Publié le 24/03/2021

Appel à candidater : Révélation Livre Jeunesse 2021

Date limite de candidature : 24 mai 2021

La Révélation Livre Jeunesse de l'ADAGP a été créée en partenariat avec la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse afin de valoriser et d'encourager le travail des créateurs et créatrices émergent·es, travaillant ou résidant en France.

Une somme de 5 000 euros, un portrait filmé et diffusé sur le site d'Arte ainsi qu'une présentation dédiée sur les cimaises de l'ADAGP constituent la dotation de ce prix.

La pré-sélection

En juin 2021, un comité de pré-sélection composé d'un·e auteur·rice chartiste,et d'un·e libraire sélectionnera 15 auteur·rices, répondant aux critères d'éligibilité suivant :

  • auteur·rice complet sur le livre sélectionné (dessins + textes) ;
  • travaillant ou résidant en France ;
  • ayant publié professionnellement 3 albums maximum ;
  • dont un au moins entre le 1er juin 2020 et le 30 juin 2021 (à envoyer en pdf).

Pour candidater, il suffit d'envoyer, au format PDF, le dossier composé des pièces suivantes : fiche d'inscription remplie, CV, bibliographie et PDF du livre soumis au prix, avant le 24 mai 2021 à projets@la-charte.fr

Téléchargez la fiche d'inscription

À l'issue de cette pré-sélection, un jury composé d'artistes, de journalistes et de professionnel·les désignera, cet été, le lauréat ou la lauréate.

Créée en 1953, l'ADAGP est la société française de perception et de répartition de droits d'auteur dans le domaine des arts graphiques et plastiques. Forte d'un réseau mondial de près de 50 sociétés soeurs, elle représente aujourd'hui plus de 180 000 auteurs dans toutes les disciplines des arts visuels: peinture, sculpture, photographie, architecture, design, bande dessinée, manga, illustration, street art, création numérique, art vidéo.
L'ADAGP encourage la scène créative en initiant et/ou en soutenant financièrement des projets propres à valoriser les arts visuels et à en assurer la promotion à l'échelle nationale et internationale.

Forte de ses 1400 adhérent·es, la Charte fait entendre sa voix auprès des institutions publiques sous la forme de prises de positions claires, de recommandations tarifaires, ou encore d'actions "coup de poing". Elle vise à assurer la promotion de la littérature jeunesse à travers ses actions culturelles. Le premier rôle de la Charte est de veiller à la défense des droits et du statut des auteur·rices. Elles les représente auprès des pouvoirs publics pour s'exprimer en leur nom lors des réformes, mène des luttes sociales pour améliorer leurs conditions de travail et de rémunération, les informe sur leurs droits (brochures, tables rondes), et les aide concrètement (aide juridique gratuite).