Publié le 04/05/2017

Mélusine Thiry en résidence à Livre Passerelle (37)

Entre juin et décembre, l'association Livre Passerelle basée à Tours accueille l'auteure et illustratrice Mélusine Thiry. Durant trois mois, l'artiste partagera son temps entre la création d'un livre pour enfants et des rencontres publiques. Un projet soutenu par Ciclic.

Le travail de Mélusine Thiry s'intéresse particulièrement à la lumière et aux ombres. Cette éclairagiste de formation souhaite à présent se pencher, pour son nouvel album, sur le mouvement. "La notion du mouvement m'accompagne depuis le début de mon travail d'illustratrice. En effet, travailler sur la silhouette, le contour, c'est travailler sur le mouvement. Pour rendre expressive une silhouette que rien d'autre ne représente que son contour, le mouvement est indispensable. Pour cela, mon expérience et mon attrait pour la danse sont une belle source d'inspiration", précise-t-elle.

Le mouvement perçu par les enfants est multiple : il est à la fois un moteur, et un moyen de connaissance (de soi, de son rapport au monde et à l'autre). C'est ces différentes notions que veut développer Mélusine Thiry, selon une exposition à mi-chemin entre le pré-cinéma et l'animation. Le pré-cinéma, comme son nom l'insique, correspond à la période précédant l'invention du cinéma. De nombreuses inventions permettaient alors de capturer puis de restituer le mouvement. "L'aspect primitif de l'image dont le mouvement se crée sous nos yeux sans chimie ni technologie est véritablement captivant. Il s'en dégage une réelle magie et à mon sens également une très grande poésie", souligne la plasticienne. S'inspirant de ces techniques passées, Mélusine Thiry inventera des personnages dessinés et découpés dans des cylindres, qui s'animeront sous nos yeux.

Des rencontres seront organisées, en parallèle de cette exposition, qui prendront de nombreuses formes. Des discussions ouvertes, des démonstrations autour des ombres, des ateliers (de réalisation de films d'animation, d'écriture, de construction de décors,...) sont ainsi envisagés.