Publié le 06/10/2016

Entretien avec Frank Smith

Frank Smith, écrivain, poète et vidéaste, travaille à ouvrir notre champ de vision poétique ; Ciclic lui a laissé carte blanche pour des ateliers d'investigations à la médiathèque de Châteauroux et dans le Labo de création de Ciclic. À cette occasion, l'agence l'a rencontré pour évoquer ses démarches artistiques et son travail d'auteur.

Parfois qualifiée de "post-objectiviste", son écriture passe par la médiation et prend appui sur des documents et articles de presse. De ce fait, Frank Smith utilise les phrases des autres et pense : "on pourrait dire, je ne suis pas l'auteur de mes propres phrases".

Le lien de proximité entre cette écriture documentaire et la notion d'archives filmées et remontées, est pour lui très intéressant à explorer. 
Il s'agit d'esquisser des parallèles du montage en poésie et du montage en cinéma, en renouvelant les formes.  

En proposant, cette série d'investigations poétiques intitulée La poésie n'est pas une solution, construites comme des enquêtes lancées et partagées, Frank Smith développe une poésie en marche, convaincu que "c'est par un devenir poétique que peut-être, l'on arrivera à réparer le monde"

Ciclic vous propose de découvrir dans son Labo de création, les enregistrements de ces soirées et les réflexions de Frank Smith qui se sont tenues de novembre 2015 à avril 2016 lors des ateliers d'investigations poétiques

Lien(s) utile(s)

 Né en 1968, Frank Smith a publié une douzaine de livres ainsi que de nombreux textes en revues, et réalise des films ou « ciné-poésies ». Son dernier film réalisé est Le Film des questions (janvier 2015).
Avec Guantanamo, publié en 2010 au éditions du Seuil et en 2014 aux États-Unis, sacré meilleur livre de poésie de l'année par The Huffington Post (« un texte mutant, errant aux confins de Kafka, Lyotard et WC Williams », selon la philosophe Avital Ronell), Frank Smith inaugure, à partir de documents et d'archives, une série d’investigations poétiques en phase avec les conflits majeurs du monde contemporain.
Frank Smith collabore avec la galerie Analix Forever à Genève, et son travail a été présenté dans de nombreux festivals et centres d'art parmi lesquels, tout récemment : Centre Pompidou (2015), WARM Festival Sarajevo (2015), Pera Museum Istanbul (2015), MOCA Los Angeles (2013)…
Il collabore aussi avec différents artistes : Laurie Anderson (numérique, son) ; Soundwalk Collective (son) ; Daniel Larrieu (danse) ; Pierre Giner (numérique) ; Fabien Zocco (numérique) ; Eric Vigner (théâtre) ; Julien Serve (dessin) ; Georges Didi-Huberman (essai), etc.
Il est aussi producteur-radio pour France Culture, où il a coordonné l'émission La poésie n'est pas une solution (2012) et co-dirigé le programme culte L'atelier de création radiophonique, de 2001 à 2011. 
Il a fait partie de la rédaction du journal L'impossible de Michel Butel, a collaboré à la revue Mouvement, et anime le dispositif «Poé/tri» et des entretiens avec des poètes pournonfiction.fr, Le portail des livres et des idées.
Il est également éditeur, directeur de la collection de livres/CDs d'artistes « ZagZig » qu'il a fondée aux éditions Dis Voir.