Brigitte Mouchel en résidence à Livres en fête (36)

Du 15 janvier au 15 mars 2019, l'association Livres en fête accueille l'écrivaine-plasticienne Brigitte Mouchel à Lys-Saint-Georges. Durant deux mois, l'artiste se consacre à son projet de création de textes poétiques intitulé : "Donner visage au gens de l'ombre". La résidence est ponctée de rencontres et lectures publiques. Un projet soutenu par Ciclic.

Son projet d'écriture : Ombres, ombrages

« Au fil de la résidence, rechercher et découvrir des gens oubliés, des personnages secondaires, laissés dans l’ombre, gens simples, moindres, anonymes, figurants. Les entrevoir, leur donner visage et témoigner de leur puissance à "faire face".

Nommer le sentiment d’être laissé de côté, d’impuissance et de puissance mêlées. Laisser venir l’émotion en partage, en mots. Les mots pour "faire face" : un texte, donnant à voir le processus où l’émotion nous met en mouvement. Rendre justice à la sensibilité et à sa puissance d‘émancipation.

Sillonner la campagne, les villages, observer des personnes, des regards, des visages, des moments de vie. S’organiser des habitudes nouvelles, se poser dans des cafés, lire les journaux et croiser les nouvelles du monde, les livres découverts sur place, les rencontres aléatoires ou organisées. Se perdre un peu, hésiter, se livrer à l’expérience du monde, dans un espace et un temps intermédiaires, flottant.

Tenter de faire un portrait de l’Indre, du côté de l’ombre, de ce qui n’apparaît pas tout de suite, ne brille pas, laissé dans l’ombrage.

L’Indre s’y prête bien : territoire discret, peu connu ; présence de la brume qui enveloppe les haies vives, stagne au creux des chemins et dont les ombres ont alimenté longtemps les frayeurs paysannes." »


« Nous sommes des êtres traversés des autres, nous sommes des "passages", des "chemins"... c'est ce qui fait nos singularités. Je pars de l'idée qui m'est chère que les êtres ne se définissent pas pas leur identité, mais par ce qui se passe dans l'échange avec les autres et le monde », dit Brigitte Mouchel.

Faire ainsi le portait d'émotions. 

« Évoquer des rencontres fugitives, des personnes que je croise sans forcément les connaître, la façon dont elles me touchent, les émotions qui me traversent alors, les traces qu'elles laissent en moi. Faire le portrait d'émotions à travers un visage, un regard, dans les rues ou dans la presse, qui m'attirent, me retiennent — à travers des bribes d'actualité, de vie entre-aperçues, ce qu'elles laissent d'empreintes en moi. Croiser également des personnages rencontrés dans un livre, un tableau, une sculpture, une histoire qu'on me raconte, un souvenir qui me vient… bribes de choses vues, de silhouettes, émotions esquissées, pensée et images surgies dans l’instant. 

Agencement de motifs jusqu'à composer le portrait d'une émotion, intense à la fois d'humanité et d'incomplétude, et du coup porteuse d’autres lieux et temporalités. Fabriquer d’autres images, d’autres montages d'émotions et de pensées. Traces sensorielles faisant leur chemin dans l’écriture.

Tenter d'évoquer ce qui fait lien et mouvement dans la traversée de ces apparitions, de ces rencontres — il ne s'agit pas d'un éparpillement, mais plutôt d'un archipel ou d'une constellation. »

Brigitte Mouchel souhaite mener ce projet d'écriture en plusieurs livres. Chacun étant lié à une émotion particulière. Pour cela, il lui est nécessaire de choisir un temps et un lieu particuliers pour chacun des ouvrages :

L'un s'écrira donc dans le Berry. L'émotion liée sera : Quand advient le sentiment d'avoir été laissé dans l'ombre, d'impuissance et de puissance mêlées, pouvoir "faire face". 

Un second livre pourrait être issu de sa résidence à la Maison de la poésie de Rennes. L'émotion liée serait: Quand les larmes adviennent, d'impuissance et de puissance mêlées, la puissance de "porter plainte".

Un premier avait été commencé lors d'une résidence dans le pays du Mené en 2017. L'émotion liée était : quand, au détour d'un chemin, sillonnant un paysage, advient le sentiment d'enfance.


► Programme prévisionnel des rencontres, échanges avec Brigitte Mouchel    
     (dates à venir)
janvier :
- lecture en soirée chez l’habitant dans le périmètre géographique de Mers sur Indre
- rencontres et échanges avec des artistes et poètes locaux
- première intervention avec les élèves du collège de Neuvy St Sépulchre

février 
semaine 1 : travail d’écriture et perspectives d’une édition limitée en collaboration avec un artiste
semaine 2 : visite de l'Abbaye de la Prée et rencontre avec Gilberte Girard en résidence d'artiste, pour un projet de livre sur des écrits de Brigitte Mouchel.
semaine 3 : intervention avec les élèves du collège de Neuvy

1 – 15 mars
> 6 mars : rencontre à la médiathèque d'Ardentes à 18h30 pour une soirée autour de la poésie et du livre d'artistes.
> 7 mars : intervention à la bibliothèque départementale de l'Indre à Châteauroux. Présentation du fond éditorial des éditions Collodion ; conférence sur le livre d'artiste, présentation de la résidence en milieu rurale et développement personnel du travail poétique de Brigitte Mouchel.
> 12 avril à 20h : en ouverture du salon du livre « Livres en fête » à Mers sur Indre, lecture publique accompagnée à la harpe par Marie Denizot (harpiste et plasticienne). Les textes lus seront ceux écrits pendant la résidence.
> 13 avril après midi : lecture publique pendant le salon du livre « Livres en fête » à Mers sur Indre.