Publié le 16/05/2018

Le fonds régional de restauration et d’acquisition pour les bibliothèques (FRRAB)

Le fonds régional de restauration et d’acquisition pour les bibliothèques (FRRAB) a pour objectifs de développer, restaurer et valoriser les fonds patrimoniaux afin d'en assurer la conservation préventive. Sont dits "patrimoniaux" les documents rares, précieux, anciens ou contemporains, appartenant à l'Etat ou à une collectivité territoriale, quels que soient leur nature, leur provenance, ou leur support et faisant l'objet d'une décision de conservation pérenne.

Destiné aux bibliothèques des collectivités territoriales, il est financé à parité par la Direction régionale des affaires culturelles du Centre-Val de Loire et la Région Centre-Val de Loire.

Il permet d’aider :

  • Le traitement scientifique des collections patrimoniales (inventaire, catalogage, signalement, études des fonds),
  • La mise en place des campagnes de conservation préventive et curative (traitements matériels, dépoussiérage, désinfestations, restaurations, acquisitions de matériels de conservation ou d'entretien des collections),
  • L'enrichissement des collections patrimoniales par des acquisitions,
  • La valorisation des collections par des expositions, publications, sur supports numériques le cas échéant.

L'État et la Région contribuent, à parité, aux ressources du FRRAB. Cette parité s'apprécie globalement et annuellement pour l'ensemble des dossiers subventionnées.
Le FRRAB est administré par un comité qui examine les dossiers présentés par les collectivités territoriales et propose une éventuelle intervention financière ainsi que son taux. La décision définitive relève, en ce qui concerne l'État, du préfet de région ; en ce qui concerne la Région Centre-Val de Loire, du président du conseil régional.

Les dossiers « Restauration » devront avoir obligatoirement reçu l’avis du Comité Technique de Restauration (Ministère de la culture-service du Livre et la Lecture-Bureau du patrimoine) avant le passage en commission.

Éligibilité et montant de l'aide

Pour les communes plus de 5 000 habitants :  toutes demandes de subventions portant sur des opérations d'un coût HT supérieur à 2 000€.
Pour les communes de moins de 5 000 habitants : toutes demandes de subventions portant sur des opérations d'un coût HT d'au moins 1 000€ .

Le montant de l'aide est de 50% du coût HT de l'opération. Il pourra exceptionnellement atteindre 80% du coût total (suivant l'ampleur du chantier, du caractère exceptionnel d'une acquisition...).