François Bon commente Rabelais

Dimanche 2 février 2020, 15h à Chambord (41)

Dans l'optique toujours actuelle d'un regard contemporain mettant en mouvement le patrimoine, le Domaine national de Chambord a décidé en 2020 d'inviter des écrivains d'aujourd'hui à venir évoquer de grandes figures littéraires du passé, avec lesquelles ils entretiennent des liens étroits et vivants. François Bon viendra évoquer l'œuvre essentielle de Rabelais. 

Inventeur du roman moderne en langue française, médecin tourangeau, figure du premier humanisme français, truculent, impertinent, inventif, Rabelais construit dans ses quatre livres un monde foisonnant, dans lequel l'humour carnavalesque côtoie une dimension éthique et spirituelle d'une brûlante actualité ; il est aussi le premier écrivain à évoquer une construction récente, Chambord... Créateur des figures légendaires de Pantagruel et Gargantua, mais également d'énigmes et d'images passées dans la mémoire collective, Rabelais ouvre des voies que ne cessent d'arpenter ses successeurs, comme s'il était à l'origine d'une déflagration toujours sensible aujourd'hui s'il est vrai, comme l'écrit Michelet, qu'il "va à la recherche du grand Peut-être"... ".

Grand connaisseur d'Alcofrybas Nasier (anagramme de François Rabelais, qui signe le Pantagruel de 1532), François Bon, né en 1953, a publié notamment le superbe La Folie Rabelais en 1990 (Minuit) et, très récemment, un Dedans Rabelais (Tiers Livre éditeur). Nourri à la fois par la puissance romanesque de Rabelais, mais également par une connaissance très pointue de la recherche rabelaisienne, François Bon est sans doute aujourd'hui, avec la verve, l'immense culture et la générosité qui le caractérisent, l'une des introductions les plus stimulantes au "continent Rabelais", dont on peut mesurer par ailleurs les échos dans sa propre œuvre, de Sortie d'usine (1982) à Fictions du corps (2016) en passant par Parking (1996), Paysage fer (2000), Daewoo (2004) ou encore Autobiographie des objets (2011).

Une rencontre éclairante et vive, dans l'écho d'un grand écrivain à l'autre...