Publié le 19/06/2017

Prix littéraire Alain-Fournier 2017 est attribué à Guy Boley

L'écrivain Guy Boley remporte le 32e prix Alain-Fournier pour son premier roman Fils de Feu, paru aux éditions Grasset  

La remise du Prix s'est déroulée le samedi 17 juin 2017 à La Cité de l’Or de Saint-Amand-Montrond en présence de Cécile Huguenin, lauréate 2016. Ce prix récompense "un romancier méritant d’être encouragé dans le déroulement de sa carrière littéraire". Les romans susceptibles d’être retenus sont des premiers, seconds ou troisièmes romans, écrits en langue française.

Fils du Feu, Guy Boley
Grasset, 2016. - ISBN : 978-2-246-86211-6. - 160 p. - prix : 16.50€
"Nés sous les feux de la forge où s’attèle leur père, ils étaient Fils du feu, donc fils de roi, destinés à briller. Mais l’un des deux frères décède précocement et laisse derrière lui des parents endeuillés et un frère orphelin. Face à la peine, chacun s’invente sa parade : si le père s’efface dans les vagues de l’ivresse, la mère choisit de faire comme si rien ne s’était passé. Et comment interdire à sa mère de dresser le couvert d’un fantôme rêvé ou de border chaque nuit un lit depuis longtemps vidé ? Pourquoi ne pas plutôt entrer dans cette danse où la gaité renait ? Une fois devenu adulte et peintre confirmé, le narrateur, fils du feu survivant, retrouvera la paix dans les tableaux qu’il crée et raconte à présent. Ainsi nous dévoile-t-il son enfance passée dans une France qu’on croirait de légende, où les hommes forgent encore, les grands-mères dépiautent les grenouilles comme les singes les bananes, et les mères en deuil, pour effacer la mort, prétendent que leurs fils perdus continuent d’exister.
Dans une langue splendide, Guy Boley signe ainsi un premier roman stupéfiant de talent et de justesse."