Centre d'études supérieures de la renaissance (CESR)

Le Centre d'études supérieures de la renaissance est une unité de de formation et de recherche de l'université François-Rabelais de Tours. Le CESR accueille les étudiants et les chercheurs désireux d'acquérir une formation initiale ou complémentaire dans tous les domaines de la Renaissance. 

C'est un lieu d'enseignement pluridisciplinaire assurant, en liaison avec les différentes UFR de l'université, la préparation aux diplômes suivants :
  • Master « Arts, lettres, langues et civilisations », mention «Renaissance» 
     Spécialité recherche :
    « Genèse de l'Europe moderne »
    - M1 de la mention Renaissance
    - M2 de la mention Renaissance

    Spécialité professionnalisante :
    - M2 « Patrimoine écrit et édition numérique »
    - M2 « Patrimoine culturel immatériel »      
  • Doctorats et habilitations à diriger des recherche 

Master Renaissance - finalité Recherche

Cette formation a pour finalité de fournir les outils intellectuels et méthodologiques nécessaires à la recherche de haut niveau en France et à l'étranger ; de permettre l'insertion professionnelle dans la recherche, l'enseignement supérieur ou secondaire, les concours administratifs, les métiers du livre ou de la culture.

Master patrimoine écrit et édition numérique

Ce master articule les savoirs fondamentaux liés à la connaissance du patrimoine écrit avec les enjeux actuels de la conservation, de la valorisation et de la diffusion, en particulier numérique. Il concilie la plus haute compétence en histoire du livre avec le traitement technique du patrimoine écrit, ancien et contemporain, en vue de son exploitation par les filières professionnelles de l'édition (classique et numérique), des archives, des bibliothèques, et de la recherche fondamentale.

Master Patrimoine culturel immatériel - finalité Professionnelle

Cette formation ambitionne de répondre à l’émergence du concept de Patrimoine immatériel, récemment consacré par la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) de l’UNESCO. Elle a pour but de former à l’inventaire, la conservation et la valorisation du PCI : savoir-faire artistiques (musique, arts de la scène), savoir-faire professionnels et techniques, biens culturels artistiques ou architecturaux.