Marin Schaffner, auteur associé à la commune de Bou

De septembre 2021 à mai 2022, la commune de Bou (45) accueille l'auteur et traducteur Marin Schaffner, pour un projet d'écriture intitulé "Tous les lits de La Loire – une enquête de bassin-versant", un livre-enquête sur le bassin-versant de La Loire. Durant ces huit mois, il partagera son temps entre écriture et rencontres avec les habitants. Un projet de création soutenu par Ciclic Centre-Val de Loire. 

son projet d'écriture

L’envie d’établir un temps long de résidence sur les bords de Loire vient pour Marin Schaffner de deux dynamiques croisées : d’un côté, poursuivre le travail d’accompagnement des communautés habitantes par l’écofiction, initié dans le cadre de sa résidence d’auteur à la librairie le Rideau rouge (Paris 18e, janvier-octobre 2020) ; de l’autre, un projet de livre-enquête — qui mûrit depuis quelques années déjà — sur le bassin-versant de la Loire. 

L’ébauche d’une méthode biorégionale 

Arpentages sur tout le bassin-versant, entretiens, lectures, rencontres et expériences collectives : la méthode pour recueillir les éléments de ces histoires s’appuiera sur la pratique ethnographique, tout en l’enrichissant du pouvoir des récits (légendes, poésie, roman et arts en général). Une sorte d’ethno-poétique qui cherchera à politiser — dans un sens populaire, ouvert et émancipateur — nos relations avec les formes immémoriales et toujours changeantes de nos cours d’eau. 

A l’heure où sont discutées les potentialités d’un Parlement de la Loire, ce projet de livre propose, à la croisée des sciences humaines et de la littérature, de donner voix à tout un ensemble de façons inspirantes et concrètes d’habiter ce majestueux bassin-versant. 

Il se composera comme une série problématisée de récits situés qui chercheront à susciter, chez les lecteurs et les lectrices, des processus de reconnexion, de resensibilisation et de rattachement. En élaborant une méthode d’écriture biorégionale, cet ouvrage espère donner envie à d’autres de reproduire une telle forme d’enquête, sur le bassin-versant où ils et elles vivent. Il s’adressera ainsi aux Ligérien·nes et, plus largement, à toutes celles et ceux qui souhaitent habiter notre monde de façon plus respectueuse et soutenable. 

En cela, il compte apporter sa pierre à la nécessité croissante, face aux bouleversements climatiques qui nous attendent, d’inventer des formes communes et multiples de réhabitation — de ce bassin-versant et de tous les autres — suivant une exigence de justice à la fois écologique et sociale.

Le projet culturel - Les rencontres publiques

En explorant le thème « Bou 2040, commune écologique ? », la résidence est une invitation à fédérer une communauté de vie plurielle en milieu semi-rural autour de récits, de cartes, de dessins et de rencontres que nous inventerons ensemble. En arrimant mon immersion dans ce village sur le rythme des saisons, je chercherai à questionner, avec toutes et tous les habitants, les différentes facettes de ce que pourraient être les autonomies collectives de subsistance de demain (alimentation, énergie, transport, santé, éducation, biodiversité, etc.), dans une boucle de Loire, au prisme d’une solidarité de bassin-versant renouvelée.

Calendrier prévisionnel 

Phase 1 : Automne  (23 septembre – 20 décembre) 

    • Equinoxe d’automne – Rituel collectif de début de résidence
      Chantier participatif de construction de la yourte 
    • Eté indien – Dernières récoltes avant le frais
      Petite enquête collective sur l’autonomie alimentaire 
    • Heure d’hiver – Place aux lumières artificielles
      Petite enquête collective sur l’autonomie énergétique 
    • Sainte-Catherine – Période de plantation des haies
      Imaginer les forêts communales du futur 
    • Solstice d’hiver – Les jours les plus courts
      Evénement « Bou 1900 : que faire des traditions ? » 

Phase 2 : Hiver (21 décembre – 20 mars) 

    • Neige et frimas — Faire provision de graines  
      Imaginer une grainothèque 
    • Fleuve gros – Être ligérien·ne
      Ateliers populaires de bassin-versant 
    • Préparer la saison – Affuter son matériel
      Brève recherche-action « Architecture et technologie » 
    • Giboulées – Toutes les gouttes mènent à Nantes
      Petite enquête collective sur l’autonomie en eau 
    • Equinoxe de printemps – Semer de l’espoir
      Micro-festival de rêveries biorégionales 

Phase 3 : Printemps (21 mars – 26 mai) 

    • Lune de Pâques – Chasse aux trésors
      Petite enquête collective sur les savoir-faire traditionnels locaux 
    • Lune rousse – Piste aux étoiles
      Contes populaires et futuristes de la Loire
    • Saints de glace – Eclosion des beaux jours
      Petit atlas de la biodiversité locale 
    • Heure d’été – Soleil haut
      Evénement festif de fin de résidence

Lien(s) utile(s)

Marin Schaffner, ethnologue de formation, est auteur, traducteur et éditeur. Il a cofondé en 2019 l’association pour l’Écologie du Livre, ainsi que la collection de poche Petite bibliothèque d’écologie populaire aux éditions Wildproject. Il anime de nombreux ateliers d’écriture et fait de l’éducation populaire aux sciences sociales.

Bibliographie :

Révéler, cultiver, réhabiter. Retour sur une décennie d'architectes en résidence (dir.) - Territoires pionniers | Maison de l’architecture - Normandie (octobre 2021)

Et aux éditions Wildproject : 

    • En plein vol. vivre et mourir aux portes de l’extinction (traduction de Thom van Dooren, octobre 2021)
    • Les Pensées de l’écologie, un manuel de poche (co-auteur, 2021)
    • Qu’est-ce qu’une biorégion ? (co-auteur, 2021), entretien avec Mathias Rollot, architecte français spécialiste du biorégionalisme
    • Les Veines de la Terre, une anthologie des bassins-versants (co-auteur, 2021)
    • Réécrire l’Amérique, vers une littérature des lieux (traduction collective, 2020), recueil de trois courts textes de l’écrivain et écologiste états-unien Barry Lopez ;
    •  Le Grand Paris après l’effondrement, pistes pour une Ile-de-France biorégionale (2020), réécriture du rapport « Biorégion 2050 » de l’Institut Momentum
    • Le livre est-il écologique ? Matières, artisans, fictions (co-auteur, 2020), ouvrage collectif réalisé avec l’Association pour l’écologie du livre ;
    • L’Ecologie sociale, penser la liberté au-delà de l’humain (traduction, 2020), anthologie de textes écologiques et philosophiques de l’éco-anarchiste états-unien Murray Bookchin (1921-2006) ;
    • Résister au désastre (co-auteur, 2019), entretien avec Isabelle Stengers, philosophe écoféministe belge ;
    • Vers des humanités écologiques (traduction, 2019), deux textes de l’ethnologue australienne Deborah Bird Rose sur les « savoirs écologiques autochtones » ;
    • Un sol commun: lutter, habiter, penser (2019) — livre d’entretiens réalisé pour les 10 ans des éditions Wildproject, première cartographie collective des pensées de l’écologie en langue française ; 

Contact :

Mairie de Bou
6 rue du bourg, 45430 BOU
02 54 61 34 34
mairedebou@mairiedebou.fr