Publié le 03/04/2015

Lecture de Céline Minard à Chambord

Lecture de Céline Minard dans le cadre des Écrivains à Chambord

La lecture a eu lieu le dimanche 27 avril 2014 au Domaine national de Chambord (41)

En sept livres et dix années, Céline Minard, née en 1969 à Rouen, s’est imposée comme une des figures les plus originales, les plus douées aussi, de la nouvelle génération d’écrivains français. Chaque livre constitue un projet à part entière, une nouvelle aventure dans laquelle se retrouve néanmoins cette maîtrise éclatante de l’écrivain dont l’énergie créatrice, brassant les genres, les références et les univers atteste une ambition et une liberté proprement stupéfiantes. Qu’elle évoque un vaillant marcheur, comme dans son premier roman R, et son soliloque, la maîtresse du pape Innocent X dans Olimpia, une déclinaison leibnizienne dans La Manadologie ou encore le récit testamentaire truculent d’une écrivaine (So long, Luise), Céline Minard parvient à créer une sorte de sarabande verbale dans laquelle la forme se réinvente et se nourrit aussi bien aux sources des sciences, des genres établis (science-fiction, fantastique), des jeux avec les lieux communs ou de cosmogonies anciennes. Puissance évocatoire dont Le Dernier monde (2007) constitue un témoignage insigne. Ce qu’elle nomme « jactance », flux verbal impressionnant qui charrie réflexions, images, inventions langagières, définit un travail proprement sidérant, qui en fait une des voix les plus importantes aujourd’hui.

À Chambord, elle a lu des passages de son dernier opus : Faillir être flingué, où elle élit cette fois domicile dans le grand Ouest américain, traversé comme dans tout bon western par les figures topiques du genre (Indiens, colons, tenancière de saloon, etc.), les grands espaces, et des intrigues qui mettent en scène des personnages toujours solidement campés, et servis par une langue dont la beauté, la plastique, la nervosité, sont les meilleurs gages d’un plaisir authentique pour le lecteur : celui de toute grande littérature en mouvement.