"Rahan" - Planches originales d’André Chéret

Du 9 février au 30 avril 2016 - Séances de dédicaces d'André Chéret le 26 mars et le 16 avril

À Blois, du 9 février au 30 avril, venez découvrir à la Maison de la BD, l'exposition des planches originales de Rahan, d'André Chéret

André Chéret est né en 1937. En 1952, il commence à travailler pour une imprimerie, puis se tourne ensuite dans une maison de publicité pour les affiches de cinéma... C'est en 1958, lors de son service militaire, qu'il va commencer sa vraie carrière de dessinateur où il collabore avec différents journaux militaires. De retour à la vie civile, il entre chez Vaillant.

 

Rahan, scénarisé par Roger Lecureux apparait dans le n° 1 du journal Pif Gadget en mars 1969. Il possède un coutelas en ivoire qu'il fait tourner à la fin de chaque aventure pour aller dans la direction indiquée. Il porte un collier de griffes, dont chacune symbolise une qualité: le courage, la loyauté, la ténacité, la générosité, et la sagesse.
André Chéret fait revivre une épopée fabuleuse. Ses dinosaures, brontosaures, ptérodactyles peuplent les eaux, les savanes et le ciel. Le tigre à dents de sabre est plus vrai que nature...  Chéret réinvente la Préhistoire et Rahan devient  la vedette de Pif Gadget.
À la suite de la mort de Roger Lecureux en 1999, le scénario est repris par son fils, Jean François. En 2015, le fils des âges farouches, revient avecRahan, Les fantômes du Mont Bleu aux éditions Soleil.


André Chéret est né en 1937, rue Montorgueil. Il passe son enfance dans un petit hameau de l'Allier avec ses sœurs. C'était pendant la guerre... Il a alors 5 ans et ne sait ni lire ni écrire, mais par contre, il dessine déjà. Sa passion commence donc là. C'est à Paris qu'il découvre la Bande Dessinée, et entre autre, Tarzan et Durga Rani, reine de la jungle. En 1952, il commence à travailler pour une imprimerie, puis se tourne ensuite dans une maison de publicité pour les affiches de cinéma... Mais c'est en 1958, lors de son service militaire, qu'il va commencer sa vraie carrière de dessinateur où il collabore avec des journaux militaires. De retour à la vie civile, il entre chez Vaillant où bientôt il donne naissance à Rahan, son personnage le plus célèbre pour le nouveau Pif Gadget. Par la suite, André Chéret se diversifie en dessinant Domino pour Tintin et autres ... Mais Rahan est devenu la vedette de Pif Gadget. André Chéret doit aller de plus en plus vite, puis tout s'écroule, car Pif ne lui envoie plus de textes à illustrer. Il doit rechercher du travail. Il va alors écrire des albums consacrés à la préhistoire chez Auzou où là, son talent reéclate. Plus tard, tout recommence avec Pif Gadget. Puis, il signe chez Novedi qui éditera Rahan, jusqu'à la reprise des Editions Soleil Productions en 1992.