Antoine Dufeu auteur associé à l'ESAD d'Orléans

L'École supérieure d'art et de design (ESAD) d'Orléans accueille de janvier à juin 2019, Antoine Dufeu pour un projet artistique et culturel intitulé Propédeutique de la joie (essais et tests). Durant six mois, l'écrivain, dramaturge et théoricien, poursuit l'écriture de son livre, qui se propose de traiter de la joie sous le titre provisoire Allegria. Antoine Dufeu propose aux étudiants de l'ESAD des expérimentations et échanges autour des nouvelles formes d'écriture, des rencontres entre réflexions et pratiques plastiques. Un projet de création soutenu par Ciclic.

Le projet Propédeutique de la joie, proposé par Antoine Dufeu, fait écho à la thématique de l’ESAD Orléans pour l’année 2018-2019, à savoir l’énergie en tant que « capacité à effectuer des transformations ». Sans doute la joie, en ce sens, peut-elle être considérée comme une forme d’énergie.
Chaque semaine, une journée de permanence est assurée par l'auteur dans la bibliothèque de l’école, où il articule lecture et écriture :
  • à partir d’une œuvre discutée et débattue, parfois en rapport direct avec la joie, mais parfois sans rapport apparent,
  • autour d’ateliers d’écriture partagée entre les étudiants et l’auteur.
Les participants proposeront une édition sous la forme d’un journal, une « sortie de résidence » festive dont la forme précise sera conçue collectivement et qui permettra aux participants de l’atelier de présenter des propositions à partir du thème de la joie.

Allegria
Le projet d’Antoine Dufeu, est lié à l’écriture d’un livre qui se propose de traiter de la joie sous le titre (provisoire) Allegria. Entièrement écrit à la première personne du pluriel, il s’inscrit dans un travail entamé depuis longtemps, dont l'auteur propose l’archéologie suivante :
De la joie
Le pronom « nous » a été soumis à plusieurs tests et à plusieurs types de discours à travers les précédents ouvrages de l'auteur. Une certaine forme de joie a toutefois toujours été à l’œuvre. Il s’agit à présent pour lui d’écrire un livre autour de ce thème. Seulement – et c’est la part de risque de ce projet – cette thématique nécessite d’être effectivement mise en œuvre. La joie exprimée dans Allegria est théorique et pratique. Cela fera son effectivité.
Dans son écriture, Allegria pourra se construire comme un exercice de traduction permettant de mettre à l’épreuve son contenu par la pratique du thème et de la version.
« Thème puisqu’il s’agira de traduire l’émotion du locuteur – exprimée par un « nous » – en une autre langue puis de la retraduire par versionnage. Comme le titre proposé le suggère, ce « nous » ne pourra qu’être agile et vigoureux, vif et alerte, rapide presque. »

Les rencontres publiques :
  •  le vendredi 17 mai de 14h30 à 16h. : restitution de l'atelier d'écriture et lecture par les étudiants à la bibliothèque de l'école.
  • en juin 2019 au CDN, Antoine Dufeu lira des extraits du livre en cours d’écriture et invite Daniel Foucard qui performera à partir d'un extrait de son prochain livre (à paraître début 2020) .
  • à l'ESAD, une conférence d'Antoine Dufeu présentant son travail,
  • une émission de radio sur Radio Campus avec la complicité Dominiq Jenvrey qui a déjà invité Antoine Dufeu il y a plusieurs années,
  • un rendez-vous au CCN.