Atelier d'écriture autour de l'image d'archives avec Tanguy Viel

les samedis 4 et 18 mars à Issoudun (36)

Ciclic et la médiathèque Albert-Camus d'Issoudun vous proposent deux après-midis d'initiation à la création littéraire avec le romancier Tanguy Viel. Ces ateliers d'écriture se construiront autour de films amateurs anciens issus des collections de Ciclic ayant pour cadre Issoudun et ses alentours.

Tanguy Viel vous guidera dans l'écriture inspirée par les images tournées par des cinéastes amateurs. " Écrire à partir d'images, à côté d'elles et avec elles, chercher le récit qui pourrait accompagner l'archive et peut être, plus encore la réactiver " Tel sera l'enjeu de ces deux après-midi d'atelier. 

Chaque participant aura le choix entre deux ou trois prémontages de films d'archives, à partir de là, Tanguy Viel proposera différentes pistes d'écriture pour que chacun trouve la matière et le ton qui lui convient.

"Ce sera l'occasion d'expérimenter à quel point un texte, une "voix off" qui vient se poser sur des images peut en infléchir le sens, l'ouvrir ou le clore, et pour ainsi dire, coloriser le film". (Tanguy Viel)

 

Voir aussi

Tanguy Viel

– Ateliers gratuits sur inscription – Informations pratiques :

Atelier d'écriture en deux séances, les 4 et 18 mars 2017, à partir de 14h pour une durée de 3h à 4h environ. Il est nécessaire de s’engager à être présent(e) sur les deux sessions, le nombre de place étant limité à 12 personnes. 

Renseignements et inscriptions auprès de la Médiathèque Albert Camus d’Issoudun :
tél.02 54 21 61 43 /mediatheque@issoudun.fr


Tanguy Viel est né à Brest en 1973. Il a publié une dizaine d’ouvrages dont six romans aux Éditions de Minuit. Il a été lauréat de la Villa Médicis en 2003. Son roman L’absolue perfection du crime (2001) a reçu le prix Fénéon et le prix de la Vocation. Suivront Insoupçonnable (2006), Paris-Brest (2009). Ciclic a soutenu l’écrivain dans le cadre du Labo de création. En mars 2016, Tanguy Viel offrait aux auditeurs attentifs de la librairie Les Temps Modernes à Orléans, en un feuilleton de quatre épisodes, les prémices du livre en cours d’écriture initialement intitulé Vue sur la rade. Il vient de paraître aux éditions de Minuit sous le titre Article 353 du code pénal. Ce dernier roman confirme l’auteur après le précédent, déjà très remarqué : La disparition de Jim Sullivan (2013).