Publié le 24/07/2017

Rapport annuel de l'Inspection générale des bibliothèques 2016

En 2016, dans le cadre de son programme fixé par lettre de mission des ministres de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et de la culture et de la communication, l'Inspection générale des bibliothèques (IGB) a exercé sa mission d'évaluation et de contrôle auprès de 4 établissements d'enseignement supérieur et de 12 bibliothèques de collectivités territoriales. Elle a également mené deux missions, l'une relative au projet de BUBM de Besançon et l'autre concernant la bibliothèque de l'Hôtel de Ville de Paris. Conformément au programme, l'IGB a également publié des rapports sur les thèmes suivants : les dépenses documentaires des universités, l'adaptation des bâtiments de bibliothèques universitaires aux nouveaux usages, laïcité et fait religieux dans les bibliothèques publiques, premier bilan du dispositif des bibliothèques numériques de référence, ainsi qu'avec l'IGAENR un rapport sur l'impact de la structuration territoriale des établissements d'enseignement supérieur sur la politique documentaire des universités.

Sommaire du rapport

Introduction
1. Les rapports thématiques
2. Les rapports d’inspection des établissements d’enseignement supérieur
3. Les rapports d’inspection des bibliothèques classées .
4. Les autres bibliothèques municipales ou intercommunales
5. Les bibliothèques départementales
6. Ville de Paris
7. Missions hors programme
8. Fonctionnement de l'Inspection générale des bibliothèques
9. Participation à des conseils, commissions et groupes de travail
10. Interventions 

L'I.G.B. (Inspection générale des bibliothèques) est un service de contrôle et de conseil placé sous l'autorité directe du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et mis à la disposition du ministre de la culture pour les bibliothèques qui relèvent de sa compétence. Créée en 1822 pour assurer le contrôle des bibliothèques publiques issues des confiscations révolutionnaires, elle a vu ensuite ses fonctions s’élargir après la constitution des bibliothèques universitaires.