Publié le 24/06/2015

Etude sur l’optimisation des horaires d’ouverture des bibliothèques territoriales

La Bibliothèque publique d’information (BPI) et l’Observatoire de la lecture publique (Service du livre et de la lecture, SLL) du ministère de la Culture et de la Communication ont récemment rendu public une étude d’impact sur « l’optimisation des horaires d’ouverture des bibliothèques territoriales », commandée au cabinet Ourouk.

 

Cette étude présente les bilans de projets d’aménagement des horaires d’ouverture des bibliothèques de six collectivités, en recueillant le point de vue de leurs usagers, des professionnels et des tutelles. Ces bilans sont confrontés aux retours d’expérience de 145 établissements interrogés dans le cadre d’une enquête en ligne.

Elle confirme notamment que les effets de l'extension des horaires sont clairement positifs, mais que l'extension en elle-même ne suffit pas toujours à créer un effet durable et gagne à s'inscrire dans une démarche stratégique mobilisant d'autres leviers (réflexion sur les services). Par ailleurs, elle démontre que si la question des moyens financiers est importante, les difficultés d'application sont aussi d'ordre organisationnel et social.

L’étude vise à doter les bibliothèques territoriales de lecture publique d’outils méthodologiques et d’éléments d’aide à la décision pour instruire la question de l’élargissement de leurs horaires d’ouverture.
  • Une première partie, intitulée "Portraits de 6 bibliothèques et médiathèques ayant augmenté leurs horaires d’accueil des publics et ouvrant 30 heures et plus par semaine", met en perspective des données qualitatives résultant des « regards croisés » des directions, agents et usagers de ces bibliothèques et de représentants de leurs collectivités, et des données chiffrées sur les impacts de l’évolution des horaires sur les usagers et sur le fonctionnement et l’organisation des bibliothèques.
  • Une deuxième partie, intitulée "Portrait de groupe des bibliothèques et médiathèques ouvrant 30 heures et plus par semaine" présente les résultats de l’enquête quantitative en ligne et, notamment, les principales caractéristiques des bibliothèques ouvrant 30 heures et plus par semaine, la démarche d’élargissement des horaires d’ouverture et la mesure de ses impacts.
  • Une troisième et dernière partie, intitulée "Enseignements et recommandations en vue de l’optimisation des horaires d’ouverture" présente des enseignements, des recommandations et une démarche applicables, en totalité ou en partie, par le plus grand nombre de bibliothèques qui souhaiteraient s’engager dans un projet d’extension de leurs horaires, au-delà des particularités d’un territoire, d’une implantation, d’un équipement, des raisons qui ont présidé à l’augmentation des heures d’ouverture...