Publié le 08/02/2016

Création d'un dispositif de prêts à moyen terme en faveur des librairies

Le Conseil d'administration de l'IFCIC (Insitut pour le financement du cinéma et des industries culturelles) a validé le 18 décembre 2015, la création d'un dispositif de prêts à moyen terme en faveur des librairies, qui complète l'outil de soutien à la trésorerie créé en 2014 (FALIB :  fonds d’avance de trésorerie aux librairies indépendantes).
Ce renforcement, permettant à l'IFCIC d'accompagner plus efficacement les librairies dans la durée, a été souhaité par la Ministre de la Culture et de la Communication lors des 3es Rencontres nationales de la librairie.

Le FALIB (fonds d’avances de trésorerie aux librairies indépendantes), créé en 2014 dans le cadre du plan de soutien en faveur de la librairie indépendante, a permis à une cinquantaine de librairies de bénéficier de prêts de trésorerie à court terme (durée maximum 1 an), pour un montant total de 1,9 M€. Conformément à l’objectif du dispositif de pérenniser les rapports entre les librairies et leurs banques, plus de la moitié des prêts a entraîné le maintien ou l’apport d’un crédit bancaire complémentaire (éventuellement garanti par l’IFCIC). Ces concours se sont montés à 1,2 M€, ce qui porte à 3,1 M€ le financement total au profit des librairies - près de la totalité des besoins exprimés dans les demandes adressées à l’IFCIC.

L’élargissement de l’objet du FALIB à des prêts à moyen terme répond aux difficultés que connaissent certaines librairies, non pas dans la gestion de leur trésorerie mais dans la consolidation de leurs moyens financiers. Destinés au renforcement du fonds de roulement, les prêts FALIB à moyen terme présentent une durée allant de 2 à 5 ans et un montant compris entre 30 000 et 300 000 euros. Afin de maximiser l’effet de levier du dispositif et d’inciter notamment les banques à participer à la structuration financière des entreprises, ces prêts doivent être accompagnés d’une participation en cofinancement (bancaire ou provenant d’une autre ressource pérenne).
Le dispositif est mis en œuvre avec les ressources actuelles du fonds, doté initialement à hauteur de 5 millions d’euros par le Centre National du Livre (CNL). L’outil existant de prêts de trésorerie reste actif.

Toutes les informations nécessaires aux bénéficiaires seront prochainement mises en ligne sur le site internet de l’IFCIC.