BADAIRE Jean-Gilles

ecrivain

Animation :
Lecture publique
Public visé :
Adulte
Genre :
Arts
Biographie :
Né en 1951 à Bourges, Jean-Gilles Badaire est peintre, dessinateur et écrivain. Au fil de livres d'artistes et de livres illustrés avec les écrivains et poètes majeurs du siècle (Ungaretti, Cendrars, Gracq, Noël, Segalen, etc.), il s'est imposé comme l'un des artistes majeurs à la croisée de la peinture et de la littérature. Mais ce pan de son œuvre ne doit pas occulter son travail central : celui des carnets, pratique quotidienne de croquis, dessins, et huiles sur papier, et les centaines de toiles produites en plus de trente ans.

Présentée en France, Belgique, Allemagne ou Hollande, l'oeuvre de Jean-Gilles Badaire est celle d'un peintre qui n'a jamais renoncé à la figure, travaillant par cycles successifs qui lui ont fait aborder aussi bien des natures mortes (Pots), des motifs végétaux (bouquets renversés) ou religieux, des vanités, des paysages ou des figures humaines (Mariées) ou mythologiques. Son travail manifeste une profonde connaissance de l'histoire de l'art, traversant les genres classiques de la peinture en les unifiant par un style immédiatement repérable pour le spectateur : utilisation de matériaux pauvres (foin, huile de vidange, cendre, cambouis), travail sur la transparence, énergie du geste, et comme une forme de gaucherie insigne, un goût pour la matière brute dans la lignée des Fautrier, Rebeyrolle ou de certains adeptes américains du « bad painting ». Les motifs représentés sont, quant à eux, issus du quotidien, refusant toute grandiloquence ou tout message : tel bouquet de pavots, tel village dogon, un crâne posé sur une chaise, une silhouette famélique d'étrange mariée, vue de dos… Rien que de l'ordinaire, pris dans la furie de peindre qui confère au motif sa puissance expressive. Celle même à laquelle les nombreux écrivains qui ont parlé de son travail ont donné libre cours : car de Bernard Noël à Marc Blanchet, en passant par Yves Peyré ou Pascal Commère, ce n'est pas un hasard si tant de poètes ont rêvé à partir des toiles de Badaire, qui semblent être comme une invitation à l'écriture…