Publié le 03/07/2015

Le conte chinois aux éditions HongFei Cultures

HongFei Cultures, une maison d'édition spécialisée jeunesse qui fait la part belle au conte chinois.

Les éditions HongFei Cultures, créées en 2007 par Chun-Liang Yeh et Loïc Jacob et installées à Amboise depuis janvier 2013, proposent aux jeunes lecteurs de la littérature illustrée autour de trois thèmes majeurs : le voyage, l'intérêt pour l'inconnu et la relation à l'autre.

Dans cette perspective, l'éditeur développe une double ligne éditoriale : proposer aux enfants une expérience de la Chine et, plus généralement, une expérience de l'altérité.

Pour faire découvrir la Chine inédite et authentique, HongFei, invite les jeunes lecteurs à fréquenter, à travers des textes chinois, une culture lointaine avec douceur, étonnement et plaisir.

Le catalogue de HongFei Cultures compte une cinquantaine d'albums et textes illustrés pour enfants de 3 à 12 ans. La maison d'édition propose des histoires tendres ou merveilleuses, des textes philosophiques ou farfelus, des récits d'aventure et anecdotes historiques très présents dans la lecture des enfants en Chine et à Taïwan. Et dans ce magnifique catalogue, plusieurs collections sont consacrées au conte, des contes inspirés de textes classiques chinois et illustrés par des artistes français.

Les contes aux éditions HongFei Cultures :

> CONTES DE CHINE, collection de contes traditionnels (dès 6 ans)
Dans chaque titre, un conte de la Chine ancienne... où l'on reconnaitra souvent des histoires et personnages communs aux contes d'Occident (Cendrillon, Le Petit chaperon rouge, etc.).

  • Yexian et le soulier d'or, Chun-Liang Yeh, Wang Yi
    Un conte chinois du 9e siècle rappelant l'histoire de Cendrillon
    "Yexian, sensible et sage, est tourmentée par sa belle-mère et sa demi-sœur. Elle trouve son réconfort auprès d’un poisson aux yeux d’or qui exaucera chacun de ses souhaits.
    Au bal, Yexian perd une de ses magnifiques chaussures. Le soulier d’or, parvenu entre les mains d’un roi, conduira enfin la jeune fille à son bonheur."
    L'histoire de Cendrillon, racontée huit siècles avant Charles Perrault.
    
  • L'Auberge des Ânes, Alexandre Zouaghi, Clémence Pollet
    Conte populaire chinois du 9e siècle.
    "En Chine, Sansan tient seule une auberge. Les voyageurs sont nombreux à séjourner chez elle et son commerce est florissant. Il faut dire qu'elle régale ses clients de galettes magiques qui les transforment en ânes.
    Mais une nuit, un jeune client mieux avisé découvre le secret de Sansan. Peu de temps après, il prend l’aubergiste à son propre piège… Transformée en ânesse, Sansan ne retrouvera forme humaine que grâce à la bienveillance d’un moine croisé par hasard."

  • Grand'Tante Tigre, Blanche Chiu, Minji Lee-Diebold
    Conte traditionnel chinois de mise en garde rappelant notamment Le petit chaperon rouge
    "
    Alors que leur maman s’est absentée, A-King et A-Yu sont restées seules à la maison. Soudain, on cogne à la porte ! Maman a dit de n’ouvrir à personne, et pourtant…
    Qui est vraiment cette Grand’tante venue veiller sur les deux enfants ? En tout cas, la petite A-Yu pense qu’elle a de bien curieuses pattes tigrées !"

> Coeur vaillant (dès 3 ans)
Une collection de quatre contes sont inspirés de textes classiques chinois et illustrés par des artistes français.
Ces quatre petits contes chinois inspirés d'histoires très anciennes déclinent le thème des "relations parents-enfants" et cultivent le lien du jeune enfant avec sa maman, son papa, sa grand-mère et son grand-père.

  • Pince-Coeur, Chun-Liang Yeh, Selma Mandine
    Conte inspiré d'un texte chinois ancien qui cultive le lien à la maman
  • Cici Hérisson, Chun-Liang Yeh, Wang Yi
    Conte inspiré d'un texte chinois ancien où est cultivé le lien au papa 
  • Plouf la châtaigne, Chun-Liang Yeh,Wang Yi
    Conte inspiré d'un texte chinois ancien qui cultive le lien au grand-père
  • Mûres mûres, Chun-Liang Yeh, Gaëlle Duhazé
    Conte inspiré d'un texte chinois ancien qui cultive le lien à la grand-mère

 > CONTES DU PALAIS (dès 8 ans)
   collection de recueils de contes classiques

  • La Langue des oiseaux et autres contes du palais, Chun-Liang Yeh, Clémence Pollet
    "La fourmi reconnaissante", "Le loup malin", "Le cerf loyal", et "La pie malicieuse" : quatre contes classiques chinois où les hommes gagnent en sagesse en écoutant les animaux.
  • Les Contes du palais présentent, sous forme de recueil, une sélection d’histoires qui donnent au lecteur des pistes pour explorer la culture chinoise. Puisse-t-il entrer dans ce livre comme on pénètre, de pièce en pièce, dans un palais plein de trésors.

> HORS COLLECTION :

  • La Ronde des contes Mélusine Thiry
    "À la nuit tombée, les personnages des contes d’antan surgissent en ombres chinoises. Sauras-tu les reconnaître ? Pour t’aider, un drôle de petit texte en forme de devinette. Mais attention, un intru s'est glissé à la fin du livre...
    Treize contes à retrouver : "Les musiciens de Brême", "Le vilain petit canard", "Boucle d’or", "Le petit Chaperon rouge", "Les trois petits cochons", "Pierre et le Loup", "Le Roi Grenouille", "La chèvre de monsieur Seguin", "Blanche neige", "Poucette", "Le Petit tailleur", "Peau d’âne", "Le chat botté"."
  • Le Samouraï et les 3 mouches, Thierry Dedieu
    conte en 14 haïkus
    "
    Un cheval au pas. Dans la chaleur de la nuit, un samouraï vient. Une auberge. Le guerrier a faim, il s’arrête.On l’accueille, on le sert ; un bol de fèves fera l’affaire. Comme il brille le katana du samouraï ! Trois brigands convoitent le sabre et, tour à tour, menacent le guerrier. Le samouraï rit. Ces messieurs-là, malavisés, ne sont pas un danger. À quoi bon les combattre alors qu’on en est au dîner. Une leçon suffira. Le choix des armes ? Les baguettes.Trois cliquetis dans les airs ; trois mouches en font les frais. Les canailles s’enfuient et laissent le Samouraï en paix."
  • Turandot, Princesse de Chine, Thierry Dedieu
    Le conte qui inspira le célèbre opéra Turandot de Puccini, raconté pour la première fois aux enfants.
    "Devant le palais impérial de Pékin, les têtes de princes étrangers ne cessent de tomber. Envoutés par la très grande beauté de la princesse de Chine, de jeunes seigneurs audacieux n’hésitent pas à demander sa main, mais ils n’ont hélas pas assez d’esprit pour résoudre les trois énigmes qu’elle leur pose. Au lieu de gagner le cœur de la belle orgueilleuse, ils périssent un à un. La princesse défend jalousement sa liberté, un prince inconnu se présente au palais..."