Publié le 19/02/2018

Hélène Gaudy, en séjour d'auteur au Musée Rabelais (Seuilly 37)

Souhaitant faire dialoguer les lieux dédiés à la mémoire d'écrivains avec les auteurs d'aujourd'hui, Ciclic et le Conseil départemental d'Indre-et-Loire ont imaginé des séjours d'auteurs dans les maisons d'écrivain. C'est dans ce cadre que le Musée Rabelais, Maison de La Devinière accueille Hélène Gaudy. 

Durant quatre jours, Hélène Gaudy découvrira de manière privilégiée le lieu, écrira un court texte sur un détail de la vie de Rabelais ou de son œuvre et, bien sûr, donnera un temps de restitution de sa création. Sans oublier des temps de sensibilisation en direction des publics scolaires. 

C'est début novembre que Hélène Gaudy viendra pour un temps d'immersion à La Devinière, maison où Rabelais passa son enfance, et dans un second temps, les 2 et 3 avril 2017, elle reviendra pour une restitution publique d'un texte inédit et une rencontre avec des lycéens.

  • dimanche 2 avril à 15h : lecture d'Hélène Gaudy au Musée Rabelais 
  • lundi 3 avril : rencontre avec les élèves du Lycée Rabelais de Chinon

Hélène Gaudy est née à Paris en 1979. À l'issue de sa formation à l'École des arts décoratifs de Strasbourg, elle publie son premier roman, Vues sur la mer (Les Impressions nouvelles), qui figure dans la deuxième sélection du prix Médicis en 2006. Membre du comité de rédaction des revues Inculte et La Moitié du fourbi, elle a depuis fait paraître plusieurs romans et récits ainsi que des livres pour la jeunesse, des livres d’art et des textes liés à des expositions. Elle met également en place des projets et des ateliers mêlant écriture et images.
La question du lieu, la manière dont un paysage influence un récit, sont au cœur de son travail. Elle s’intéresse aux moments de basculement, aux infimes décalages, quand l’environnement et ceux qui l’habitent prennent une inquiétante étrangeté.
Elle a récemment publié Plein hiver (Actes Sud, 2014) et Une île, une forteresse (Inculte, 2016).

Le Musée François Rabelais
Lieu de naissance de Rabelais, la Devinière, maison des champs, se situe à Seuilly, à sept kilomètres de Chinon. L’écrivain fait de sa maison, et du paysage alentour le décor naturel pour les aventures de ses géants. La Devinière devient à la fois château des géants, et épicentre des guerres picrocholines. Avec des collections d’éditions rares, de gravures anciennes, de livres illustres et de portraits, et grâce aux expositions temporaires, le musée retrace les temps forts de la vie de Rabelais, présente une oeuvre riche, et éclaire le visiteur sur les idées nouvelles de la Renaissance.
Né à la fin du XVe siècle (en 1483 ou 1494) d’un père avocat, François Rabelais passe son enfance à La Devinière. Il quitte la Touraine vers 1510 pour accomplir son périple des connaissances. Cet érudit devient d’abord moine puis médecin après des études à la Faculté de Montpellier où il se passionne pour la botanique et l’anatomie. Écrivain, il publie à Lyon ses deux premiers romans Pantagruel (1532) et Gargantua (1534), censurés et condamnés par les théologiens de la Sorbonne. Tiers Livre, et Quart Livre prolongent l’épopée romanesque, alors que le Cinquième Livre paraît après sa mort qui survient à Paris en 1553. Ses voyages, notamment en Italie, forgent son esprit d’homme de la Renaissance, humaniste et visionnaire. Il demeure un auteur prolixe et marquant de son époque, très inspiré par les mutations du monde qui l’entoure et par la Touraine.