Formation littérature jeunesse : Pourquoi perdre son temps à raconter des histoires ?

3-4 avril et 12-13 juin 2017 à La Riche (37)

L'association Livre Passerelle propose une session de formation de 4 jours pour creuser toutes les questions de ces temps de lecture à voix haute. Que lit-on ? Pourquoi ? Comment ?

Objectifs
Comprendre les enjeux de la rencontre avec la langue du récit dans la construction de soi et de ses apprentissages.
Comprendre le rôle des médiateurs socio-­culturels dans la prévention de l’illettrisme, de l’échec scolaire et de toutes formes de discriminations.

Découvrir les éditeurs et leurs productions afin d’élargir ses choix et ses ressources.
Découvrir l’histoire du livre de jeunesse, l’économie du livre et son fonctionnement.
Élaborer des critères communs d’évaluation de la production éditoriale.
Élaborer dans une démarche de projet partenarial un projet autour du livre et de la lecture.

S’entraîner à la lecture à voix haute : découverte ou perfectionnement de sa pratique, de sa posture, de sa diction, etc.

Ouvrir les possibles : la littérature « de jeunesse », une littérature pour tous, un outil de création, d’animation et de lien social.

Programme 

  • Lundi 3 avril 2017  
    > matinée (9h-12h)
    Pourquoi "perdre son temps" à raconter des histoires ?
    Décrypter les enjeux de la lecture à voix haute auprès des tout-petits, des plus grands et de leurs parents dans le cadre de la prévention des exclusions, des discriminations dont celle de l’illettrisme. A partir du partage d’expériences de praticiennes, enrichies des recherches sur le sujet, débat et construction d’un cadre commun de réflexion.
    Intervenantes : Dominique Veaute et Catherine Métais (animatrices lecture) 

    > après-midi (14h-17h)
    Littérature de jeunesse, de quels livres parle-t-on ?
    Atelier d’immersion dans les albums, outils de travail de Livre Passerelle. Analyse d’albums, réflexion sur les critères de choix, sélection.
    Intervenantes : Dominique Veaute et Catherine Métais (animatrices lecture) 
     
  • Mardi 4 avril
    > matinée (9h-12h)
    Littérature de jeunesse : toute une histoire !
    Présentation et panorama de l’histoire du livre jeunesse : quel regard sur l’enfance ? Quel rôle dévolu à la littérature déposée entre les mains des plus jeunes ?
    Intervenante : Cécile Boulaire (maître de conférence en littérature de jeunesse à l’université de Tours) 

    > après-midi (14h-17h) 
    Montage d’un projet livre et lecture (Ateliers 1/2)
    En petits groupes, les stagiaires seront amenés à présenter leurs pratiques professionnelles et/ou leurs objectifs, et à élaborer ensemble les bases d’un projet autour du livre et de la lecture.
    Intervenantes : Dominique Veaute et Catherine Métais (animatrices lecture) 

  • Lundi 12 juin
    > matinée (9h-12h)
    Propositions de lecture : pourquoi choisir ?
    En quoi les acteurs sociaux, éducatifs et culturels ont-ils un rôle à jouer dans la chaîne économique du livre ? En quoi leur usage d’une littérature consciemment choisie s’intègre-t-elle à leur projet global d’établissement ?
    Intervenantes : Emeline Guibert et Dominique Veaute (animatrices lecture)  

    > après-midi (14h-17h) 
    Montage d’un projet livre et lecture (Ateliers 2/2)
    Poursuite du travail initié lors de la première session : comment associer tous les partenaires qui accueillent les familles (de la crèche à la maison de retraite, en passant par les adolescents) ? Quels types de projets impulser ? Echanges d’idées, projections et hypothèses.
    Intervenantes : Dominique Veaute et Catherine Métais (animatrices lecture 

  • Mardi 13 juin
    Atelier pratique de lecture à voix haute
    Entrainement à la lecture à voix haute : mise en voix, exercices et lectures d’albums.
    Intervenants : Cie Les fous de Bassan, Dominique Veaute et Catherine Métais.