et débat sur le « processus de l’écriture » et la question de l’identité comme thématique du projet littéraire de l’auteur.
- Rencontres avec des classes de lycéens autour du thème de l’écriture, apprendre à lire en écrivant, éprouver le monde par les mots.

.