"Le fleuve qui voulait écrire. Les auditions du parlement de Loire" de Camille de Toledo

D'octobre 2019 au printemps 2021, Camille de Toledo s'est associé aux auditions du parlement de Loire, un projet proposé par le POLAU, en partenariat avec Ciclic Centre-Val de Loire. Suite à ces auditions est né Le fleuve qui voulait écrire, un ouvrage mis en récit par Camille de Toledo (Ed. Manuella/Les liens qui libèrent) paru le 8 septembre 2021. 

​Voici un ouvrage historique. Pour la première fois en Europe, un fleuve a la possibilité de s’exprimer et de défendre ses intérêts à travers un système de représentation inter espèces. Le fleuve qui voulait écrire déploie un récit : celui d’un soulèvement légal terrestre où une commission constituante se voit confier la charge d’accueillir les éléments de la nature (fleuves, lacs, rivières, forêts, vallées, océans…) dans nos enceintes de décision politique.

... Et si un fleuve, Loire, et les divers éléments terrestres écrivaient une constitution ?
Et si les entités naturelles, rivières, montagnes, forêts, océans, glaciers et sols... étaient, à force d’exploitation, de prédation, en voie d’inventer leur grammaire, exigeant leur représentation ?

Voici l’histoire d’un soulèvement légal terrestre. 

Un livre mis en récit par Camille de Toledo, avec les voix de Bruno Latour, Frédérique Aït-Touati, Bruno Marmiroli, Virginie Serna, Jaques Leroy, Jean-Pierre Marguénaud, Catherine Larrère, Catherine Boisenau, Valérie Cabanes, Matthieu Duperrex, Gabrielle Bouleau, Sacha Bourgeois-Gironde, Marie-Angèle Hermitte.

Dans l’appareil critique du livre, les œuvres de très nombreux chercheurs sont discutées et convoquées : Aldo Leopold, Christopher Stone, John Dewey, Michel Serres, Augustin Berque, Victor David, Jakob Von Uexküll, Francis Hallé, Vinciane Despret, Philippe Descola, Viceiros de Castro, Isabelle Stengers, Tim Ingold, Eduardo Kohn, Baptiste Morizot, Anna Tsing. 

Les membres de la commission pour un parlement de Loire :
Camille de Toledo | Auteur associé, juriste
Virginie Serna | Archéologue, conservatrice en chef du Patrimoine, chargée de mission au Ministère de la culture
Bruno Marmiroli | Architecte paysagiste, directeur de la Mission Val de Loire Patrimoine Mondial
Lolita Voisin | Paysagiste, directrice de l’École de la nature et du paysage de Blois – INSA Centre-Val de Loire
Joan Pronnier | Cheffe de projet COAL art et écologie
Stéphane Cordobes | Conseiller-expert à l’ANCT-Agence Nationale de la Cohésion des Territoires et enseignant-chercheur, associé à l’École urbaine de Lyon
Pascal Ferren | Philosophe et urbaniste

Camille de Toledo est écrivain. Il a étudié à Paris, Londres et New York. En 2004, il obtient la bourse de la Villa Medicis. Dans un livre de 2007, Visiter le Flurkistan ou les illusions de la littérature monde (PUF), il engage une discussion sur ce que le XXIe siècle "exige" de la littérature. 

En 2008, il fonde la Société européenne des auteurs, qui oeuvre à bâtir une "Europe des traductions". Il est l’auteur, notamment, de L’Inversion de Hieronymus Bosch et Vies et mort d’un terroriste américain (Verticales/Gallimard 2004 et 2007), Le Hêtre et le Bouleau, Vies potentiellesOublier, trahir, puis disparaître (Seuil, 2009, 2010, 2014) qui composent ensemble ce que Camille de Toledo nomme la trilogie européenne. Il poursuit parallèlement sa réflexion d’essayiste sur les régimes d’historicité et sur les manières de "changer les temps", dans Les Potentiels du temps, co-écrit avec Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros (Manuella éditions, 2016.) 

Son cycle, à la Maison de la Poésie de Paris, en partenariat avec Remue.net et Diacritik, Histoire du vertige (Saison 1-2), qu’il conduit depuis septembre 2016, ne cesse de nourrir une pensée vivante, contemporaine, avec et sur la littérature, où les œuvres de Sebald, Faulkner, Borges, Cervantès, et tant d’autres, lui servent de point d’appui pour appréhender notre XXIe siècle. Le Livre de la faim et de la soif, un roman-monde, baroque, qui renoue avec le genre du picaresque, est paru en février 2017 aux éditions Gallimard. En mars 2018, Camille de Toledo publie un puissant roman graphique, Herzl, une histoire européenne, illustré par Alexander Pavlenko, chez Denoël. L'auteur y aborde la question des relations entre les mondes juifs et l’Europe des nations, entre l’exil et les États, entre les imaginaires de la première moitié du 20e siècle et l’histoire du sionisme. Un autre roman graphique avec Alexander Pavlenko, Isaac Babel, fantôme d'Odessa, paraît chez Denoël en 2021.

Créé en 2007, le POLAU - pôle arts & urbanisme est une structure ressource à l’interface de la création artistique et de l’aménagement des territoires. Croisant les enjeux urbains actuels et les démarches artistiques contemporaines, il défend un enrichissement mutuel, pour une création renouvelée et un urbanisme créatif. La diversité de ses actions (résidences, études, formations, séminaires, etc) en fait un outil pilote d’intérêt général. Contact : POLAU-pôle arts & urbanisme 20 rue des Grands Mortiers, 37700 Saint-Pierre-des-Corps 02 47 67 55 90 contact@polau.org