Brille encore, soleil dor

Editeur : Ed. Hongfei
Auteur : Zhenyuan Guo
Co-auteur : Chun-Liang Yeh
ISBN : 9782355581540
Lieu : Champs sur Marne
Prix : 14.5 €
Collation : 48 p. ; 30 x 21 cm ;
Collection : Vent d'Asie
Note : Disponible
Date de parution : 4-/-0/2019

Chaque soir, le soleil tombe comme il est monté le matin... Encore faut-il le savoir !

C’est le matin. Le soleil se lève. Sur la montagne, les animaux se chauffent aux premiers rayons. Quel bonheur pour tous.

Les heures passent, et c'est bientôt l'après-midi. Tout doucement, l'astre redescend dans le ciel.

Il tombe, tombe... Il faut faire quelque-chose. "Brille encore, Soleil d'Or". Les animaux appellent le soleil pour qu'il reste encore et, tour à tour, tentent de retenir sa chute.

Rien n’y fait, le soleil s’enfonce bel et bien dans le sol. Bientôt, les animaux s'endorment, gagnés par la fatigue. Jusqu’au moment où le coq réveille tout le monde !

Une nouvelle et belle journée peut commencer…

Un album plein de charme pour comprendre avec drôlerie le cycle du jour et de la nuit.


ZHU Chengliang, né à Shanghai en 1948, a passé son enfance à Suzhou. Il entre à l’école d’art de Nanjing et se spécialise dans la peinture à l’huile. Créateur de livres pour enfants depuis 1984, il compare son travail d'illustrateur à celle d’un metteur en scène. Casting, décors, costumes et accessoires : rien n’est laissé au hasard, pour que les personnages, forts de leur émotion contenue, prennent vie. ZHU Chengliang vit en Chine.

GUO Zhenyuan, amoureuse de la littérature et de la nature, affectionne les histoires mettant en scène des animaux vaillants pour qui rien n'est impossible. Son premier récit, Ne laissons pas le soleil tomber, adapaté en français par Véronique Massenot, devient Brille encore, Soleil d'Or. L'album chinois, récompensé par le prix international Little Hakka à Shenzhen (Chine) en 2018, connaît ainsi une expression française qui rend à merveille la candeur et l'esprit de la solidarité régnant parmi des animaux volontaires et attachants.

Véronique Massenot publie son premier livre, Lettres à une disparue, un roman épistolaire publié chez Hachette en 1998. Son univers est tantôt grave, tantôt drôle et coloré. Elle écrit souvent pour interroger le monde, transmettre la mémoire des oubliés de l'Histoire, vaincre la douleur du non-dit... parfois simplement pour faire rire, toujours avec beaucoup de tendresse. Diplômée en Histoire de l'Art, elle a travaillé plusieurs années au Musée d'Orsay avant de se lancer pour de bon dans l'écriture. Illustratrice autodidacte et touche-à-tout, elle conçoit aussi des expositions, envoie de l'art postal tous azimuts et dessine le monde dans ses carnets – notamment avec son groupe d'amies artistes (et gourmandes), Les Croqueuses de Paris.