La sélection Prix Emmanuel Roblès 2016 est dévoilée !

Découvrez sans attendre les six romans en lice pour le prix Emmanuel-Roblès

Le prix Emmanuel-Roblès 2016, prix des lecteurs de Blois-Agglopolys, récompense chaque année l’auteur d’un premier roman. Le mardi 1er mars, lors de la soirée de lancement, la sélection 2016 a été dévoilée, découvrez ici les six romans en compétition. Cette année, le prix sera decerné le vendredi 3 juin 2016 à La Halle aux Grains (Blois-41).

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeault
Le Bouscat : Editions Finitude, 2016.
ISBN : 978-2-36339-063-9. - prix : 15.50€
Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mademoiselle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Djibouti, Didier Deram
Paris : Editions Buchet Chastel, 2015 - coll. Qui vive
ISBN 978-2-283-02844-5. - prix : 11€
« C’est demain, se répète Markus, que je rentre à Paris... » Pour sa dernière nuit africaine, le jeune militaire se jette à corps perdu dans Djibouti, son implacable désert, son désordre étourdissant, ses putains redoutables, et sa faune de soldats fous d’ivresse et de solitude. Entre violence brute et errance onirique dans les bas-fonds de la ville, Pierre Deram met à nu la bouleversante férocité des rapports humains.
À Djibouti, berceau de l’humanité et barque de perdition, prostituées et légionnaires sont les mêmes enfants de la violence et de la beauté...

Le Cas Annunziato, Yan Gauchard
Paris : Editions de Minuit, 2016
128p. - ISBN : 978-2-70732-927-1. - 12.50€
Un homme, Fabrizio Annunziato, se retrouve accidentellement enfermé dans le musée national San Marco, à Florence. Annunziato ne cille pas, n’appelle pas à l’aide. Il épie à la fenêtre et avance des travaux de traduction. Jusqu’à sa découverte qui va faire grand bruit en Italie. 

 

 

Un marin chilien, Agnès Mathieu-Daudé
Paris : Editions Gallimard, 2016, coll. Blanche
256p. - 978-2-07011-949-3 prix : 18€
En acceptant de prendre un café avec la belle Thórunn, Alberto n’imaginait pas qu’il se retrouverait dès le lendemain matin de son arrivée en Islande propriétaire d’une usine de salage désaffectée, quelques jours plus tard sur les pentes d’un volcan déchaîné puis en cavale à travers le pays avec une jeune fugueuse… Confronté à une nature apocalyptique et au caractère farouche des autochtones de l’île, l'orphelin de Santiago est obligé pour la première fois de s’interroger sur le sens de sa vie. À l’heure des comptes, quand les anciennes culpabilités ressurgissent pour dessiner un homme moins lisse qu’il n’y paraît, au milieu des nains, licornes devenues narvals, mules mapuches, marins patibulaires, et de pas mal de moutons, il est encore temps de faire les bons choix…

Je me suis tue, Mathieu Menegaux
Paris : Editions Grasset, 2015
192p. - ISBN : 9782246856122. - prix : 16.50€
Du fond de sa cellule de la maison d'arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.
Cette tragédie moderne est servie par une narration fluide et efficace.


Today we live, Emmanuelle Pirotte
Paris : Editions Le Cherche Midi
240p. - ISBN : 978-2-74914-434-4. - prix : 16.50€
Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat.
Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.