Lancement de la résidence de Cédric Tchao

le 15 nov., 20h30 à Beaugency (45)

un mangaka en résidence à Beaugency

L'association Val de lire accueille en résidence du 6 janvier au 6 avril 2014, Cédric Tchao, jeune auteur, scénariste, dessinateur de bandes dessinées inspiré par le manga et le feuilleton populaire à la française.

Soirée de lancement de la résidence, soutenue par Ciclic, le vendredi 15 novembre 2013 à 20h30 au Théâtre du Puits Manu à Beaugency (45) 

Une résidence mise en place dans le cadre du contrat territoire lecture de la communauté de communes de Beaugency.

> Pourquoi une résidence ?

Être auteur en résidence, c’est aller vers les différents publics, là où ils se trouvent.
La résidence installe l’auteur invité pour un temps dans le territoire, se donne comme objectif de faire connaître le genre littéraire et artistique qu’il pratique, de le faire connaître à tous.
Elle permettra à un artiste issu d’une autre culture de rencontrer des éléments du patrimoine, de les percevoir à sa manière, de  les intégrer dans son travail pour réaliser une oeuvre originale dans un langage « manga ».
La résidence, c’est aussi pour donner à un artiste du temps pour réaliser une oeuvre dans de bonnes conditions tout en permettant aux habitants d’être témoins de cette réalisation.

Le projet de Cédric Tchao, s’articule autour du patrimoine culturel, historique et légendaire de la région. Beaugency et ses environs seront le théâtre d'une aventure rocambolesque teintée d'humour et de fantastique mettant en scène des personnages prêts à protéger leur commune.



> Pourquoi un mangaka ?

Il s’agit d’ouvrir des «fenêtres » sur un art populaire encore ignoré d’une bonne partie de la population, surtout en milieu semi­‐rural.
Très souvent, des adultes ; parents, responsables de l’enseignement, disent n’avoir jamais lu de manga et n’être nullement attirés par ce genre narratif, tout en reconnaissant que leurs enfants ou ceux qu’ils ont en charge s’y intéressent et qui plus est, relisent plusieurs fois les mêmes séries.
La résidence permettra d’appréhender un art populaire asiatique, par ses codes graphiques, ses codes sociaux, ses codes langagiers, ses similitudes et différences avec la BD franco-­belge… Et permettra de connaître un peu mieux l’histoire du manga : son apparition, les auteurs incontournables, l’évolution du manga, le rapport du livre à l’animation vidéo…