Publié le 12/10/2015

Les Prix des Rendez-vous de l'histoire de Blois | les lauréats 2015

Chaque année aux Rendez-vous de l'histoire, plusieurs auteurs sont distingués pour leurs ouvrages liés à l'histoire, découvrez ici les lauréats de la 18e édition qui avait pour thématique "Les Empires". Les récompenses ont été remises durant festival qui s'est déroulé du 8 au 11 octobre 2015 à Blois.

>>> Le Grand prix des Rendez-vous de l’histoire de Blois a été décerné à Paulin Ismard pour son ouvrage La démocratie contre les experts. Les esclaves publics en Grèce ancienne paru aux éditions du Seuil.

"Supposons un instant que le dirigeant de la Banque de France, le directeur de la police et celui des Archives nationales soient des esclaves, propriétés à titre collectif du peuple français. Imaginons, en somme, une République dans laquelle certains des plus grands serviteurs de l’État seraient des esclaves.
Ils étaient archivistes, policiers ou vérificateurs de la monnaie : tous esclaves, quoique jouissant d’une condition privilégiée, ils furent les premiers fonctionnaires des cités grecques. En confiant à des esclaves de telles fonctions, qui requéraient une expertise dont les citoyens étaient bien souvent dénués, il s’agissait pour la cité de placer hors du champ politique un certain nombre de savoirs spécialisés, dont la maîtrise ne devait légitimer la détention d’aucun pouvoir. Surtout, la démocratie directe, telle que la concevaient les Grecs, impliquait que l’ensemble des prérogatives politiques soit entre les mains des citoyens. Le recours aux esclaves assurait ainsi que nul appareil administratif ne pouvait faire obstacle à la volonté du peuple. En rendant invisibles ceux qui avaient la charge de son administration, la cité conjurait l’apparition d’un État qui puisse se constituer en instance autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle.
Que la démocratie se soit construite en son origine contre la figure de l’expert gouvernant, mais aussi selon une conception de l’État qui nous est radicalement étrangère, voilà qui devrait nous intriguer."

Paulin Ismard est maître de conférences en histoire grecque à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a récemment publié L’Événement Socrate (Flammarion, 2013, prix du livre d’histoire du Sénat 2014).

>>> Le prix Augustin Thierry a été décerné à Jean-Pierre Filiu pour Les Arabes, leur destin et le nôtre. Histoire d’une libération (La Découverte).

"Depuis des décennies, l’actualité offre l’image d’un monde arabe sombrant dans la violence et le fanatisme. Comme si une malédiction frappait ces peuples, de l’interminable conflit israélo-palestinien aux guerres d’Irak et de Syrie, en passant par l’essor du jihadisme international.
Jean-Pierre Filiu remonte à l’expédition de Bonaparte en Égypte, en 1798, pour nous offrir une autre histoire des Arabes. Une histoire intimement liée à la nôtre, celle de l’Occident, de l’Europe, de la France. Une histoire faite d’expéditions militaires et de colonisations brutales, de promesses trahies et de manœuvres diplomatiques, une histoire de soutien à des dictatures féroces ou à des régimes obscurantistes, mais tous riches en pétrole.
Cette « histoire commune » qui a fait le malheur des Arabes ne doit pas faire oublier une autre histoire, largement méconnue : une histoire d’émancipation intellectuelle, celle des « Lumières arabes » du XIXe siècle, mais aussi une histoire d’ébullition démocratique et de révoltes sociales, souvent écrasées dans le sang. Autant de tentatives pour se libérer du joug occidental et de l’oppression des despotes, afin de pouvoir, enfin, écrire sa propre histoire."

>>> Le prix du roman historique a récompensé Marie-Laure de Cazotte pour son roman À l’ombre des vainqueurs, paru aux éditions Albin Michel.

"Eté 1940, Joseph a sept ans. L’Alsace est annexée à l’Allemagne. Du jour au lendemain, Joseph et les habitants de son village sont contraints de parler allemand et de se plier à la dictature du Reich. Les livres en français sont brûlés, la cathédrale de Strasbourg fermée, les juifs et les insoumis expulsés.
Soudain, le père de Joseph est arrêté. Il ne reviendra que six ans plus tard, prisonnier de ses obsessions et de son passé. Un passé dont le secret se cache dans l’ombre de l’Histoire et dont il va révéler à son fils la terrible vérité..."


>>> Le prix château de Cheverny de la bande dessinée historique a été décerné à Jean Harambat pour l’album Ulysse : les chants du retour paru aux éditions Actes Sud.

"Ulysse est de retour. Seul, sur la plage d’Ithaque, après dix ans de guerre et dix ans d’errance, il s’apprête à regagner son foyer, mais ne reconnaît pas le paysage. Tout est dans le brouillard. Ulysse est-il bien arrivé chez lui ?
C’est le point de départ de la bande dessinée, qui suit fidèlement le récit d’Homère mais s’interrompt par endroits pour laisser la parole, dans un commentaire vivant, à des penseurs ou à des anonymes. Tous accompagnent la progression d’Ulysse et du récit, jusqu’au combat livré aux prétendants et aux retrouvailles avec Pénélope. “Ulysse est l’histoire d’un homme à la reconquête de soi”, nous dit Jean-Pierre Vernant, helléniste réputé : si cet album est le récit du retour d’Ulysse, il constitue également un éclairage sur la signification de ce retour, pour les Grecs comme pour nous-mêmes.
Ulysse, devenu mendiant, grimpe les collines de son pays natal pour regagner son palais et récupérer sa vie. À ses côtés, sur l’actuelle île d’Ithaque, marchent Lawrence d’Arabie, Jacqueline de Romilly, Jean-Paul Kauffmann, Jean-Pierre Vernant bien sûr, ou encore Othon le bibliothécaire de Vathy… jusqu’au dévoilement final."


>>> Et terminons par le prix du Roman historique jeunesse qui a été décerné à trois ouvrages, suite aux votes de plus de 1500 élèves – de la 6e à la 2nde –. Les lauréats ont été choisis sur une présélection établie par les professeurs et documentalistes :

  • Les évadés de Christian Léourier (Bayard Jeunesse) concernant le niveau 3e/Seconde ;
  • Un violon dans la tourmente de Magali Favre (Oskar) pour le niveau 5e/4e
  • Le magicien du pharaon de Alain Grousset (Nathan) pour les CM2-6e.