Lire aux éclats - journées du livre jeunesse

du 30 nov. au 11 déc. 2019 à Bourges et 30 nov. à St-Doulchard (18)

L'association Lire aux éclats et la Ligue de l’enseignement du Cher organisent les journées du livre de jeunesse qui se déroulent cette année du 30 novembre au 11 décembre 2019 à la Médiathèque de Bourges. Pour cette 41e édition, la médiathèque de Saint-Douchard s'associe à Lire aux éclats et accueille l'exposition-vente le 30 novembre.

Exposition – Vente de livres – Dédicaces – Ateliers – Lectures

Lire aux éclats, association composée de bénévoles (bibliothécaires, enseignants et animateurs) présente au public, sous forme d'expo-vente, une sélection de plus de 200 titres de livres jeunesse (romans, BD, albums, documentaires) parmi les milliers de nouveautés annuelles. 

La Ligue de l’enseignement du Cher organise la venue d’auteurs et illustrateurs pour des rencontres scolaires, des ateliers en famille et des séances de dédicaces. 

Les auteurs et illusteurs jeunesse invités pour cette nouvelle édition :

  • Gilles Rapaport – Illustrateur
    Né à Paris en 1965, Gilles Rapaport est un auteur et illustrateur français. Il suit les cours de l'Union Centrale des Arts Décoratifs avant de commencer sa carrière. Il travaille beaucoup pour l'édition, la presse (Le Monde, Libération, Marianne…) ainsi que des grandes entreprises (EDF, GDF, La Poste, Total, etc.). Gilles Rapaport a publié plus d'une quinzaine d'albums destinés à la jeunesse, dont les thèmes sont parfois très durs (la Shoah, la guerre…). Il parvient parfaitement à retranscrire l'indicible par ses épais cernés noirs, ses fonds gris, bleus, noirs. Il dessine principalement à l'encre. Ce qu'il recherche principalement, c'est une liberté créatrice, il veut « apprendre aux enfants à être libres de penser autrement, libres d'êtres différents, libres de se tromper »
    Ses derniers ouvrages : Le Brise-glace (Ed. Le Genévrier, 2017), C’est quoi être un bon élève ? (Ed. Seuil jeunesse, 2017), Il y a des règles ! (Ed. Seuil jeunesse, 2016)

À la médiathèque de Bourges, le samedi 7 décembre :
- à 15h, salle Peter Pan (dès 7 ans) : rencontre autour de son ouvrage Le Brise-glace - une expédition dans le Grand froid polaire.
- à 16h30 : séance de dédicaces

  • Nathalie Diterlé – Autrice et illustratrice
    Nathalie Dieterlé a grandi au Cameroun jusqu'à l'âge de 6 ans son père y étant médecin de brousse.
    Elle étudie les arts graphiques à l'école Penninghen à Paris puis se spécialise en illustration aux Arts décoratifs de Strasbourg.
    Très tôt, elle écrit ses propres histoires qu'elle illustre. Notamment "Zékéyé" qui devient l’un de ses personnages principaux. Elle imagine par la suite une collection de livres "théâtre d'ombres" aux éditions Casterman.
    Ses derniers ouvrages : Zékéyé et la sorcière (Ed. Hachette, 2019), Mon cœur (Ed. Gauthier Languereau, 2018), Petit Loup (Ed. L’Élan Vert, 2018).

À la médiathèque de Bourges, le mercredi 11 décembre : séance de dédicaces à partir de 16h15

  • Agnès DE LESTRADE – Autrice 
    Agnès de Lestrade vit au bord de la Garonne au milieu des champs. Au cours de sa vie, elle a inventé des chansons pour faire pleurer, créé des jeux de société pour faire rire et fabriqué deux beaux enfants pour tester le tout sur eux. En 2003, elle publie son premier roman à l’école des loisirs. Depuis elle a écrit plus de 200 albums, romans et textes en presse. Elle a vendu 2 millions de livres. Un de ses romans, « Mon père est une saucisse » fera l’objet d’un long métrage au cinéma en 2020. Elle a aussi reçu plusieurs prix de lecteurs dont 3 prix des inco, deux prix chronos, deux prix Tatoulu… Heureusement, il lui reste du temps pour rêver, plonger dans la mer et faire des crêpes pour ses enfants…
    Ses derniers ouvrages : L’arbre qui avalait les enfants (Éd. La poule qui pond, 2019), Monsieur Boudin (Ed. Sarbacane, 2019), L’enfant qui vivait dans un mur (Ed. 400 coups jeunesse, 2018), La fileuse de brume (Ed. Alice, 2018).

Rencontre-dédicaces lundi 2 décembre à la médiathèque de Saint-Doulchard

  • David Moitet, auteur
    Professeur d’EPS, David Moitet découvre sa vocation d’écrivain en 1999, encore étudiant, à l’occasion d’un exercice d’écriture d’invention demandé par un professeur de français : après ce déclic, il se lance dans l’écriture romanesque, et rédige un premier roman, Suicide cellulaire (Apoptose), Coup de Cœur du jury lors du concours VSD du Polar 2010, puis L’Homme aux papillons, qui a remporté le Grand Prix Femme Actuelle dans la catégorie Thriller. Les deux ouvrages ont paru aux éditions des Nouveaux Auteurs en 2010, suivis de Piège boréal en 2012.