Participez aux auditions du parlement de Loire #4

vendredi 4 et samedi 5 décembre 2020 [EN LIGNE]

Et si, pour la première fois en Europe, un fleuve avait la possibilité de s’exprimer et de défendre ses intérêts à travers un système inédit de représentation ? 

Animée par l’écrivain et juriste Camille de Toledo, la commission pour la création d’un parlement des humains et non-humains reliés au fleuve vous invite à suivre son travail d’enquête. Prenez part aux auditions et venez enrichir ce projet d’anticipation. Ces auditions mettent en acte une recherche collective pour impliquer les non-humains dans un parlement reconfiguré et étendu à la faune, la flore, les bancs de sable, les masses d’eau et l’ensemble des composantes de la Loire.

Les auditions en vue de la création d'un parlement de Loire se poursuivent avec ce quatrième rendez-vous qui se déroule en ligne les 4 et 5 décembre 2020.

La commission invite Marie-Angèle Hermitte, docteure en droit et pionnière de la notion danimisme juridique en France et Sacha Bourgeois-Gironde, professeur d'économie et chercheur en philosophie et sciences cognitives. Cette dernière session est aussi l’occasion de rendre public les débats internes de la commission avant l’édition au printemps 2021 du Rapport des auditions et sa transmission aux assemblées et territoires concernés 

Pour cette quatrième session, c’est l’hypothèse de « l’animisme juridique » qui sera explorée. Dans les pas des anthropologues Philippe Descola et Viveiros de Castrio, la commission du parlement de Loire cherche une voie entre les droits modernes et les ontologies des peuples-sentinelles, amazoniens, amérindiens, aborigènes, qui dialoguent avec les êtres de la nature. Comment cette façon d’être au monde pourrait exister dans nos institutions politiques en hybridant le droit moderne ? Comment les sociétés humaines peuvent agir et reconnaitre les besoins d’un écosystème tel qu’un fleuve ? Comment ajouter des perspectives par des fictions de droit qui permettraient de parler depuis la nature ?

Partant de la reconnaissance juridique du fleuve Whanganui étudiée par Sacha Bourgeois-Gironde et bénéficiant de l’expertise de la docteure en droit Marie-Angèle Hermitte, pionnière de « animisme juridique », ces auditions marquent l’aboutissement d’un long chemin pour imaginer un nouvel état du droit ouvert aux voix du monde.

Vers une personnalité juridique de La Loire
Vers un parlement du fleuve
par Camille de Toledo, auteur associé aux auditions du parlement de Loire

AUDITIONS   Vers des institutions animistes.

Vous pouvez réserver votre participation via zoom ou vous avez la possibilité de suivre la retransmission en direct sur les pages facebook POLAU-pôle arts & urbanisme et Le parlement de Loire.

  • Audition de Sacha Bourgeois-Gironde [VENDREDI 04/12 de 11h à 12h] 
    Professeur d'économie à l'Université Paris 2 et chercheur en philosophie et sciences cognitives à l'Institut Jean-Nicod (ENS). Ses travaux portent sur la théorie de la décision expérimentale et sur les fondements cognitifs des institutions économiques et sociales. Il est l’auteur d’« Être la Rivière », un ouvrage qui étudie le contexte de la personnification juridique du fleuve Whanganui.
    Réserver votre participation aux auditions via zoom : https://urlz.fr/ellH
     Possibilité de suivre la retransmission en direct sur les pages facebook POLAU-pôle arts & urbanisme et Le parlement de Loire.
     
  • Audition de Marie-Angèle Hermitte [SAMEDI 05/12 de 11h à 12h]
    Docteure en droit, pionnière de la notion d’animisme juridique et spécialiste en bioéthique, directrice de recherche honoraire au CNRS, directrice d’études honoraire à l’EHESS-École des Hautes Études en sciences sociales.
    Réserver votre participation aux auditions via zoom : https://urlz.fr/ellR