Publié le 08/11/2017

Dominique Quélen en résidence aux mille univers (18)

Jusqu'à fin décembre, les mille univers accueillent en résidence le poète Dominique Quélen. Il se consacre à l'écriture d'une pièce musicale avec le compositeur Gérard Pesson et d'un recueil de poésie. Six mois durant lesquels, l'auteur se partage entre création artistique et rencontres publiques. Un projet soutenu par Ciclic.

Dominique Quélen souhaite travailler autour du désapprentissage de la langue. "La question de la nomination me semble essentielle. Nommer, c'est séparer. C'est unir et unifier dans la langue en même temps qu'on découpe le monde, la pâte du monde, en objets distincts qu'on fait exister et/ou qu'on réduit, avec la même ambiguïté qui se trouve dans l'ordre, lequel est agencement mais aussi contrainte.Son prochain livre, Les Noms exacts, s'attardera sur cette ambivalence. La première partie, "Son nom exact", portera sur la figure d'un frère disparu, tandis que la seconde, "Mon nom", s'interrogera sur l'ambiguïté de toute identité.

Le poète interviendra notamment dans les quartiers de l'aéroport de Bourges et de Sanitas à Tours, ainsi qu'à l'abbaye de Noirlac. Des rencontres, des ateliers de lecture et d'écriture seront organisés dans plusieurs bibliothèques, librairies et écoles partenaires. Les participants apporteront leur contribution à la création d'une œuvre musicale, en collaboration avec le compositeur Loïc Guénin. 

Né en 1962, Dominique Quélen est l'auteur d'une thèse sur l'œuvre romanesque d'Italo Svevo. Longtemps enseignant à Lille, il consacre désormais son temps à l'écriture et aux rencontres publiques. Il collabore régulièrement avec des compositeurs, et écrit des critiques et notes de lecture pour le cipM.