Rencontre littéraire avec trois auteurs marocains francophones

Mardi 21 mars 18h30 à Orléans (45)

En marge du Salon du Livre de Paris dont l’invité d’honneur est cette année le Maroc, le consulat général du Maroc organise une rencontre avec trois auteurs marocains francophones de renom. Lors cette soirée animée par Michèle Tessier, de l'association Diwan, Mamoun Lahbabi, Mounir Serhani et Moha Souag évoqueront leurs parcours et leurs œuvres.

Les invités :

  • Mamoun Lahbabi
    Économiste, professeur à l’Université Hassan II de Casablanca, Mamoun Lahbabi a d’abord écrit des livres de sciences économiques. À ce jour, il en est à son treizième roman. Son sujet de prédilection: la place de la femme dans la société marocaine.
    « Dans chacun de ses romans, et à travers les personnages qui les animent, l’auteur dévoile quelques pans de la société, parfois en empruntant des métaphores, souvent en essayant de sonder les âmes pour toujours plus comprendre. À bien des égards, Mamoun Lahbabi est un écrivain de l’intime qui cherche, par ses écrits, à mieux découvrir sa propre vie. » (source : les éditions Harmattan)
     
  • Moha Souag
    Poète, nouvelliste et romancier, Moha Souag est né à Boudenib, dans le sud-est du Maroc où il a longtemps enseigné le français.
    Voix marquante de la littérature marocaine contemporaine, il se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture. Son roman Nos plus beaux jours a reçu le prix Grand Atlas 2014.
    1986 : L’Année de la chienne, prix de la meilleure nouvelle en langue française.
     
  • Mounir Serhani
    Agrégé de lettres françaises (ENS- Rabat), Mounir SERHANI est né à Ksar El Kébir en 1982.
    Ancien boursier international de l’École Normale Supérieure-LSH de Lyon où il a obtenu un master de philosophie politique (L’interprétation de la Loi chez Averroès), à l’issue duquel il a été nommé major de sa promotion, et un doctorat sur La relation gouvernants- gouvernés dans les miroirs des princes arabo-musulmans. 
    Il prépare actuellement un doctorat sur L’Évolution du style dans les œuvres romanesques de J.M.G Le Clézio à la faculté Chouaib Doukkali à El Jadida- Maroc.Parallèlement, il est enseignant de français-philosophie dans les classes préparatoires littéraires(LSH), à Rabat et les classes préparatoires économiques et commerciales du Groupe La Résidence à Casablanca.