Publié le 06/02/2019

Élodie Durand en résidence à bd BOUM / Maison de la BD Blois (41)

La maison de la BD accueille en résidence d'auteur, du 1er octobre à 30 novembre 2018, Élodie Durand, dessinatrice et scénariste de bande dessinée. Lors de sa résidence elle se consacre à la création de son prochain album-recueil constitué de plusieurs histoires courtes : des tranches de vies..Durant ces deux mois, elle partagera son temps entre création artistique et rencontres avec le public blésois. Un projet soutenu par Ciclic.

Son projet d'écriture : "Tranche de vie"

Elodie Durand désire profiter de sa résidence à bd BOUM pour nourrir sa collection d'histoires glanées en vue de l'écriture de son livre Tranches de vies. A travers ce projet de courts récits en bande dessinée, l'auteure désire présenter des tranches de vies, des événements du quotidien qui sortent de l'ordinaire, des histoires extraordinaires qui transcendent le banal pour traverser le temps.

C'est la lecture de l'anthologie Je pensais que mon père était Dieu, de Paul Auster qui lui a donné l'idée de raconter des moments du quotidien, des "histoires vraies extraordinaires".

"Nous en avons tous vécu ! Il nous arrive dans nos vies des choses surprenantes, des moments inattendus, des événements parfois hors-normes, des rêves récurrents. Ça peut être de petites choses ou de grandes choses, tristes ou drôles..." nous dit Elodie Durand. Pour elle, ces anecdotes reflètent, révèlent la vie, les générations, les époques et un peu des sociétés dans lesquelles nous vivons.

A l'origine de ce projet, il y a aussi pour elle une recherche d'écriture, un besoin de multiplier les possibilités graphiques, les rencontres, d'explorer les univers, les expériences et les ressentis.

Dans le prolongement de La Parenthèse, salué par le festival bd BOUM en 2010 (prix Nouvelle République), qui racontait le quotidien de sa maladie, Elodie Durand s'intéresse à présent à ses concitoyens, à leur vie et aux événements qui y surgissent et défient le temps.

Ses rencontres et ses interventions à Blois s'articuleront autour de ce projet de création sur la transmission d'histoires personnelles. Elle ouvrira des espaces d'échanges et d'action en installant des ateliers de dessin et d'écriture (portraits dessinés, accumulation d'objets...).

Transports Sentimentaux à découvrir au festival bd BOUM :
Chaque année, un auteur différent écrit un nouvel opus des Transports Sentimentaux. L’histoire est écrite au fil de la résidence de la scénariste. La brochure est disponible gratuitement sur le festival bd BOUM. En 2018, l’histoire est imaginée et dessinée par Élodie Durand. Quand un voyage en bus devient une épopée pour une enfant de 6 ans.

Les rencontres publiques 

  • Rencontre à la médiathèque de Blois (octobre-novembre 2018)
  • Rencontre à la Maison de la BD à Blois (octobre-novembre 2018)
    rencontre et échange avec le public de la Maison de la BD (cours de BD 8-12 ans, cours de BD 12 ans et plus, autres publics de la MBD...)
  • Rencontre initiation à l'écriture de scénario (22-23 novembre 2018)
    rencontre et échanges avec les scénaristes amateurs ou confirmés lors du festival bd BOUM 35
Élodie Durand, réalise des images, des bandes dessinées, des scénarios, participe à des expositions, des interventions dans les lieux culturels et dans les écoles.
Diplômée depuis 2003 de l'école des Arts décoratifs de Strasbourg (aujourd'hui la HEAR) et d'une licence d'Arts plastiques à Paris VIII ou elle a réalisé de grandes fresques murales, ses images s'adressent selon les projets aux enfants ou aux adultes.
Élodie Durand travaille pour la presse – Bayard, Milan, Cut – et pour l'édition – Delcourt, Nathan, Lito, Le Seuil. Elle aime découvrir, apprendre, dessiner les sentiments, le mouvement, le dessin d'idée, raconter des histoires de vies et illustrer des histoires drôles et fantastiques… Elle adore le moment ou tout se décide, inventer tout un découpage de bande dessinée. 
Pour réaliser ses images, elle utilise plusieurs vecteurs : l' informatique mais aussi le papier, les encres, les crayons de couleurs, les feutres, la peinture. 

Bibliographie d'Élodie Durand : 

  • Pour la bande dessinée 
    Wonder - dessin - avec François Bégaudeau - Mirage - Éditions Delcourt - 2016
    La Parenthèse - scénario et dessin - Encrages - Éditions Delcourt - 2010
    Pommes d'amour - scénario et dessin - Collectif - Mirages - Éditions Delcourt - 2008
    Canicule - Préavis - scénario et dessin - Collectif - Institut Pacôme - Traduit en allemand - 2006

Voir la bibliographie complète d'Élodie Durand


L'association bd BOUM est née à Blois en 1984, dès sa création, le projet associatif s'est démarqué avec une orientation pédagogique. Depuis chaque année, pendant trois jours, le festival bd BOUM accueille environ 22 000 visiteurs et 150 auteurs. La manifestation entend proposer un projet différent, décliné à travers des orientations artistiques mais aussi pédagogiques, sociales et citoyennes.

Depuis 1998, bd BOUM développe un projet éditorial en utilisant la BD comme outil d'information et d'insertion en réalisant des ouvrages sur différents thèmes de société à travers des témoignages (détenus, sourds, jeunes des quartiers sensibles, public illettré...). Ces histoires de vie permettent aux sujets de se comprendre, d'analyser les événements et les rencontres ayant jalonné leurs histoires et d'en faire un récit leur donnant du sens dans un contexte sociohistorique, certes déterminant, mais dans lequel une marge de manœuvre propre persiste. Pour permettre aux individus de faire face aux diverses ruptures auxquelles ils sont confrontés, cette réflexion sur soi donne aux témoins la possibilité, par une construction narrative accompagnée, d'accéder à leurs propres histoires, de devenir acteurs de leurs vies autant qu'auteurs de leur texte et de se réapproprier le sens global de leur histoire. Il s'agit de récits individuels qui ne seront pas totalement représentatifs des réalités de la maladie mentale mais qui en montreront quelques facettes. Ce sont à la fois des récits de parcours – ce parcours qui constitue le point commun entre tous les patients – et parfois la narration d'un temps précis de l'histoire des témoins.


Un projet soutenu par Ciclic, grâce au disposif de soutien aux structures pour les résidences d’auteur