Cent jours autour du monde
Christian Garcin #8
Repos et tombolo

Extrait d'une chronique d'un tour du monde sans avion, en cargo, en train, en voiture, d'est en ouest et dans l'hémisphère nord, effectué en ce printemps 2018, par Christian Garcin et Tanguy Viel. 
L'intégralité de ces textes paraîtra aux éditions Lattès au printemps 2019.

Repos et tombolo

Je ne peux pas demander aux lecteurs de ces lignes d’avoir lu mes livres précédents, mais je ne peux pas non plus faire comme si je n’avais pas déjà écrit un livre entier sur le Japon, avec notamment un chapitre sur les jardins de Kyoto et un autre sur Hiroshima – dont il ne sera donc pas question ici. Heureusement il m’est parfois arrivé, lors de ce voyage, de ne pas marcher dans mes propres traces. Ainsi dans les Alpes japonaises il y a dix jours, ou ces jours-ci au bord de la mer du Japon, laquelle baigne aussi, quoique sous un nom différent, les côtes coréennes – l’ouest, donc. Mais la péninsule sur laquelle nous nous trouvons est orientée de telle sorte qu’Amanohashidate, où nous logeons, et le petit village d’Ine, où nous sommes allés passer une journée, sont l’un et l’autre tournés vers l’est. À Kanazawa voici quelques jours, la côte était bien orientée en direction du couchant, mais nous n’étions pas restés assez longtemps pour la voir, si bien que cela n’avait pas changé grand-chose à cette sensation étrange d’avoir perdu, depuis notre arrivée au Japon, non pas le nord, mais l’ouest. 

Amanohashidate est célèbre pour son tombolo, autrement dit « un cordon littoral de sédiments reliant une île à un continent ou plus généralement deux étendues terrestres » (Wikipédia). C’est en outre un des trois sites majeurs du Japon – du moins fut-il un jour officiellement répertorié comme tel.
[...]