Rencontre avec Amandine Dhée et son éditeur Benoît Verhille

le jeudi 30 janvier 2020, 19h à Bourges (18)

La médiathèque de Bourges accueille l'autrice Amandine Dhée et son éditeur Benoît Verhille de La Contre Allée pour leur ouvrage, À mains nues, tout juste paru. Cet événement s'inscrit dans le projet inédit expérimenté par Ciclic Centre-Val de Loire qui inaugure avec La Contre Allée sa première résidence d'éditeur.

Cette première résidence est inaugurée par Benoît Verhille des éditions La Contre Allée (Lille) qui seront présentes jusqu'en juin 2020, pour des séjours de quelques jours à une semaine. De nombreux rendez-vous seront proposés avec les acteurs du livre de la région : des moments d’échanges et de partage autour de leur expérience et conception du métier, à la découverte de leur catalogue et des auteurs qui y figurent. En savoir +

Amandine Dhée est écrivaine et comédienne. L’émancipation, notre rapport à autrui et à notre environnement de vie sont les thèmes récurrents qui marquent son travail, distingué par le prix Hors Concours pour La femme brouillon en 2017.
Son besoin d’exploration des formes l’amène régulièrement sur scène pour partager ses textes lors de lectures musicales ou encore pour y interpréter un rôle dans l’adaptation de ceux destinés au théâtre. 

La Contre Allée

Depuis sa création en 2008, La Contre Allée, maison d'édition lilloise, publie des textes sans limite de genre. « Des textes où il est largement question de quêtes de soi, de voyages, de déplacements dans un sens comme dans l’ autre – subis ou choisis –, et de lieux réels et imaginaires, habités ou désertés » (Benoît Verhille, éditeur).

Les ouvrages publiés s'intéressent au devenir et à la condition de l'individu au cœur de la société contemporaine. Sous forme de fictions, de documentaires ou d’essais, souvent aux frontières des différents genres, les livres intègrent plusieurs collections : La Sentinelle (une attention particulière aux histoires et parcours singuliers de gens, lieux, mouvements sociaux et culturels), L’inventaire d’inventions (« parce qu’il manque toujours quelque chose au monde », Eduardo Beti), Les périphéries (une collection qui nous rapproche de l’œuvre et des centres d’intérêt d’un.e auteur.e), Fictions d’Europe (regards d’écrivain.e.s sur l’Europe), Un singulier pluriel (Témoigner, transmettre, questionner. Un sujet et plusieurs voix s’en mêlent). Un intérêt particulier est porté à la pluralité des langues, aux traducteurs et à leur travail.
Parmi les auteurs publiés, on peut citer Arno Bertina, Amandine Dhée, Caroles Fives, Maylis de Kerangal, Emmanuel Ruben, Patrick Varetz…