À l'écoute, rencontre à deux voix avec Eugène Savitzkaya et Tanguy Viel

Mardi 13 février 2018, la librairie Les Temps Modernes d'Orléans a proposé, en partenariat avec le Domaine national de Chambord et Ciclic, une rencontre avec Eugène Savitzkaya présentée et animée par Tanguy Viel. 

Ciclic vous propose de découvrir ici l'enregistrement de cette soirée.

 
Eugène Savitzkaya a été en résidence à Chambord en 2017: il y a beaucoup exploré le château, la forêt, les étangs afin de faire l'expérience d'une errance qui sera la matière de son prochain livre, un roman sous forme de conte russe mêlant château, forêt, nombreux personnages et labyrinthe. Ce sont donc des textes de cette future publication, inédits et nés de ses déambulations qu'il lira mardi 13 février, dans le cadre d’une rencontre à deux voix à ne pas manquer.
 
« Depuis Mentir, son premier et très grand roman publié en 1977, Eugène Savitzkaya a fait souffler sur la littérature française ce vent d’avril, pétulant et inquiet cher à Nietzsche, qui a su sortir le récit d’alors du givre de son interminable hiver. Avant Michon, Bergounioux ou Echenoz, Savitzkaya est celui qui a inventé notre littérature contemporaine». (Johan Faerber, Bookclub/Mediapart, février 2015). 

Eugène Savitzkaya est né à Liège en 1955. Il a publié plus de quarante livres, tous genres confondus, a été pensionnaire à la Villa Médicis, fût l’ami et le correspondant d’Hervé Guibert, a écrit sur Jérôme Bosch, a obtenu en Belgique le prix triennal du roman pour Marin mon coeur... C’est incontestablement un auteur à découvrir et à suivre, qui développe depuis 1972 une oeuvre poétique et romanesque, explorant tout particulièrement des thématiques liées à l'enfance, à la folie, au malaise, au fantasmagorique. La grande singularité de sa voix, la force de ses images, son attachement aux questions d'agencement formel et la manière dont il y répond rendait très naturelle et tentante l'idée d'une rencontre croisée avec Tanguy Viel, tous deux figurant, qui plus est, au même catalogue des éditions de Minuit.
 
Tanguy Viel, écrivain, est né à Brest en 1973. Il a publié son premier roman, Le Black Note, en 1998 aux Éditions de Minuit. En 2003, il est lauréat de la Villa Médicis et passe un an à Rome avant de venir s'installer près d'Orléans où il vit aujourd'hui. Derniers ouvrages parus : Insoupçonnable, roman, Éditions de Minuit, 2006 ; Paris-Brest, roman, Éditions de Minuit, 2009 ; Cet homme-là, récit, Éditions Desclée de Brouwer, 2009 ; Hitchcock, par exemple, récit, Naïve, 2010 ; La disparition de Jim Sullivan, roman, Éditions de Minuit, 2013 ; Article 353 du code pénal, Éditions de Minuit, 2017. 
Son dernier roman Article 353 du code pénal (Minuit, janvier 2017), récompensé par de nombreux prix, a été élaboré au sein du Labo de création de Ciclic. Vous pouvez toujours y découvrir l'expérimentation de ce projet romanesque qui fut provisoirement intitulé Vues sur la rade.