Publié le 11/03/2020

Appel à projets Résidence d'artistes 2020-2021 - Université de Tours

Date limite de dépôt : 20 avril 2020 à minuit

L'Institut de Recherche et de Biologie de l'Insecte (IRBI) de Université de Tours lance un appel à projets pour une résidence d'artistes entre 2020 et 2021.  L’IRBI,qui fêtera en 2021 ses 60 ans, souhaite pouvoir faire rayonner ses activités de recherche au travers d’un projet artistique d’envergure.

Présentation du laboratoire d’accueil

Pour l’année 2020-21 il est proposé d’appuyer le projet artistique sur l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte (IRBI), qui se consacre à l’analyse des interactions entre les insectes et leur environnement. La diversité des compétences se perpétue depuis la création de l’unité, il y a bientôt 60 ans, en réunissant sous un même toit des chercheurs et enseignants-chercheursissus de différentes disciplines (écologie, physiologie, génétique, (bio)chimie, physique, bio-informatique et mathématiques), faisant de l’IRBI un lieu rare à l’identité internationale affirmée autour des sciences de l’insecte.

Le cadre de la résidence et du projet artistique

A l’instar de la fresque murale réalisée pour les 50 ans de l’Université et les 80 ans du CNRS, l'institut souhaite s'associer à la création d’une œuvre ou d'œuvres en lien direct ou indirect avec le monde fascinant des insectes, ses spécificités et ses potentialités pour reconstruire le lien Homme-Nature et pour développer des solutions aux grandes crises sociétales auxquelles nous devons faire face.

  • L’artiste pourra bénéficier d’un espace dédié au cœur même du laboratoire, profitant ainsi de son immersion au sein des équipes et des infrastructures de recherche. Un petit groupe de travail interne à l’IRBI s’est constitué dans cette perspective des 60 ans de l’institut.
  •  L’artiste pourra ainsi s’appuyer sur un petit groupe dédié à ce projet. La/les productions artistiques pourront également bénéficier du soutien logistique et financier du Réseau Thématique de Recherche (RTR) EntomoCentre et dont l’une des missions est d’assurer le rayonnement de l’entomologie en lien avec les partenaires régionaux. 
  • David Giron Directeur de Recherche CNRS et Directeur de l'IRBI, sera le chercheur référent pour ce projet afin d’en assurer l’articulation avec les étudiants, les partenaires académiques et le grand public. 
  • Le projet sera naturellement mis en valeur à l’occasion des évènements grand public qui accompagneront les 60 ans ainsi qu’au travers de la semaine d’animation dédiée aux insectes (« Bugs in the city »), action du RTR EntomoCentre dans le cadre de la semaine de la Biodiversité 2021 (mai-juin 2021). 
  • Les thématiques à l’honneur au travers de cette/ces œuvre(s) seront à la discrétion de l’artiste, que ce soit les insectes et leur diversité dans leur sens le plus général ou que ce soit des thématiques de recherche plus spécifiques parmi lesquelles la robotique bio-inspirée, la socialité, la communication chimique, les interactions symbiotiques, la production d’insectes à finalité alimentaire, les invasions biologiques, les ravageurs de cultures, les insectes auxiliaires etc… 
  • La résidence permettra un temps d'immersion de l'artiste au sein du laboratoire de recherche donnant lieu à une création partagée ou personnelle, la mise en place d'actions de sensibilisation et/ou de médiation, l’organisation d’ateliers de pratiques artistiques dont au moins un sera ouvert à tous les étudiants de l'Université donnant lieu à une création partagée. 
  • Dans ce cadre, des ateliers pourront également être proposés à des publics spécialisés en lien avec l'IRBI composés d'étudiants, personnels, enseignantschercheurs. Afin de valoriser la résidence, un objet trace sera imaginé et conçu par l'artiste retraçant son parcours au sein de l'Université et plus particulièrement au sein du laboratoire. 
  • Sont également encouragées la mise en place de manifestations scientifiques, artistiques, colloques, journées d'études, conférences, manifestations culturelles et des actions d’Education Artistique et Culturelle en direction d’un collège du département (notamment dans le cadre du protocole EAC signé avec la DRAC Centre -Val de Loire, le Conseil départemental d’Indre-et-Loire et la DSDEN37). 
  • Enfin, il parait souhaitable qu’une structure culturelle partenaire de l'Université et faisant référence dans la discipline concernée par la résidence soit associée au projet sous des formes à déterminer ensemble. L'artiste, ou le collectif d'artistes, devra faire preuve d'une certaine autonomie, d'une capacité à travailler en équipe et être capable de s’adapter, notamment lors des travaux en ateliers avec les étudiants, à des publics moins avertis. 

La durée maximum de la résidence est de 8 mois à répartir entre septembre 2020 et juin 2021.