Tanguy Viel lit "Vues sur la rade"

Ciclic et la librairie Les Temps Modernes (Orléans) ont proposé, de novembre 2015 à mars 2016,  une série de 4 rendez-vous avec l’écrivain Tanguy Viel, autour de son nouveau projet romanesque. Une approche exceptionnelle qui a permis aux lecteurs de Tanguy Viel de se mettre en appétit, en attendant la parution du livre aux éditions de Minuit le 3 janvier 2017, sous le titre Article 353 du code pénal.

Après un travail plus réflexif sur la littérature, avec les 6 épisodes d’Icebergs, et avant peut-être d’y revenir pour édifier la seconde partie de ce projet, Tanguy Viel quitte un temps l’océan Arctique de la spéculation littéraire pour nous proposer un séjour dans le Finistère nord, au bord d’une autre mer. La lecture par l’auteur de ce livre en cours nous offre l'occasion d’entrer dans l’atelier de l’écrivain et de suivre « en direct » l’élaboration d’une œuvre romanesque. Chaque lecture, de 30 minutes environ, est suivie d'un échange autour d’un verre.

 

"La pensée est une chose curieuse et peu maniable. Une idée vous traverse et vous tient, une voix, un personnage, et vous n'y pouvez rien. L'empêcher de croître serait presque un crime. Ainsi donc, au beau milieu de l'Arctique, entre deux Icebergs, est venu croiser une sorte de navire à coque dure que je croyais avoir déserté pour longtemps, du genre même qu'on appelle "roman". Je voudrais proposer ici la lecture de quelques chapitres de ce roman en cours, comme une sorte de feuilleton en quatre livraisons.

Ce roman est né d’une silhouette et d’une voix, celle d’un homme entre deux âges, qui se serait comme embourbé sur les rives vaseuses de la rade de Brest. Cette silhouette est devenue un personnage du nom de Kermeur. Et voilà qu’il se retrouve à parler devant un juge et revoit toute l’histoire qui l’a mené là : son licenciement de l’arsenal, le départ de sa femme, et puis, surtout, l’arrivée de Lazenec, l’homme qui a escroqué tout le monde en vendant des appartements qui ne verront jamais le jour. Il faut dire qu'investir dans une station balnéaire dans le Finistère nord n'était peut-être pas la meilleure idée qui soit."
[Tanguy Viel]

 

Pour celles et ceux qui souhaiteraient s’y replonger, une captation audio permet également de les écouter, ou de les réécouter.