ATELIERS CICLIC LIVRE
Elsa Escaffre avec l'association À l'est (Henrichemont-18)

Autrice havraise, Elsa Escaffre situe son univers entre l'art graphique et plastique et l'écriture, un mélange détonnant et singulier. Elle sera accueillie par l'association À l'Est (Henrichemont-18).  

  • Son parcours

Diplômée de l’École nationale des beaux-arts de Lyon et du Master de création littéraire du Havre, Elsa situe son univers littéraire à la fois dans l’écrit et dans l’art.

Elle aime expérimenter, réalise plusieurs performances dont Vous êtes ici, Whatever Happens to Mars, Poesie is not dead, à Paris ou encore La recherche de performance expose à un risque, au Festival Extra ! du Centre Georges Pompidou et a expérimenté plusieurs résidences, de 2018 à 2021, à la Cité Internationale des Arts, Paris, à Regnéville sur Mer et à l’Usine Utopik, Tessy sur Vire.

Autrice normande, elle développe différents types de projets littéraires : micro-éditions, installations, lectures et performances. Elle conçoit des livrets et jeux d’écriture créative à destination de la jeunesse (Les Skriptonautes). Depuis peu, elle réalise l’écriture de scénarios de courts-métrages d’animation, réalisés en collaboration. Ces multiples facettes de l’écriture nourrissent son travail romanesque et narratif. Son premier ouvrage Sans chichi (Christian Bourgois, 2022) témoigne, tant dans son aspect formel que dans son contenu littéraire, de cette nature « hybride ».

  • Son premier ouvrage

 Sans Chichi est paru en janvier 2022, aux éditions Christian Bourgois.

« Sans Chichi », titrait Libération à la mort de Jacques Chirac. À l’agitation publique que suscite cette annonce répond une disparition plus modeste, celle du grand-père de la narratrice. Cette gamine des années 1990 revisite alors l’âge abracadabrantesque où des mains noueuses mais consolatrices conjuguent l’apprentissage du vélo aux compresses de Synthol. À l’Usine, résidence d’artiste où elle séjourne, elle entremêle les mots de la presse, de la radio et les fragments de mémoire qu’elle plie comme des serviettes de table en forme de bateau. Ces motifs viennent dessiner le spectre d’une époque révolue et entrelacent histoire personnelle et collective. Fantaisie et humour s’infiltrent avec une nostalgie réjouissante dans ce premier roman espiègle, tendre et lumineux. Où la mémoire des grands-pères éternels nous invite à rejouer le récit des enfants que nous ne sommes (presque) plus. Les éditions Christian Bourgois. 

  • Son projet d’écriture

En écho à son travail plastique, Elsa Escaffre a commencé l'écriture d'un manuscrit : P.A.P.

L’histoire se déroulerait dans un espace privé « habité » d’œuvres d’art fictives, « hanté » par des objets (quotidiens et/ou artistiques) peut-être témoins d’une tragédie, où se fait ressentir une inquiétante présence invisible.

La curiosité d’Elsa pour les formes narratives expérimentales est entière. Elle peut aussi s’avérer déroutante. C’est donc « sans chichi » qu’Elsa Escaffre va expérimenter P.A.P., afin que ce nouvel ouvrage puisse trouver ses propres stratégies littéraires, sa propre logique de montage.

Les Ateliers Ciclic Livre ont pour objectif d’accompagner cette phase de recherche, de création et de construction. En 2022, Elsa Escaffre participe à la première édition des Ateliers Ciclic Livre.

« Ma volonté de faire exister l'écriture en et hors du livre est parfois source d’une sensation de décalage, de difficulté d’orientation dans le paysage littéraire et éditorial. Rencontrer de nouveaux interlocuteurs, échanger des points de vue me permettra de m’ouvrir à d’autres manières d’envisager et de présenter mon travail, […] de retrouver une forme de liberté d’action et de création. » Elsa Escaffre.

Sa structure associée

Située au 22, place Henri IV, à Henrichemont (18), A l’est est une résidence d'auteur.trices consacrée aux écritures du réel dans toutes leurs formes : livres, films, séries, podcast ou bandes dessinées. Née à l’initiative de sa responsable, Taina Tervonen, également autrice et documentariste, ce lieu propose aux auteur.trices un espace préservé, dans une ambiance de travail, pour avancer sur un projet : finaliser un manuscrit, un scénario ou, au contraire, réfléchir à une histoire encore au stade embryonnaire. À l'Est joue aussi le rôle de médiateur culturel avec des rencontres dans les médiathèques de la communauté de communes des Terres du Haut-Berry.

Résidence À l’Est
22, place Henri IV 18250 Henrichemont
a.lest.residence@gmail.com
06 77 77 56 75