Publié le 07/11/2017

Lecture-rencontre avec Valérie Rouzeau, poète

Au printemps dernier, Ciclic organisait une série de rencontres publiques avec Valérie Rouzeau, écrivain associé à la 11e édition des mille lectures d’hiver. Consacrés au jardin secret et à l'œuvre de la poète, ces rendez-vous furent l’occasion de découvrir un univers littéraire singulier.

Ciclic propose de (re)découvrir les moments phares de la soirée qui s’est déroulée le 8 juin 2017 à Montlouis-sur-Loire.

Valérie Rouzeau évoque les auteurs qu’elle aime et admire, parle de son œuvre. La rencontre est ponctuée par la lecture de poèmes de James Sacré, Camille Loivier et Sylvia Plath. Valérie Rouzeau lit ses propres poèmes, principalement tirés du recueil Vrouz 

Valérie Rouzeau

Née en Bourgogne en 1967, Valérie Rouzeau est poète. Ses deux premiers recueils édités ont été très remarqués, Pas revoir en 1999 et Neige rien en 2000. Pas revoir a depuis été traduit en allemand, en anglais et en slovène. Valérie Rouzeau est elle-même traductrice de poésie, notamment Sylvia Plath, Ted Hughes et William Carlos Williams. Elle a également écrit pour le groupe Indochine.

En 2012, Valérie Rouzeau a reçu le Prix Guillaume Apollinaire pour son recueil Vrouz. En mai 2015, le Prix Robert Ganzo lui a été décerné pour l'ensemble de son œuvre, à l’occasion du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo. 

Bibliographie sélective

Poèmes
Va où, réédition, La Table Ronde, 2015
Télescopages, Éditions Invenit / Musée des Confluences, 2014
Vrouz, La Table Ronde, 2012
Ma ténèbre, Contre-Allées, 2012
Pas revoir suivi de Neige rien, réédition, La Table Ronde, 2010
Mange matin, L'Idée Bleue, 2008
Quand je me deux, Le Temps qu'il fait, 2009

Traductions
Poèmes de Ted Hughes, traduction avec Jacques Darras, Gallimard, 2009
Ariel de Sylvia Plath, Gallimard, 2009
Le Printemps et le reste, William Carlos Williams, Unes, 2000
Je voulais écrire un poème, William Carlos Williams, Unes, 2000
La Traversée in Arbres d'hiver, Sylvia Plath, Poésie/Gallimard, 1999