Publié le 01/09/2017

Olivier Brunhes, auteur associé aux Bains-Douches (18)

De janvier à mai, les Bains-Douches accueillent l'écrivain et dramaturge Olivier Brunhes. Durant cinq mois, il partagera son temps entre l'écriture d'une série de portraits d'habitants, et des restitutions publiques de son travail. Ce projet de création est soutenu par Ciclic grâce au dispositif "auteur associé".

Olivier Brunhes a passé une grande partie de son enfance à Montlouis, petit village non loin des Bains-Douches. Son expérience du monde rural lui a inspiré La nuit du chien (Actes Sud, 2012), roman nourri par le monde agricole contemporain, profondément fracturé. L'auteur souhaite poursuivre son observation aux Bains-Douches, en réalisant six portraits d'habitants, qui dresseraient les prémices d'un roman consacré à la bascule entre la fin du siècle passé et notre monde actuel, déboussolé. L'arrivée d'Internet et l'industrialisation progressive de l'agriculture ont en effet bouleversé les campagnes, suscitant un désespoir sans précédent et une vague de suicides. En lien avec deux jeunes artistes, Syrano (compositeur, vidéaste et graphiste) et Sandra Reinflet (chanteuse et photographe), Olivier Brunhes explorera les liens générationnels, le devoir de mémoire et la transmission.

Des lectures auront lieu dans les bibliothèques partenaires, les établissements scolaires et à la librairie indépendante Les chemins du livre (Saint-Amand-Montrond). Olivier Brunhes participera également au festival Les Futurs de l'écrit de l'Abbaye de Noirlac, ainsi qu'au festival L'air du temps proposé par les Bains-Douches. L'auteur voit en sa résidence "une croisée des chemins entre le monde d'hier et celui d'aujourd'hui, une croisée des histoires entre la chanson française contemporaine et ses productions de textes, un croisement de rencontres entre de jeunes artistes et son écriture". 

Olivier Brunhes est acteur, dramaturge et écrivain. Formé avec Jean Genet, Ariane Mnouchkine et Joël Pommerat, il est interprète dans la troupe de Laurent Terzieff de 1984 à 2000. Il quitte ensuite le théâtre institutionnel et fonde l’Improbable troupe de l’Art Eclair, créant des spectacles avec des populations isolées (centres psychiatriques, quart-monde, détenus, SDF) qu’il mêle à des artistes reconnus. Soucieux des différentes langues qui traversent nos existences, Olivier Brunhes écrit autour des marginaux, des « sans voix ». Son premier roman, La nuit du chien (Actes Sud, 2012), est nourri par son enfance et ses années passées dans un village du Cher. Il a également participé au recueil collectif de portraits d'anciens détenus, Passés par la case prison (La découverte, 2014).