Publié le 25/01/2016

Performance cinématographique de Véronique Aubouy autour de Saint-Simon

Réalisé sous la direction de Véronique Aubouy à l'occasion de la Fête des livres 2015 (Ferté-Vidame), vous découvrirez dans ce film, à partir de la lecture d’un extrait des Mémoires du duc de Saint-Simon, une performance cinématographique pour dix participants.

Ce film, Voyage très singulier d’un maréchal de Salon de Provence à la cour a été entièrement conçu et réalisé le 6 septembre 2015 entre 10 heures et 16 heures, dans le parc du château de la Ferté-Vidame par un collectif de dix participants (de 11 à 60 ans) qui ne se connaissaient pas avant ce rendez-vous.

Depuis la conception du scénario et la répartition des rôles jusqu’à la projection in Situ et en public à 16 heures, en passant par le tournage du film selon la méthode « tourné-monté » (aucun montage, le film étant enregistré sur une cassette Mini DV dans une continuité narrative et un rythme déterminés par les seuls Rec et Stop). Pas de mixage non plus. Le résultat facétieux de cette improvisation collective est un film brut comme ont pu l’être les premiers films des frères Lumières, revendiquant le plaisir d'un savoir-faire amateur et une forme d’innocence collective.

Un projet proposé par Ciclic, en partenariat avec le Conseil départemental d'Eure-et-Loir et la bibliothèque départementale d'Eure-et-Loir (BDEL). 


Véronique Aubouy est cinéaste et artiste.
Elle construit une œuvre singulière fortement empreinte de littérature et de musique, où se croisent films documentaires et de fiction, mais aussi  performances et installations vidéo et photographies.
Elle a entrepris depuis 1993 la lecture filmée de A la Recherche du temps perdu de Marcel Proust par des gens de tous horizons, en toutes situations. Montré sous forme d’installation (Musée d’art moderne de la vielle de Paris, 2012 ; Grand Palais, 2009) ce film Proust Lu dure à ce jour 115 heures et comptabilise près de 1200 lecteurs. Elle s’engage cette année dans un nouveau travail à partir des Mémoires du duc de Saint-Simon.
Véronique Aubouy a aussi réalisé plusieurs films courts de fiction dont Le Silence de l’été, montré au festival de Cannes 1993 dans la section Un certain regard, et des films documentaires, comme Je ne suis pas un homme en colère, portrait d’Edward Bond, 2002 pour Arte ou Bernadette Lafont, une sacrée Bonne Femme, 2013.
Son long métrage Je suis Annemarie Schwarzenbach vient d’être présenté au festival de Berlin 2015 dans la section Panorama.
Son premier livre, À la lecture, co-écrit avec Mathieu Riboulet, a été publié en septembre 2014 chez Grasset.