Première session du parlement des écrivaines francophones

du 26 au 28 sept. à Orléans (45)

Afin de remettre en exergue la voix des femmes écrivaines et d'offrir un espace de prise de parole destiné à donner le point de vue des femmes sur les débats ou les crises de nos sociétés, la Ville d'Orléans accueille du 26 septembre 2018, la première session du Parlement des écrivaines francophones.

La voix des femmes écrivaines
Né d’une proposition de Fawzia Zouari, écrivaine et journaliste tunisienne, avec le soutien de Leïla Slimani et Sedef Ecer, le Parlement des écrivaines francophones vise à offrir aux femmes un espace de rencontre, de prise de parole et de débat sur l’écriture, la langue française et les sujets qui agitent nos sociétés. Il a vocation à affirmer le rôle des femmes dans la littérature de langue française et à donner une visibilité sur le regard qu’elles portent sur le monde. Réalisée avec l'appui de la DRAC Centre-Val de Loire/Ministère de la culture et de la communication et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), cette première session a suscité l’enthousiasme de près de soixante-dix écrivaines en provenance des continents américain, africain et européen. À l’issue de cette première rencontre organisée par la Mairie d’Orléans, le Parlement des écrivaines francophones se réunira chaque année dans une ville du monde francophone, terreau bouillonnant de l’enrichissement de l’écriture en langue française.

PROGRAMME 

MERCREDI 26 SEPTEMBRE 

« QU’EST-CE QUI NOUS RÉUNIT ? »

►Mairie d’Orléans, salle du Conseil municipal (ouvert au public dans la limite des places disponibles) : 

  • 14h30 : inauguration du Parlement des écrivaines francophones, par Olivier Carré, Maire d’Orléans, Président d’Orléans Métropole. 
  • 14h45 : ouverture de la session « Qu’est-ce qui nous réunit ? » par Faouzia Zouari, Leïla Slimani et Sedef Ecer.
    • Une passion, l’écriture
    • Une langue, le français
    • Une exigence, un regard féminin sur le monde 
  • 15h30 : « Écrire en français », interventions d’Évelyne Trouillot (Haïti) et Nafissatou Dia Diouf (Sénégal), suivies d’un débat. 
  • 17h20 : « Écrire au féminin » Interventions de Catherine Lepelletier (Guyane), Sylvie Le Clech (France) et Nina Yargekov (Hongrie), suivies d’un débat. 
  • 18h45 : fin de la session d’ouverture Les Turbulences 

► FRAC Centre-Val de Loire ( ouvert au public dans la limite des places disponibles )
De 20h à 23h30 : lecture de textes Chacune des écrivaines est invitée à lire l’un de ses textes ou à le faire lire (3 à 5 minutes par texte). Soirée animée par Sedef Ecer.

JEUDI 27 SEPTEMBRE 

« LE MONDE VU PAR LES ÉCRIVAINES »

►Médiathèque, librairies Les Temps Modernes et Chantelivre (Orléans)

  • À partir de 17h30 : rencontres informelles avec les écrivaines
    Une dizaine d’écrivaines se réuniront toute la journée pour poser leur « regard sur les affaires du monde » lors de 5 commissions de travail et d’expression thématiques.

    Rencontrez les écrivaines à l’issue des séances de travail, à partir de 17h30 dans les librairies accueillantes et à la Médiathèque, place Gambetta.

    Thématiques des commissions : 1. Quand la guerre sera faite par les femmes 2. Le corps des femmes, théâtre de conflits (Médiathèque) 3. Les femmes, un salut pour la Terre ? 4. Pour qu’aucun enfant ne soit privé d’école (Librairie Chantelivre) 5. La question migratoire nous intéresse aussi (Librairie Les Temps Modernes)

VENDREDI 28 SEPTEMBRE

« LES ÉCRIVAINES S'ENGAGENT ! »

►Mairie d’Orléans, salle du Conseil municipal (ouvert au public dans la limite des places disponibles) : 

  • De 10h à 11h30 : présentation des textes manifestes des commissions 1, 2 et 3 par les rapporteures, suivie de discussions.
  • De 11h45 à 12h45 : présentation des textes manifestes des commissions 4 et 5 par les rapporteures, suivie de discussions.
  • 12h45 : « La langue française dans le dialogue des cultures » Conférence de Youma Fall, Directrice de la langue française, culture et diversité à l’OIF.
  • 13h15 : clôture de la première session Par Faouzia Zouari et Olivier Carré, Maire d’Orléans, Président d’Orléans Métropole.